The Premiere, vidéoprojecteur 4K de Samsung

Si le grand salon de l’high-tech, l’IFA à Berlin, a été un peu particulier, puisque annulé, il n’en reste pas moins que les constructeurs n’ont pas pu se retenir bien longtemps de nous présenter leurs dernières nouveautés. Et c’est cette fois-çi le monde des vidéoprojecteurs qui vient de connaître une grande annonce, de 330 cm de diagonale précisément.

Samsung The Premiere, un vidéoprojecteur de première catégorie

Samsung n’avait pas innové depuis quelque temps dans le domaine et c’était sans doute pour mieux nous surprendre. En effet, la marque coréenne vient d’annoncer la sortie pour cet automne d’un modèle Ultra HD 4K à triple laser en ultra-courte focale. Ce qui se cache là, c’est tout simplement une première mondiale, d’où peut-être le nom de ce vidéoprojecteur. Le modèle LSP9T triple laser propose une diagonale de 130 pouces, soit 3,3 m, le modèle LSP7T n’a qu’un seul laser et une diagonale de 120 pouces, soit 3 m, le tout en se plaçant à 10 cm du mur seulement.

C’est simple un vidéoprojecteur

Le modèle de tous les superlatifs

Une diagonale de cette dimension, on touche là déjà de très beaux appareils. Mais cela n’est pas suffisant pour caractériser ce modèle. L’utilisation d’un triple laser permet d’atteindre un niveau de luminosité exceptionnel, de 2 800 lumens. En clair, cela signifie que l’image est parfaitement nette, qu’elle soit claire ou sombre et que vous soyez vous-même dans un environnement clair, ce qui est d’habitude plutôt contre-productif avec ce genre d’appareils.

The Premiere, c’est aussi pour la première par Samsung l’utilisation du HDR10+, une technologie là aussi rendue possible par le triple laser et dont le but est de sublimer les contrastes. Et le résultat est tout simplement étonnant, pour ne pas dire unique en terme de qualité. Dans le domaine de l’ultra courte focale, Samsung n’était pas un concurrent, il vient de passer leader technologique.

Mais pourquoi un tel appareil ?

Un rendu exceptionnel

Peut-on se poser la question de l’intérêt d’un tel appareil ? Oui, la question est légitime car il coûte 6 500 euros, sans compter l’installation d’un écran UST (une toile tendue haut de gamme) nécessaire pour les vidéoprojecteurs à ultra-courte focale. Aujourd’hui, le modèle est là pour présenter le savoir-faire technologique et l’on ne doute pas que sa principale clientèle sera professionnelle, dans le but d’équiper des salles de réunion par exemple.

Toutefois, The Premiere est pensé comme un vrai téléviseur puisqu’il est équipé du système d’exploitation Tizen, l’OS maison de Samsung pour cet appareil. On peut donc naviguer sur internet, utiliser Alexa ou Google Assistant ou y brancher son smartphone Samsung haut de gamme de la même manière qu’on le ferait avec sa télévision.

Et si jamais le prix vous rebute, il vous reste toujours la possibilité de trouver d’excellents modèles, moins technologiques et pourtant très immersifs, au travers de notre guide dédié aux vidéoprojecteurs de 2020.

Image saisissante, réussite technologique épatante, diagonale impressionnante pour une ultra-courte focale, son Harman, design réussi, The Premiere est une entrée magistrale de la part de Samsung.

HDFever
Logo