La rentrée informatique, audace et nouveautés

C’est l’heure de la rentrée et qui dit rentrée dit nouvel ordinateur portable. Si c’est un peu moins vrai ces dernières années, les tablettes ayant supplanté les laptop notamment chez les étudiants, les constructeurs profitent toujours de cette période pour annoncer les nouveautés. C’est en particulier le cas de Lenovo, l’un des grands noms du secteur, qui n’hésite pas à faire beaucoup de communiqués pour occuper tout l’espace médiatique.   

Le cuir, ça en impose !

Restez zen avec les portables Yoga de Lenovo

Lenovo est en forme avec l’annonce de plusieurs modèles pour ravir chaque type de consommateur d’ordinateurs portables haut de gamme. On note en particulier la gamme Yoga 7, la branche dédiée au gaming. Lenovo n’annonce pas moins que le PC portable gaming le plus fin du monde avec 1,8 cm d’épaisseur, pour un poids tout aussi contenu de 1,7 kg. En vrac : écran 4k 60 Hz, processeur Cornet Lake d’Intel et carte graphique GTX Max-Q de Nvidia, un nouveau procédé de ventilation et de refroidissement. Mélangez tout cela et vous obtiendrez un portable qui vous ferait bien oublier que c’est l’heure de retourner au travail.  

Performances et design chez Lenovo

Toujours chez Lenovo, la gamme Yoga 9, si elle n’est pas dédiée au gaming, montre ses performances au travers de machines particulièrement puissantes aussi. Mais c’est peut-être leur aspect design qui va marquer le plus les esprits : cuir sur la partie supérieure du boîtier, repose-main en verre et retour haptique, boîtier inférieur en alu, ce n’est plus un PC mais un véritable objet de collection. Une démarche plutôt rare dans le domaine des PC portables et qui mériterait de se démocratiser tout autant que d’être soulignée.

Là encore, on est dans du haut de gamme en terme de puissance avec un écran à bord ultra-fin 4K 60 Hz, avec un microprocesseur Tiger Lake pour faire tourner l’ensemble de la machine. Et on note, là aussi c’est rare, la présence d’un stylet pour utiliser son PC à la façon d’une tablette multimédia. La configuration n’est pas orientée gaming mais bureautique de très haut niveau.  

Une console ? Un ordinateur ? Non, le GPD Win max

Et si on sortait des sentiers battus

Enfin, la rentrée c’est fait aussi pour proposer des offres qui sortent de l’ordinaire. Et c’est le pari du GPD Win Max. Un pari réussi avant même que le produit soit commercialisé grâce au financement participatif dont il a usé pour lever des fonds à la hauteur de 2,5 millions d’euros. Pourquoi sort-il de l’ordinaire ? Peut-être parce qu’il est compliqué de le ranger dans une catégorie.

Visuellement, il a tout d’un ordinateur ultraportable, avec écran (8 pouces) et clavier. Il est d’ailleurs équipé honorablement avec un Core i5 16 Go de RAM ou encore un SSD de 512 Go. Mais il est dans le même temps une console, la partie supérieure du clavier faisant la place à des mini-sticks directionnels et des boutons de contrôle.

Des jeux sur Steam ou Google Stadia ? Vous avez une manette en main. Un billet de blog à poster dans l’heure et vous repassez sous Windows 10 et toutes les fonctionnalités d’un PC de bureau classique. C’est une sorte de Nintendo Switch hybridée avec un vrai PC portable, typiquement l’accessoire geek par excellence dont il faut lire les tests de produit high-tech pour se convaincre de la qualité.   

HDFever
Logo