Record de vitesse sur internet, toutes les limites ont été franchies

Alerte : ne lisez pas cet article si vous êtes encore connecté en ADSL poussif, et que vous n’arrivez même pas à streamer un film Netflix correctement.

Un nouveau record de vitesse de transmission de données établi

Ce nouveau record de vitesse sur internet a de quoi donner le tournis. Il a été réalisé en laboratoire et dans des conditions techniques parfaites. L’University College de Londres, en collaboration avec deux entreprises spécialisées, a poussé la vitesse jusqu’à 178 Tbit par seconde. Converti en Go, la capacité de votre disque dur, cela en représente tout de même 22 250 Go remplis par seconde. Bon, dans un test, on n’écrit pas sur des disques durs, mais cela représente la capacité phénoménale atteinte avec cette expérimentation.

Si elle vaut le coup d’être relayée, en dehors des chiffres tout simplement ahurissants, c’est parce que la technologie mise en oeuvre est en réalité plutôt simple. Les chercheurs ont testé un nouveau type de répéteur, l’outil qui sert à amplifier le signal de la fibre sur son chemin. La fréquence actuelle est de 4,5 Thz, elle passe avec cette méthode à 16,8 Thz, un bon en avant fantastique. Cette pièce coûte environ 20 000 euros l’unité, et ne s’installe qu’une fois toutes les dizaines de kilomètres. L’investissement est donc mineur en face du coût de la fibre elle-même tout simplement énorme en ville, atteignant à des pics à 500 000 euros du km dans les grandes agglomérations. 

Image d'illustration de la fibre optique
De la fibre optique, tout simplement

L’impact d’un tel débit sur notre quotidien 

L’intérêt de cette découverte réside dans le besoin constant d’augmenter les flux d’internet. Vidéo en ligne, 5G, cloud-gaming et cloud computing, les données qui transitent par Internet croissent de façon exponentielle et il faut prévoir demain avant d’arriver à saturation. Pour le particulier, c’est l’assurance d’une qualité optimale.

Si les chiffres vus ci-dessus n’arrivent pas dans chaque domicile à cette vitesse, c’est l’illustration tout de même de ce que l’on saura faire demain. Démocratisation de la 8k, streaming Ultra HD en toutes circonstances, VR en temps réel, visioconférence d’un nouveau genre, ce sont nos écrans qui vont les premiers en profiter, car les débits ne seront définitivement plus une limite. 

Ordinateurs portables, tablettes, straming, tout le monde informatique va être bouleversé

Les autres domaines impactés

Les amoureux de la musique ne devraient pas être en reste non plus avec de telles prouesses. Si les offres de streaming audio HD se multiplient, on s’achemine définitivement sur du streaming sans compression audio. On pourra donc coupler sans honte une enceinte de grande qualité avec un fichier streamé sans que la qualité n’ait à en pâtir. C’est aussi l’informatique qui va adorer ces nouveaux débits. Ce qui est aujourd’hui du domaine de l’exceptionnel, un programme comme Flight Simulator qui charge les données en temps réel sur les serveurs de Microsoft, sera demain la norme tant pour les données que pour les calculs de rendu en 3D. C’est ce que l’on appelle le cloud gaming et les passionnés imaginent déjà des perspectives apocalyptiques avec un tel débit. 

Il est vrai que les zones blanches existent toujours. Mais pour les autres, Internet s’ouvre à de nouvelles perspectives avec ce projet, sans aucun doute. 

HDFever
Logo