Plan Quantique, la France prend la mesure de la révolution informatique du XXIe siècle

L’informatique quantique est une discipline particulièrement récente et à ce titre très abstraite pour le grand public. C’est pourtant un sujet dans lequel l’Etat va investir 1,8 milliard d’euros afin que la France soit parmi les leaders de la course grâce à ce Plan Quantique.

Le Plan Quantique, concrètement, c’est quoi ?

Le Plan Quantique, c’est la promesse de débloquer de la part de l’Etat un budget de 1,8 milliards d’Euros qui ira à la recherche et développement dans le domaine de l’informatique quantique. Développement de matériel et logiciels, capteurs, moyens de communication, tout ou presque est à inventer dans le domaine. Et puisque cela ne fait plus aucun doute que le quantique est l’avenir de l’informatique comme l’électrique l’est de la voiture, la France ne voulait pas louper le train de l’avenir. Et ne pas répéter une certaine histoire du Minitel et d’Internet.

Signé par Emmanuel Macron, le 21 janvier 2012, ce plan, attendu depuis plusieurs années, donne le coup de démarrage à de nombreux projets qui trouveront un financement. C’est aussi la porte ouverte au développement de tout un secteur de travail qui n’existe pas encore et qui aura besoin à court, moyen et long terme d’une main d’œuvre qualifiée. 

Et l’informatique quantique, cela fonctionne comment ?

Simple non ?

Le fonctionnement de l’informatique quantique reste relativement abscons pour qui n’est pas du domaine. Pour se faire une idée, la plus petite donnée informatique, qui permet à très grande échelle de faire transiter des données, c’est le bit. Il n’a que deux états, ouvert ou fermé. L’informatique quantique utilise un état de la matière au niveau microscopique qui permet à l’information d’être dans deux états différents et simultanément. Pour faire simple, un Qubit est à la fois fermé et ouvert. Si cela paraît paradoxal dans notre vision classique de l’informatique, c’est une donnée normale de monde quantique. 

Et au quotidien, l’informatique quantique, c’est utile ?

Plan Quantique, la France prend la mesure de la révolution informatique du XXIe siècle
Titan 3, l’un des supercalculateurs les plus puissants du monde. 710 000 Go de RAM, 18 688 processeurs AMD et ridiculisé par l’informatique quantique

Mis à part nous propulser dans l’univers d’un film Marvel, l’informatique quantique a-t-elle une réelle utilité ? Après tout, les processeurs doivent fonctionner à une température proche du zéro absolu, soit – 273.15 °C. C’est pourquoi aujourd’hui, l’informatique quantique est avant tout un domaine de recherche. Il existe cependant quelques applications qui sont liées à l’usage des supercalculateurs comme en proposent Google et IBM. Ces deux entreprises et quelques pays comme la Chine et les USA se livrent d’ailleurs une bataille pour savoir qui est le plus performant. Juste pour se donner une idée de la puissance de calcul que le quantique permet, IBM a annoncé avoir résolu un calcul grâce à un processeur 53 Qubit en 200 secondes, soit 3 min et 20 secondes. Le plus puissant des superordinateurs du monde actuellement en fonctionnement aurait mis environ … 10 000 ans, soit 1,5 milliards de fois plus de temps.

À partir de cette simple donnée, on comprend que le monde quantique est la source d’une révolution de l’informatique et que ceux qui auront mis une option dessus dès aujourd’hui prendront une avance primordiale pour les quelques décennies à venir dans le domaine des prévisions, des super calculs, de la création graphique, du cryptage, etc. Il ne reste plus qu’à espérer que ce Plan Quantique soit utilisé à bon escient. 

HDFever
Logo