Nouvelle Switch, une version 4K et musclée

Nintendo n’a jamais fait le pari de la puissance technique pour emmener ses joueurs dans des univers riches et immersifs. Mais la firme nippone sait bien qu’elle ne peut pas non plus se laisser distancer par les évolutions technologiques. C’est pourquoi la nouvelle Switch, prévue avant la fin 2021, va se mettre au goût du jour notamment en matière d’affichage 4K. 

Les nouveautés 2021 de la Switch

Sortie au début de l’année 2017, la Switch commence à accuser le coup face à des prouesses graphiques toujours plus épatantes sur les autres consoles de salon. Si l’écart était marqué entre une Switch et une PS4, c’est encore plus flagrant avec la PS5, ses premiers jeux sortis et ceux à venir. Alors, même si la performance n’est pas le cheval de bataille de Nintendo, la marque doit se tenir à jour. Et c’est pourquoi la prochaine version sera équipée d’un écran Oled de 7 pouces produit par Samsung. Comparé au 5,5 pouces de la version Lite, l’apport est loin d’être négligeable, sans parler de la technologie Oled qui permet une bien meilleure gestion des contrastes. Pour autant la taille de la manette-écran ne devrait pas changer pour conserver la même expérience de jeu d’un modèle à l’autre.

Sans que cela soit confirmé, des changements pourraient apparaître aussi au niveau des Joy-con avec une charnière centrale permettant, tout en conservant leur taille, une inclinaison de la partie avant pour une meilleure ergonomie. 

Le mythique Zelda Breath of the wild upscallé en 4K… rien à ajouter !

4k, le mot est lâché pour la nouvelle Switch

C’est bien le terme de 4k qui fait le sel des annonces autour de cette nouvelle Switch, autrement appelée Switch pro. Pour cela, la console renouvelle son architecture intérieure, abandonnant le Tegra X1 Custom pour une puce bien plus récente, celle-ci datant de 2014. L’intérêt est d’apporter la gestion de la 4K, mais d’une façon totalement novatrice. Tout d’abord, la 4K serait réservée à l’affichage sur les téléviseurs, elle n’aurait aucun intérêt sur l’écran 7 pouces de la console portable.

Ensuite, la 4K sera calculée par la technologie DLSS de Nvidia dans une puce dédiée dans la console. Cette puce spécialisée a pour but d’étirer l’image vers la 4K à partir de l’image que calcule la Switch. Cela simplifie les calculs, permet un rendu très proche de ce que ferait une carte haut de gamme. Dans le monde des PC, cette technique DLS permet même d’inclure le ray tracing, si à la mode depuis l’année dernière. 

Switch posée sur une balustrade
Hop, un coup de vent et on oublie la 4k

Quel avenir pour cette Switch pro ?

Nintendo n’a confirmé aucune information, comme à son habitude. Mais l’impatience grandit quand on connaît le côté réfractaire de Nintendo à l’évolution technologique. Procédé DLSS de Nvidia, Ray-tracing, 4k, voilà des promesses énormes pour une marque comme Nintendo. Si elle n’en n’oublie pas son cœur de métier, les jeux, Nintendo pourrait franchir un nouveau cap en matière vidéoludique. 

HDFever
Logo