Motorola, Samsung, où en est la révolution des écrans courbes ?

Puisque l’on est ici pour parler HD, parlons écrans de nos smartphones. On le sait, leur qualité s’affine d’année en année, avec des définitions qui approchent aujourd’hui de la 4K, et qui profitent du HDR+ pour les modèles les mieux lotis. Mais on sait aussi que la prochaine grande étape, et pourquoi pas révolution, se fera avec la courbure du dit écran. Regardons un peu ce que nous propose Motorola et Samsung pour les semaines à venir sur ce sujet.

Motorola Edge, la nouveauté à bord arrondi

S’il y a bien un smartphone qui fait l’actualité ces derniers jours, c’est le Motorola Edge. Attendu depuis plusieurs semaines, son écran arrondi est son principal atout. De chaque côté de l’écran, la dalle plonge sur les côtés pour cacher l’arête du smartphone, offrant ainsi à la vue un afficheur bord à bord parfait. Visuellement, on ne peut que constater la réussite de Motorola, qui ne se cache d’ailleurs pas derrière une fausse modestie en affichant partout de magnifiques images de son écran borderless. Il faut dire que l’incurvation de l’écran est un sujet qui agite les fabricants de smartphones depuis des années et que chacun y va de son petit pas dans le domaine.

Retour vers le futur

Ecran courbe du Galaxy S7 Edge
Un écran courbe, en 2017

Maintenant, faisons un retour en arrière de quelques années. Nous sommes fin 2014, Samsung sort comme chaque année une déclinaison de sa gamme phare, la S, mais aussi la Note, le fameux smartphone à stylet. Et en cette fin 2014, Samsung inaugure un nouvel écran, baptisé Edge, dont le bord droit est incurvé lui aussi. Passons maintenant quelques mois, nous sommes en avril 2015, soit il y a plus de 5 ans par rapport à la sortie du Motorola Edge. Samsung sort alors le S6, décliné lui aussi en Edge, et composé d’une double bordure. L’effet est saisissant, renforce le côté novateur et parfois disruptif de Samsung contrairement à Apple. La dénomination Edge disparaîtra d’ailleurs chez la marque coréenne au profit de la généralisation de la courbure de l’écran sur les modèles suivants.

À quoi joue Motorola ?

Rendons tout de suite à César ce qui lui appartient. La courbure du Motorola est plus marquée que chez les modèles Samsung et offre visuellement un résultat bien plus probant. Mais là où on est censé voir de l’innovation et de nouvelles prouesses technologies, des usages réinventés, il n’en est en réalité rien. C’est d’autant plus vrai que Motorola (appartenant à Lenovo) a déjà mis sur le marche le Razr, un smartphone pliant.

Ce que ce modèle illustre surtout, c’est la course effrénée que les constructeurs de smartphone se font pour arriver à être le premier à vraiment maîtriser la dalle courbe. Si chacun y va de la longueur de la bordure, si Samsung s’est même essayé au grand écran avec le Fold puis le Flip, le résultat n’est pas probant. Écran qui fatigue, smartphone inabordable en terme de prix, des usages qui ne changent pas malgré la taille de l’afficheur, les vrais écueils sont là.

Samsung Galaxy Fold, 1er smartphone pliant du marché
Samsung Galaxy Fold, 1er smartphone pliant du marché

Le 5 août prochain, Samsung organise un événement pour lequel il a laissé fuité l’idée de la présentation d’un nouveau modèle pliable, vraisemblablement le Fold 2. Sera-t-il celui qui réinventera enfin le smartphone ? Réponse peut-être dans quelques semaines. 

HDFever
Logo