Jouer à Pokémon Go avec 64 smartphones

Vous vous souvenez de cet été où Pokémon Go est arrivé en France ? On ne parlait plus que de ce jeu qui a fait exploser les ventes de Power Bank, qui a provoqué des accidents de la route et des comportements incompréhensibles. Et bien voilà le champion du monde toutes catégories confondues.

Piqûre de rappel Pokémon Go

Rappelez-vous, Pokémon Go, c’était ce jeu sur smartphone où vous deviez attraper les copains de Pikachu. Pour cela, vous étiez armés de votre smartphone et vous deviez vous déplacer autour de chez, ou partout ailleurs, pour faire apparaître lesdits Pokémon sur la carte. Pour cela, le jeu s’appuyait sur votre localisation pour vous présenter in-game la carte de votre environnement immédiat aux couleurs du manga. Et les combats pour attraper les Pokémon se faisaient en réalité augmentée. Autant dire que le jeu a eu un succès énorme, entre l’immersion des monstres dans notre champ visuel et le côté collection du jeu qui avait déjà fait le succès de la série sur les consoles de Nintendo.

Pokemon Go Plus
Pokemon Go Plus, pour une meilleure détection

La méthode ultime

Attrapez-les tous, le taïwanais Chen Sun-yuang a pris le slogan au pied de la lettre. Résultat, il s’est confectionné l’arme ultime. Il a installé sur son vélo un support contenant 64, oui 64, smartphones. Ils sont tous connectés au jeu et il se déplace avec son vélo pour engager le combat avec les créatures virtuelles au gré de ses déplacements bien réels, eux. Si vous avez parfois du mal à ne pas perdre le câble de recharge de votre smartphone, imaginez l’organisation nécessaire pour gérer autant de mobiles. Un sac est dédié sur son vélo pour raccorder les appareils tout en les laissant installés. On peut imaginer un bon paquet de câbles pour recharger les smartphones ainsi qu’autant de batteries de secours. Sans même parler de la nécessité de recharger les batteries de secours chaque jour.

Image d'illustration du jeu
Image d’illustration du jeu

Une star du jeu vidéo, à sa façon

Sa célébrité n’est pas nouvelle, il avait déjà fait parler de lui pour les mêmes raisons. Sauf qu’aujourd’hui, il a passé une étape en étant bien mieux équipé et ayant confectionné pour son vélo un cadre bien plus démesuré. L’aspect sécuritaire laisse toutefois à désirer quand on a la main sur 64 portables au guidon. Il faut aussi noter le poids de 22 kg de cet attirail fait sur mesure. Sa méthode, mais est-elle approuvée par Nintendo et Niantic, a le mérite d’attirer l’attention sur lui.

Il est devenu une star et il n’a peut-être pas le temps d’attraper les Pokémon, occupé à gérer ses mobiles. Mais il attrape au moins la sympathie de tous ceux qu’il croise. À 72 ans, Chen Sun-yuang ne compte pas s’arrêter de sitôt. Il déclare y avoir trouver le meilleur moyen de rompre la monotonie de sa retraite. Et il s’est fait un nombre incalculable d’amis. 

HDFever
Logo