iPhone 12 et Lidar, la surprise d’Apple

Soyons honnêtes, les dernières déclinaisons de l’iPhone n’ont plus le prestige d’il y a quelques années et les files d’attente interminables devant les boutiques n’existent plus. Et ce n’est juste à cause du Covid mais plutôt parce que l’on arrive à un stade où il est difficile de se réinventer. Sauf qu’Apple a apporté une nouveauté qui pourrait bien être la révolution de ces prochaines années, le Lidar. 

Définition du Lidar

Un Lidar, c’est une méthode de calcul des distances qui n’est en rien novatrice. Cela fait des années que le domaine de l’aérospatial s’en sert, que les voitures autonomes s’en équipent. Mais l’usage dans un smartphone est déjà bien plus surprenant. Le Lidar fonctionne comme un radar mais au lieu d’émettre une onde électromagnétique, le Lidar émet une lumière à très haute fréquence, inoffensive pour les yeux. Des millions de points sont enregistrés en l’espace d’un instant et permettent une cartographie précise au centimètre près d’une pièce, d’une scène ou d’un environnement. Si un Lidar professionnel permet de voir jusqu’à plus de 200 m, cela n’est pas utile sur un smartphone. Toutefois, il peut détailler une scène sur un rayon de 5 mètres. 

Lidar industriel
Lidar industriel, à peine plus gros que celui de l’iPhone 12

Mais pourquoi un Lidar dans un smartphone ?

Apple aurait-il caché au grand public sa volonté de ne retourner que vers les géomètres avec un smartphone-radar ? Non, et c’est là que le sujet devient intéressant ! Apple a su intégrer, grâce à sa nouvelle puce, qui atteint sur les benchmarks la puissance d’une PS4, la technologie du Lidar dans son capteur photo. L’intérêt de cette association est de pouvoir proposer un autofocus plus rapide que tous les autres du marché, y compris les autofocus laser. Mais l’obsession de vitesse n’est pas la seule raison. 

Un Lidar ne se pose pas la question de la luminosité puisqu’il ne voit pas, il déduit à partir du temps de parcours de la lumière. Et c’est un point fantastique pour les photos en faible luminosité. Là où tous les capteurs de smartphone peinent et où les meilleurs utilisent de l’IA pour améliorer l’image, Apple se donne une avance matérielle unique en son genre. Avec une précision de l’ordre du centimètre, le Lidar voit la scène avec une très grande acuité et permet, avec la prise de vue classique, d’améliorer les reliefs et contours. La partie dédiée à la photo du processeur alors avec le Lidar deux types d’informations à traiter pour fabriquer l’image. 

Mesure astronomique au Lidar
Un lidar peut mesurer la distance Terre-Lune, votre iPhone aussi ?

Un avenir pour le Lidar de l’iPhone 12 ?

Avec un smartphone qui va bientôt atteindre le prix d’une petite voiture d’occasion, évidemment la technologie Lidar n’est pas encore pour tout le monde. Mais l’on sait comment fonctionne Apple. Ses innovations se réservent d’abord à l’appareil porte-étendard avant de descendre en gamme. Et c’est là que le Lidar risque de devenir un standard en téléphonie comme l’est devenu le lecteur d’empreintes digitales. Nos photos, couplées à l’Intelligence Artificielle des puces, vont prendre à court terme une nouvelle dimension. Netteté, vision nocturne ou faible éclairage, réalité augmentée, effet de profondeur ou 3D, on peut déjà imaginer de très nombreuses applications parce que pour la première fois le matériel technique permet de les réaliser. Photo et vidéo, le Lidar ouvre la voie à une nouvelle ère dans le domaine de la haute définition où la résolution ne sera plus le seul argument. 

HDFever
Logo