Google Home, promesses d’une version surpuissante

Dernière mise à jour de l'article :

Presque discrètement, cela fait maintenant 3 ans, depuis 2017, que la Google Home trône sur le bureau ou dans le salon de plus en plus de ménages français. Dans sa version classique ou mini, l’enceinte connectée du géant de Mountain View s’est imposée, mais sans se remettre en question son modèle phare. C’est aujourd’hui chose faite avec un projet encore officieux répondant au nom de Prince.

Enceinte connectée pour tous les moments de la journée

Le pari de la Google Home à son lancement était de pouvoir jouer sur deux tableaux à la fois. L’enceinte, reliée au réseau wifi domestique, devait pouvoir être la porte d’entrée vers le streaming musical, via Spotify ou le service Musique de Google. De ce côté, l’enceinte a réussi son pari, si bien que la connectivité est au rendez-vous aujourd’hui de nombreux modèles chez toutes les grandes marques du son. Mais Google étant avant tout un moteur de recherche, l’enceinte devait être aussi la porte d’entrée vers les résultats d’une requête faite par l’internaute. Ce que l’on appelle la recherche conversationnelle, une promesse soutenue haut et fort, n’a jamais vraiment pris auprès du grand public. Et si l’on sait, à la rigueur, demander la météo du lendemain à son enceinte connectée, l’usage n’en va pas plus loin pour la majorité des utilisateurs. Et cela, Google l’a bien compris.

Déclinaison 2020 de la Google Home

Google tient à être beau prince avec vous et ne vous en veux pas en tant que consommateur si la recherche conversationnelle n’a pas pris. C’est pourquoi le tentaculaire moteur de recherche a décidé de se concentrer sur la partie audio. Prince, c’est le nom de ce nouveau modèle qui remplacera la classique Google Home. Le nom n’est pas définitif, il y a fort à parier qu’il s’appuie sur Nest, comme d’autres produits de la marque.

Point de vue technique, l’enceinte devrait séduire avec un son grandement amélioré par la présence de puissants haut-parleurs et de la gestion de la stéréo en appairant deux exemplaires de Google Home. Si la première version n’avait pas grand-chose à se reprocher pour une enceinte de cette gamme de prix, la mise à jour avec la version 2020 devrait lui donner encore quelques années de présence sur le podium des meilleures enceintes connectées.

Google Home
L’enceinte connectée par Google

Une de plus ?

Mais il reste effectivement une question, celle de la pertinence de proposer une enceinte connectée de plus. En effet, une enceinte n’est pas soumise à l’obsolescence technologique comme pourrait l’être un smartphone. La partie recherche est traitée sur les serveurs de Google, il n’y a donc pas de problèmes technologiques. Et en ce qui concerne la qualité du son, les progrès sont existants, mais ne rendent pas caduques la génération précédente. Et il faut ajouter à cela la présence d’un nombre de plus en plus grand de modèles, à commencer par la gamme Alexa d’Amazon, prédominante sur le marché.

À n’en pas douter, Google saura dégainer de bons arguments pour séduire une nouvelle cliente avec son enceinte connectée. Rendez-vous pour la fin d’année, Google fera les annonces définitives concernant ce modèle.

HDFever
Logo