Fonctionnement d’un splitter HDMI

De nos jours, le nombre de foyers, de commerces ou d’entreprises possédant plusieurs postes téléviseurs 4k ou écrans plats ne cesse d’augmenter. Par ailleurs, la technologie HDMI est arrivée à s’imposer pour raccorder une grande diversité de matériels informatiques et électroniques entre eux. Ce qui explique le recours de plus en plus fréquent au splitter HDMI.

Qu’est-ce qu’un splitter HDMI ?

On peut le définir comme un répartiteur HDMI de dernière génération. En fait, le splitter HDMI est un dispositif qui permet de diffuser un signal provenant d’une unique source d’entrée HDMI vers un certain nombre de récepteurs via HDMI.

Ces récepteurs peuvent être des téléviseurs ou des vidéoprojecteurs et leur nombre peut être de 2, 4, 8 jusqu’à 16. Cela implique toutefois que tous les appareils utilisés soient compatibles HDMI.

À noter que cette diffusion se fait de manière instantanée, c’est-à-dire qu’il n’y a pas de temps de latence entre la source et les récepteurs. De même, l’image qui apparaît est la même sur tous les écrans (suivez le guide draka-paricable.fr pour en savoir plus).​

Fonctionnement du splitter HDMI

La plupart du temps, le splitter HDMI contient une puce de traitement d’image TurboHD™.

La présence de cette petite puce permet d’avertir immédiatement de la présence de signaux HDMI en attente de diffusion. Elle se charge ensuite d’envoyer les images vers les autres téléviseurs.

Il est important de noter que ce processeur permet également de préserver et d’amplifier le signal. Ainsi vous avez jusqu’à 20 mètres en entrée et aussi 20 mètres en sortie. Il effectue également le contrôle électronique de la totalité du signal. Le but ? Éloigner tout risque que le signal se perde.

Enfin, il faut savoir que le processeur TurboHD™ est compatible avec 4K, FullHD, HDMI 2.0 et tous les formats audio Home Cinéma, à l’instar du Dolby DTS-HD.

Comment choisir ce dispositif ?

Il n’est pas évident pour un non-initié de savoir quel splitter HDMI répond le plus à ses besoins.

Or, de nombreux utilisateurs de diviseurs HDMI rencontrent des problèmes de dégradation de la qualité du signal. Cela est dû essentiellement à la mauvaise qualité du splitter HDMI qu’ils ont acheté. En effet, en optant pour un répartiteur HDMI bas de gamme, ils constatent par la suite une différence flagrante. Cette différence se joue entre la qualité de l’entrée et celle de la sortie.

C’est pourquoi il est toujours recommandé d’opter pour un splitter HDMI de qualité.

Dans le cas où vous souhaitez diffuser votre signal HDMI à une distance supérieure à 20 mètres, il est conseillé de choisir un commutateur HDMI avec chargeur.

Cela permet d’amplifier le signal HDMI, vous offrant une meilleure qualité de diffusion des signaux. En fait, ce dispositif est en mesure de conserver la qualité du signal. Cela, même si la distance entre la source et les récepteurs est assez importante.

Aussi, vous devez vérifier le nombre de ports disponibles sur le répartiteur HDMI. Il est important qu’il corresponde au nombre de téléviseurs sur lesquels vous souhaitez diffuser vos images. Dans le cas contraire, vous êtes obligé d’ajouter un switch HDMI. Ainsi, tous vos téléviseurs peuvent recevoir convenablement les images.

Comment brancher le splitter HDMI ?

Il n’est pas nécessaire d’être un grand bricoleur ou d’être un geek pour installer un splitter HDMI.

En effet, vous devez simplement choisir des câbles HDMI dont la longueur est équivalente entre la source et le téléviseur récepteur. L’idéal est de laisser une marge d’environ 1 mètre pour éviter que le câble ne soit tendu.

Ensuite, il suffit d’intégrer le bout de chaque câble d’un côté sur le port HDMI du téléviseur et de l’autre côté sur le port HDMI du commutateur HDMI. Si le modèle de diviseur HDMI que vous choisissez est avec chargeur, vous devez ensuite le brancher sur une prise électrique et il est prêt à fonctionner.

HDFever
Logo