Fin des cookies tiers, Google a-t-il la réponse ?

Les cookies sont depuis longtemps sujets à controverse. Aussi utiles que pervers, ils rendent de grands services en enregistrant nos identifiants de connexion, par exemple, tout en pistant notre activité sur le web. C’est particulièrement vrai des cookies tiers, ceux déposés par un autre site que celui que nous visitons et qui a pour but exclusif le pistage publicitaire. Eux sont particulièrement détestables et Google propose aujourd’hui une nouvelle solution pour la fin des cookies tiers.

Cookies
Oui, je sais, une image de cookies pour illustrer le sujet des cookies. Mais quoi mettre d’autre ?

Le cookie tiers, petite définition utile

N’avez-vous jamais visité un site marchand pour vous retrouver quelques minutes ou quelques heures plus tard avec bandeaux publicitaires et mails promotionnels exactement sur la même thématique ? On a tous connu cela, et cette technique est rendue possible par les cookies tiers. Il s’agit de petits fichiers laissés sur l’ordinateur de celui qui navigue sur internet. Ce cookie est relié à un annonceur qui est présent sur une constellation de sites. En visitant, sans le savoir, quelques-uns de ces sites, vous enrichissez ce cookie tiers de nombreuses informations concernant le thème des sites, le type de produit, le temps de visite, les rubriques consultées etc. Et ces informations sont une mine d’or pour l’annonceur publicitaire qui sait exactement qui vous êtes et ce que vous voulez, au moins de son point de vue. Et c’est grâce à cela, tout est bien sûr automatisé, que vous êtes pistés.

La nouvelle réponse de Google pour la fin des cookies tiers

FLoC pour Federated Cohorts of Learning, telle est la réponse de Google pour la fin des cookies tiers. L’idée est de ne plus pister le consommateur de façon personnelle, mais le pister de façon groupée. Vous n’êtes plus un identifiant unique à suivre, mais Google va vous incorporer, l’internaute ne se rendra compte de rien, dans une cohorte, un ensemble d’utilisateurs ayant les mêmes centres d’intérêts, les mêmes navigations et les mêmes comportements. Google va réaliser ce classement uniquement par le biais du navigateur et de son historique de navigation. Il renouvellera régulièrement le classement pour ranger chacun d’entre nous dans l’une des dizaines de milliers de cohortes d’utilisateurs.

Délicieux cookies
Vous voulez la recette ?

Donc, c’est la fin du cookie tiers ?

Techniquement, oui, le cookies tiers est fini au moins avec le navigateur Google Chrome et ses nombreux dérivés. Et le dépistage individuel réalisé par ces mêmes cookies prend fin aussi. Dans un sens, c’est une révolution pour les annonceurs publicitaires en ligne qui vont devoir composer avec une nouvelle technique. La mise à mort définitive du cookies tiers est prévue fin 2022. Mais en réalité, le pistage sera toujours le même. Si ce n’est plus chacun d’entre nous en tant que tel qui seront pistés, c’est nous en tant que membre d’un groupe de consommateurs très précis. Ainsi, le FLoC devrait empêcher d’avoir accès directement à des informations nous concernant. Mais nous seront toujours définis par ce que nous consommons, ce que nous visitons. Et en cela, pas sûr que l’internaute lambda voit une grande différence.

HDFever
Logo