Élevage porcin de Huawei, du jambon dopé à la 5G ?

Pendant que Elon Musk annonce 300 Mbit/s avec son offre d’Internet satellitaire, que le Bitcoin explose et que Persévérance vient de se poser sur Mars, l’élevage porcin par Huawei devient une réalité. Oui, l’élevage des porcs ! En effet, 5G et petits cochons peuvent faire très bon ménage. On vous raconte tout.

Huawei ne vend plus de smartphones ?

Avant d’être le champion des smartphones, Huawei est avant tout le leader mondial d’infrastructures pour les technologies de communication. Box internet, solutions informatiques, matériels pour les professionnels de l’accès Internet, nous nous servons tous les jours de produits Huawei sans le savoir. C’est un fait. Un fait qui a fini, un jour, par déranger les Américains, Huawei étant une marque chinoise installée à Shenzhen, là où se concentrent les plus grandes entreprises de l’informatique mondiale (Foxconn par exemple). Il faut dire qu’il est reproché à Huawei une tendance à l’espionnage industriel qui n’est sûrement pas un fait isolé, mais qui a été rendu public dans le cas du constructeur chinois (il s’en est toujours défendu). 

Les USA, Google dans son sillage et ensuite de nombreux pays en particulier en Europe, ont émis des réserves quant à s’équiper de produits Huawei pour développer la 5G. Quant à Google, la sanction s’est exprimée par un refus d’équiper les mobiles de la marque avec Android et les applications Google (dont le Play Store). Résultat, Huawei se retrouve dans une situation où à moyen terme elle va avoir besoin de redorer son blason et de retrouver des parts de marché. Et l’élevage porcin de Huawei semble être une voie.

Tête de cochon dessinée
Le futur logo de Huawei, vous approuvez ?

L’élevage porcin de Huawei, ce n’est pas une blague

Il est tout d’abord intéressant de savoir que la Chine est le premier producteur mondial de porcs. Il ne s’agit pas de petites exploitations locales, mais d’immenses usines de production de viande animale. Ces exploitations, ces usines en réalité, ont un besoin constant et très précis d’un grand nombre de paramètres si les investisseurs veulent toujours plus de rendement. 

Et c’est là que l’élevage porcin de Huawei intervient. L’idée est d’équiper les zones réservées aux animaux avec des caméras et autres capteurs tandis que les animaux seront équipés de puces 5G. Le but est de pouvoir localiser et transmettre en temps réel un très grand nombre d’informations sur l’animal, dans son individualité comme pour le troupeau. Identifier un cochon ? N’y a t-il rien qui ressemble plus à un cochon qu’un autre cochon ? Pour nous oui, pour un ordinateur Huawei avec des caméras de surveillance Huawei et un réseau 5G Huawei non, la reconnaissance faciale peut atteindre ce niveau de précision.

Smartphone Huawei
Du smartphone à la reconnaissance faciale des cochons, il n’y a finalement qu’un pas

Au delà de l’élevage, la démonstration technologique

Si l’élevage porcin est un marché porteur en Chine, il n’est pas l’unique finalité du constructeur chinois. La démonstration de son savoir-faire technique est aussi une voie de travail qui permettra peut-être de remettre sur les rails la marque auprès des marchés américains et européens où elle peine. Elle a d’ailleurs revendu sa filiale Honor. Mais preuve de sa confiance sur le long terme, Huawei va implanter en Alsace une usine de production de pièces électroniques dédiées à la communication 5G, profitant du refus de la France d’interdire ses produits Huawei pour la 5G, contrairement à d’autres pays européens comme l’Allemagne qui ont suivi les consignes américaines. La guerre commerciale n’est pas terminée.

HDFever
Logo