Écrans Crystal Led Sony, révolution dans le cinéma

D’habitude, les effets spéciaux sont conçus pour votre écran, qu’il soit de télévision ou de cinéma. Et si c’était dorénavant l’écran qui servait à l’élaboration des effets spéciaux ? Vous n’avez pas tout suivi ? C’est que vous ne connaissez pas encore les écrans Crystal LED Sony !

The Mandalorian, Star Wars revient en force

Vous n’êtes pas sans savoir que si Star Wars s’est terminé au cinéma (du moins pour quelques années) en 2019, Disney continue d’exploiter le filon en diversifiant ses approches de l’univers immense pensé par Georges Lucas. Ainsi, la série The Mandalorian, au travers de chaque épisode, nous emmène avec le chasseur de prime et Baby Yoda dans des univers toujours très différents, représentant tant des décors connus des amateurs des films qu’au contraire des décors tout à fait nouveaux. The Mandalorian nous offre un spectacle grand format dans le simple contexte d’une série télévisée grâce à ses décors uniques, grandioses et sans cesse renouvelés. Mais quel est le rapport avec les écrans Crystal Led de Sony ?

Baby Yoda
Sérieusement, vous avez déjà vu un truc aussi mignon que Baby Yoda ?

Des écrans adaptables à toutes les configurations

Les écrans Crysal Led de Sony sont des écrans pensés pour être modulaires. C’est-à-dire que l’on peut en assembler plusieurs afin de créer un écran encore plus grand. Avec une dalle de 55 pouces l’unité, on imagine bien que la question n’est pas d’équiper son salon. Hall d’entreprises, affichage publicitaire, panneau d’informations, tels sont les usages de ces écrans Crystal Led de Sony dont la qualité d’image grâce à une puce dédiée et la finesse des bords permettent un rendu visuel tout simplement époustouflant.

Si époustouflant d’ailleurs que Disney s’est servi de ces écrans modulables pour créer d’immenses décors en image de synthèse qui sont les arrière-plans des aventures de Din Jarin, le héros de la nouvelle série Disney The Mandalorian. Au lieu de déplacer des équipes entières de tournage, qui plus est dans un contexte sanitaire difficile, il suffit de recréer en image de synthèse les décors dans lesquels évoluent les personnages, et de les faire jouer devant. Plus besoin de l’écran vert et de l’incrustation, le décor virtuel fait partie de la prise de vue réelle. Et avec la qualité incroyablement bien maîtrisée par Sony de ses écrans Crystal Led, le spectateur n’y voit que du feu.

Les nouveautés des séries B et C des Crystal Led Sony

On est jamais mieux servi que par soi-même : vidéo de présentation par Sony

Si le CES virtuel est la promesse de nombreuses annonces, certaines entreprises n’attendent pas, comme Sony. Ainsi, les nouvelles Séries B et C, dont la B est spécialement pensée pour les tournages, offrent des bords de moins de 4 mm d’épaisseur, des contrastes plus profonds et un taux de rafraîchissement de 120 Hz. Ce que votre téléviseur de salon sait maintenant faire, Sony le démultiplie sur un ensemble d’écrans connectés les uns aux autres. Au final, le rendu est encore plus naturel, une luminosité record et des angles de vision qui empêchent tout souci technique. Voilà tout simplement de quoi démocratiser encore un peu plus cette technique, et nous offrir des séries à l’image du Mandalorian toujours plus immersives et dépaysantes. 

HDFever
Logo