DxO PureRaw, la photo sublimée par les meilleurs

S’il n’est pas possible de passer par-dessus l’hégémonie de Photoshop en matière de retouche photo, cela n’a pas arrêté les ingénieux ingénieurs français de DxOMARK. Ils proposent ainsi un outil en pré-traitement d’amélioration des photos numériques, DxO PureRaw basé sur leur exceptionnelle technologie en matière de traitement de l’image. 

DxOMARK, mais c’est qui ?

Vous ne connaissez peut-être pas le nom de DxOMARK mais vous avez forcément entendu parler d’elle. Il s’agit d’une entreprise française, installée à Boulogne Billancourt, leader plus que incontesté dans le monde de l’évaluation des capteurs numériques. Tous les appareils photos, caméscopes et surtout smartphones passent dans leur main et au travers d’un protocole de test d’une rigueur extrême. Avec ces tests et leurs logiciels d’analyses conçus en internet, ils arrivent à déterminer d’une façon irrévocable la qualité du capteur photo d’un smartphone, valeur que les constructeurs n’hésitent pas à mettre en avant quand elle est flatteuse. Cette toute puissance vient d’une compétence inégalée de l’entreprise à traiter les fichiers numériques bruts issus des capteurs photos. 

Si vous voulez en savoir plus sur la méthodologie DxOMARK, l’avec le survitaminé PPWorld

DxO PureRaw, un traitement de l’image irréprochable

En préambule, il peut être utile de préciser que PureRaw s’adresse aux amateurs éclairés et professionnels. Il faut être spécialiste de la retouche d’image, amoureux de la photographie, avoir une bonne configuration matérielle et de la place sur le disque dur. Le traitement à l’intelligence artificielle des photos alourdit encore le poids des fichiers RAW, déjà lourds, et demandent un sacré temps de traitement sur du travail en lot. 

Question technique, le logiciel sert à faire du dématriçage et du débruitage des photos. DxO estime que Adobe avec Lightroom ou Photoshop ne fait pas aussi bien que lui dans ce domaine. La raison en est simple : la base de données de DxO. L’entreprise analyse depuis des années tous les produits de prise de vue du marché. Le logiciel reconnaît donc le couple boîtier et optique, puis télécharge les paramètres de retouche. Et l’ordinateur va traiter vos images directement de la source pour en offrir le rendu le plus exceptionnel possible parce qu’il sait exactement comment réagit ce couple après l’avoir analysé. La solution est imparable. 

Capteur photo vu de l'intérieur d'un APN
Un APN a été sacrifié pour vous montrer un capteur photo vu de l’intérieur !

PureRaw, et le photographe dans tout ça ? 

Avec PureRaw, on est bien sur un programme pointu comme peuvent l’être les autres productions maison que sont PhotoLab 4 ou ViewPoint 3. Vous trouverez d’ailleurs sur Internet des images “avec/sans” qui sont là pour faire la démonstration du travail de retouche effectué en automatique par le logiciel. Premièrement, il faut déjà arriver à faire la photo qui mérite ce traitement. Ensuite, il faut surtout comprendre que la retouche n’est pas là pour changer du tout au tout la photo. Il est là pour travailler le dématriçage, le débruitage, le moiré, les aberrations chromatiques, le vignetage et d’autres défauts naturels. Ce pré-travail est la porte d’entrée sur Photoshop et Lightroom à des travaux d’encore meilleure qualité, DxO PureRaw n’est pas la finalité, mais un outil d’une puissance incroyable.

HDFever
Logo