Clavier Apple, le clavier universel est en préparation

Si l’on sait que tous les brevets déposés par les marques n’aboutissent pas à un appareil produit en masse, l’un des derniers brevets déposés en 2020 par Apple a tout pour devenir le clavier Apple universel qui pourrait apporter une plus-value incroyable à tout le parc informatique de la marque.

Le clavier, indispensable et pourtant si peu intéressant

S’il y a bien un domaine qui n’a pas beaucoup évolué depuis que l’informatique s’est ouverte au grand public, c’est le clavier. Certes, aujourd’hui la course des touches est très courte, le bruit confortable et le rétro-éclairage est de mise sur de plus en plus de modèles. Mais mis à part ces améliorations cosmétiques, rien n’a changé. Il est toujours aussi peu intuitif de réaliser la lettre a accentuée (À) et bien d’autres subtilités de clavier propres à la langue française. Imaginez les variantes de clavier nécessaires au niveau mondial ! Si le À chagrine ceux qui passent leur vie à taper au clavier, imaginez aussi que ce dernier n’est pas adapté pour les adeptes du gaming qui font des prouesses de vitesse, de réflexion et d’anticipation, tout en utilisant un périphérique hors d’âge.

TouchBar d'Apple avec Emojis
TouchBar d’Apple et ses Emojis

Clavier Apple, la réponse universelle

Apple vient de déposer le brevet pour un clavier composé de touches équipées d’un écran tactile dans chacune d’elles. L’idée est simple, il suffisait presque d’y penser. La technologie OLED, déjà maîtrisée notamment en termes de consommation sur la Touch Bar, pourrait ici prendre une ampleur inédite. Ainsi, la quelque centaine de touches du clavier pourrait être paramétrable à volonté. C’est déjà le cas actuellement, généralement avec de petits logiciels ou en remappant le clavier dans l’éditeur de registre Windows. Là, non seulement cela serait bien plus simple, mais surtout chaque touche pourrait changer en temps réel selon son affectation. Du gamer au rédacteur professionnel, du graphiste à l’ingénieur, où qu’il soit dans le monde, pourrait ainsi se concevoir son propre clavier parfaitement personnalisé selon ses besoins.

Brevet Apple pour clavier OLED
Brevet Apple : tout est clair maintenant !

Un clavier techniquement réalisable

Si on excepte la réflexion sur le coût à proprement parler, tout est question d’échelle, ce nouveau clavier Apple est tout à fait envisageable d’un point de vue technique. Les mauvaises langues pourraient rétorquer qu’Apple commence à peine à faire oublier ses déboires avec le clavier papillon, du nom du mécanisme des touches des claviers des MacBook. Mais il ne s’agit pas là d’une amélioration plus technique, plus proche de ce que sait faire une entreprise comme Apple. Et l’optimisation logicielle qu’elle pourrait y apporter serait un bond en avant.

Pour être complètement honnête, il faut aussi préciser que ce concept n’est pas nouveau, Apple ne l’a pas inventé. Il existe déjà des brevets sur cette technologie déposés il y a près d’une quinzaine d’années. On parlait alors du clavier Optimus dont l’idée était déjà de composer chaque touche d’un mini-écran pour afficher les caractères que l’on aurait au préalable paramétrés avec un logiciel. Mais si Apple a déposé un brevet, c’est bien que l’idée n’avait pas pu aboutir. Mais les technologies d’hier ne sont plus celles d’aujourd’hui et le savoir-faire d’Apple a une autre dimension. Ce clavier Apple pourrait bien devenir une référence en devenant par nature le premier clavier universel. 

HDFever
Logo