Facebook Tweeter Tweeter

Quoi de neuf pour 2017 aux rayons TV et lecteurs Blu-ray Ultra HD/4K ?

Le salon CES 2017 ouvre ses portes dans quelques jours, du 5 au 8 janvier, avec son lot de nouveautés et nouvelles technologies. Vous le savez, il s’agit du plus grand salon hi-tech et un peu notre point de départ pour l’année à venir avec les premières présentations des nouveaux téléviseurs et certains lecteurs Blu-ray ou encore systèmes home cinéma. Même si’il peut y avoir quelques actualités audio et qu’il existe aussi un CES audiophile, peu de nouveautés sont a attendre du côté des amplis HC , enceintes ou autres appareils hifi, sauf rares exceptions. Ici, je n’évoquerai que le rayon TV et lecteur Blu-ray en vous donnant ma vision des nouveautés attendues cette année. Ce n’est qu’un avis personnel, même si je me base évidemment sur les quelques infos que j’ai pu avoir ces dernières semaines.

Cette année, de nombreuses tendances sont attendues, comme des améliorations du côté des services de VOD, de nouveaux processeurs en tout genre, de plus en plus d’objets connectés miniatures (montres, lunettes, mini-caméra, drone, et autres objets insolites), des avancés sur les casques virtuels, notamment pour les jeux, la projection holographiques, la projection laser, la présentation de salles recouvertes de dalles OLED du sol au plafond pour une totale immersion, le concept de cinéma 7D, 8D, 9D voire même 10D (si, si on en est déjà là !) . Bref, en résumé, des avancées technologiques autour de la réalité virtuelle en général. On peut également citer une tendance que je trouve particulièrement bluffante, les hoverboards et dérivés (vous savez, le fameux skateboard inspiré du flm “Retour vers le futur ». Hé oui, que le temps passe vite ! Ce qui n’était qu’un délire futuriste quand j’étais adolescent est aujourd’hui une réalité bien concrète ^^). Sinon, dans un secteur qui nous intéresse plus, on devrait également voir débarquer de plus en plus de système audio sans fil avec la possibilité de d’envoyer le flux audio en Bluetooth ou Wi-Fi directement depuis les lecteurs ou téléviseurs vers des enceintes, casque, mini-écouteurs, ou autres systèmes audio en tout genre, y compris en multicanal (ce qui est d’ailleurs déjà possible grâce à des technologies comme FireConnect de BlackFire (voire ce test d’ampli Onkyo pour en savoir plus)).

Bref, les nouveautés hi-tech seront très nombreuses, mais intéressons nous surtout aux lecteurs Blu-ray UHD et aux téléviseurs. Nous n’aurons pas de grosses révolutions, ce n’est pas cette année que nous passerons sur des dalles 12 bits, ni sur des dalles UHD 240 Hz (du moins pas à ma connaissance), ni sur des dalles capables d’afficher un pic de 10 000 nits tout en proposant un contraste infini afin d’exploiter pleinement la technologie HDR. Cela dit, cette année  on pourra compter sur l’arrivée de la technologie Dolby Vision ou HDR Dynamic, certains TV devraient afficher du 8K (avec une compatibilité UHD/4K en entrée), d’autres vont couvrir plus de 90% du Rec.2020 et atteindre de pic lumineux supérieur à 2000 nits, voire même bien plus , Sony ayant déjà présenté un prototype capable de dépasser les 4000 nits et Samsung devrait atteindre les 10 000 nits d’ici 3 ans. D’autre part, la concurrence OLED débarque chez de nombreux fabricants et certaines technologies déjà existantes pourraient nous surprendre,  comme l’OLED par impression à jet d’encre, la nouvelle génération de dalle IPS signées Panasonic, l’évolution de la technologie Slim Backlight Drive de Sony pour plus de zones de Local Dimming sur un Edge LED, la nouvelle génération d’U-LED chez Hisense, ou encore la nouvelle technologie Q.DOT de Samsung.. L’année 2017 sera peut-être très intéressante et pleine de surprises !

Que peut on espérer du côté lecteurs Blu-ray UHD en 2017

Certes, l’un des lecteurs Blu-ray Ultra HD les plus attendus du moment vient d’être dévoilé avec l’OPPO UDP-203EU, et d’autres lecteurs comme le Samsung UBD-K8500 et les Panasonic DMP-UB900 et UB700 ont déjà vu le jour, mais 2017 sera out de même l’année du lancement des lecteurs UHD Blu-ray chez de nombreux fabricants ! De plus, il faudra compter sur l’arrivée de la technologie Dolby Vision et de nouveaux puissants algorithmes de traitement vidéo UHD HDR. Enfin, quelques options sympas verront le jour comme des possibilités de diffusions audio et vidéo entre les lecteurs et les smartphones ou encore diverses technologies de diffusion audio sans-fil directement intégrées sur les lecteurs.

D’ailleurs OPPO proposera son firmware avec gestion du Dolby Vision et Dolby Atmos, DTS:X probablement lors de ce CES ou quelques jours après, et sera également attendu avec la présentation de son lecteur Blu-ray UHD audiophile, l’OPPO UDP-205EU. Ce modèle proposera des entrées numériques avec USB-B, une carte audio stéréo dédiée avec sortie XLR et intégrera probablement la nouvelle génération de DAC ESS Sabre Pro (Voir cet article sur l’OPPO Sonica qui traite du ESS9038Pro par exemple). Cette nouvelle version propose des performances très élevées avec un niveau de bruit annoncé à -135 dB, un THD de 0.0004%, la possibilité de filtres programmables, la technologie 32-bit HyperStreamDAC, une excellente gestion du DXD et DSD, plus de précision pour traiter l’encodage 24 bit. Bref, le DAC ultime technologiquement parlant, en espérant une belle intégration car ça reste avant tout la musicalité qui nous intéresse. On peut aussi s’attendre a quelques nouveautés comme des améliorations en sortie casque et un meilleur contrôle du volume.

Panasonic DMP-UB700

Il ne faut pas s’attendre à de grosses nouveautés chez Panasonic, puisque le UB900 restera le lecteur Phare, je vois mal Panasonic faire mieux en terme de qualité de fabrication. Cela dit, il est vrai que la compatibilité Dolby Vision risque de poser souci, et de mémoire, Panasonic avait bien précisé qu’ils ne pourraient pas apporter le Dolby Vision à ce lecteur. Alors, faut-il s’attendre à une nouvelle déclinaison de l’UB900 compatible Dolby Vision ou tout simplement Panasonic fera l’impasse sur ce format cette année ? Mystère, mais je miserai plus sur la seconde possibilité, surtout que le lecteur intermédiaire UB700 a déjà été présenté et restera probablement aussi au catalogue en 2017. Cela dit, on peut s’attendre à une version premier prix, encore plus abordable, peut être un Panasonic UB300 ou UB500, vendu aux alentours des 250 €…

Pour Samsung, un UBD-M9500 est attendu, mais ne sera pas bien différent du UBD-K8500 déjà testé en dehors de quelques option comme la diffusion audio en Bluetooth ce qui permet d’utiliser un casque sans fil, ce que proposent déjà certains amplis HC. Il se dit également que ce lecteur sera compatible Dolby Vision et  HDR Dynamic, mais rien d’officiel pour le moment, nous attendons les caractéristiques techniques. Parmi les autres nouvelles fonctions, on peut citer la possibilité de diffuser le contenu d’un Blu-ray 1080p ou UHD sur un smartphone ou une tablette, ou encore diffuser directement la caméra du smartphone sur le TV avec des prises de vue à 360° comme ce que propose déjà Youtube. Ou encore, automatiser quelques réglages entre le TV et le lecteur, etc. Au passage, ce sont le genre d’options qu’on devrait retrouver aussi sur les nouveaux lecteurs LG et Philips.

En effet, LG aussi présentera son premier lecteur Blu-ray Ultra HD, le LG UP970. Ce lecteur sera évidemment compatible Dolby Vision vu que LG a déjà intégré cette technologie sur ses TV en 2016, mais trés peu d’infos sont disponibles pour le moment. Je suppose qu’il sera également compatible HDR Dynamic vu que ce standard sera intégré dans certains TV en 2017, notamment chez Samsung.

Du côté de Sony, on attend impatiemment leur fameux lecteur Ultra HD Blu-ray Sony UBP-X1000ES qui est le seul avec OPPO a proposer la lecture des Super Audio CD + Ultra HD Blu-ray. Ce lecteur m’intéresse beaucoup, car il utilisera une partie des technologies de traitement vidéo développées sur le ZD9, comme le Super Bit Mapping UHD/HDR en 16 bit, un nouveau traitement vidéo qui semble particulièrement intéressant, un upscaling UHD de qualité, etc. Si vous voulez en savoir plus, consultez l’article sur le Sony UBP-X1000ES, en espérant que Sony proposera la compatibilité Dolby Vision, car il y a fort à parier que cette technologie soit disponible sur les nouveaux TV Sony en 2017, dont le futur TV OLED UHD de Sony attendu au second semestre.

Je pense également que Sony devrait proposer d’autres lecteur UHD/4K dont certains modèles plus abordables, nous en saurons plus très vite, d’ici deux jours à peu près…

Evidemment, d’autres fabricants sont également attendus sur le marché du lecteur Blu-ray UHD comme Philips sur un secteur entrée de gamme, mais aussi Cambridge. En effet, Cambridge Audio a pris l’habitude d’utiliser une base OPPO pour concevoir ses lecteurs Blu-ray et ce sera probablement encore une fois le cas cette année. Il faut donc s’attendre à retrouver un lecteur Ultra HD Blu-ray Cambridge avec la carte vidéo d’un OPPO UDP-203, mais avec un châssis différents, une interface propriétaire et une section audio analogique 100% conçue par Cambridge. Pour être plus précis, je pense que Cambridge proposera un modèle intermédiaire entre le UDP-203EU et le UDP-205EU, c’est à dire une section audio analogique de qualité, des entrées numériques pour utiliser le lecteur comme DAC externe et d’autres technologie développées par Cambridge comme un upsampling audio AFT, des filtres digitaux, etc.

Il y a beaucoup d’autres fabricants qui utilisaient des bases OPPO pour confectionner leur lecteur. Reste à savoir si ce sera le cas une nouvelle fois avec l’Ultra HD Blu-ray. Je pense à Primare, Electrocompaniet ou McIntosh, entre autres. Espérons également un lecteur Pioneer, mais avec le rachat d’Onkyo j’en doute…

Le lecteur Blu-ray Cambridge CXU utilise une carte OPPO BDP-103D, mais un châssis, un lecteur optique, des DSP, une interface et une carte son développés par Cambridge Audio.

Qu’attendre du côté téléviseur en 2017 ?

Le TV OLED Loewe Bild7.55

L‘évolution des lecteurs Ultra HD Blu-ray est évidemment un peu liée avec celle des TV. Cette année, les TV Ultra HD vont donc évoluer tout naturellement avec des performances revues à la hausse en terme de pic lumineux, peut-être plus de modèles Full LED avec plus de zones de Local Dimming pour mieux gérer la technologie HDR. On devrait également voire débarquer de nouvelles technologies intéressantes comme les nouvelles dalles IPS Panasonic, de nouvelles dalles Q.Dot, une nouvelle évolution du Slim Backlight Drive de Sony. Mais avant tout, la technologie OLED devrait se démocratiser avec l’arrivée (enfin) de la concurrence. Des TV OLED sont prévus un peu partout comme chez TP Vision/Philips, TCL, Sony, Panasonic, Loewe, Hisense, et évidemment LG.

Attention, il s’agit d’une réflexion personnelle, même si je me base aussi sur de nombreuses informations que j’a pu glaner ces dernières semaines. Donc voyons ce qu’on peut attendre de chaque fabricant, sachant qu’une grande partie vient de mes entretiens avec certaines personnes en privée. Il faut savoir que lors du CES 2017 chaque fabricant nous présentera les grandes lignes, voire quelques modèles pour certains d’entrée eux, mais les vraies caractéristiques techniques et les vraies montées en gamme 2017 ne seront connus qu’en février, mars, voire avril 2017. De plus, de nombreuses références présentées au CES sont prévues pour le marché US et seront un peu différentes en Europe.

La gamme 2017 de Sony

Sony et l’un des rares fabricants à présenter la quasi-intégralité de sa gamme de TV lors du CES, même si quelques changements au niveau des références et caractéristiques peuvent avoir lieu entre l’annonce du CES et la présentation officielle en Europe. Par contre, difficile d’anticiper ce que Sony va nous proposer en 2017, vu qu’il est actif sur plusieurs technologies différentes.  En 2016, le ZD9 représentait leur modèle phare. C’est un TV très performant qui utilise un rétroéclairage de type Backlight Master Drive, du Full LED avec autant de diodes LED que de zones de Local Dimming, mais avec moins de 800 zones sur le 65ZD9 ce qui est tout de même assez loin de compte, et loin de ce qu’on avait espéré suite à la présentation du prototype impressionnant lors du CES 2016 qui affichait 4000 nits au lieu de 2000 nits sur le ZD9 et proposait probablement plusieurs milliers de diodes et zones.

Le Sony 65ZD9

Le Sony 65ZD9

Est-ce que Sony va reprendre et améliorer cette technologie Backlight Master Drive au sein d’une gamme plus vaste en 2017 ? Evidemment, beaucoup l’espèrent, mais rien n’est sûr. En effet, Sony devrait présenter son premier TV OLED qui sera probablement le modèle phare de 2017, donc je ne suis pas sûr que le géant japonais jouera sur les deux tableaux à la fois (OLED et Backlight Master Drive), mais je l’espère tout autant que vous. L’idéal serait évidemment un modèle plus aboutie avec 2000 zones de Local Dimming, 4000 nits et une pleine compatibilité Dolby Vision.

Toujours est-il que l’OLED de Sony est également très attendu ! Qui n’a pas rêvé d’un d’un TV OLED UHD/4K Sony avec ce contraste infini qui caractérise l’OLED + le fameux traitement X-Reality ro 4K + le processeur Extreme X1 + la célèbre compensation de mouvement Motionflow + le design légendaire des TV Sony ! Le rêve :) Cela dit, Sony a également développé une autre technologie assez prometteuse car plus abordable et plus destinée au grand public, sa fameuse technologie Slim Backlight Drive qui permet de proposer un vrai système de Local Dimming sur du Edge LED. Cette année, Sony devrait proposer plus de couches, donc plus de zones de Local Dimming sur Edge LED. Un XD93 plus performant en quelques sortes (voir le test du Sony XD93)

Avec ça, Sony proposera les mêmes avancées que la concurrence, c’est-à-dire un pic lumineux plus élevée, probablement une compatibilité Dolby Vision et HDR Dynamic et une meilleure couverture du Rec.2020. Mais pour vous dire franchement, j’espère tout de même que Sony ne fera pas l’erreur d’intégrer du Quantum Dot, à moins que cette technologie n’évolue vraiment dans le bon sens, car pour le moment elle engendre trop de soucis de postérisation, métamérisme et dérives colorimétriques, ou encore réduit l’angle de vision ! En toute franchise, quand je vois la qualité de la colorimétrie proposée par des TV à base de diodes au phosphore comme chez Panasonic au Sony, je préfère largement ça, en sacrifiant quelques % de couverture du Rec.2020, que le Q.Dot, surtout que n’oublions pas qu’aucun film n’est capté en Rec.2020 pour le moment, ils sont tous filmés en DCI sauf rares exceptions.De plus, entre 75% et 85% du Rec.2020, la différence ne saute pas aux yeux…

Sinon, pour finir avec Sony, évidemment, les Android TV évolueront sous Android TV 6.0 en 2017, mais toujours avec un train de retard comparé aux Box TV ou aux tablettes. Espérons tout de même l’utilisation de processeurs plus puissants…

Quoi de neuf chez Panasonic en 2017 ?

Là aussi, je suis loin de connaitre tout ce que nous réserve Panasonic en 2017, mais j’avais publié un article comme quoi une vraie gamme de TV OLED serait au programme avec 2 ou 3 références, donc de l’entrée de gamme, du milieu et du haut de gamme. Attention, cette gamme ne sera pas présentée dans sa totalité au CES 2017,mais au moins de mars à peu prés (en France). Mais surtout, Panasonic devrait être l’un des premiers fabricants de TV a proposer des TV OLED basés sur la technologie d’impression à jet d’encre avec des prix plus accessibles.

Par contre, il faut bien avouer que c’est l’inconnu total d’un point de vu de la qualité ! Comment se comportera cette technologie en HDR, ? Quel pic lumineux, quelle justesse colorimétrique ? Quel piqué ? Quelle couverture colorimétrique ? Bref, c’est tout nouveau, mais si Panasonic mise dessus, il y a de forte chance que ça tienne la route ! On peut très bien imaginer les technologies de traitement vidéo du DX900 sur un OLED, soit encore mieux que le CZ950 et surtout moins cher, avec l’intégration d’un 3D LUT, du puissant processeur Studio Master 4K au sein d’un superbe TV OLED nouvelle génération, compatible Dolby Vision. Il me tarde de découvrir tout ça !

Evidemment, Panasonic devrait également proposer tout une gamme de TV LED avec du rétroéclairage Edge LED, Full LED, un remplaçant au DX900 avec peut être plus de zones. Est-ce que Panasonic aura eu le temps d’exploiter sa nouvelle technologie Liquid Crystal Display capable d’un contrôle pixel par pixel sur une dalle IPS pour un contraste très puissant ? Une technologie qui rivaliserait avec l’OLED selon Panasonic, car meilleure colorimétrie,plus de luminosité, et un contraste bien plus puissant qu’un LED actuel ! Bref, c’est vraiment l’inconnu du coté de Panasonic, mais là aussi nous aurons quelques éléments de réponses très rapidement cette semaine.

LG, toujours plus de TV OLED et de plus en plus perfectionnés !

Le téléviseur LG OLED65C6V, une très belle surprise,probablement le plus bel exemplaire OLED que j’ai pu tester !Magnifique !

Nous le savons déjà, la nouvelle gamme de TV LG comportera de nombreuses références de TV OLED avec le LG OLEDW7V (65″ et 77″), LG OLEDG7V (65″ et 77″), LG OLEDE7V (55″ et 65″), LG OLEDC7V (55″ et 65″) et LG OLEDB7V (55″ et 65″) entre autres. Malheureusement il ne semble toujours pas y avoir d’OLED de petites tailles en dehors de quelques moniteurs OLED HDR pour PC qui seront lancés en 2017.

La bonne nouvelle vient des prix qui devraient être plus accessibles avec l’arrivée de la concurrence. Le rendu HDR devrait être amélioré, toujours lus lumineux, avec des technologies HDR10, HDR Dynamic et Dolby Vision, mais surtout plus de possibilités de calibrage en HDR, une meilleure couverture du Rec.2020, un nouveau traitement vidéo et une reférence W7V qui sera ultra slim, à peine 1 mm d’épaisseur, telle une toile qu’on pose sur son mur avec toute l’électronique déportée dans une console externe. Ce modèle verra probablement le jour au second semestre 2017, donc il est fort possible qu’il utilise la technologie par impression à jet d’encre, car LG devait lui-aussi lancer ses premières productions en 2017. Avec des dalle de 1 mm d’épaisseur, cette technologie va fortement concurrencer la vidéoprojection lorsque de dalle de 2 m de base seront disponibles et surtout plus abordables !

Evidemment, LG va aussi proposer tout une gamme de TV LED avec une nouvelle génération de dalle IPS, à l’instar de Panasonic qui a présenté une nouvelle génération de dalle IPS Panasonic Liquid Crystal Display doté d’un ratio contraste deux fois plus puissant, et d’un contrôle au pixel près, de quoi concurrencer LG et sa technologie OLED. LG aussi a fait de grandes avancées sur la technologie IPS. Il se peut donc que LG propose une toute nouvelle gamme IPS plus contrastée, plus lumineuse et toujours compatible Dolby Vision (c’était déjà le cas cette année), HDR Dynamic et HDR10, avec un angle de vision très ouvert et la superbe colorimétrie qui caractérise les dalles IPS, notamment capable d’afficher un vrai rouge très intense et de superbes teintes de peau.

Là aussi, nous en saurons plus très rapidement…

Samsung et sa nouvelle gamme SUHD qui couvre 98% du Rec.2020 !

Je vous invite vivement à lire le dossier de mes confrères chez AVCesar sur la nouvelle technologie utilisée par Samsung dans ses nouveaux TV Quantum Dot qui s’annonce prometteur sur le papier en attendant les futurs TV annoncés comme révolutionnaires, les fameux QLED avec un contrôle pixel par pixel, une sorte de technologie LED émissive censé rivaliser avec l’OLED en terme de contraste, mais en bien plus lumineux. Lebut étant d’atteindre les fameux 10 000 nits que permet la technologie HDR. D’ailleurs, on soupçonne Samsung d’avoir exposé quelques spécimens de transition lors du dernier salon IFA 2016, car la colorimétrie était tellement puissante, y compris comparé au SUHD existants, que cela ne pouvait qu’être une nouvelle technologie Q.DOT.

Le but ultime de cette évolution de la technologie Q.DOT c’est de permettre la couverture du Rec.2020 à 100 % (Samsung annonce déjà 98% du Rec.2020 sur ses nouveaux SUHD 2017).  Il faudra voir ce que ça donne, car attention aux annonces, on nous promettait déjà le meilleur avec les TV à base des anciens filtres Quantum Dot, et si le spectre est effectivement bien plus riche, la couverture colorimétrique très large, cela engendre aussi tous les soucis déjà cités ( postérisation, dérive, couleur qui manque de naturel, métamérisme, réduction de l’angle de vu, difficulté de calibrage). Bref, le Quantum Dot n’a pas été la solution miracle qu’on attendait, mais comme toutes technologies, elle évolue, donc à voir …

Différence entre un spectre de deux dalles LED VA, l’une classique,l’autre avec Q-Dot 

Ne jugeons pas sans tester, attendons de voir ce que vaut cette nouvelle gamme SUHD qui promet tout de même de sacrées performances ! En effet, Samsung annonce non seulement la possibilité de couverture colorimétrique immense, mais aussi un contraste natif très puissant. De plus, comme ils’agit de diodes inorganiques, elles peuvent être plus sollicitées, émettre plus de lumière sans réduction de la durée de vie. Samsung devrait dépasser les 2000 nits aisément cette année et on parle d’un un ratio contraste qui avoisinerait les 10 000:1 sur Edge LED ! Étonnant, à mesurer…

Pour rappel, Samsung compte tout de même arriver à proposer des TV QLED en 2019 doté d’un pic lumineux de 10 000 nits, 100%du Rec.2020 et le tout avec un contraste natif quasi-infini ! Wow, que de belles promesses !! Mais, nous n’y sommes pas encore ^^ Il y a donc peu de chance que Samsung propose un Surper Full LED cette année, je pense qu’on devrait retrouver encore une fois de nombreux Edge LED, mais qui sait, peut être très performants. Rappelez-vous cette fausse joie qu’a été le KS9500, le seul Full LED de la gamme 2016, mais qui n’a finalement jamais vu le jour en France…

Je vous donne rendez-vus très vite pour couvrir ce salon CES 2017 qu s’annonce passionnant, mais encore une fois, le plus gros des présentations des gammes de TV 2017 n’est prévu qu’aux mois de mars et avril 2017….

20 commentaires

  1. avatar
    Darkene /

    Peut-on espérer avoir du HDR Dynamic sur les LG Signature 2016 via une Maj ?

  2. avatar

    @Darkene – Bonsoir,

    Techniquement, tout à fait oui. Si le TV gère le Dolby Vision,il gère les métadonnées dynamiques, donc peut gérer le HDR Dynamic.

    Donc pour moi, ce n’est qu’une question de firmware et de volonté:)

  3. avatar
    ferrandes /

    nicolas bonjour tu parle du oled 55c6v comme un super tv stp pourais tu faire le test de se tv ca serais super sympas.

    et continue de faire aime la technologie comme ca merci.

  4. avatar

    @ferrandes – Salut,

    Oui, je l’ai repris justement pour ça, car j’avais eu quelques soucis de santé lorsque j’avais eu le 55″et je n’avais pas pu faire le test.

    J’essaie de le publier au plus vite !

  5. avatar
    Jacquitos /

    Super article comme d’hab. !!!! Reparti sur les chapeaux de roues, le Nico !!! De belles perspectives 2017, en effet !!!!

  6. avatar
    Taouche /

    Serait-il possible de mettre des sous catégories dans la rubrique Test (Ampli, TV, etc) de manière à faciliter la consultation des tests. Ce serait super !

  7. avatar
    Aurélien /

    Super article.

    Vivement le CES

  8. avatar
    Philippe /

    Bonjour Nicolas, Bonjour à tous,

    Merci pour ce superbe compte rendu,

    Vu de ma paroisse, je suis toujours impressionné par les annonces des constructeurs. C’est toujours plus, toujours mieux.

    C’est pas pour rien que je viens d’investir un KD9 Sony.

    Maintenant, le Pb de fond des constructeurs ce sont les sources.

    S’ils veulent vendre leurs TV il va falloir faire quelque chose coté programme.

    Combien sont ceux qui sont capables d’afficher du HDR sur leur écran aujourd’hui,
    de plus, le consommateur lambda s’y perd et n’y comprend plus rien.

    Alors certes, le nouvel Oppo 203 et ses concurrents, avec des galettes au niveau du BR ou à peine plus, NetFlix à la condition d’avoir un débit de fous,

    Tout cela se mord un peu la queue aujourd’hui.

    Y a pas de programme !!!

  9. avatar
    Jojotechmaster /

    Tu nous met l’eau à la bouche !
    Des dalles prometteuses…

  10. avatar
    Corias /

    Merci pour cet article Nicolas !
    est ce que quelqu’un de HDFever sera present au prochain CES ?
    Bonne continuation …

  11. avatar

    « nous en serons plus très vite, d’ »ici deux jours à peu prés… »
    ouh là, ça fatigue à ce moment là niveau orthographe ;-)

    « nous en saurons plus très vite, d’ici deux jours à peu près… »>

  12. avatar

    Auteur du commentaire stof
    « nous en serons plus très vite, d’ »ici deux jours à peu prés… »
    ouh là, ça fatigue à ce moment là niveau orthographe ;-)

    « nous en saurons plus très vite, d’ici deux jours à peu près… »>

    Oups, effectivement, j’ai rajouté la phrase au dernier moment :oops:

    Merci,je corrige !

  13. avatar
    Masterwarzombie /

    c’est beau cette histoire de nits et d’hDR. Quand on pense que sur les blurays 4k , c’est trop souvent à 1000 nits quand on affiche l’info sur l’oppo 203 !

  14. avatar
    Piksimou /

    Bonjour Nicolas,
    L’oled par jet d’encre de Panasonic, c’est de l’oled rvb comme l’avait fait Samsung? Si c’est le cas le soucis de durée de vie des diodes notamment le bleu serait résolu?

  15. avatar

    Auteur du commentaire Masterwarzombiec’est beau cette histoire de nits et d’hDR. Quand on pense que sur les blurays 4k , c’est trop souvent à 1000 nits quand on affiche l’info sur l’oppo 203 !

    Qui peut le plus peut le moins; le problème est surtout pour les TV du moment (en particulier OLED) qui doivent écrêter les hautes luminosités

  16. avatar

    @Piksimou – Salut,

    Oui, apparemment c’est du RVB, mais une toute autre technologie que celle que Samsung avait utilisée. Non seulement ils ont fait de gros progrès sur al tenu des diodes bleues (apparemment ce serait même une équipe française qui serait à l’origine de cette amélioration) mais en plus l’impression à jet d’encre facilite la pérennité des diodes LED et surtout réduit considérablement les coûts de fabrication avec des dalles bien plus rapides à réaliser.

    Par contre comme c’est vraiment tout nouveau, il faudra attendre pour se rendre compte réellement des avantages et défauts, faire des mesures de colorimétrie, juger de la stabilité, qualité du piqué, etc. car avec les annonces c’est toujours parfait ^^
    On se rappelle encore des premiers TV OLED, tout le monde attendait une technologie parfaite, sans défaut, ce fut loin d’être le cas !

  17. avatar
    Piksimou /

    @Nicolas Bécuwe
    Merci pour ces précisions Nicolas. On va enfin pouvoir comparer deux technologie oled différente. Ça va être intéressant.

  18. avatar
    Piksimou /

    Petite réflexion du soir… En plus d’être un bordel monstre pour le consommateur avec toutes les normes hdr, le hdr devient aussi une course aux nits. Et je me demande l’intérêt. Sachant que les tv sont de plus en plus grande et qu’on les regarde de plus en plus prêt, je me demande si le confort de visionnage sera la. 10000 nits ça doit légèrement piqué. Moi qui suit très sensible à lumière, je trouve déjà que le zd9 ou même le dx900 sont trop lumineux pour mes yeux sur certaines scènes. D’ailleurs je me souviens de commentaire sur le prototype du zd9 avec 4000 nits qui était difficilement regardable longtemps. Alors 10000 nits, je sors le lunette de soleil…lol. A moins que cette course aux nits ne soit qu’une supercherie pour gonfler artificiellement le contraste du vieillissant lcd.

  19. avatar

    @Piksimou : j’arrive pas à retrouver l’article mais apparemment ça joue sur l’espace colorimétrique aussi (en plus d’éviter d’écréter les hautres luminosités et rendre un film en HDR d’apparence plus sombre comme beaucoup s’en sont plaint pour garder en réserve la puissance pour les pics HDR).
    C’était évidemment Samsung qui voulait narguer le OLED qu’il ne sait pas faire, si quelqu’un retrouve le truc…

  20. avatar

    @Piksimou – Salut,

    Tiens, est-ce que tu as essayé de baisser un peu le gamma sur le ZD9 ? PArfois, ça permet de baisser la luminosité général en HDr,sans sacrifier les pics de luminosité intra-image.

    e, HDR, el fiat d’avoir le gamma trop haut dérègle un peu la luminosité de l’image, avec souvent des scènes sombres trop lumineuses, presque comme si la scène se déroulait en plein jour.

    D’autre part, sur le ZD9 il faut baisser le niveau de noir en HDR, ne pas hésiter à le régler à 47 voire moins, au lieu de 50… Même le contraste, je préfère mettre le rétro à fond ,mais plutôt baisser le contraste à 88, le rendu HDR est meilleur ainsi, plus naturel… Cela évite le clipping (dérive dans le blanc)et les blancs brûlés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:wink: :-| :-x :twisted: :) 8-O :( :roll: :-P :oops: :-o :mrgreen: :lol: :idea: :-D :evil: :cry: 8) :arrow: :-? :?: :!: