Facebook Tweeter Tweeter

Réception OPPO UDP-203EU en test et déballage

Après toute cette attente, le voici enfin, le précieux et je ne cache pas mon enthousiasme de pouvoir enfin reprendre les tests avec ce lecteur OPPO UDP-203EU tant attendu, car je vous avoue que les tests m’avaient manqué :) Je me suis prévu une petite collection d’Ultra HD Blu-ray en tout genre et je viens également de recevoir un téléviseur OLED LG 65C6V pour réaliser les tests du lecteur OPPO dessus. D’ailleurs, je vais en profiter pour finir le test de ce téléviseur que j’avais commencé, mais que je n’avais pas pu terminer.

Donc, pour revenir au lecteur. Sans surprise, je retrouve le même packaging que pour les OPPO BDP-103EU/D. C’est toujours aussi soigné, avec des protections en mousse (PVC), bien plus solide que le polystyrène, ce qui est très utile si on conserve l’emballage en vue d’une revente, plus tard. On, retrouve également le manuel d’utilisateur, très complet, mais malheureusement en anglais. Il faudra attendre la traduction française qui sera disponible en PDF sur le site OPPO France plus tard. On retrouve la petite housse en coton sérigraphié du logo OPPO, une petite attention qui fait toujours plaisir. Et on retrouve également la petite boite où sont rangés les accessoires, comme le câble secteur détachable, les piles, le câble HDMI (avec une finition moins qualitative qu’avant soit dit au passage) et la télécommande. Précision : il n’y a plus de dongle Wi-Fi puisque le Wi-Fi est intégré au lecteur avec un module à l’intérieur du châssis, dans un petit compartiment en aluminium.

Un petit mot sur la télécommande qui est identique à l’ancienne, donc toujours aussi ergonomique, large, en PVC, légère, avec des touches rétroéclairées qui s’allument automatiquement lorsqu’on saisit la télécommande (pratique). On retrouve à peu prés les mêmes touches, sauf quelques-unes qui ont changées comme une touche « HDR » qui permet de convertir le HDR en SDR ou activer le HDR, mais attention, si vous activez le HDR avec un contenu non-HDR, rien ne se passe, il n’y a pas de conversion SDR/HDR, uniquement HDR/SDR. En revanche, comme déjà précisé, il est possible de conserver l’encodage Rec.2020 lors d’une conversion HDR/SDR, ce qui n’était pas possible avec les autres lecteurs UHD qui convertissaient le Rec.2020 en Rec.709 lorsqu’un TV n’était pas compatible HDR. C’est d’autant plus intéressant pour les TV compatibles Rec.2020, mais qui n’offrent pas un rendu HDR agréable ou de mauvaise qualité ou pour ceux qui n’aiment tout simplement pas le rendu HDR (on conserve toute la richesse colorimétrique du Rec.2020, mais sans rendu HDR).

Toujours présente, la touche raccourcie qui permet d’accéder directement aux réglages du post-traitement vidéo. En revanche, je dois bien avouer que je suis assez surpris (voire un peu déçu) de constater que ce traitement vidéo est très (trop) basique. On ne trouve qu’un simple réglage de « sharpness » et un DNR (un réducteur de bruit) et les réglages habituels de contraste, luminosité et teinte. Que ce soit le 101CI, le 103EU ou le 103D, tous proposaient un traitement vidéo bien plus complet avec plusieurs filtres séparés ! Quant au processing vidéo du Panasonic UB900, il est bien plus évolué que celui du UDP-203EU et reste donc actuellement LA référence. Cela dit, ce processing est simple, mais très efficace avec les contenus 1080p ! Malheureusement, les premiers tests que j’ai effectués m’ont montré que ce processing était en revanche totalement inefficace avec les contenus Ultra HD et donc totalement inefficace avec l’Ultra HD Blu-ray. En espérant qu’OPPO améliore ce post-traitement lors des prochains firmwares. Par contre, l’upscaling Ultra HD semble très performant pour sa part, et c’est le plus important.

On retrouve évidemment la possibilité de choisir précisément le signal en sortie, en YCbCr 4:2:0, 4:2:2 ou 4:4:4, et encore en 8, 10 et 12 bit par couleur, mais là aussi,c’est moins complet,plus d’upsampling en 10 ou 12 bits Dithering. Nous verrons lors du test l’importance du choix de ce signal en sortie avec l’Ultra HD Blu-ray en fonction du diffuseur et ses capacités.

La qualité de fabrication du lecteur est donc identique aux anciens lecteurs avec un châssis entièrement en aluminium, une alimentation à découpage (SMPS) de bonne qualité, de bien meilleure qualité que celle des lecteurs Samsung ou Panasonic, même si elle reste perfectible. Il faudra se diriger vers des lecteurs tweakés pour trouver mieux.

Evidemment, cette qualité de fabrication et d’alimentation se ressent de suite au niveau image, car si le traitement vidéo est limité, le décodage natif semble très performant. Je m’attarderai plus lors du tests en faisant des comparatifs entre divers lecteurs, mais à première vue il semble y avoir très peu de bruit résiduel avec un décodage très précis, une image propre et fluide, de toute beauté.

L’interface a été entièrement revu avec une présentation plus moderne, plus fun, plus classe, mais pour le moment aucune application n’est accessible ! Alors certes, certains diront que les TV actuelles proposent déjà tout ce qu’il faut, certes, mais la présence de Netflix 4K sur le Panasonic UB900 permet tout de même de profiter du traitement vidéo de ce lecteur avec les contenus Netflix, ce qui est vraiment intéressant car a qualité est ainsi bien meilleure qu’en regardant Netflix directement depuis l’application du TV. D’autre part, quelques applications de musique à la demande auraient été bienvenu également. En espérant qu’OPPO rajoute quelques applications plus tard…

Sinon, les réglages n’ont quasiment pas changé, on retrouve la même structure que sur les OPPO BDP-103EU/D ou BDT101CI avec quelques petites variantes, mais en gros c’est identique comme vous pouvez le voir sur les visuels. Sachez également que la gestion multimédia est encore plus performante qu’avant, avec la lecture des vidéos UHD HDR 10bit et rec.2020, la totalité des formats audio dits HiRes (DSD, FLAC, ALAC, APE, AIFF, WAV, etc.), la gestion des protocoles réseau UPnP/DLNA, Samba et NFS, la possibilité d’utiliser bdmv-modify pour lire les répertoire Blu-ray ou ISO montés depuis un NAS, les pistes audio DTS-HD/TrueHD et leur version Atmos et DTS:X, les chapitres, synchronisations audio/vidéo/sous-titres, etc, etc.

Pour réaliser ce test, je vais utiliser divers TV pour tester divers cas de configurations et compatibilités HDR ou pas, Rec.2020 ou pas, etc. Par exemple, j’ai prévu de tester ce lecteur sur un TV Samsung HU8500, Sony XD85, Sony ZD9 et un OLED LG C6V. J’utiliserai également divers câbles HDMI, câbles secteur, barrettes secteur, câbles de modulation RCA analogique vu que JSV Audio et Espace Musical m’ont prêtés quelques exemplaires de leur nouvelle collection pour tester la partie audio.

Je vais également utiliser un bloc de puissance NuPrime 8 canaux puisque le lecteur OPPO UDP-203EU propose une sortie analogique 7.1 et surtout un contrôle du volume qui permet de le connecter directement à un bloc de puissance. C’est LA grosse différence avec le Panasonic UB900 qui lui ne propose pas de contrôle de volume et donc nécessite un amplificateur intégré et des amplis HiFi intégrés avec entrée analogique 7.1 c’est vraiment rare!

Je vous laisse découvrir les photos du déballage et vous donne rendez-vous très vite pour les tests. Je pense que je vais publier un premier test rapide pour donner mes premières impressions et ne pas vous faire trop attendre, puis un autre test plus complet, un peu plus tard, afin de rentrer un plus dans les détails et les réglages dans divers cas de figures et associations. Pour en savoir plus sur les caractéristiques techniques de ce lecteur, consultez l’article de présentation officielle du OPPO UDP-203EU.

Je remercie Univers HighTech pour le prêt de ce lecteur en vente chez eux en deux versions : OPPO UDP-203EU : 849 € et OPPO UDP-203EU MRZ (dézoné) : 999€.

Vidéo du déballage 

39 commentaires

  1. avatar

    Hello.Un tout petit test ici : https://hdguru.com/review-oppos-udp-203-ultra-hd-blu-ray-covers-all-bases/
    Rien de nouveau. Il semble bien moins performant que ses ancêtres pour améliorer les sources sd (DVD). Zut.
    Mieux techniquement que le Panasonic dmp-ub900 (en plus les deux sont disponibles au même prix dans certaines boutiques aux USA, choix évident et indolore pour nos amis américains ! ). Tandis qu’il est vendu jusqu’à 2 fois plus cher en Occident. Bouh (désolé d’insister, mais quand on vise un achat d’un lot ça fait mal)

    Message pour Nicolas : un collègue m’a dit que les blurays 4k HDR peuvent fatiguer rapidement voire cramer un « ancien » écran 4k ( ce lecteur laisserait l’information Dolby cinema/vision sortir brute de décoffrage) ? Est-ce vrai ?
    Et bon réveillon à toutes et tous !

  2. avatar

    bonjour a tous et bonnes fetes.je vous resume rapidement pour faire simple. le 203 tourne sur mon 65 g6v lg et remplace le pana 900. il faut regler tout en SORTIE DIRECTE. Mon cable HDMI est le cable oppo premium a 49 euros. prise alimentation blindee anti bruit prise chez hd land ( bleue 1.5 m). le resultat en 4K et 1080 p est sans appel. tout simplement Magistral. monumental. rendu exeptionnel laissant le pana a la rue. aucune crainte a avoir. The revenant, mad max,exodus ouuuuuuuuuuah !!!!!!!!! la baffe absolue. a peine qq reglages image. saturation + 2, contraste+3, couleur + 2, bruit + 3 et en avant la vapeur. puree quel engin.

  3. avatar

    Je rajoute pour la lecture des blu-ray en 1080 p. Tout simplement somptueuse. Aucun problème. Largement au-dessus du Pana qui est très bon. Mais en dessous sans faille. Quoique j’ai rencontré quelques problèmes avec. Des bugs, non reconnaissance récurrente du lecteur à l’allumage par le LG, parfois image séparée par une ligne verticale, du flou dans les scènes rapides. Maintenant immages exceptionnelles. Un must.

  4. avatar

    Quand je parle de problème récurents rencontrés c’est avec le Pana. La technicité du OPPO est exemplaire.

  5. avatar
    Philou34 /

    @Franck – salut franck comment se comporte le oppo en lecture réseau ? Prend-il en charge le dts ou dts HD etc…?

  6. avatar

    @Philou34 – Bonjour philou. Mon lecteur en prise directe avec TV. Lecteur en prise directe avec ampli via HDMI. Ma boxe en prise directe uniquement sur TV. En lecture tous Blu Ray DTS HD, True HD, DTS, dolby etc etc tout est parfaitement pris en charge.

  7. avatar

    la gestion du HDR 10 est fabuleuse. il suffit de le desactiver directement via la telecommande pour apprecier l’indegnable apport de cet etonnant embellissement de l’image. le G6V est dolby vision. j’imagine le resultat. marco polo en doby vision sur netflix est deja genial. jai hate de voir sur du blu ray

  8. avatar
    Laurent /

    Bonjour Nicolas
    J’ai acheté la platine cette semaine pour remplacer ma 103eu, premières impressions positives, surtout en terme de temps de démarrage et réactivité. Par contre gros problème : The revenant uhd plante à 7’20 et idem pour Deadpool qui freeze et plante un peu plus tard :(
    Les blu-ray et blu-ray 3d passent parfaitement (Life of pi 3d juste magnifique sur mon tout nouveau oled65c6v). Ce serait sympa de ta part de me dire si tu as entendu parler du problème, si ça va être solutionné par une maj du firmware… Je l’ai acheté chez Iacono à Nîmes et vu que je suis à 90 bornes ça me gonfle un peu d’y retourner si c’est juste un problème software. Merci par avance :)

  9. avatar
    Mathieu /

    @Laurent – @ Laurent: pour répondre à ton problème de plantage, j’ai visionné the revenant en BD UHD,et pas de problème sur le mien.As tu upgrade le firmware? Car sinon problème hardware possible mais je ne vois pas lequel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:wink: :-| :-x :twisted: :) 8-O :( :roll: :-P :oops: :-o :mrgreen: :lol: :idea: :-D :evil: :cry: 8) :arrow: :-? :?: :!: