Facebook Tweeter Tweeter

Test HDR10 sur Samsung KS9000 : deux lecteurs Ultra HD, deux rendus HDR trop différents !

ue65ks9000

Rappelez-vous le test du téléviseur Samsung UE55KS7500. A l’époque du test, j’avais relevé de sérieux soucis colorimétriques avec les Blu-ray Ultra HD. Il se trouve qu’actuellement j’ai le Samsung KS9000 chez moi et j’ai donc voulu reprendre les tests pour savoir si Samsung avait corrigé ce souci, puisque plusieurs firmwares sont sortis depuis le test du KS7500. Ce que j’ai découvert est assez surprenant …Avant de publier un test complet, je voulais aborder ces soucis de rendu HDR10 très différents sur les TV Samsung gamme 2016.J’en profite pour faire un petit retour sur la qualité HDR du KS900 et sur le mode HDR+.

Samsung KS900 : un probleme de mapping en HDR10 avec le Panasonic UB900 ?

Pour remettre les choses dans leur contexte, lorsque j’ai reçu le TV Samsung KS9000, j’ai d’abord connecté mon lecteur Blu-ray UHD Panasonic DMP-UB900. En effet, j’ai acheté ce lecteur pour mon utilisation personnelle et pour réaliser mes tests. J’ai finalement opté pour ce lecteur malgré son prix, car il propose un traitement vidéo puissant et entièrement paramétrable, un des meilleurs upscaling Ultra HD actuels et des réglages plus complets ainsi qu’une touche très utiles pour afficher toutes les caractéristiques et infos sur le flux vidéo sortant et accepté par chaque téléviseur.

img_3663

Mais pour être franc, les premiers Blu-ray Ultra HD visionnés sur le KS9000 m’ont laissé sur ma faim et j’ai rencontré à nouveau les mêmes soucis colorimétriques. Samsung n’aurait donc pas corrigé ce bug !? Hé bien si, mais le problème se pose donc avec le lecteur Panasonic. Même si je retrouve bien cette image ultra précise avec ce relief et cette profondeur de champs exceptionnels, j’ai retrouvé ce rendu terne, avec un manque de dynamique, un rendu HDR10 timide et des couleurs assez fades. Bref,les mêmes soucis rencontrés lors du test du KS7500.

img_4244

Captures Blu-ray UHD Dead Pool. lecteur Panasonic UB900, TV Samsung KS9000

ub900-sur-ks900-dead-pool-en-auto-vs-natif

A gauche, l’espace couleur sur Auto . A droite l’espace couleur sur Natif . Le mode Natif donne des couleurs plus saturées, le mode Auto donne des couleurs fades. Ce n’est pas normal avec un signal BT.2020

KS9000 en mode Auto : Samsung UBD-K8500 vs Panasonic DMP-UB900

ks9000-auto-k8500-vs-ub900-bis

La photo exagère la saturation, donc certains auront tendance à penser que la photo de droite est plus naturel. Mais en réalité les couleurs sont tout de même assez fadasses avec le UB900 pour du BT.2020 ! Quoiqu’il en soit, il y a tout de même une énorme différence colorimétrique qui n’est pas normale !

Sans surprise, lorsque j’ai voulu faire des mesures, je suis retombé sur le même constat avec un gamut plus proche du Rec.709 que du DCI ou Rec.2020. En clair, en mode Espace Couleur Auto, le téléviseur ne bascule toujours pas en Rec.2020 et reste en Rec.709. Si je passe en mode Natif sur le TV,les couleurs sont plus saturées, mais sans plus et encore moins bien calibrées. Et de toute façon, ce n’est pas normal de devoir passer par ce mode, car le gamut natif n’est absolument pas calibré sur les coordonnées du Rec.2020. En clair, on est en Wide Gamut au lieu d’être en Rec.2020. Normalement et depuis toujours, c’est le mode Auto qu’il faut choisir avec les TV Samsung, car il bascule automatiquement dans le gamut correspondant à la source (Rec.601 pour les contenus SD, Rec.709 pour les contenus HD et Rec.2020 pour les contenus Ultra HD en HDR10).

dci-p3-xy

Un gamut DCI/P3 couvert qu’à 77.7%, ce n’est clairement pas normal. Les TV Samsung on un bug avec le lecteur Panasonic UB900,mais aussi avec l’ancien firmware du générateur de mire Murideo Six-G. Je vais tester le nouveau firmware du générateur de mire bientôt pour voir sir ce bug a été corrigé.

TV Samsung KS9000 : Samsung UBD-K8500 vs Panasonic DMP-UB900

ks9000-auto-k8500-vs-ub900

Là encore, le Samsung KS9000 est en mode Auto, le bleu offert avec l lecteur Samsung est bien plus profond et éclatant que le bleu fade et d’une teinte totalement différent offert par le lecteur

Lecteur Samsung UBD-K8500 en mode Natif puis Auto 

k8500-sur-ks9000-mode-natif-vs-auto

Lecteur Panasonic DMP-UB900 0 en mode Natif puis Auto 

panasonic-ub900-sur-ks9000-auto-vs-natif

Par chance, cette fois j’avais aussi le lecteur Samsung UBD-K8500 sous le coude. Sans conviction, j’ai donc essayé les mêmes Blu-ray UHD avec ce lecteur et avec les mêmes réglages sur le téléviseur. Et là, grosse surprise, je prends une belle petite claque et je retrouve des couleurs magnifiques, qui claquent, vives et parfaitement saturées. Le rendu HDR10 est bien plus puissant, dynamique et contrasté ! Mieux, lorsque je règle le téléviseur en mode Auto, cette fois j’obtiens une meilleure colorimétrie qu’en mode Natif ! En clair, le lecteur Samsung UBD-K8500 fonctionne parfaitement avec le téléviseur Samsung KS9000 qui bascule bien en Rec.2020 avec le Blu-ray UHD.

En clair, il semble évident qu’il s’agit du lecteur Panasonic qui pose un sérieux souci de mapping colorimétrique avec les téléviseurs Samsung lors de la lecture des Blu-ray Ultra HD. Le probleme, c’est que ce souci de mapping se rencontre aussi avec certains générateurs de mire. Cédric doit passer à la maison avec le générateur de mire Murideo Fresco SIX-G avec le dernier firmware pour tester si ce dernier fonctionne correctement sur le KS9000. tout sera expliqué dans le prochain test du KS9000. Je précise qu’avec les Blu-ray 1080p le Panasonic UB900 ne rencontre aucun problème, la colorimétrie est parfaitement neutre et fidèle au Rec.709. C’est clairement en BT.2020 et HDR10 qu’il y a un souci entre le lecteur Panasonic et les TV Samsung et je trouve ça assez surprenant, surtout après plusieurs mois de commercialisation. Ce souci aurait dû être détecté et réglé par les deux fabricants. Le problème c’est que le UB900 présente également des soucis en HDR10 avec plusieurs téléviseurs (LG notamment).

Samsung KS9000 :un rendu HDR10 surpuissant, mais un Local Dimming limité

Blu-ray Ultra HD Man of Steel en HDR10 sur le Samsung KS9000

attack-krypton

dragon-krypton

Je profite donc de ce petit article pour faire un retour sur le rendu HDR10 du Samsung KS9000. Pour remettre les choses dans leur contexte, j’avais donc été assez déçu du rendu HDR10 sur le KS7500. Apparemment, je peux donc en déduire que le problème venait surtout du lecteur UB900. Cela dit, je relève également une nette différence de contraste entre le KS9000 et le KS7000, qui passe du simple au double avec toutes sortes de contenus SD, 1080p, UHD, HDR10 ou autres. Cette différence de contraste ne vient pas du lecteur.

Sur le KS9000 et en utilisant le lecteur Samsung UBD-K8500 donc, je dois dire que le rendu HDR10 est assez impressionnant ! Cela n’a plus rien à voir avec ce que j’ia pu voir lors du test du KS7500 ! Le rendu HDR est vraiment explosif, dynamique, lumineux, les noirs sont bien plus profonds et les couleurs superbes et bien plus riches et éclatantes ! En clair, je retrouve bien toutes les qualités de mes Blu-ray Ultra préférés ! J4ai pourtant testé de nombreux diffuseurs HDR, mais pour le coup le KS9000 m’a vraiment impressionné, notamment avec certains Blu-ray UHD ou certains passages. Par exemple Man of Steel, dont les 15 premières minutes sont d’une beauté absolument magique ! Les explosions sont d’une intensité très impressionnante. J’ai mesuré des pics lumineux supérieurs à 1000 nits au centre de certaines explosions. Les passages sur la planète Krypton sont sublimes avec des couleurs magnifiques, très riches, des couchés de soleil ultra lumineux, tout en conservant une luminosité normale dans le reste de l’image. Idem avec des films comme PAN ou Ender’s Game qui proposent des passages HDR très puissants. J’ai également été très impressionné par la qualité du nouveau reportage HDR10 sur Netflix (Chef’s Table) avec une façon de filmer trés artistiques, des images de nature ou à contre-jour captivantes. Le HDR est vraiment bien utilisé dans ce reportage et surtout le rendu HDR10 ets très naturel.
Évidemment, je ne remets pas en cause la qualité de l’OLED qui reste pour moi la plus belle expérience home cinéma que j’ai pu vivre avec des Blu-ray UHD de référence comme The Revenant ou Dead Pool. Avec ces titres, l’OLED est capable d’offrir un piqué et une précision inégalée sans le moindre bruit, ni artefact ! Le rendu HDR10 ou Dolby Vision est nettement plus naturel, moins lumineux, mais très dynamique, et contrasté, et surtout bien meilleur que n’importe que LED dans les scènes sombres. Cela dit, il faut aimer regarder ses films dans le noir complet, car c’est surtout dans ces conditions que l’OLED surpasse clairement les TV LED comme le KS9000.

Des explosions d’une luminosité surpuissante sur le Samsung KS9000

explosion-hdr

un pic lumineux surpuissant, mais on peut apercevoir un souci de postérisation et métamérisme au niveau des halos. Probablement dû au filtre Q.DOT…

exlosion-hdr-2

De plus, en présence de films un peu plus vieux et avec du grain vidéo ou du bruit numérique, l’OLED affiche clairement ses limites. Si je prends l’exemple du film Independance Day, qui est vraiment trop bruit sur l’OLED, il passe beaucoup mieux sur le Samsung KS9000 avec une image beaucoup moins bruitée, un rendu HDR plus puissant, et une meilleure colorimétrie. De plus, si on regarde ses films avec une lumière allumée, le match est bien plus serré en OLED C6V et Samsung KS9000 et je ne suis absolument pas étonné d’apprendre que de nombreuses personnes préfèrent le rendu HDR10 des TV Samsung que celui des TV OLED (d’aprés certains tests, comme ceux effectués par mes confrères de HDTVtest). Il faut dire que la grande majorité des utilisateurs regardent leurs films avec la lumière allumée ou une petite lumière d’appoint.

Influence du Contraste Dynamique sur le rendu HDR

Le contraste dynamique apporte souvent un bien meilleur rendu HDR. Il n’a pas du tout le même effet qu’en SDR, ne bouche pas les noirs, ne crame pas les blancs, mais il faut tout de même bien régler le TV au niveau du gamma et contraste pour avoir un rendu HDR puissant, naturel tout en respectant la courbe de Luminance. Même sur l’OLED,  le Contraste Dynamique apporte une amélioration de la courbe de Luminance (EOTF) en HDR10, voire même Dolby Vision. Il suffit de trouver le niveau qui offre le meilleur rendu HDR, sans trop en faire. Au passage, vous remarquerez un peu de postérisation et métamérisme autour du halo lumineux. Les OLED ne sont pas les seuls touchés. C’est dû au filtre Quantum.DOT.

En revanche, et c’est là que le KS9000 affiche ses limites et que l’OLED prend clairement le dessus, si comme moi, on aime regarder ses films dans le noir total, là on verra de suite les défauts du KS9000. En effet, malgré un noir natif mesuré à 0.02 nits, un contraste de 6500:1 en HDR10, le rétroéclairage Edge LED associé au Local Dimming très limité du KS9000 entraîne un vertical Blooming assez visible qui grise les bandes noires au-dessus et en dessous des objets lumineux (en effet, il embarque une rangée de diodes LED sur le bas de la dalle). Pire, en présence de sous-titres, le noir peut devenir assez gris, les sous-titres sont bien trop lumineux en HDR et entraînent du Blooming et pompage lumineux. Pour estomper ce problème, le lecteur Panasonic propose un réglage de luminosité des sous-titres, très utile en HDR, mais pas le lecteur Samsung.

De plus, en HDR10 et en salle obscure, à plusieurs reprises on peut apercevoir quelques fuites de lumière dans les coins. Ces fuites sont pourtant quasi invisibles lorsqu’on allume une petite lumière d’ambiance. En clair, le rendu HD10 est vraiment puissant et impressionnant en salle éclairée, mais pour les amateurs de salle obscure, l’OLED reste tout de même la référence avec des scènes sombres magnifiques et plus dynamiques, aucun voile, aucun phénomène de pompage, aucune fuite, ni clouding ou Blooming, un noir profond, mais un rendu HDR10 plus doux et aussi très naturel.

mode-hdr

Mode HDR+ : conversion SDR/HDR et amélioration du rendu HDR10

Enfin, un mot sur le nouveau mode HDR+ des TV Samsung, disponible depuis une récente mise à jour firmware. A l’origine, ce mode a été présenté comme une conversion SDR/HDR, ce qui est le cas, mais pas uniquement. En effet, on peut également l’activer lorsqu’on regarde un Blu-ray Ultra HD. Lorsqu’il est activé, plusieurs réglages avancés sont grisés et le rendu HDR est un peu amélioré. Cela dit, en configurant manuel le mode HDR10 comme il faut, j’obtiens le même résultat ou presque sans activer le HDR+….

Sans, puis avec HDR+ sur une animation

sans-hdr

avec-hdr

sans-hdr-arbre

avec-hdr-arbre

Par contre, en conversion SDR/HDR là, il apporte clairement une grosse différence ! Dans le bon sens ou le mauvais sens ? Chacun jugera la qualité de cette conversion en fonction de ses goûts, mais pour ma part, après l’avoir essayé quelques jours, je trouve que ce mode peut être tés intéressant avec certains contenus, mais si on recherche un rendu nature,mieux vaut éviter. Avec les animations je l’active volontiers, ça donne d’excellents résultats. Ceux qui aiment les images très lumineuses et sur-dynamiques, peuvent apprécier le mode HDR+ y compris avec les films. Pour ma part, je préfère conserver la gamme dynamique natif.. Il offre une image plus dynamique, plus lumineuse, optimise un peu le contraste qui passe de 5500:1 à 6500:1, mais avec un rendu typé « contraste dynamique ». C’est-à-dire qu’il y a un peu mois de lisibilités dans les zones sombres, et parfois des blancs brûlés. De plus, ce mode affiche pas mal d’aplats de couleurs, sature les couleurs, donne un rendu un peu numérique parfois et accentue l’effet caméscope de l’Auto Motion Plus.

Sans, puis avec HDR+ sur la TNT HD

tnt-sans-hdr

TNT avec HDR+

TNT avec HDR+

Dans son ensemble, la conversion SDR/HDR est tout de même bien plus efficace qu’avant. On ressent une vraie analyse de l’image en temps réelle pour optimiser la dynamique, les noirs de l’image et les parties lumineuses. Le plus étonnant c’est la puissance des sources de lumière (soleil, explosion, feux, lampes, etc.) vraiment boostée en mode HDR+. De temps en temps, il en fait un peu trop sur tous les objets de couleurs blanches, un peu trop lumineux, mais c’est bien mieux qu’avant, ce mode rivalise clairement avec l’Xtended Dynamic Range Pro de Sony. Utile ou inutile, activé ou désactivé, chacun jugera ce mode, mais il a le mérite d’exister, c’est une option qui peut être intéressante.

Pour clôturer ce petit article avant de publier les nombreux tests TV en retard, je résumerai donc en disant que malheureusement le lecteur Panasonic DMP-UB900 n’exploite pas le plein potentiel des TV Samsung avec le Blu-ray UHD. Le lecteur Samsung UBD-K8500 donne de bien meilleurs résultats, et c’est dommage, car le UB900 a un gros potentiel et fait des miracles sur certains téléviseurs. Le Samsung KS9000 offre un superbe spectacle avec le Blu-ray Ultra HD. La colorimétrie Rec.2020 est vraiment magnifique avec le lecteur Samsung, alors qu’elle est trop fade avec le Panasonic UB900. Le rendu HDR10 surpasse l’OLED en salle éclairée, avec des effets lumineux surpuissants, intenses, et certains passages vraiment sublimes, mais ce TV affiche vite ses limites en terme de contraste, profondeur des noirs et efficacité du Local Dimming en salle obscure avec un vertical Blooming trop prononcé. Sur certains modèles, on peut également apercevoir quelques fuites, d’autres ne souffrent d’aucune fuite, comme souvent c’est assez variable. Je relève également un effet de pompage lumineux avec les sous-titres et lors de certains passages de films, malgré un ratio contraste ANSI de 5500:1 en SDR et 6500:1 en HDR10 ! De belles performances ! Enfin, sur les divers captures, on peut apercevoir un effet de postérisation et métamérisme (dérives colorimétrique mauves ou vertes sur les diverses bandes de dégradés). Pourtant, la dalle 10 affiche un excellent niveau de gradation (je pense que ce défaut est dû au filtre Q.DOT ). Un téléviseur bien plus efficace en HDR10 que le KS7500 testé il y a quelques mois, qui délivre un superbe spectacle dans la majorité des scenes d’un Blu-ray Ultra HD, mais qui n’est pas sans défaut.

Rendez-vous très vite …

44 commentaires

  1. avatar

    Un encodage vidéo en 10 bit n’est pas comparable à un encodage 8 bit !

    Je suis d’accord avec jcben.

    Pour comprendre pourquoi, il faut déjà savoir comment est gérer une matrice de couleur 3D LUT durant un mastering …
    Plus la possibilité d’encoder en REC.2020 et pourquoi et quels avantages
    Plus l’élimination de la postérisation sur la vidéo et pourquoi

    Dominique, 8 bit ce n’est pas 256 couleurs mais 256x256x256 soit 16.777.216 couleurs (moins en fait car l’encodage vidéo n’est pas 0-255 mais 16-235).
    10 bit c’est 1.073.741.824 couleurs. Et une gradation de blanc à noir ayant un potentiel de 1024 gradations.
    Si vous ne percevez pas la différence, surtout au niveau des problèmes de postérisation c’est que votre diffuseur n’affiche pas en 10 bit mais en 8.

    De plus le H.265 est plus destructeur que le H.264 OK, mais sur des taux de compression supérieur …
    Après ces codecs sont paramétrables, ne le prenez pas mal, mais je doute fort que les logiciels que vous utilisez sur vos PC vous permettent d’utiliser convenablement ces codecs. D’ailleurs, prenez vous la peine d’ajuster le taux de compression par scène et parfois plant par plan ? Ce que les studios font !

    Ce n’est pas pour rien que les BR UHD issu de master 2K commencent à donner de meilleurs résultats que les BR standard en 1080p, pourtant scalé en post-processing sur le lecteur ou le diffuseur. D’après la logique de certains ça serait impossible.

  2. avatar

    Bonjour Messieurs,

    Je me permets de vous solliciter pour m’éclairer. Je vous avoue que je suis loin d’être aussi expert que vous.

    Je viens viens d’acquérir un LG55C6V, un Bose Soundtouch 130 et le lecteur Blu Ray UHD Samsung.

    Je crois savoir que les port HDMI du Bose sont 1.4 donc ne permettrait pas d’avoir la meilleure image possible si on relie le lecteur UHD (pour lire des BD 4K) à la barre de son, elle même reliée au TV. Pouvez vous me confirmer cela?
    Ensuite dans ce cas pouvez vous me dire quel cable HDMI( caractéristiques….)est nécessaire pour avoir le meilleur rendu si lecteur connecté directeur au TV

    Merci pour votre aide

    Merci Nicolas

    Cedric

  3. avatar

    @Briand – Exact il faut eviter de mettre un équipement hdmi 1.4 entre ton lecteur UHd et ta tv. Heureusement tous les lecteurs (la XBox One S est une console pas un lecteur ;) ) actuellement disponibles disposent de deux sorties hdmi.
    Pour le câble il suffit qu’il soit certifié hdmi 2.0 sans qu’il ne soit utile d’y consacrer cher.

  4. avatar

    Auteur du commentaire JackoUn encodage vidéo en 10 bit n’est pas comparable à un encodage 8 bit !

    Je suis d’accord avec jcben.

    Pour comprendre pourquoi, il faut déjà savoir comment est gérer une matrice de couleur 3D LUT durant un mastering …
    Plus la possibilité d’encoder en REC.2020 et pourquoi et quels avantages
    Plus l’élimination de la postérisation sur la vidéo et pourquoi

    Dominique, 8 bit ce n’est pas 256 couleurs mais 256x256x256 soit 16.777.216 couleurs (moins en fait car l’encodage vidéo n’est pas 0-255 mais 16-235).
    10 bit c’est 1.073.741.824 couleurs. Et une gradation de blanc à noir ayant un potentiel de 1024 gradations.
    Si vous ne percevez pas la différence, surtout au niveau des problèmes de postérisation c’est que votre diffuseur n’affiche pas en 10 bit mais en 8.

    De plus le H.265 est plus destructeur que le H.264 OK, mais sur des taux de compression supérieur …
    Après ces codecs sont paramétrables, ne le prenez pas mal, mais je doute fort que les logiciels que vous utilisez sur vos PC vous permettent d’utiliser convenablement ces codecs. D’ailleurs, prenez vous la peine d’ajuster le taux de compression par scène et parfois plant par plan ? Ce que les studios font !

    Ce n’est pas pour rien que les BR UHD issu de master 2K commencent à donner de meilleurs résultats que les BR standard en 1080p, pourtant scalé en post-processing sur le lecteur ou le diffuseur. D’après la logique de certains ça serait impossible.

    Pour le sony ZD9 par exemple avec un lecteur 4k , faut il opter sur la TV pour rec2020 ou laisser en Automatique?
    merci

  5. avatar

    Vous pensez quoi de ce deal pour cette K9000 ?

    https://www.dealabs.com/bons-plans/samsung-ue65ks9000t—65-tv-led—smart-tv—4k-suhd-2160p-/257850

    Je me lance ? :)

    Merci à vous

  6. avatar

    Ils m ont rappelé et lancent une intervention . Youpi !!! . 5 mois de lutte qui s achèvent @Garaud

  7. avatar

    Nicolas,
    Quand prévois tu de publier le test LG55c6v?

    Merci

  8. avatar

    SALUT NICOLAS j espère que tu va bien dis moi malheureusement je vais devoir me séparer de mon OLED 65 ef 950V suite a des problèmes pénible de vignettage c est ma 2émes dalle ! :cry: le technicien lg a perdu tout ses cheveux avec moi du coup j hésite entre le samsung UE75KS9000 et pour l instant le sony 75 x9405 toi qui a pu comparer un peu les deux ? pourrais tu me dire si il y a une grande différence entre les deux surtout pour l upscaling et des noir bien profond pour une utilisation en salle obscure ,,, par la meme occasion j en profite pour te dire que j étais dans une grande enseigne aujourd hui et sur un grand écran sony xd 93 tout le monde pouvais voir défiler sur l écran ton test sur ce produit hdvever la note et la conclusion ! j ai vraiment trouver ça sympa :lol: , car car chacun de tes teste est excellent !!! merci encore et au plaisir de te lire bonne soirée ,,,, :-D

  9. avatar

    Bonjour à tous et merci pour ce test ! Je vien de faire l’acquisition du ks9000 et pour l’achat du 65″ le lecteur uhd Samsung était offert, ayant déjà une Xbox One S j’aurais voulu savoir si les problèmes évoqué avec le lecteur panasonic et la qualité offert par le lecteur Samsung pouvait être pareil avec la Xbox ? Je m’explique, je souhaite revendre le lecteur offert et je ne l’est donc pas déballé pour le tester, mais je me pose maintenant la question après ce test de savoir si le lecteur n’aurais pas un meilleur rendu que la Xbox et par conséquent je le garderais ? Merci d’avance pour votre réponse. Cordialement

  10. avatar
    Dominique L /

    @Nicolas Bécuwe

    Bonjour Nicolas,

    Possesseur du tv samsung 55js9000 et de ce lecteur samsung ubd-k8500, j’ai bien activé l’uhd hdmi color sur la sortie hdmi4 et je sors bien en 2160p
    j’ai regardé le film « seul sur mars », image superbe mais je souhaiterais savoir comment vérifier que je profite bien du hdr
    (j’ai réglé mode image du lecteur sur utilisateur avec netteté à +5 comme sur votre test et menu image du tv samsung est réglé sur standard)
    Or quand je lis seul sur mars, j’avais cru comprendre que le tv devait basculer sur mode cinéma? en vérifiant le menu, le mode image de la tv reste sur standard avec mes réglages habituels
    Merci encore pour la qualité de vos tests et de votre éclairage

  11. avatar
    Nicolas MARCA /

    Bonjour,
    Je possède un ks9000 mais je ne sais pas comment activer l’hdr. Pour l’instant je n’ai pas de source hdr mais j’aurais bientôt la ps4 pro dont bcp de jeux seront hdr.
    J ai beau chercher dans les paramètres, à part hdr +,ce qui est différent, je ne trouve rien.
    Merci par avance !

  12. avatar

    Bonjour je viens de faire l’acquisition du ks9000, pouvez vois faire un test complet de ce téléviseur et indiquer le calibrage optimum.
    Plusieurs site anglais le font déjà mais la traduction est difficile pour un néophyte du matériel hifi

  13. avatar
    Balmain /

    Bonjour tout le monde. Je suis nouveau sur le forum, et j’ai oeit de connaissance sur tout ce que vous avez cités dans les commentzires précédents. J’aimerais acheter une tv 4k hdr mais j’hesite entre quelques modèles. Tout d’abord je le veux en 49 pouces. Les deux modeles ks8000 et ks9000 me plaisent beaucoup. Quelle est la réelle difference apart l’ecran incurvé ? Le ks9000 donne t’il un rendu bisarre si on ce place sur un coter de l’ecran ? Vu que l’ecran est incurvé. Car j’avais le ks7500 mais c’etais horrible lorsque l’on ce placais sur le coté car l’ecran devenais tout pal. De plus d’ici avril les nouveaux modèles vont arrivé sur le marché notrament le Qled de samsung. Mon utilisation est generalement pour la ps4 pro ( en journée ) et des films d’animation ou reportage animalier dans le noir.
    Merci de m’eclaircir sur tout cela s’il vous plait. En sachant que le modele ue49ks9000 est en promo en ce moment a 1590€ Plus 200€ rembourser par samsung. Donc total de 1390

  14. avatar
    flo255 /

    Bonjour,

    J’aimerai savoir si le défaut de colorimétrie de la gamme KS pour le HDR affecte aussi le rendu sur les flux vidéo autres que pour un BR UHD 4K ?

    Le lecteur multimédia interne ?
    Des MKV lus via un lecteur externe (nvidia shield) ?
    Netflix ?
    Satellite ?
    Via une box fibre (orange) ?

    Merci par avance

    flo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:wink: :-| :-x :twisted: :) 8-O :( :roll: :-P :oops: :-o :mrgreen: :lol: :idea: :-D :evil: :cry: 8) :arrow: :-? :?: :!: