Facebook Tweeter Tweeter

Denon AVR-X6300H : amplificateur 11.2, DTS:X & Atmos, Heos, AirPlay, DLNA, HDMI 2.0a

denon_avr_x6300

Après Marantz, voici le nouveau modèle phare de chez Denon, le AVR-X6300H, le parfait amplificateur pour profiter des nouveaux formats audio 3D sans bloc supplémentaire, puisque cette année il s’agit d’un modèle 11.2 ! En dehors de ça, les nouveautés concernent l’ajout de la fonction multiroom HEOS Link et une carte réseau plus évoluée, sinon on retrouve toutes les caractéristiques de l’an dernier, soit une parfaite compatibilité avec le Blu-ray UHD avec des connecteurs HDMI 2.0a, tous les décodeurs DTS:X et Dolby Atmos 7.1.4, une gestion audio multimédia assez complète et l’intégration d’un DACAKM AK4458 qui permet de gérer le DSD nativement. Ce modèle profite également d’une construction et d’une électronique plus soignées que sur le reste de la gamme.

Denon AVR-X6300H : amplificateur 11.2, DTS:X& Atmos, Heos, AirPlay, DLNA, HDMI 2.0a,

Profil moins audiophile que Marantz,mais plus home cinéma, le Denon AVR-X6300H est un impressionnant amplificateur 11 canaux, modèle phare de la gamme 2016 ! Il embarque pas moins de 11 amplificateurs de puissance discrets avec une puissance annoncée à 205 Watts sous 6 Ohms (mesurée avec un seul canal en action). Il gère évidemment tous les formats audio HD comme le DTS-HD et DTS:X 11.2, Dolby TrueHD et Atmos 7.2.4 sans ajout de bloc de puissance. Il propose également les modes Dolby Surround (simulation Atmos), DTS-Neo:X, Audyssey DSX, et MultiCh Stéréo, DTS Neural-X 11.2.

Ce modèle dispose d’une construction plus qualitative que le reste de la gamme avec des connecteurs or, des transistors made in Denon, et lui aussi intègre le fameux DAC 32bit AKM AK4458 qui permet de gérer nativement le DSD. Le Denon AVR-X6300H gère parfaitement le Super Audio CD avec un filtrage natif du DSD en 5.1. On trouve également un DSP Quad Core pour gérer les tâches plus complexes comme les fonctions Audyssey optimisées pour l’audio 3D et une carte réseau Wi-Fi b/n/g plus puissante.

Évidemment, l’Audyssey Platinum DSP Suite est toujours de la partie, avec la calibration automatique Audyssey MulEQ XT32 (compatible avec le kit Audyssey Pro et capable de gérer les canaux 3D), l’Audyssey LFC Pro (pour optimiser l’utilisation de deux caissons de graves), Dynamic EQ et Dynamic Volume avec un micro et un pied fourni (un simple pied en carton dur, mais qui a le mérite d’exister). Du côté du traitement vidéo, l’ampli permet d’upscaler en 1080p ou 2160p/24, 50 et 60 im/s toutes les sources vidéo avec un post-traitement paramétrable (accentuation de la netteté et réducteur de bruit). Enfin, on peut également calibrer le signal vidéo grâce à la certification ISF, rarement utile sur un ampli, mais intéressant pour les diffuseurs limités en réglages colorimétriques.

Application denon

La connectique reste identique, tout comme sur les amplis Marantz, seul l’agencement change avec 11 borniers alignés en bas du châssis. Contrairement au SR7011, cet ampli au profil moins audiophile ne propose pas d’entrée analogique 7.1,sa connectique est plus orientée home cinéma et donc surtout numérique, mais on trouve tout de même une sortie une PreOut 11.2 assignable, et 6 entrées RCA stéréo. Pour le reste, on trouve 8 entrées (dont une en façade) et 3 sorties HDMI 2.0a compatibles ARC, CEC, BT.2020, HDR, Passthrough 2160p/60 et HDCP 2.2 ou encore 2 entrées Coaxial, 2 Optique, 2 entrées/1 sortie YUV, 2 entrées/1 sortie Composite, Antenne FM/AM, ports Ethernet et USB, RS-232C, déports IR, Triggers 12v et un connecteur Denon Link pour mieux synchroniser l’horloge et ainsi réduire le jitter. Comme l’an dernier le Wi-Fi Direct, AirPlay et Bluetooth sont intégrés grâce à deux antennes placées derrière.

La prise en charge réseau est présente avec l’accès aux webradios, Spotify Connect, Tidal, Deezer ou TuneIn et une gestion multimédia avec la possibilité de lire du MP3, WMA, AAC, ALAC, FLAC en 192 kHz/ 24 bits, DSD64 et 128 et AIFF via USB et en streaming depuis un NAS, PC ou MAC (UPnP) avec gestion de la lecture Gapless. On peut toujours connecter ses iDevices au port USB directement pour lire la musique (pas de composite pour afficher les photos ou vidéos). Notez également qu’une nouvelle application Denon Remote App sera proposée, là aussi plus évoluée qu’avant avec une nouvelle application pour gérer la fonction multiroom Heos Link qui permet de streamer toute la musique sur d’autres appareils Heos placés dans d’autres pièces de la maison.

Denon-AVR-X6300H Connectique

Caractéristiques techniques du Denon AVR-X6300H :

  • Amplificateur home cinéma 11.2
  • 11 canaux d’amplification discrets :
  • 11 x 205W (6ohm, 1kHz, THD 1%, 1ch driven)
  • 11x 170W (6ohm, 1kHz, THD 0.7%, 2ch driven)
  • 11x 130W (8ohm, 20Hz-20kHz,THD 0.08%)
  • DTS HD Master Audio, DTS:X 11.2, DTS 5.1, DTS ES, DTS 96/24, Dolby Digital Plus, Dolby TrueHD, Dolby Atmos 7.2.4, Dolby Digital EX, Dolby Pro Logic IIz, All Stéréo, Auddysey DSX, DTS-NEO-X 11.2, DTS-Neural:X 11.2
  • 8 entrées et 3 sorties HDMI 2.0a : HDCP 2.2, ARC, Zone 2, 3D, Deep Color, xvColor, 1080/24p, CEC, 4K & Quad HD Passthrough (2160p/60 en 4:4:4 et 8 bits, ou 2160p/24 en 4:4:4 12 bits)
  • 3 Sources / 3 Zones (Multi-Sources/Multi-room): possibilité de diffuser différentes sources connectées en HDMI via HDMI out + HDMI Zone 2
  • Connecteur Denon Link HD pour réduire lejitter (synchronisation de l’horloge entre le lecteur et l’ampli)
  • Audyssey Platinum DSP Suite : Audyssey MultEQ XT32 (compatible Audyssey Pro), Dynamic Volume, Dynamic EQ,et LFC Pro, gestion des formats audio 3D, Headphone EQ
  • Optimisation de l’EQ avec deux caissons de grave
  • Micro de calibration plus précis fourni avec pied à monter
  • Carte réseau plus puissante avec support du Wi-Fi b,n,g
  • Standby HDMI Pass through compatible 4K/60
  • Upscaling 1080p & Ultra HD 2160p en 24, 50 ou 60 im/s, post-traitement vidéo paramétrable & Certification ISF
  • Qualité de construction de haute qualité avec connecteurs or, Transistor fabriqué par Denon
  • DAC AKM AK4458 compatible PCM 32 bit et DSD,DSP Quad Core
  • AL32 Processing Plus & D.D.S.C. HD Digital
  • Gestion native du DSD 5.1 (SA-CD)ou avec les fichiers audio (DSD 64 et 128 en stéréo)
  • Compatible DLNA, AirPlay, Wi-Fi Direct, Bluetooth apt-X, Windows 7 et 8, UPnP
  • OSD graphique amélioré avec assistant de configuration sur la sortie HDMI 1
  • USB & UPnP : FLAC 192 khz, DSD128, AIFF, WAV 96 kHz, WMA, MP3, AAC, ALAC et lecture Gapless
  • DLNA 1.5 : Network Streaming, mise à jour auto, Radios internet vTuner, Spotify Connect, TIDAL, Deezer
  • Fonction multiroom Heos HS2
  • Made for iPad/iPod/iPhone : connexion directe via USB, Application Denon Remote
  • Contrôle IP/ Contrôle RS232 / Contrôle réseau / appli contrôle
  • Mode Pure audio, Mode Direct
  • Sortie PreOut 11.2
  • Optimisation des fréquences graves pour les enceintes frontales si utilisation sans caisson de grave
  • Façade avant avec deux boutons (source, volume) et 4 boutons Quick Select
  • Application pour contrôler l’ampli et nouvelle application pour la fonction Heos
  • Mode ECO (-40%de consommation

Disponible au mois de septembre au prix indicatif de 2 399 euros.

16 commentaires

  1. avatar
    domvig /

    Bonjour
    vu le prix de ces nouveaux amplis, faudra t’il encore changer pour avoir du hdmi 2.0b ou seront ils compatibles par firmware !!!

  2. avatar
    Shangalisto /

    Il me semble que tous les chipsets HDMI 2.0a sont d’office compatible en 2.0b (à confirmer) mais c’est aux constructeurs de jouer le jeu surtout.

  3. avatar

    @Shangalisto@domvig – Effectivement,normalement sur mise à jour il peuvent être compatible HDMI 2.0b.

  4. avatar
    Patrick /

    en 2015, Il y a eu le Onkyo TX-NR3030 en 11.2 qui est passé inaperçu avec très peu de test, celui-là aura peu être les faveurs de la critique.

  5. avatar
    philou34 /

    @Nicolas Bécuwe – bonjour Nicolas, petite question : par modèle phare,il n’y aura pas un 7300h ?

  6. avatar
    Shangalisto /

    Le X7200WA sera remplacé l’année prochaine. Le « très haut de gamme » de Denon est remplacé tous les deux ans.

  7. avatar

    @Shangalisto@philou34 – Non, effectivement pas de 7300H cette année…

  8. avatar
    Philou34 /

    @Nicolas Bécuwe@Shangalisto – Merci merci pour l’info:-)

  9. avatar
    Wallas /

    Petite question Nicolas… Pourquoi presque tous les constructeurs cette année passe au DAC AKM? il est pourtant sur le papier moins bien qu’un sabre ES9018. Il sonne vraiment bien ce convertisseur?

    http://www.esstech.com/index.php/en/products/sabre-digital-analog-converters/audiophile-dacs/classic-sabre-8-channel-dacs/es9018/

    http://www.akm.com/akm/en/file/datasheet/AK4458VN.pdf

  10. avatar

    @Wallas – Salut Wallas,

    Peut être que ça vient du fait beaucoup se sont plaint de rendus acides, sifflantes, aigus montants, etc.avec les DAC ESS Sabre.

    Certains constructeurs ont fait de belles intégrations, mais souvent grâce à des buffer ou alim en classe A et composants de qualité.

    Sinon,oui,même si cela dépend beaucoup de l’intégration, en général les DAC AKM ont une très belle musicalité, un rendu plus droit et naturel. De plus ils intègrent 5 types de filtrage 32 bit programmables, d’ailleurs OPPO a même laissé le choix du filtre à utiliser dans son dernier lecteur BDT101CI.

    Et puis, très bonne perf en DSD, facilité de synchronisation et donc d’intégration, gestion du etc

  11. avatar
    theo555 /

    Sur avcesar ils disent que les transistor sont pour la 1ere fois un truc presque maison, on verra si ça apporte quelque chose ou pas?

  12. avatar
    Fan2HD /

    Quand est-ce que les constructeurs japonais arrêterons avec les chiffres délirant sur la puissance de leurs amplis…
    11 x 170W c’est juste une blague surtout avec 2 canaux actifs lol.
    Encore plus improbable: 11x 130W (8ohm, 20Hz-20kHz,THD 0.08%) on y croit….surtout quand on voit cette ligne « 11 x 205W (6ohm, 1kHz, THD 1%, 1ch driver) » c’est sûrement sur 1 canal.

  13. avatar

    @Fan2HD – Oui,c’est ça, 205 Watts sur chacun des 11 canaux, mais quand il n’y en a qu’un seul d’alimenté. Le truc qui ne se produit jamais en utilisation HC !

    Surtout que c’est mesuré à 1% de THD ce qui est très haut, à ce niveau il y a une distorsion énorme, vu que généralement en hifi on mesure à 0.05% grand max.

    De toute façon c’est simple. Imaginons que dans le meilleur des cas il fasse 1000 watts max. En classe A/B il doit proposer 40% de rendement au grand maximum sous 8 Ohms, donc déjà il ne reste plus que 400 Watts RMS , divisé par 11 si on est en config Atmos 7.1.4, ça nous fait en gros du 36 Watts par canal.

    Bon il faudrait mesurer ça précisément, car il y a d’autres facteurs qui rentrent en compte (ampérage, facteur d’amortissement, gamme dynamique, tenue en puissance avec une mesure du THD selon le niveau d’écoute etc.

    C’est sûr que comme ça de suite ça fait moins vendeur, mais bon 36 W par canal ça peut donner de très bonnes séances de cinéma en 11 canaux :)

  14. avatar
    philou34 /

    @Nicolas Bécuwe – en effet Nicolas il y les mesures les pseudo watts et le résultat. Voire le ressenti. Étonnant ce que peut faire un « petit » ampli de prestige avec ses 2x100w sous toutes les charges… sans parler de certains petits 2×20 W☺D’autant que nous n’utilisons que quelques malheureux petits watts dans l’absolu. A moins, bien sûr, d’avoir des monstres difficile à alimenter. Donc oui 11x36w peuvent faire des merveilles dans un (beau) salon

  15. avatar
    theo555 /

    En effet la puissance de nos jours est presque secondaire. En revanche les amplis homecinema cumule les tares. A savoir qu’ils sont de faible qualité et incapable de driver correctement une enceinte qui est passive dans 99% des cas, surtout à haut volume. Et ça c’est bien plus embêtant qu’une limite de puissance.

  16. avatar
    Greg75 /

    Cette guerre des watts faux ou réels, vendeurs ou pas est exténuante! La réalité depuis quelques années est que l’on nous vend des appareils bardés de technologie à des prix de plus en plus bas tout en nous promettant mondes et merveilles. Un amplificateur doit à mon humble avis être capable d’avoir une réserve de puissance suffisante non pas pour le volume mais pour sa dynamique. Une dynamique accrue permet au son d’avoir plus de résolution et surtout de chaleur, ce qui se traduit généralement par plus d’émotions ressenties lors des séances d’écoutes ou de films! Les entrées de gammes Denon, Marantz ou autres sont bien incapables de cela et ces marques sacrifient même leur haut de gammes pour favoriser les ventes en masse de leur bas de gamme. Leur puissance industrielle est donc calibrée sur la quantité plutôt que la qualité. C’est le seul moyen trouvé pour survivre dans ce monde impitoyable de l’électronique de loisir. Pour quelqu’un qui voudrait simplement une électronique de qualité sans se ruiner, c’est malheureusement impossible! Le milieu de gamme n’existe plus et le haut de gamme est inaccessible car utilisé uniquement comme vitrine technologique à des prix plus qu’ésotériques!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:wink: :-| :-x :twisted: :) 8-O :( :roll: :-P :oops: :-o :mrgreen: :lol: :idea: :-D :evil: :cry: 8) :arrow: :-? :?: :!: