Facebook Tweeter Tweeter

Panasonic DMP-BDT167 et DMP-BD84 : deux lecteurs Blu-ray abordables

Panasonic DMP-BDT167

Pour finir la présentation de la gamme 2016 de lecteurs Blu-ray Panasonic, voici les deux modèles les plus abordables avec le Panasonic DMP-BDT167 qui ne propose pas d’upscaling 4K, ni de navigateur internet, mais gère tout de même les Blu-ray 3D, la lecture multimédia via USB et propose un accès aux applications internet, VOD et musique à la demande. Quant au Panasonic DMP-BD84, il s’agit d’un lecteur Blu-ray basique, sans gestion 3D, sans DLNA, mais avec un accès aux applications.

Caractéristiques techniques du Panasonic DMP-BDT167 :

  • Lecteur Blu-ray 1080p compatible 3D
  • Traitement vidéo basique : sharpness et réducteur de bruit
  • Conversion 2D/3D à la volée et 3D Effects
  • Une seule Sortie HDMI : Deep Color, 1080/24p, xvYCC, CEC, 3D
  • 1 Ports USB pour lire les médias
  • Pas de sortie analogique, pas de DAC, pas de sortie Optique, pas de Wi-Fi, ni de navigateur internet, pas de DLNA
  • Compatible FLAC 5.1 192 kHz, ALAC et DSD 5.1 à 2,8 MHz, et DSD 2.0 à 5,6 MHz
  • Smartphone Remote Control
  • Télécommande classique
  • Applications, VOD Netflix, Youtube, Musique à la demande
  • Lecture USB : DivX HD, MKV, AVI, TS, M2TS, AVCHD 3D, MTS 3D, FLAC 5.1 et 192 kHz, ALAC, DSD 5.1, WAV, MPO, MP3, LPCM
  • Certifié Energy Star (mode éco)
  • Plus d’informations sur le site Panasonic

Le lecteur Blu-ray Panasonic DMP-BDT167 est disponible au prix indicatif de 99 €, et le Panasonic DMP-BD84 qui reprend les mêmes fonctionnalités, mais sans support des Blu-ray 3D est disponible au prix indicatif de 89 €.

Panasonic DMP-BDT167 bis

4 commentaires

  1. avatar
    Réseau /

    Alors Panasonic me rend perplexe, d’un côté de l’innovation à tout va et là deux produits début de gamme, pas 4K du tout mais un peu de 3D dedans. Pour qui ?? Le bluray « standard » demande donc à être encore promu, ce qui est à mon humble avis totalement justifié.
    Mais au catalogue Panasonic en 2016 je ne comprends pas. Ou plutôt si : ne pas mettre tout ses oeufs dans le même panier ; ) surtout si une poule ne survit pas…

  2. avatar
    Shangalisto /

    Pour vendre des Blu-Ray il faut vendre des lecteurs, mais pour vendre des lecteurs ils ne doivent pas être chers, mais pour ne pas être chers ils sont peu complexes, peu innovants, avec le strict minimum. Donc c’est un marché très intéréssant

  3. avatar
    Réseau /

    Auteur du commentaire ShangalistoPour vendre des Blu-Ray il faut vendre des lecteurs, mais pour vendre des lecteurs ils ne doivent pas être chers, mais pour ne pas être chers ils sont peu complexes, peu innovants, avec le strict minimum. Donc c’est un marché très intéréssant

    Ok mais un marché pour les Chinois en tant que fabricant et le reste du monde comme client, je vois déjà dans ma famille personne ne connait le bluray, même les moins de 40 ans… Le monde est toujours à plusieurs vitesses ! Disons que le nom Panasonic permettra de vendre en faisant plus de chiffre d’affaire et sûrement de marge, mais ces produits tirent vers le bas alors que Pana n’arrête pas de communiquer sur de grosses évolutions technologiques.

  4. avatar
    Clapos /

    @Réseau
    Le terme Blu-Ray n’est pas très répandu mais la 3D, tout le monde connaît.
    Cet appareil s’adresse à ceux qui n’ont pas besoin de la KK (sans aucune chaîne, ni contenus vidéo intéressants et simples à obtenir) et veulent éviter d’utiliser leur Freebox qui est utilisée pour autre chose.
    La fiabilité Panasonic pour un entrée de gamme est au juste prix et qui ne s’adresse pas aux centaines de millions de Chinois qui n’achèteront certainement pas un lecteur BD de marque. :roll:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:wink: :-| :-x :twisted: :) 8-O :( :roll: :-P :oops: :-o :mrgreen: :lol: :idea: :-D :evil: :cry: 8) :arrow: :-? :?: :!: