Facebook Tweeter Tweeter

Test Sony KDL-55W805C : un téléviseur 1080p encore dans la course !

 

Test Sony W805C

Test Sony W805C

Nous continuons nos tests de téléviseurs Sony, avec cette fois-ci un modèle 1080p milieu de gamme intégrant la collection 2015 du constructeur, le Sony W805C en version 55″. Remplaçant la gamme W805B de 2014, il s’agit d’un TV Edge LED 1080p sans Local Dimming, mais avec le procédé Frame Dimming pour améliorer le contraste. On retrouve également un processeur X-Reality Pro, une compensation de mouvements Motionflow XR800, une compatibilité 3D active et la fameuse nouvelle interface Android TV. En quelque sorte, le petit frère 1080p du TV UHD X85C…

Protocole de test :

  • TV Full-HD 1080p Edge LED Sony KDL-55W805C (1 249 €)
  • Lecteur Blu-ray OPPO BDP-103EU
  • Sonde X-Rite iOne Display Pro + ColorHCFR
Présentation

Présentation

DSCN1043

Le déballage et l’installation du 55W805C s’effectuent en deux temps, trois mouvements. Dans ce gros carton, on retrouve le téléviseur, le piédestal, deux pièces de métal à fixer sur le pied et qui s’emboîtent dans l’écran, six vis, une télécommande (RMT-TX100D), l’alimentation externe, un sert câble, deux calages pour combler le débattement en cas d’installation du téléviseur au mur et enfin un mode d’emploi. Grosse déception, car les lunettes 3D actives (TDG-BT500A) ne sont pas fournies, tout comme la télécommande tactile (RMF-TX100E). Un contenu bien maigre donc! Le téléviseur étant assez léger (18 kg avec le socle), déballer et installer seul le 55W805C ne pose aucun problème. Une fois les deux pièces métalliques fixées sur le socle tubulaire en aluminium, il suffit de soulever la TV à bout de bras, de l’emboîter dans les pattes, de bien serrer les quatre vis et le tour est joué! Difficile de faire plus simple.

DSCN1049

DSCN1050

DSCN1051

DSCN1057

DSCN1060

Concernant le design, le 55W805C arbore, à peu de chose près, la même finition que le 55X8505C testé récemment dans nos colonnes. On retrouve un cadre noir mat aluminium (dessus en aluminium gris brossé) extrêmement fin. La TV repose sur un socle tubulaire très épuré en finition aluminium brillant. Le Sony 55W805C est très fin sur la partie haute de son coffret en aluminium (environ 1,3 cm) et s’élargit sur la partie basse en PVC (environ 6 cm), qui intègre le système audio, la ventilation et l’électronique. Un mot sur l’assemblage qui est juste impressionnant de précision. Les angles du cadre sont parfaitement ajustés, aucune déformation visible, bref un assemblage soigné qui ne présage que du bon concernant l’uniformité de la dalle. Le logo Sony est souligné par une petite bande grise intégrant un éclairage LED. Vous pourrez modifier l’éclairage de cette dernière avec les cinq modes disponibles (Démo, Régl. luminosité. automatique, sombre, simple réponse et non).

DSCN1117

DSCN1118

DSCN1123

La connectique se compose de 4 entrées HDMI 1.4, dont une compatible MHL et une autre ARC. On retrouve également une sortie casque audio, une sortie RCA stéréo, une sortie numérique optique, une prise péritel. Le Sony KDL-55W805C intègre un double tuner Satellite (DVB-S2), et TNT (DVB-T2 et DVB-C), un port CI+, 2 ports USB 2.0 et un port USB Rec 3.0 réservé à l’enregistrement des programmes TV et probablement à l’extension de stockage pour les applications Android, un port Ethernet, le Wi-Fi, Wi-Fi Direct, Bluetooth et NFC intégrés, le Screen Mirroring (pour dupliquer un programme sur une tablette par exemple).

DSCN1061

DSCN1062

DSCN1063

DSCN1064

DSCN1065

DSCN1066

Enfin, la télécommande livrée avec la TV est assez basique et la seule nouveauté est la touche dédiée à Netflix. Dommage de ne pas avoir utilisé des éléments de design du téléviseur comme les bandeaux en aluminium transposés sur les flancs de la télécommande, cela aurait ajouté un petit plus. Néanmoins, cette télécommande est très agréable en main et son utilisation intuitive, c’est tout ce qu’on lui demande. Après deux jours d’utilisation, je ne regardais presque plus les boutons, on mémorise très vite leurs emplacements, même si la touche « Action Menu » peut parfois se confondre avec celle de Netflix.

DSCN1053

Caractéristiques détaillées
Technologie LCD EDGE LED
Standard TV HDTV 1080p (FHD)
Définition 1920 ×1080 pixels
Tuner 2 x TNT/câble/Satellite (DVB-T2/DVB-C)
Double Tuner HD Non
Diagonale 55″ / 140 cm
Contraste mesuré (sans artifice) 4677:1 en contraste ANSI après calibration(8 570:1 en On/Off)
Angles de vue Bon
Fréquence d’affichage 120 Hz avec Motionflow XR800
Ergonomie Très Bonne
Dalle Semi-brillante (Anti-reflets moyen)
Manuel intégré au menu oui
Qualité et ergonomie de la télécommande Bonne, sans plus
Télécommande rétroéclairée/universelle Non/Non
Prise Ethernet Oui
Sans Fil Wi-Fi et Wi-Fi Direct, Miracast, Bluetooth
Connectiques
HDMI 4 x HDMI 1.4, 1 x ARC & 1 x MHL
Composante YUV 1
Péritel 1
S-video
Composite 1
VGA
USB 2 USB 2.0 et 1 USB Rec 3.0
Carte mémoire
Sortie audio analogique 1 (jack 3,5 mm) : Audio stéréo, Casque ou Subwoofer
Sortie audio numérique 1 (Optique)
RS-232C
Consommation
Consommation en fonctionnement (en Watts) 75 W (mode standard), 119 W (mode vif), 104 kWh en consommation annuelle
Consommation en veille (en Watts) 0,50 W, 2 W (Wi-Fi), 2 W (LAN), 0,50 W (Bluetooth)

Réseau & Multimédia

Multimédia et réseau

La découverte de la nouvelle interface Android TV est une belle surprise. Il ne manque plus qu’une fonction tactile pour avoir l’impression de se retrouver devant une tablette géante de 55 pouces! Dans un premier temps, il faut s’y habituer, mais au bout d’une dizaine de minutes, on trouve ses repères et on comprend très vite le fonctionnement, notamment grâce à une navigation rapide et très intuitive. Une fois les paramètres de connexion internet établis (câblé ou Wi-Fi) vous pourrez vous connecter à votre compte google et profiter d’environ 200 applications disponibles sur le PlayStore.

DSCN1252

L’interface Android TV (bouton home de la télécommande) est divisée en plusieurs catégories. Tout en haut, on retrouve une icône de rechercher « parler pour effectuer une recherche » (télécommande tactile avec micro requise) ou « cliquer pour rechercher », dans ce cas, vous lancez une recherche google en saisissant du texte manuellement à l’aide de la télécommande.

DSCN1259

En dessous, se situe une catégorie « Recommandation », vidéo Youtube, applications, activer le démarrage à distance, Play films, Google play musique, TV Sideview. Nous retrouvons ensuite une autre catégorie appelée « L’application proposée », qui, comme son nom l’indique, vous propose une sélection d’applications (Sony Select, Netflix, francetvpluzz, francetv, arte, NRJ 12, France 24, Chérie 25, MUBI, ZouZous, France info, Culturebox, Berliner Philharmoniker).

DSCN1271

En descendant encore, nous entrons dans la catégorie « Entrées » qui permet d’accéder à la TV Numérique, satellite général, satellite préféré, liste des services CAM, analogique, HDMI 1 / MHL, HDMI 2, HDMI 3, HDMI 4 / ARC, AV1, AV2 / Component. Nous retrouvons ensuite la catégorie « Apps » qui classe les différentes applications téléchargées et celles installées d’origine, comme le Playstore, le navigateur internet (pénible à utiliser), partage de photos plus, Jeux Google Play, Mise en miroir de l’écran, Musique Google play, Netflix (bouton dédié sur la télécommande), Youtube, Album (pour regarder vos photos), Vidéo (pour lire vos vidéos), Musique (pour lire votre musique), Films google play et le guide des programmes. Petite déception au passage, pour le moment les pistes audio de Netflix ne sont disponibles qu’en stéréo, mais ceci sera sûrement corrigé via un firmware prochainement.

DSCN1270

L’une des dernières catégories est réservée aux jeux et enfin, le bas de la page est consacré aux réglages donnant accès aux paramètres TV : Réglages des chaînes, Entrées externes, affichage, son, affichage LED (éclairage du logo Sony), alimentation, applications, écran de veille interactif, stockage et réinitialisation, configuration initiale, à propos, Réseau et accessoires : réseau, google cast, réglages bluetooth, paramètre de la télécommande tactile, DualShock 4. Préférences système : date et heure, langage, clavier, accessibilité, écran d’accueil, recherche, voix, réglage du mode point de vente. Personnel : localisation, sécurité et restrictions, verrouillage parental, compte google, ajouter un compte. En résumé, l’interface est ultra complète et il vous faudra y consacrer un minimum de temps pour en faire le tour.

DSCN1256

Revenons à la fonction « guide TV » qui est intéressante. En effet lorsque vous cliquez sur l’une des cases d’un programme, la TV vous dirige vers une page d’information sur le programme en cours, jusqu’ici rien de neuf. La nouveauté se situe vers l’option « recherche par titre » qui, comme son nom l’indique, lance une recherche sur Google par mots-clés et vous propose une sélection de vidéos Youtube ou applications sur le playstore ayant un rapport direct avec le titre du programme. Par exemple, en cliquant sur le bandeau d’information de l’émission Télé matin, puis « recherche par titre », la TV vous sert sur un plateau d’argent les replay du programme disponibles sur Youtube, royale! Très pratique et surtout très rapide!

DSCN1247

DSCN1249

DSCN1250

DSCN1251

Une autre fonction, parfois amusante, vous pouvez suivre tweeter en live directement sur la TV. Un bandeau apparaît alors sur le coté droit de l’écran et les tweets arrivent.

DSCN1629

On retrouve également la fonction Miracast, qui permet de diffuser le contenu d’une tablette ou d’un smartphone directement sur le téléviseur. Ma tablette, une Samsung Galaxy tab 3, a immédiatement identifiée le Sony KDL-55W805C. Une fois connecté, j’ai testé quelques bandes-annonces sur Youtube. Cette fonction Miracast fonctionne très bien, c’est rapide et très simple.

DSCN1632

DSCN1634

Lecteur multimédia intégré

Grâce au playstore, vous pourrez installer différents lecteurs multimédias (VLC, PLEX, KODI). Pour ce test, j’ai décidé de me focaliser sur le lecteur multimédia intégré au téléviseur. Dans un premier temps, il faut s’armer de patience car la reconnaissance d’un HDD externe peut prendre du temps (quelques minutes). Lorsque le contenu du support de stockage apparaît enfin, c’est la petite déception car certains (rares) formats ne sont pas lus, comme les ISO, le MK3D, MKV MVC, BDMV. Mais dans l’ensemble, la grande majorité des MKV sont lu avec une très bonne qualité de lecture, et bonne nouvelle, le DTS 5.1 est bien lu est renvoyé en 5.1 via HDMI ARC. Autre bon point, ce lecteur récupère également les jaquettes depuis la base de données Gracenote, mais tous les films ne sont pas reconnus et dans ce cas de figure, la jaquette est remplacée par une image du film.

IMG_7663

Les chapitres sont gérés, la navigation dans les films est plutôt rapide et simple, on peut changer de piste audio ou de sous-titres, on peut appliquer les mêmes réglages image que sur le Blu-ray, avec le mode Cinéma et activer le Reality Creation pour offrir un très bon rendu et upscaling des vidéos 1080p, 720p et SD. Le Reality Creation améliore la précision des images, la texture, la finesse des dégradés. Et si cela ne suffit pas, on trouve d’autres filtres comme des réducteurs de bruits assez efficaces.

J’ai fait l’essentiel de mes tests en lecture UPnP ou via USB en NTFS. Comme précisé la totalité des MKV ont été lus, ainsi que les vidéos AVI (avec quelques réserves en fonction de la version du codec DivX utilisé), WMV, DivX et M2TS jusqu’aux résolutions 1080p avec des codecs audio AC3, DTS, AAC, MP3, WMA, mais pas de DTS-HD ou TrueHD. En fait, toutes les vidéos que j’avais ont été lues ! Le seul regret concerne l’absence de customisation des sous-titres, de repositionnement des sous-titres, ou comme sur tous les TV la lecture des vidéos 24p qui se fiat en 60 im/s. Cela dit, la lecture est fluide. En fait, les seuls formats que je n’ai pas pu lire sont sans surprises les ISO DVD et Blu-ray, ou les BDMV (structures Blu-ray) et structure DVD et quelques anciennes versions DivX et FLV.

Enfin, pour être complet, il faut préciser que l’application KODI permet de lire la totalité des formats, y compris les ISO DVD et Blu-ray, BDMV, le DSD, ou encore les MKV3D et tant d’autres, mais malheureusement la qualité de lecture n’est pas encore satisfaisante et surtout saccadée. De plus, la lecture des pistes DTS et Dolby Digital 5.1 se fait en stéréo. Bref, cette gestion multimédia suffira à un grand nombre d’utilisateurs, mais les plus exigeants continueront à se tourner vers un bon lecteur multimédia.

Paramètres multimédias
HbbTV Oui
InputLag 37 ms en mode Jeu et sans Motionflow, 65 ms avec le Motionflow
DLNA/Samba/NFS oui/oui/oui
Lecture USB Oui (FAT32/NTFS)
Qualité Apps Excellente mais pas toutes optimisées Android TV
Mode cadre photo Oui
Services web SEN, Navigateur internet, Netflix HD, Youtube, M6Replay, Pluzz France TV, Twitter, Arte VOD, Google Video et Music, Facebook, Musique à la demande, Kodi, VLC, Plex, et des dizaines de jeux, services et applications
Compatibilité multimédia: vidéo BDMV/ISO DVD et BD/MPEG1/MPEG2/DivX HD/AVCHD/MP4/ MKV 1080p/MKV 3D MVC,/MK3D/MTS 3D/TS/WMV HD/MPG/XviD/MPEG1 / MPEG2PS / MPEG2TS / MP4Part10 / MP4Part2 / AVI(XVID) / AVI (MotinJpeg) / MOV/ WEBM / 3GPP / et tant d’autres…
Compatibilité multimédia: audio MP3/LPCM/AC3/Wav/DTS 5.1/WMA/Flac/DSD/AIFF/OGG entre autres
Compatibilité multimédia: image JPEG, PNG, MPO
Gestion des sous-titres et pistes audio multiples Oui/Oui avec customisation de sous-titres sur Kodi

Image et calibration

Image et calibration

Intéressons-nous maintenant au critère le plus important concernant ce W805C, la qualité d’image. Je préfère être honnête, je n’ai rien contre les nombreuses fonctions et applications SmartTV, Android TV & cie, mais ce qui compte le plus à mes yeux sur une TV, c’est le rendu d’image, le reste est secondaire. Sur le papier, ce W805C paraît intéressant. Il s’agit d’une TV LCD 1080p équipée d’un rétroéclairage Edge LED avec procédé Frame Dimming qui est censé améliorer la densité des contrastes. On retrouve également une dalle 120 Hz avec une compensation de mouvement MotionFlow XR 800 et le fameux traitement vidéo X-Reality Pro. Alors que donne ce 55W805C sur le terrain? C’est ce que nous allons voir ensemble.

DSCN1076

Affichage 1080p, upscaling et traitement vidéo

En ces temps où les TV UHD pullulent de toutes parts sur les linéaires des grandes enseignes, quel est l’intérêt de se pencher sur un modèle 1080p allez-vous me dire? Et bien je pense qu’en respectant une certaine distance de visionnage, un 55 pouces 1080p offre d’excellents résultats. Un téléviseur de même taille, mais avec une dalle UHD offrira bien évidemment plus de détails, plus de finesse, et vous aurez la possibilité de vous approcher de l’écran, mais je le répète, un modèle 1080p installé dans de bonnes conditions peut encore délivrer de superbes images!

DSCN1213

Sur les chaînes de la TNT, les contenus SD sont upscalés par le traitement vidéo X-Reality Pro, mais soyons clairs, ce n’est pas fameux! Le processeur ne peut pas faire grand-chose tant la source est de mauvaise qualité (double contours, pixellisation, etc.). Heureusement, ce n’est plus du tout le même scénario avec les chaînes HD. La palme revient à ArteHD, dont certains programmes se voient littéralement sublimés par le W805C. Idem pour certains films sur France 2, notamment la diffusion de « James Bond : meurs un autre jour », qui m’a offert un excellent rendu général pendant toute la durée du film.

DSCN1233

DSCN1537

DSCN1153

DSCN1240

Ce W805C délivre bien évidemment tout son potentiel avec les Blu-ray. Et comme je le disais plus haut, avec un Blu-ray bien encodé, le résultat sur ce téléviseur 1080p est tout simplement excellent. Sur le film Avengers, l’image (format 1.78:1) offre un relief saisissant, une définition aiguisée, des détails à foison! Avec un peu moins de 3m de recul, le spectacle est grandiose. Bien évidemment, en vous rapprochant de l’écran, à un peu moins de 2m, ce panache visuel en prend un léger coup, car les pixels deviennent soudainement moins discrets. Sur le Blu-ray du film Elysium lu avec une platine OPPO BDP103EU, la précision atteint des sommets tout en proposant une image d’une propreté sidérante, sans le moindre bruit résiduel. Il faut cependant y aller doucement avec le réglage « Création de réalité » qui, lorsqu’il est trop poussé, génère une remontée de bruit. Ce phénomène sera d’autant plus visible sur des Blu-ray dotés d’un encodage moyen.

DSCN1297

DSCN1306

DSCN1322

DSCN1324

DSCN1334

DSCN1424

DSCN1432

DSCN1503

DSCN1522

Contraste, angle de vision et homogénéité de la dalle

DSCN1518

Lors du déballage de ce 55W805C, j’ai constaté un assemblage exemplaire qui n’augurait que de bonnes choses concernant l’uniformité de la dalle. Et bien je confirme que ce modèle de test offre une très bonne homogénéité. Il n’y a pas la moindre de trace de banding (vertical ou horizontal). Le DSE (Dirty Screen Effect = Effet d’écran sale) est également aux abonnés absents, la dalle est vraiment très propre, une excellente surprise! Néanmoins, dans un premier temps, je pensais que la dalle de ce W805C était totalement dépourvue de clouding. Mais en cherchant un peu dans les menus de la TV, je me suis aperçu que le réglage « amélioration avancée des contrastes » était activé sur « haut ». Après avoir positionné le curseur sur « non », j’ai pu constater, dans une salle totalement plongée dans l’obscurité, un léger clouding dans les deux angles supérieus gauches et droits, mais rien de bien méchant, car, vous le verrez par la suite, la fonction « amélioration avancée des contrastes » donne de très bons résultats lorsqu’il est réglé sur « bas » et dans ce cas, le clouding se fait très discret en regardant un film et se remarque uniquement en utilisant une mire spécifique.

DSCN1282

DSCN1288

Le contraste natif du 55W805C est assez impressionnant pour un téléviseur Edge LED. Il affiche un noir à 0.027 cd/m² avec un pic lumineux de 121 cd/m² pour un contraste de 4 528:1. Néanmoins, comme précédemment mentionné, le fait d’activer l’amélioration avancée des contrastes sur bas n’a presque aucune incidence sur la courbe de gamma et permet d’avoir un meilleur contraste perçu et mesuré. Avec le réglage activé sur bas, le noir se mesure à 0.014 cd/m². La sonde relève un contraste On/Off à 8 570:1 et un contraste ANSI à 4 677:1.

Sans amélioration contraste

Sans amélioration avancée du contraste, noir à 0,027 cd/m²

Gamma amélioration avancée contrastes Non

Avec amélioration contraste

Avec amélioration avancée du contraste, noir à 0,014 cd/m²

Gamma amélioration avancée contrastes bas

En situation, dans une salle totalement obscure, le contraste perçu est très bon. Les bandes noires des formats cinémascopes ne sont pas totalement noires en toutes circonstances, notamment dans les scènes très sombres où ces dernières sont gris foncé. Mais sur des séquences moyennement sombre, un peu plus lumineuses, ce W805C s’en sort à merveille, en grande partie grâce au Frame Dimming.

DSCN1515

Pour celles et ceux d’entre vous qui ont l’habitude de regarder leurs films avec une petite lumière d’ambiance, le contraste est alors tout simplement parfait avec des noirs perçus, noirs en toutes circonstances. Pour en revenir au Frame Dimming, le fait de régler l’amélioration avancée des contrastes sur bas apporte un gain considérable, c’est évident, mais il est important de préciser que le procédé agit en temps réel, en baissant le rétroéclairage dans les scènes sombres. Il y a donc, de temps en temps, un léger effet de pompage visible sur les scènes les plus complexes, mais cela reste très subtil.

Angle 3

L’angle de vision n’est pas mauvais. On observe une légère dérive colorimétrique, un contraste amoindri et des noirs laiteux lorsqu’on dépasse environ 40°. Concernant les reflets, la dalle est semi-brillante et son filtre anti-reflet plutôt efficace.

Angle 2

Angle 1

DSCN1534

Fluidité en 24p, Motionflow et inputlag

Le KD-55W805C intègre une dalle 120 Hz associée au fameux compensateur de mouvement Motionflow, ici dans sa version XR 800. Selon moi, Sony propose l’un des meilleurs, si ce n’est le meilleur système d’interpolation d’images du marché. Depuis des années, j’apprécie vraiment le rendu des mouvements sur les téléviseurs Sony et je n’ai encore rien vu de mieux chez la concurrence. Cette année, la nouveauté réside dans le fait de pouvoir régler le Motionflow avec plus de précision grâce au mode expert. Dans ce menu, vous avez accès à deux paramètres, fluidité (curseur allant de 0 à +4) et Clarté (curseur allant de 0 à +5). Après quelques tests, j’ai finalement opté pour le réglage de fluidité à +2 et la clarté à +1. Ainsi configuré, les nombreux essais effectués sur des Blu-ray tel Oblivion, Avengers, Elysium, se sont révélés êtres extrêmement positifs. C’est même bluffant de pouvoir profiter d’une image fluide en toutes circonstances, sans le moindre décrochage, ni le moindre artefact, sans effet « camescope », tout en conservant un rendu cinéma. Vraiment impressionnant! Concernant l’inputlag, il a été mesuré à 37 ms, ce n’est pas le meilleur sur ce point, mais c’est largement suffisant pour la grande majorité des joueurs. En revanche la mesure passe à 65 ms avec le motionflow activé.

DSCN1107

Colorimétrie, calibration et réglages conseillés

DSCN1339

Pour rappel, le but d’une calibration est de régler un téléviseur ou vidéoprojecteur afin que les couleurs soient fidèles aux intentions du réalisateur ou encore au directeur de la photographie. Avant de débuter cet exercice délicat, il est important de déterminer quel mode image propose la meilleure base. Après plusieurs tests visuels et quelques mesures à la sonde, le mode « Cinéma Pro » s’avère être le plus convaincant en sortie de carton. Il y a cependant quelques modifications à apporter afin de calibrer dans les standards cinéma. La salle plongée dans l’obscurité, la sonde à par exemple mesurer un pic lumineux de 221 cd/m², ce qui est bien au- dessus de l’objectif recherché des 120 cd/m². Le gamma à 2.31 propose une courbe intéressante mais la cible à atteindre dans l’idéal est 2.4. Enfin, les niveaux RVB sont légèrement déséquilibrés, quelques modifications s’imposent. Néanmoins, en sortie de carton, si vous n’avez pas la possibilité de calibrer ou de faire calibrer votre téléviseur, le mode Cinéma Pro est une excellente base, délivrant déjà une belle image.

Niveau RVB Cinema Pro avant calibration

Niveaux RVB avant calibration

Niveau RVB final

Niveau RVB après calibration

Une fois la calibration terminée, le 55W805C affiche donc un pic lumineux de 121 cd/m² avec un noir à 0.014, un contraste ANSI de 4 677:1. et un gamma à 2.36. Les trois courbes des niveaux RVB ont retrouvées leur équilibre avec un Delta E inférieur à 1 (0,78 pour être précis), un résultat tout simplement excellent . De son côté, le gamut REC.709 était déjà presque parfait en sortie de carton et on ne peut pas le régler. En résumé, nous avons affaire à de bien belles performances pour un téléviseur Edge LED, chapeau!

Réglages pour regarder le Blu-ray ou films HD en salle obscure

Luminosité

⦁ Entrée HDMI 1
⦁ Régler la taille de l’image : mode Plein
⦁ Mode image : Cinéma Pro
⦁ Mode d’image automatique : non
⦁ Luminosité : 16
⦁ Contraste : 95
⦁ Gamma : -2
⦁ Niveau de noir : 48
⦁ Réglages des noirs : non
⦁ Amélioration avancée des contrastes : Bas

Couleurs

⦁ Couleurs : 52
⦁ Teinte : 0
⦁ Température couleur : Expert 1
⦁ Température de couleur avancée :
⦁ Gain Rouge : -2
⦁ Gain Vert : -6
⦁ Gain Bleu : -1
⦁ Polarisation Rouge : -1
⦁ Polarisation Vert : 0
⦁ Polarisation Bleu : -3

Netteté

⦁ Netteté : 55
⦁ Création de réalité : Manuel
⦁ Résolution : 45
⦁ Réducteurs de bruit aléatoire : non
⦁ Réducteur de bruit numérique : non

Fluidité

⦁ Motionflow : Mode Expert
⦁ Fluidité : + 2
⦁ Clarté : +1
⦁ Mode film : Haut

Conclusion

Conclusion

En résumé, ce KD-55W805C reprend le flambeau de son prédécesseur (W805B) avec brio et bénéficie d’un rétroéclairage Edge LED très performant. Hormis un très léger clouding, en grande partie éliminé grâce au Frame Dimming, la dalle n’affiche aucun défaut rédhibitoire. On salue même l’excellence de l’homogénéité (pas le moindre banding ou DSE). Le rendu d’image sur les Blu-ray est juste fantastique (merci au Reality Creation et au X-Reality Pro!) et cerise sur le gâteau, vous pourrez en profiter directement en sortie de carton grâce à l’excellent mode image « Cinéma Pro ». Le compensateur de mouvement est très efficace et représente tout simplement ce qui se fait de mieux actuellement sur le marché. L’interface Android TV est également une belle surprise et son utilisation est à la fois intuitive et ultra réactive. Les seuls petits regrets viennent de l’absence de lunettes 3D et de télécommande tactile.

DSCN1226

Construction et design : Le Sony KD-55W805C arbore un design sobre tout en finesse. Le cadre est entièrement en aluminium (noir sur les côtés et gris sur le dessus) et ajusté à la perfection. Il repose sur un pied tubulaire en aluminium brillant, pour un rendu discret et élégant. Ce téléviseur est très fin sur la partie haute de son coffret en aluminium (environ 1,3 cm) et s’élargit sur la partie basse en PVC (environ 6 cm), qui intègre le système audio, la ventilation et l’électronique. La dalle est une semi-brillante et dispose d’un filtre anti-reflet assez efficace. La connectique est assez complète, en revanche, les lunettes 3D et la télécommande tactile ne sont pas fournies. Un bilan assez positif, qui mérite un bon 7/10

Multimédia et applications : de ce côté-là, Android TV permet de faire un bond énorme au niveau gestion multimédia avec des Media Center très sympas dont la référence KODI, le couteau suisse VLC et l’excellent PLEX, fun et facile à installer. On peut lire quasiment tous les formats existants du MKV aux iSO en passant par le BDMV, AVI, WMV, DSD, flac, image CD, DTS et Dolby 5.1, utiliser des systèmes de jaquettes, installer des dizaines de jeux intéressants, des centaines d’applications, un émulateur AirPlay, de la VOD, Google Vidéo et Musique, Netflix, etc, etc. Malgré la nécessité d’optimiser les applications comme Kodi, les quelques instabilités, et une puissance en retrait, il faut reconnaître l’énorme potentiel de cet OSD Android TV, ce sera donc 9/10 puisque l’on juge un téléviseur et non un lecteur multimédia.

Fonctions et usage : à l’usage, le téléviseur est dans l’ensemble assez rapide et réactif. Il dispose d’une compatibilité 3D, un double tuner DVB-T2/C et S2, le Bluetooth, le Miracast, Wi-Fi Direct, DLNA, NFS, UPnP, navigateur internet, recherches vocales, HbbTV, EPG, PVR, et autres. Il faudra plusieurs semaines pour faire le tour de tout ce que propose ce téléviseur. Ce sera 9/10.

Qualité d’image : un résultat forcément en demi-teinte sur les contenus SD de la TNT, de bonnes performances sur la TNT-HD, mais surtout une belle claque visuelle avec les meilleurs Blu-ray. Le Reality Creation est vraiment convaincant et permet de renforcer les détails (en évitant de trop le pousser). L’absence totale de banding et de DSE permet de profiter pleinement d’une image précise avec un relief probant et une profondeur de champ parfois vertigineuse. Ce sera 9/10 dans sa catégorie « TV 1080p » évidemment..

Colorimétrie : une excellente colorimétrie grâce à un mode image Cinéma Pro qui affiche un Delta E inférieur à 3 en sortie de carton et qui peut se rapprocher de la perfection ares calibration, toutefois sans l’atteindre par manque de réglages avancés comme ce que proposent les TV certifiés ISF. Ce sera 8/10.

Homogénéité de la dalle : une excellente homogénéité, mais un tout léger clouding dans les deux angles supérieurs gauches et droits qui, heureusement, disparaît en grande partie en activant l’amélioration avancée des contrastes sur bas. Sinon, il n’y a pas la moindre trace de banding ou de DSE. Ce sera 8/10.

Contraste : C’est l’une des grosses surprises de ce test pour un téléviseur équipé d’un rétroéclairage Edge LED. Le 55W805C affiche un pic lumineux de 121 cd/m² avec un noir à 0.014 et un contraste ANSI de 4 677:1. Des performance exceptionnelles pour ce genre de TV! Le Frame Dimming est très efficace mais peut parfois générer un très léger effet de pompage lors des scènes sombres les plus complexes. Ce sera donc 8/10

Fluidité et compensation de mouvement : un Motionflow ultra performant et le nouveau mode Expert qui permet d’ajuster la fluidité sur deux paramètres. C’est juste excellent, ce sera donc 10/10

Le jeu sur le Sony W805C : avec un inputlag mesuré à 37 ms, ce n’est sans doute pas le meilleur sur ce critère, mais c’est amplement suffisant pour la plupart des joueurs. On ajoute à cela des couleurs superbes, très intenses, les gamers prendront beaucoup de plaisir pendant de longues heures de jeu. Ce sera 9/10.

Expérience 3D : aucune lunettes de fournies, ni de lunettes compatibles à ma disposition :/

Expérience Vidéo - 5 étoiles

Pour conclure, hormis l’absence de lunettes 3D et de télécommande tactile, ainsi que le très léger clouding, qui encore une fois, disparaît en grande partie grâce au Frame Dimming, ce KD-55W805C est définitivement une excellente surprise! Absence de banding et DSE, un contraste impressionnant pour une TV Edge LED, une bonne colorimétrie en sortie de carton avec le mode Cinéma Pro, une fluidité exemplaire grâce à un MotionFlow très performant, une interface Adroid TV ultra complète, rapide et intuitive…bref, la liste des points positifs est longue! Vous l’aurez donc sans doute compris, ce KD-55W805C est tout simplement une valeur sure!

Les notes sont évidemment en fonction du prix de la TV :

  • Qualité de l’affichage 1080p : 
  • Qualité de la TNT-HD : 
  • Qualité de la TNT-SD : 
  • Qualité de la 3D avec le Blu-ray 3D : Non testé
  • Contraste intra-image (ANSI) mesuré : 
  • Contraste perçu en salle obscure: 
  • Fluidité en 24p natif (sans Motionflow) : 
  • Compensation de Mvt en 2D & 3D : 
  • Colorimétrie en sortie de carton : 
  • Colorimétrie après calibration: 
  • Homogénéité de la dalle : 
  • Qualité du système audio embarqué : 
  • Compatibilité multimédia : 
  • Connectiques proposées : 
  • Qualité de fabrication et design : 
  • Rapport qualité/prix : 

Ce que j’ai aimé avec le Sony KD-55W850C

  • L’uniformité de la dalle (pas de banding, pas de DSE)
  • Le processeur X-Reality Pro
  • L’efficacité du Reality Creation lorsqu’il est bien dosé
  • L’excellente qualité d’image avec le Blu-ray 1080p
  • La qualité du mode image Cinéma Pro en sortie de carton
  • Le Motionflow, une superbe fluidité et le nouveau mode Expert
  • Le naturelle de l’image (texture riches et beau relief)
  • L’excellent contraste mesuré et perçu (contraste ANSI de 4677:1)
  • L’interface Android TV très intuitive, ludique avec de belles possibilités à exploiter
  • Excellente Fluidité en 24 natif
  • Assemblage exemplaire
  • Belle finition du cadre en aluminium

Ce que je regrette avec le Sony KD-55W805C

  • Le Reality Creation génère un peu de bruit vidéo lorsqu’il est trop poussé
  • La mise à l’échelle des sources SD
  • Un léger clouding…qui disparaît presque entièrement avec l’amélioration avancée des contrastes sur bas
  • Un très léger effet de pompage dû au Frame Dimming
  • Pas de lunettes 3D fournies
  • Pas de télécommande tactile fournies
  • Les instabilités de l’interface Android
  • Plusieurs applications Android mal optimisées dont Kodi

21 commentaires

  1. avatar
    Jurgen 21 /

    Merci pour ce test tv qui est toujours aussi précis pour nous faire une idée sur un produit avant un achat.il y a encore de bons produits full HD qui donnent une bonne image à condition d avoir une bonne source à l’entree, maintenant à la lancée de tv uhd et des lecteurs bluray 4K en fin d’année/début année 2016 je vais patienter encore un peu pour voir ce que cela donne. Merci Nicolas et surtout changé rien.merci.:-)

  2. avatar
    Lacrapul /

    Bon test.
    C’est le parfait clone du 55W805B de 2014 mis à part la partie multimédia android dont je ne vois pas encore l’utilité à part les bugs à répétition :wink:

  3. avatar
    Valentin /

    Ah le test que j’attendais, donc elle a recommander cette petite Sony. J’ai longtemps hésité entre cette Sony, et sa grande sœur en 4K (8505c), mais finalement je pense partir sur la 805c, pour moi la 4K n’est pas primordiale.

  4. avatar

    @Valentin@Lacrapul@Jurgen 21

    Bonjour et merci pour vos encouragements,

    Je tenais juste à préciser qu’il s’agit du premier test de Rémy, donc merci à lui :-P

  5. avatar
    Valentin /

    Moi je dis bravo Rémy, pour un premier test c’est super. Et il m’a convaincu dans l’achat de cette télé. :-D

  6. avatar

    Bonjour, il s’agit effectivement de mon tout premier test! Merci pour vos compliments :wink:

  7. avatar
    Jurgen 21 /

    Ah! Pardon bravo remy.merci bcp.

  8. avatar
    werewolf /

    Ce téléviseur ne m’intéresse pas mais j’ai quand même lu le test car je suis curieux quand on parle de Sony :)

    Très bon test, agréable à lire, complet sans en faire trop. Honnêtement, si Nicolas ne disait pas que ce n’était pas lui mais Rémy qui avait réalisé le test, je ne l’aurais même pas remarqué. Je me suis juste dit « Tiens, sympa il y a quelques nouveautés dans ce test » :)

  9. avatar

    Auteur du commentaire werewolf
    Ce téléviseur ne m’intéresse pas mais j’ai quand même lu le test car je suis curieux quand on parle de Sony :)

    Très bon test, agréable à lire, complet sans en faire trop. Honnêtement, si Nicolas ne disait pas que ce n’était pas lui mais Rémy qui avait réalisé le test, je ne l’aurais même pas remarqué. Je me suis juste dit « Tiens, sympa il y a quelques nouveautés dans ce test » :)

    Merci pour les encouragements, çà fait vraiment plaisir :wink:

  10. avatar

    Super, merci.
    Je ne sais pas comment on ferait sans des passionnées comme vous, dans cette jungle de produit.
    Continuez le plus longtemps possible.
    Encore merci.

  11. avatar
    luongbrizcouille /

    Hello,

    Je me suis basé sur ce test pour acheter le w755, logiquement la même dalle que le 805 mais sans la 3D!

    Au passage super test et un grand merci pour autant de détails données!!! :)

    Je peux donc me baser sur les réglages du test ou je fais fausse route?

  12. avatar

    Auteur du commentaire luongbrizcouille
    Hello,

    Je me suis basé sur ce test pour acheter le w755, logiquement la même dalle que le 805 mais sans la 3D!

    Au passage super test et un grand merci pour autant de détails données!!! :)

    Je peux donc me baser sur les réglages du test ou je fais fausse route?

    Bonjour, effectivement, le W755 est assez proche du W805C, vous pouvez donc essayer les réglages.

    Merci pour les compliments :wink:

  13. avatar
    Stehban /

    Bonjour,

    Vraiment merci pour ce test somptueux… Un vrai travail de pro…

    J’aimerais savoir si vous comptiez tester le kdl-65w855c?

    Merci pour votre réponse.

  14. avatar

    Auteur du commentaire Stehban
    Bonjour,

    Vraiment merci pour ce test somptueux… Un vrai travail de pro…

    J’aimerais savoir si vous comptiez tester le kdl-65w855c?

    Merci pour votre réponse.

    Bonjour Stehban et merci pour les compliments :wink:

    Pour le moment, le KD-65W855C n’est pas prévu en test mais s’il y a du nouveau, je vous tiendrais au courant.

  15. avatar
    Benoit /

    Bravo pour vos tests et celui-ci en particulier : précis, méthodique, détaillé (en particulier sur la fluidité, donnée critique sur les écrans plats, hélas souvent négligée sur d’autres sites) et très utile avec les réglages préconisés.

  16. avatar

    Super article pour une tv vraiment intéressante ! L’image a l’air effectivement superbe , comparé au plasma Panasonic Viera(malheureusement plus fabriqué)comme les derniers ST et VT60 de 2013 et qui était il me semble a l’époque LA référence Full HD avec ces noirs extrêmement profond et son image typé très cinéma , est ce que cette ecran Sony est vraiment au dessus encore en terme de qualité d’image ? Si c’est le cas alors sa doit être impressionnant surtout qu’a l’époque on pensait avec les plasma Pana avoir atteint les limites de la Full HD 1080P ..

  17. avatar

    @Alex – Bonjour Alex :)

    Bon, je vois que Rémy ne t’a pas répondu, donc je me permet de te répondre à sa place.

    En ce qui concerne le contraste, non le Plasma ST60 est bien au-dessus de ce W805C, car il propose un noir à 0.005 et un contraste puissant tout en proposant une luminosité constante. Les Edge LEd baissetn un peu le rétroéclairage dans els scenes sombres pour optimiser les noirs.

    Cela dit, il y a le contraste d’un côté et la qualité de l’image de l’autre. En terme de piqué et précision de l’image, le W805C propose un excellent traitement vidéo, plus performant que le ST60. Cela dit, avec le ST60 on peut utiliser un lecteur Blu-ray doté d’un traitement vidéo puissant et du coup rattraper sa petite lacune.

    Si j’avais à choisir personnellement, je prendrais évidemment le Panasonic ST60, mais il faut tout de même savoir que le Plasma est une technologie bien différente de la technologie LCD LED, certains adorent, d’autres n’aiment pas à cause du manque de peps et de luminosité, sa colorimétrie plus chaude alors que certains aiment une colorimétrie plus froide, ses limitation en terme de fréquence d’affichage à 120 z là où des LED proposent 240 Hz.

    Bref, il en faut pour tous les goûts, j’adorait le Plasma, mais d’autres n’ont jamais aimé et cela auraient pris les W805C sans hésiter.

    Quoiqu’il en soit, dans sa catégorie de Edge LED 1080p, le W805C est un très bon téléviseur. Sony propose une très belle gamme cette année, sauf le X9005C qui n’est pas bon du tout !

  18. avatar
    John Jordan /

    The light pumping effect is because of using Advance Contrast Enhancer, even when used on low. Disable this & the pumping effect disappears. :)

  19. avatar

    Bonjour,

    Tout d’abord, je vous souhaite de bonnes fêtes

    J’ai l’intention de changer de TV

    J’aimerai savoir si ce model Sony KDL-65W855C est aussi bon que le Sony KD-55W805C

    Je vous remercie par avance

  20. avatar
    killerofgta /

    Bonjour,
    Je possède le 50W805B, avec toutes les MàJ etc je me dis que les réglages peuvent changer.
    Est-il judicieux de prendre les réglages de celui-ci (C) pour mettre sur mon B ?
    Merci par avance,
    Pierre

  21. avatar

    Bonjour, Nicolas je viens de consulter le test lcd sony 55W805C, le détail le plus important pour moi c’est ce rendu video « effet camescope » notamment sur bluray que je déteste!!! toutes marques confondues peut-tu me confirmer avec ce modèle que l’effet est gommé? comme au bon vieux temps du DVD sur TV à tubes cathodiques.
    merci Nicolas

    cordialement,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:wink: :-| :-x :twisted: :) 8-O :( :roll: :-P :oops: :-o :mrgreen: :lol: :idea: :-D :evil: :cry: 8) :arrow: :-? :?: :!: