Facebook Tweeter Tweeter

Sony VPL-VW520ES : vidéoprojecteur 4K compatible HDR

VPLVW500ES_front_130625_02

Sony renouvelle ses vidéoprojecteurs 4K en apportant quelques petites nouveautés. C’est plus un upgrade qu’un nouvel appareil, mais l’apport du HDR est tout de même une bonne nouvelle. Du coup, le pic lumineux a été également augmenté sur un appareil déjà très lumineux, il passe de 1700 lumens à 1800 lumens avec une lampe au mercure plus puissante (280 W) et le ratio contraste dynamique passe donc de 200 000 : 1 à 300 000 :1, on en déduit donc que le noir reste toujours assis profond. Reste à voir ce que donnera le HDR visuellement. 

Sony VPL-VW520ES : vidéoprojecteur 3D 4K, HDMI 2.0, HDR et X-Reality Pro

Le vidéoprojecteur Sony VPL-VW520ES est donc une déclinaison compatible HDR de l’ancien VPL-VW500ES que j’avais testé sur HDfever. Il s’agit d’un vidéoprojecteur compatible 3D active toujours basé sur trois panneaux SXRD, avec une matrice 4K native (4096 x 2160 pixels). Il accepte le 4K, l’Ultra HD ou le 1080p en entrée. La grosse nouveauté vient donc de la compatibilité HDR, mlais curieusement, Sony n’annonce pas de connecteur HDMI 2.0a, avec un signal qui reste bridé au YCbCr 4:2:0, 8 bits en 2160p60 et 10 bits en 2160p24, ce qui est suffisant pour gérer l’Ultra HD Blu-ray. Pour que l’expérience HDR soit plus convaincante, le pic lumineux a légèrement été revu à la hausse, il passe donc de 1700 à 18000 lumens pour un ratio contraste de 300 000:1. J’avoue être curieux de voir ce que peut donner le HDR en vidéoprojection, car le contraste ANSI est tout de même bien plus faible que sur un téléviseur LED ou pire un OLED. Et pour rappel, le standard HDR10 demande un pic lumineux de 1000 Nits…

Pour le reste, c’est identique, on retrouve le processeur X-Reality Pro 4K, et donc l’upscaling 4K et le traitement vidéo Reality Creation qui est très intéressant sur les diffuseurs 4K. De plus, il dispose de la fonction Mastered in 4K qui permet d’améliorer encore un peui  plus l’upscaling 4K des Blu-ray Mastered in 4K. Par contre, alors que Sony a remplacé son processeur vidéo dédié à l’upscaling 4K sur ses TV, il garde els mêmes chipsets sur ses VP. Ce modèle est également compatible TriLuminos, qui n’est autre que la compatibilité xvYCC avec la possibilité d’afficher un gamut DCI/P3 et donc de reproduire certaines intensités de couleurs qui ne peuvent pas l’être sur avec un gamut Rec.709. Il semblerait qu’une grande partie des Ultra HD Blu-ray seront proposés en DCI/P3 au départ.

Le Lens-Shift, le zoom et le focus sont entièrement motorisés. Il est également possible d’aligner les trois panneaux SXRD avec une précision de l’ordre du 0,1 pixel. Notez aussi, une mémoire de zoom et une fonction V-Strech. Ce vidéoprojecteur est compatible 3D active avec transmission RF intégrée (pas besoin de module externe).

Toujours présent, l’algorithme Optimised Adavanced Iris 3, les modes Bright TV & Bright Cinema, 9 modes image et 11 Gamma préréglés et une Auto Calibration ainsi que la calibration manuelle HSV Colour Correction. Enfin, ce vidéoprojecteur intègre un Motionflow compatible 2D et sûrement 3D, mais apparemment, toujours pas de Motioflow avec les contenus 2160p.

VPL-VW500ES

Caractéristiques Techniques en bref :

  • Vidéoprojecteur 4K 3D Sony VPL-VW520ES
  • 3D Ready : technologie active avec synchronisation RF
  • Trois panneaux TriLCD SXRD 4096 x 2160 pixels (0.74″ x 3)
  • Processeur X-Reality Pro 4K : traitement vidéo et upscaling 4K et 3D 4K Reality Creation
  • Mastered in 4K : optimisation de l’upscaling 4K des Blu-ray Masterd in 4K (issus de master 4K)
  • TriLuminos : compatibilité xvYCC et gamut DCI
  • Contraste dynamique on/off : 300 000 : 1
  • Luminosité : 1 800 lumens
  • Taille d’image : de 60″ à 300  » selon le recul et le zoom
  • Deux connecteurs HDMI 2.0 : support de la 4K 60 Hz en entrée (mise à jour prochaine, et support 3D 4K, voire 120 Hz en entrée (à confirmer))
  • Fonction Contrast Enhancer & Adanced IRIS 3 Control
  • Compatibilité HDR
  • Modes Bright TV & Bright Cinema (pour utilisation en salle semi-éclairée)
  • Émetteur 3D RF intégré
  • Lens Shift motorisé : V:+-85% et -80% / H:+/-31%
  • Zoom x2,06 et Focus motorisés
  • Motionflow 240 Hz (compatibilité 3D à confirmer)
  • Auto Calibration et Manual HSV Colour Correction
  • Alignement des pixels par couleur (RVB).
  • Modes dédiés à la 2D et à la 3D séparément (Dynamic, Standard, Game, Cinema & Photo)
  • Picture Memory Position : mémoires de zoom
  • Lampe Ultra-Haute-Pression LMP-H280 de 280 W, durée de vie 6000 heures
  • 2 x HDMI 2.0, Mini D-Sub, YUV, RS232C, IR in, port USB pour mise à jour firmware, port Ethernet (RJ45, 10 et 100Base-TX)
  • Deux paires de lunettes 3D RF fournies
  • Optionnels : Transmetteur WHDI IFU-WH1 (transmission HDMI sans fil)
  • Dimensions : 495,6 x 195,3 x 463,6 mm pour 14 kg

Disponible au mois d’octobre en version blanche ou noire. Le prix indicatif est fixé à 9990 €.

Sonyvplvw520es_White

12 commentaires

  1. avatar
    Fan2HD /

    Clairement le manque de concurrence fait que Sony n’a pas envie de se fouler. Ca fera en tout cas baisser les prix de l’occasion des VW300 et VW500

  2. avatar
    Frank25 /

    Sony renouvèle sa gamme de projecteur 4k sans apporter de réelles nouveautés. Pour ma part j’attendais une amélioration des caractéristiques, du traitement de l’image, de la compatibilité totale avec les nouvelles normes mais aussi un cache motorisé (incroyable sur un tel produit) et une possibilité d’activer le « MotionFlow » sur les sources « 4K ».
    Ce manque de concurrence est néfaste pour le passionné même si Sony dispose d’un produit remarquable!

  3. avatar

    Merci pour ces excellentes infos.
    Nicolas, pourrais-tu verifier aupres de Sony l’absence the HDMI 2.0 a 18Gb/s?
    Un reviewer anglais a qui j’ai pose la question a confirme que la limitation de 4K/60p 4:2:0 8bits est une erreur et que le 8bits devrait etre 10bits, ce qui suggere un chipset 2.0a (necessaire pour gerer HDR) avec 18gb/s (2.0 Level A) de bande passante.
    Il y a une grande confusion en ce moment, donc s’il etait possible d’obtenir une information definitive sur le chipset utilise (10.2Gb/s Level B ou 18Gb/s Level A) ce serait super.
    J’ai aussi hate de lire tes commentaires apres une rencontre « live » avec ce nouveau modele.

  4. avatar

    @Manni – Je me suis fait la même réflexion. Comment peut il proposer une compatibilité HDR sans autoriser le 10 bits !? Ce n’est pas logique, mais j’ai dû garder les infos officielles.

    Je vais contacter le responsable produit pour voir ce qu’il en dit et je te dis ça.

  5. avatar

    Merci infiniment :)

  6. avatar

    @Manni – Salut,

    J’ai eu la réponse de Thomas ISSA, responsable produit de la section VP chez Sony :

    « Le VPL-VW520ES est HDMI 2.0a et respecte les standards HDR du CEA (pour notamment Netflix, Amazon ou les prochains blurays UHD).

    Je vous envoie des informations plus détaillées dès mon retour en France. »

    Je précise que les standard du HDMI 2.0a obligent un minimum de 18 gbs !

  7. avatar

    Merci Nicolas!

    Le problem avec cette réponse c’est que le support de 2.0a n’est absolument pas lié a la bande passante. HDMI 2.0 supporte jusqu’a 18gb/s, mais cela n’a pas enpeché Sony de declarer le 500ES comme HDMI 2.0, simplement parce que le profil 4:2:0 8bits a 4K/60 etait ajoute a un chipset 10.2Gb/s (HDMI 1.4).

    De la meme facon, Sony peut tout a fait ajouter le profile HDR necessaire pour etre 2.0a compliant, sans pour autant avoir mis a jour le chipset.

    Le fait de supported 2.0a pour Bluray en 24p par example est possible avec l’ancien chipset, puisqu’il peut passer 4K/24p en 8bits 4:2:0.

    De la meme facon, il n’est pas impossible que les site de streaming passent en 1080p HDR si 10bits a 50/60p en 8bits ne sont supporté en UHD, ne serait-ce que pour des raisons de bande passante.

    J’espere que ce n’est pas le cas, mais le fait que Sony semble refuser de confirmer la presence d’un chipset 18Gb/s n’est pas tres bon signe.

    Tant que Sony n’a pas confirmé ce point ou que quelqu’un n’a pas testé la bande passante du 520/320ES, il restera un petit doute.

    C’est probablement le manqué de connaissance technique de ton interlocuteur qui est a l’origine de cette réponse vague, mais tant que les modes precis supportés ou la presence d’un chipset a 18Gb/s n’est pas confirmé, un (leger) doute subsiste.

    Quand on voit a quell point JVC utilise la presence d’un full speed chipset sur sa nouvelle gamme, on se demande pourquoi Sony ne fait pas de meme. C’est tout de meme une grosse erreur de typo, dans toutes les docs et dans toutes les videos disponibles. Si c’est vraiment un erreur, au moins une tete va sauter :)

    Merci encore et j’espere qu’une confirmation complete et definitive sera bientot offerte.

  8. avatar

    Pardon je voulais dire que le chipset 10.2Gb/s est capable de passer 4K/24 en 10bits 4:2:0 pour le bluray UHD (typo, au moins une tete va sauter!).

  9. avatar

    @Manni – La seule solution que je vois pour enlever tout doute, c’est que je le démonte des que je le reçois en test !

    Je vais le réserver de ce pas ;)

  10. avatar

    Le demonter, c’est un peu excessif, mais connecter une source en 4K/60p 4:4:4 8bits devrait le faire ;)

    Quoi qu’il en soit en attente impatiente d’un test detaillé dont tu as le secret :)

    Merci encore pour le feedback

  11. avatar

    Malheureusement il ne sera pas necessaire d’attendre, AV Forums confirme finalement que les 320ES et 520ES ont un port limité a 10.2Gb/s, avec une explication (ridicule) de Sony.

    https://www.avforums.com/article/ifa-2015-first-look-at-sony-vpl-vw520es-projector.11892

    Ce sera donc un JVC X7000 pour ce qui me concerne :)

  12. avatar

    @Manni – Hé ben, après les faux HDMI 2.0, ce sont les faux HDMI 2.0a :roll:

    Merci ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:wink: :-| :-x :twisted: :) 8-O :( :roll: :-P :oops: :-o :mrgreen: :lol: :idea: :-D :evil: :cry: 8) :arrow: :-? :?: :!: