Facebook Tweeter Tweeter

Test Kingsound M-03 : amplificateur nomade pour casque électrostatique, une première mondiale !

m0301

L’univers du casque est en plein essor, c’est un constat assez évident et il n’est pas possible de passer à côté. De nos jours, hifi et casque sont deux composantes qui font bon ménage. De plus en plus de marques s’y intéressent, nous offrant encore plus de choix ainsi que des produits dont la qualité et les performances ne cessent de s’améliorer. Un des moteurs de cette évolution des habitudes des audiophiles est bien entendu lié à la disponibilité de la musique sur les smartphones, nous pouvons nous déplacer avec notre musique n’importe où et l’écouter n’importe quand. C’est depuis l’arrivée des premiers baladeurs numériques que la hifi nomade a vu le jour pour arriver enfin au point culminant actuel. En effet, si l’on veut acheter un baladeur numérique ou un dispositif qui permet d’écouter un casque haut de gamme il n’y a que l’embarras du choix.

Entre DAC ampli casque portable ou DAP complet équipé d’une mémoire, on peut facilement ajouter un dispositif à notre smartphone, notre tablette ou encore notre ordinateur portable. Certains produits affichent d’ailleurs des performances très étonnantes permettant l’usage de casques haut de gamme très exigeants, une solution idéale pour disposer à tout moment et en toutes circonstances des mêmes conditions d’écoute que l’on a chez soi (ou presque). Mais, malgré une faune déjà bien fournie, il manquait une solution à l’appel. Durant notre test du casque électrostatique Kingsound KS-H3, nous avions souligné les particularités de cette technologie qui imposent une topologie d’amplification adaptée et propre à ce type de casque. Jusqu’à présent, il n’existait aucune solution permettant d’utiliser un casque électrostatique en nomade.

Et bien tout arrive à point à qui sait attendre, c’est une première mondiale et une exclusivité que nous fait partager notre partenaire Audiophonics. Kingsound, constructeur chinois spécialiste de l’électrostatique innove et offre à l’univers du casque le premier amplificateur nomade sur batterie fait pour les casques électrostatiques. Le M-03 est déjà disponible et compatible avec les casques actuels de la marque. Pour marquer le coup, Kingsound est en phase de finalisation d’un tout nouveau casque électrostatique, le KS-H4 qui sera le fleuron de la marque et qui s’illustrera comme étant le casque électrostatique le plus léger au monde. Un poids optimisé à 270g, facteur essentiel pour faciliter la « transportabilité » de ce nouveau casque et pour en assurer le confort. Nous allons donc tester pour vous ce petit amplificateur casque nomade révolutionnaire qui, n’en doutez pas, va nous réserver de très bonnes surprises !

 

Caractéristiques du M-03 :

  • Réponse en fréquence : 2 Hz – 24 kHz (90V rms)
  • Rapport signal bruit : 112 dB
  • THD+N : 0.028%
  • Contrôle du volume via potentiomètre
  • Gain : 60 dB (5 pin), 22  dB (Jack 3.5mm)
  • Impédance d’entrée : 20 K Ohm
  • Entrée Line Jack 3.5 mm
  • Niveau d’entrée : 0.3 V
  • Niveau de sortie max. : 300 V rms (ELS 5 pin), 3 V rms / 1 KOhm (Jack 3.5 mm), 125 mw / 32 Ohm
  • Niveau de sortie ESL : 520V DC
  • Sortie USB-A 5V DC 1A / 6200 mAh pour alimenter un appareil externe (Power Bank)
  • Autonomie : 13h
  • Temps de charge : 4h
  • Charge via micro USB
  • Statut de charge via indicateur LED
  • Statut de mise sous tension via indicateur LED
  • Châssis 100% Aluminium brossé et sablé
  • Anodisé Titanium
  • Dimensions : 120 x 80 x 30 mm
  • Poids : 430g
  • Câble Jack 3.5 vers Jack 3.5mm de 50 cm fourni
  • Housse de protection renforcée fournie
  • Prix : 449€ TTC

Les liens utiles :

Déballage et présentation du produit

m0304

Facteur de forme nomade oblige, le Kingsound M-03 est un produit compact et simplifié. Mais avec Kingsound « simplifié » ne signifie pas « simplification et réduction des possibilités », bien au contraire. Nous verrons cela dans un instant, dans l’immédiat attardons-nous un peu sur le conditionnement. Le Kingsound M-03 est livré dans une pochette de transport qui servira aussi de conditionnement. Cette petite pochette est adaptée aux dimensions de l’amplificateur. De robe noire, très joliment finie, nous disposons d’un accessoire bien utile et suffisamment rigide pour assurer la protection indispensable au M-03, une petite dragonne ajoute un élément de sécurité pour la prise en main. Nous ouvrons la pochette pour y découvrir enfin ce fameux amplificateur nomade pour casque électrostatique. La conception de cette pochette est résolument ingénieuse, un large élastique va sécuriser et maintenir le M-03. De l’autre côté, la pochette dispose d’un petit filet qui pourra servir à glisser des documents ou des accessoires de petite taille. Dans l’immédiat, nous y trouvons la notice très succincte et un petit câble de liaison double jack 3,5mm qui servira à relier le M-03 à sa source.

Nous voilà enfin face au tout premier amplificateur nomade pour casque électrostatique. Le M-03 est un petit appareil très bien construit et parfaitement assemblé utilisant de l’aluminium pour son châssis, ce qui affirme sans ambiguïté son aspect haut de gamme. Question choix, le M-03 existe en plusieurs coloris, actuellement Audiophonics nous propose trois finitions : aluminium naturel, titane et noire. Il existe trois autres possibilités, mais nous ne savons pas encore si ces couleurs seront disponibles en France.

m0305

La connectique du M-03 est assez intéressante pour un amplificateur casque nomade. Mobilité oblige, le M-03 est alimenté par batterie, son autonomie théorique est de 13 heures pour une durée de charge maximale de 4 heures. La charge se fait par la prise micro USB qui se trouve à l’arrière de l’appareil. Il est possible de charger le M-03 sur un appareil disposant de sorties USB, mais je recommande l’usage d’un petit adaptateur d’alimentation USB, un HUB USB avec une alimentation dédiée pourra aussi faire l’affaire (ne pas opter pour un HUB USB auto-alimenté, cela équivaut à un branchement direct sur une prise USB). À proximité de l’entrée de courant se trouve la LED d’état de la batterie. Le niveau de charge de la batterie s’identifie par des flashs. Lorsque la batterie est à 25% de charge, la LED flashera une fois, deux fois à 50%, trois fois à 75% et quatre fois en pleine charge. Bien entendu il est possible de charger et d’utiliser le M-03 en même temps. Toujours sur sa face arrière, le M-03 dispose également d’une sortie USB 5V 1A. Cette sortie pourra servir de point de charge à un smartphone ou à un baladeur numérique. L’idée est intéressante, car il sera ainsi possible de ne pas épuiser la batterie de la source et aussi de pouvoir charger le M-03 et sa source en simultanée.

m0306

La face avant du M-03 met à disposition le reste de la connectique et les éléments de contrôle. Nous retrouvons donc la sortie ESL spécifique aux casques électrostatiques sur cinq pins, mais aussi une sortie amplifiée sur mini jack 3,5mm, car en définitive le M-03 est aussi capable d’alimenter les casques basés sur des technologies plus courantes, électrodynamique ou planar magnétique. Le M-03 est donc aussi le premier amplificateur pour casque compatible avec toutes les techniques employées pour concevoir un casque audio. Une autre particularité s’ajoute aux possibilités du M-03, pourtant déjà bien fourni, la sortie mini jack 3,5mm est montée en mode symétrique, c’est-à-dire que l’on pourra aussi utiliser un casque haut de gamme symétrique comme le casque intra-auriculaire Hifiman RE-600. Un casque classique asymétrique marchera sans problème, car les prises jack femelles symétriques sont aussi compatible asymétrique sans adaptateurs. Le M-03 est donc non seulement un amplificateur portable, mais aussi une station universelle sur laquelle il sera possible de brancher presque tous les casques du marché. Le seul facteur limitant étant bien entendu la puissance d’amplification disponible. Notez qu’il ne sera pas possible de brancher simultanément un casque électrostatique et classique. En effet, lorsqu’un casque est connecté à la mini jack 3,5mm la sortie ESL se coupe. Nous avons fait le tour des sorties audio qui équipent le Kingsound M-03, il reste un point important à traiter, son entrée audio. L’entrée audio se fait sur un jack 3,5mm uniquement. Le mode de fonctionnement du M-03 est donc purement analogique, nous ne disposons pas de circuit DAC. Il faudra alors bien choisir sa source. En effet, si d’un point de vu pratique un smartphone peut sortir de l’audio analogique il est rare de disposer d’un appareil offrant une conception adaptée aux attentes des audiophiles. Un DAP ou un micro DAC sur ordinateur constituera une source beaucoup plus qualitative et bien mieux adaptée.

m0307

m0308

Nous finissons cette rapide inspection par le bouton de contrôle de volume qui cumule aussi la fonction marche arrêt. Ce bouton est tout en aluminium, un détail certes, mais qui ajoute encore une touche haut de gamme au M-03. La finition de ce bouton est assez intéressante, elle présente un usinage par des rainurages réguliers en périphérie qui se retrouve aussi sur le dessus représenté par des cercles concentriques. Cette finition n’est pas seulement axée sur une volonté d’esthétisme, elle assure aussi une meilleure prise pour que l’on puisse maintenir le bouton durant sa rotation et être précis en ce qui concerne l’ajustement du niveau d’écoute. Autre finalité, ce bouton présente une rayure verticale qui sert de point repère de position du bouton. Elle se positionne sur OFF lorsque le M-03 est à l’arrêt et indiquera aussi le niveau de volume. Enfin, une LED indiquera la mise sous tension. On se rend donc compte que Kingsound a travaillé en détail la finition du M-03. Cela se comprend, car lorsqu’un constructeur lance un produit qui est une première mondiale il ne faut surtout pas se louper et il est impératif de réussir du premier coup et marquer les esprits.

m0310

m0309

Inside the Kingsound M-03, compacité et performance

Une source d’énergie performante ! La base de toute amplification de bonne facture repose sur la performance de son alimentation. Un appareil classique utilisera une alimentation linéaire ou à découpage dont chaque rail sera soutenu par des régulateurs. Un appareil USB compact tirera son énergie du circuit d’auto-alimentation USB et un appareil nomade fera appel à des batteries. Si on veut disposer d’un amplificateur nomade performant et ayant une durée d’utilisation nomade respectable, il faudra donc utiliser de très bonnes batteries. Le Kingsound M-03 relève un challenge d’autant plus compliqué puisqu’il a pour vocation d’alimenter des casques électrostatiques. Il faut donc pouvoir disposer de cinq canaux de fort voltage. Un canal servira à polariser les deux membranes du casque et les quatre autres amplifieront le signal de manière opposé par paire afin d’alimenter les stators qui auront la fonction répulsive et attractive appliquée aux membranes. Les batteries en faction devront donc fournir beaucoup d’énergie et se substituer à un réseau d’amplification complexe.

Cet aspect du M-03 est une contrainte, mais aussi un avantage. Une contrainte, car de toute évidence le Kingsound M-03 ne peut pas se contenter d’une batterie de petite taille. Un avantage, car en finalité le courant issu d’une batterie est de bien meilleure qualité. Une alimentation classique sera tributaire de la qualité du courant secteur, dépendra d’un système de transformation du courant, de lourds filtrages et d’une régulation dont la performance est parfois aléatoire. Avec un système de batterie, une partie du travail est déjà effectuée et il ne reste plus qu’à faire le nécessaire pour acheminer les bonnes valeurs de voltage aux différents circuits. Comme la batterie est la source du courant et non le réseau EDF, fini les problèmes de courant secteur de qualité médiocre et l’incidence des appareils électroménagés comme les moteurs de clim ou de frigo.

Pour arriver à ses fins, le M-03 utilise deux accus Panasonic lithium ion NCR186550A affichant 3,6 V pour une capacité de 2950 mAh, soit presque 3 ampères heure ce qui est pas mal du tout pour des accus ne faisant que 6,6 cm sur 1,8 cm. Pour faciliter une intervention sur les accus, Kingsound a bien pensé son montage et n’a pas soudé les accus aux PCB. À la place, les accus sont clipsés sur des supports adaptés à leur gabarit. Cette approche présente deux avantages, tout d’abord il sera possible de changer les accus si ceux-ci arrivaient en fin de vie. Cependant, Panasonic annonce 500 cycles de charge pour une baisse jusqu’à une capacité de 2250 mAh et comme leur courbe de perte de capacité est très linéaire on peut supposer une durée de vie des accus dépassant très largement les 500 cycles de charge annoncés ! L’autre avantage est de garantir un parfait maintien et aucun risque de soudure sèche. Le châssis du M-03 assure le maintien final des accus. Comme le M-03 est à vocation nomade, il sera transporté un peu partout, il est donc indispensable que toute sa construction repose sur un principe de parfait maintien de ses composants, en particulier les batteries qui représentent l’élément le plus lourd de l’appareil.

Une fois ouvert, nous pouvons voir plus en détail la construction assez ingénieuse du M-03. Nous observons alors une construction sur deux PCB principales et une extension qui servira de déport et d’attache à la sortie ESL pour casque électrostatique. La PCB horizontale contient les composants CMS de l’entrée et servira de pont de jonction entre la PCB verticale et la sortie ESL pour casques électrostatiques. La PCB verticale tiendra sur toute la longueur du Kingsound M-03. C’est sur cette carte que reposent les éléments de gestion d’alimentation USB et d’amplification. Vers l’avant du M-03, cette carte dispose d’un petit dispositif de filtrage soudé côté intérieur constitué d’un petit condensateur et d’une petite self. Toujours vers l’avant et sur la PCB verticale, se trouve le potard de contrôle de volume. Entre les deux accus nous trouvons deux transformateurs faisant parti du circuit d’alimentation en charge de convertir l’énergie fournie par les batteries aux valeurs nécessaires à l’amplification du casque électrostatique.

En définitive, le Kingsound M-03 a beau être petit et compacte il est tout de même bien fourni en composants et bénéficie d’une construction ingénieuse et à la mesure des objectifs poursuivis.

Le Kingsound M-03 à l’écoute

Je vous propose de réaliser deux jeux d’écoutes. La première série se fera en toute logique à partir du casque Kingsound KS-H3. L’écoute suivante se fera à partir du casque OPPO PM-1 équipé de son câble fait pour les écoutes nomades et d’un casque intra-auriculaire Hifiman RE-600 symétrique. En guise de source j’utiliserai un PC portable sous JRiver aidé du mini DAC Light Harmonics Geek OUT IEM100 (testé sur nos pages) branché sur le M-03 à partir de sa sortie ligne out. Pour rappel ce mini DAC est équipé d’un convertisseur ESS Sabre ES9018K2M et de circuit analogique polarisé en classe A. Malgré sa petite taille, ce DAC est capable de délivrer un son de très bonne facture et de s’affranchir du côté un peu froid qui caractérise la plupart du temps les montages à basse de DAC ESS.

La playlist :

  • Melody Gardot, « Currency of Man »
  • Pink Floyd, « The Division Bell »
  • Agnes Obel, « Aventine »
  • Damon Albarn, « Everyday Robots »
  • James Blunt, « Moon landing »
  • Lucy Rose, « Work it Out »
  • Marilyn Manson, « Pal Emperor »
  • Sony Rollins, « Saxophone Colossus »

Les écoutes avec le Kingsound KS-H03 :

m0316

La première question que je me pose, et cela, avant même d’entamer mes écoutes, c’est de savoir si le petit M-03 disposera d’assez de jus pour alimenter le KS-H3. En effet, Kingsound se montre très ambitieux, car alimenter un casque électrostatique n’est pas une chose simple. Il faut disposer d’un amplificateur adapté disposant des cinq rails nécessaires et il faut que ces rails soient capables de donner les valeurs de fort voltage adéquat en sortie. Durant nos tests du M-10 et du M-20, nous avions vu qu’il faut des électroniques bien spécifiques, fournies en composants et disposants d’alimentations justement proportionnées. En comparaison, le M-03 semble un bien petit gabarit et si alimenter une électronique hifi à partir d’une batterie présente de nombreux avantages, tabler sur les valeurs nécessaires à l’électrostatique reste un vrai challenge. Je branche donc mes différents éléments pour rendre fonctionnel mon petit banc d’essai et je lance de la musique sans trop me soucier de la nature du morceau. Ma première mission sera de savoir si le M-03 tient le coup avec le KS-H3. Je commence à bas volume, ça marche ! Je monte progressivement le niveau, le M-03 tient bon ! Le volume sonore commence à atteindre un niveau plus que respectable, le M-03 ne bronche pas. J’arrive à un seuil d’écoute très élevé et tout se passe encore bien, il faudra pousser presque au maximum pour que le M-03 commence à saturer pénalisant la qualité d’écoute. À ce stade, je suis à un niveau d’écoute qui dépasse déjà le raisonnable, bien entendu cet exercice restera expérimental, car jamais nous n’écoutons la musique ainsi. Le M-03 a donc une limite, mais il faut pousser le potard de volume déjà trop haut pour l’atteindre. À titre de comparaison, le M-10 et le M-20 ne faisaient pas mieux ! Sur le critère de la tenue en puissance je suis donc déjà bien agréablement surpris, le M-03 à beau être un petit gabarit à vocation nomade il tient de main de fer le casque électrostatique KS-H3.

Le M-03 démontre donc une bonne efficience sur un casque électrostatique. Ce seul critère n’est évidemment pas suffisant, un amplificateur peut donner du jus, mais il lui faut aussi des qualités sonores à la hauteur de son ambition. Dans le cas du M-03 le challenge est grand, car non seulement les casques électrostatiques sont très particuliers et demandent une amplification adaptée, mais tous les produits du marché se placent sur le secteur du haut de gamme. Kingsound fait l’exception en proposant des casques plus abordables que son concurrent STAX sans mentionner le légendaire Sennheiser Orpheus, une pièce unique aussi rare que cher. Si les casques électrostatiques Kingsound se placent sur une grille tarifaire beaucoup plus douce et imbattable en terme de rapport qualité-prix, ils n’en demeurent pas moins d’excellentes factures et nécessitent le même soin imposé par leurs cousins éloignés nippon et allemand. Pour faire sonner convenablement le KS-H3, le M-03 devra briller de performance et de qualités musicales et à voir son gabarit les pronostiques ne sont pas forcément évidents. Et pourtant, dès les premières notes de musique le constat est plus que rassurant.

Transparence et poigne de fer ! Un atout indéniable, le M-03 est un amplificateur très transparent. Durant les écoutes de mon banc d’essai, j’avais surtout la sensation d’écouter la signature sonore du Geek OUT IEM100. Un rendu détaillé et un poil chaleureux légèrement flatteur sur le bas du spectre. J’ai rapidement essayé le Kingsound M-03 sur d’autres sources pour m’en assurer et effectivement cet amplificateur ne touche pas ou très peu aux caractéristiques du signal issu de la source employée. Il s’agit d’un avantage, car il peut arriver qu’un amplificateur colore la signature sonore et le résultat est toujours aléatoire. On peut être chanceux et corriger un défaut de la source, mais le contraire peut aussi se produire. Un appareil nomade pourra se retrouver associé à de nombreux autres appareils de nature et de marques différentes, il est donc préférable qu’il soit le plus neutre possible. Nous l’avons vérifié en préambule, le M-03 tient de main de fer le casque Kingsound KS-H3. Cette efficience est importante, mais elle doit aussi se confirmer sur la capacité du M-03 à reproduire le signal audio sur l’ensemble du spectre.

En effet, il n’est pas rare qu’un amplificateur puisse faire bouger un transducteur sans qu’il y ait de distorsion, mais au sacrifice d’une section du registre. La plupart du temps, c’est le bas du spectre qui perd en présence et en impact. Fort heureusement, ce n’est pas le cas avec le M-03 qui malgré son format miniature et le challenge imposé par l’électrostatique, arrive à préserver tout l’impact des basses fréquences. Que les morceaux soient simples et organiques ou complexes et confus, le M-03 ne se laisse jamais dépasser par les événements et conserve l’équilibre nécessaire à affirmer l’intelligibilité de la musique. Cette maîtrise se retrouve aussi sur la reproduction des vocalises qui profitent en toute logique des attributs de neutralité et d’efficacité offerts par le M-03. Côté scène sonore, le M-03 s’illustre par une capacité exemplaire à préserver la stéréophonie ouvrant la scène sonore sur une spatialisation très efficace et immersive.

Déjà sur un casque électrostatique, le M-03 démontre une maîtrise exemplaire de cette technologie et offre des performances étonnantes compte tenu des objectifs poursuivis par ce petit amplificateur. On pourrait se dire que c’est normal, après tout nous avons testé le M-03 sur un casque électrostatique de la même marque et il aurait été étonnant que la conception des produits ne vise pas une compatibilité affirmée. N’oublions pas les particularités technologiques imposées par l’électrostatique, le M-03 est aussi le premier amplificateur à porter cette technologie sur un gabarit réduit visant une utilisation nomade. À mon humble avis, compte tenu des contraintes la performance est étonnante et véritablement remarquable.

Les écoutes avec l’OPPO PM-1 :

m0317

Branchons un casque plus conventionnel sur le M-03, un OPPO PM-1 sera un bon candidat, car ce casque a aussi comme vocation à être utilisé en mode nomade. Contrôlons l’efficience du M-03 dans ce cas, car Kingsound indique une amplification 125 mW sous 32 Ohms sur la prise de sortie jack 3,5mm ce qui est bien en dessous des 500 mW en continu et des piques de 2000 mW que le PM-1 peut encaisser sous 32 Ohms. N’oublions pas que la puissance d’amplification maximale ne veut pas tout dire et qu’il arrive qu’un amplificateur aux spécifications modestes surclasse un amplificateur affichant des chiffres bien plus ambitieux. Je branche donc l’OPPO PM-1 et je commence à monter le volume. Déjà à bas niveau le M-03 se révèle très efficace, je monte progressivement, le niveau acoustique suit de concert. Il faudra atteindre le point milieu pour déséquilibrer le couple M-03 et PM-1. À ce niveau d’écoute le volume sonore est déjà trop élevé et perd en confort, c’est aussi à ce stade que la distorsion se manifeste. La position idéale se place alors entre 1/4 et 1/3, elle offre toujours une bonne qualité d’écoute avec un niveau pouvant s’approcher du maximum audible. Je note alors un petit défaut de palier sur le contrôle de volume. Ce défaut est propre à la sortie jack 3,5mm, car sur les écoutes électrostatiques de la sortie ESL ce défaut n’est pas présent. Avec le casque OPPO PM-1, le volume sonore débute très bas et passe comme un palier, il augmente alors de manière exponentielle. Il ne s’agira pas d’un manque de précision, mais une augmentation de volume non linéaire qui s’accentue à mesure que l’on tourne le potard vers des positions hautes. Dans tous les cas le M-03 arrive à amplifier correctement le PM-1 et ses petits 125 mW ne semblent pas être un handicap.

L’amplification tient donc la route et d’ailleurs le M-03 n’est pas en reste. Même si le PM-1 est un casque dit facile et polyvalent, il n’en demeure pas moins un format davantage audiophile que nomade. De plus, la possibilité d’amplifier un casque classique (non électrostatique) est une fonction additionnelle au M-03, sa vocation première et principale étant le pilotage des casques électrostatiques. Sur le M-03 l’OPPO PM-1 sonne remarquablement bien si on fait abstraction du comportement non linéaire du contrôle de volume, je serais tenté de dire que c’est un sans faute. En effet, à nouveau le M-03 démontre des qualités indéniables et essentielles à une écoute casque audiophile de haut niveau. Il est évident qu’un amplificateur au format hifi pourra aller plus loin, par exemple l’OPPO HA-1 fait pour le PM-1 propose davantage de possibilités et arrive à offrir une performance musicale supérieure, mais le prix n’est pas le même et ces deux amplificateurs ne partagent pas du tout le même coeur technologique ni les mêmes objectifs. En tant qu’expérience singulière et sans comparaison avec d’autres membres de l’écosystème des amplificateurs pour casque, le M-03 s’illustre et affirme ses qualités. Maîtrise du registre et scène sonore remarquable caractérisent les écoutes sur le PM-1.

En comparaison avec les écoutes du KS-H3, je note tout de même des transitions un peu plus sèches et une aération qui respire un peu moins bien entre les notes. L’écoute est donc très efficace et pêche par une douceur un peu en retrait. La comparaison n’est pas forcément équitable, car entre casque planar magnétique pour l’OPPO et casque électrostatique pour le Kingsound, les technologies sont vraiment très différentes. Il est évident que l’un sera privilégié par rapport à l’autre et il faut bien être un peu critique et signaler les petits moins et les petites faiblesses. Je précise « petits » car dans l’absolu si on ne coupe pas les cheveux en quatre on ne remarquera pas ces très légères faiblesses qui tiennent plus du chipotage audiophile perfectionniste que de la recherche d’une expérience musicale agréable. Dans l’absolu le M-03 s’en sort plus que bien et fait un pied de nez à des produits plus coûteux et surtout beaucoup plus gros et plus encombrant.

Les écoutes avec le Hifiman RE-600 :

m03re600

Le casque Hifiman RE-600 est un petit casque intra-auriculaire très intéressant à plusieurs égards. Tout d’abord, il s’agit d’un casque à vocation audiophile à prix abordable. Si on observe la faune des casques intra-auriculaire audiophiles on pourrait être pris de panique, car certaines références coûtent plus cher qu’un casque de gros gabarit supra-aural ou circum-aural, ouvert ou fermé. L’autre particularité du RE-600, c’est d’être très complet et polyvalent, nous ferons bientôt un test de ce casque sur HDfever. Ce dernier exercice nous permettra de placer le M-03 dans un environnement à vocation 100% nomade. Au test d’efficience, impossible de faire saturer le M-03, on atteindre un niveau d’écoute trop élevé bien avant. La montée en décibel est toujours exponentielle ce qui demande un bon doigté afin d’ajuster convenablement le volume d’écoute. Pour le reste, il faudra attendre notre test, car je ne voudrai pas vous dévoiler tout sur les performances audio de ce petit casque intra-auriculaire.

Conclusion

De nos jours, il est assez rare de croiser une première mondiale. Après tout, il semble que tout ait déjà été inventé et la majorité des innovations sont simplement une application plus évoluée ou différente d’un produit ou service qui existe déjà. Kingsound signe avec le M-03 une vraie nouveauté qui cumule les fonctionnalités. Il s’agit du premier amplificateur portable pour casque électrostatique et le premier amplificateur pour casque universel qui peut piloter les casques de toutes natures, y compris les topologies symétriques et asymétriques. Bien entendu, tous les casques du marché ne pourront pas fonctionner correctement et d’autres nécessiteraient l’ajout de câbles adaptateurs qui n’existent certainement pas dans le commerce courant.

Le Kingsound M-03 n’est pas non plus un couteau suisse. Par exemple, il n’a pas de DAC et n’a pas de fonctions DAP, il n’est donc pas autonome. Du reste, si le M-03 ajoute une certaine universalité, c’est vers l’électrostatique qu’il excelle et va offrir le meilleur de ses capacités. Des capacités étonnantes et exemplaires, car piloter un casque électrostatique n’est pas une mince affaire. Dans ce mode d’application, le M-03 va rivaliser sans complexe avec les amplificateurs au format hifi de la marque et confirme qu’avec de l’ingéniosité, de la rigueur et un choix judicieux de composants, il est possible de transposer la performance hifi sur l’univers du nomade. Cerise sur le gâteau, le M-03 ne chauffe absolument pas, ce qui est préférable pour un appareil nomade.

Le Kingsound M-03 ne peut en aucun cas figurer dans la trop longue liste des gadgets du monde de l’audio portable, il s’agit véritablement d’une miniaturisation d’un appareil hifi faite pour les casques électrostatiques combinant efficience et qualités musicales. Je dois vous avouer avoir hâte que le nouveau casque électrostatique Kingsound KS-H4 soit enfin disponible pour pouvoir le tester. Ce nouveau casque ayant été étudié aussi pour s’appairer avec le M-03 je suis très curieux d’écouter ce couple qui pourrait bien placer très haut la barre des performances musicales nomades !

J’ai aimé :

  • La polyvalence et l’universalité
  • La performance d’amplification
  • La performance musicale : transparence et maîtrise du registre
  • Ne chauffe pas
  • La finition, le choix des couleurs
  • Une conception ingénieuse, une première mondiale et qui marche

J’aurai aimé :

  • Un contrôle de volume linéaire sur la sortie jack 3,5mm comme sur la sortie ESL
  • Un pack d’accessoires plus fourni, voire proposé en option : câbles USB et système de recharge

Je remercie très chaleureusement notre partenaire Audiophonics qui m’a fait parvenir le M-03 fraîchement arrivé dans leurs locaux. Je sais que David mon contact Audiophonics, est un vrai passionné de musique et d’appareils hifi, il a à peine eu le temps de brancher le M-03 avant de se sacrifier pour le faire expédier et nous offrir la possibilité de faire ce test. Un grand merci à toi David.

4 commentaires

  1. avatar

    Ce n’est pas le premier amplificateur électrostatique portable.

  2. avatar

    Si vous faites référence au Sennheiser HEV70, il n’était pas sur batterie. On peut difficilement parler de produit portable, mais transportable car non autonome.
    On peut trouver des schémas de projets DIY ce qui ne constitue pas un produit fini disponible.

  3. avatar

    Bonjour. Je m’interroge sur sa compatibilité avec STAX (un casque SR-207). A priori, je comprends entre les lignes que ce devrait être le cas. J’ai bon?

  4. avatar
    Jacko /

    Bonjour, normalement le M-03 est compatible avec les casques STAX. Le mieux serait de poser la question à Audiophonics pour s’en assurer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:wink: :-| :-x :twisted: :) 8-O :( :roll: :-P :oops: :-o :mrgreen: :lol: :idea: :-D :evil: :cry: 8) :arrow: :-? :?: :!: