Facebook Tweeter Tweeter

Test MOON Neo 430HA, l’amplificateur casque haut de gamme par Simaudio

430bw02

Décidément, la mouvance des casques audio touche de plus en plus de monde et les constructeurs de renom sont encore plus nombreux à proposer des produits rattachés à cet univers. Finalement, c’est un constat relativement logique, car hors exception, concevoir un amplificateur casque requiert la même expertise qu’un amplificateur classique. Les valeurs changent, la topologie s’adapte, la connectique est différente, mais si on veut toucher l’excellence les principes de base restent les mêmes. De plus, nous avons une véritable invasion de casques haut de gamme en tout genre et un constructeur de casque n’est pas forcément un constructeur d’amplificateur, à chacun son métier !

Pour profiter au mieux d’un casque haut de gamme performant, il faut avouer qu’un simple amplificateur d’entrée de gamme ou moyen de gamme ne pourra pas satisfaire. En effet, il n’y a pas que les valeurs d’amplification et les spécifications qui jouent leur rôle, la qualité de construction et le choix des composants est tout aussi important. C’est l’adage des marques haut de gamme qui ainsi arrivent à apposer leur signature sonore et suivent leur philosophie audiophile, ou comment un concepteur d’appareil hifi haut de gamme signe de sa griffe une sonorité caractérisée et unique en son genre. Simaudio, dont le nom est plus connu sous sa gamme de produit MOON, fait parti de ces constructeurs rigoureux qui proposent des appareils haut de gamme et cela pour une très bonne raison. Leur construction est exemplaire, judicieuse et fait appel à des composants et des topologies de premier ordre. C’est au Canada que Simaudio officie, un pays qui finalement regorge de constructeurs dont la renommée n’est plus à faire, Bryston, Classé et j’en passe. Simaudio s’inscrit dans la grande tradition des constructeurs hifi qui ne font pas les choses à moitié. Il y a quelques années au salon de la hifi de Monaco, une de mes plus belles écoutes avait été faite avec des électroniques MOON sur des enceintes Proac, un souvenir musical inoubliable !

C’est donc avec la plus grande joie et un plaisir à peine caché que je vais tester pour vous le nouvel amplificateur casque de la marque, le MOON Neo 430HA vendu au prix indicatif de 2750 € TTC. Un produit superbe dans sa finition, musicalement sublime et très polyvalent.

Les liens utiles :

Déballage et présentation

Tout matériel haut de gamme se doit d’avoir un conditionnement digne de ce nom, le MOON Neo 430HA ne déroge pas à la règle. Le produit se présente en premier lieu dans un carton sérigraphié sur lequel est apposé un autocollant qui marque le coup des 35 ans de bons et loyaux services de MOON. Et oui 35 ans déjà ! Autant dire que la marque a fait ses preuves il y a fort longtemps, son ancienneté s’approche de celle des plus grands constructeurs qui ont marqué le monde de la hifi. À l’intérieur de ce carton, le MOON Neo 430HA est fermement maintenu par des mousses expansées et enveloppé dans un plastique entièrement sérigraphié du logo et de la marque MOON. Ce n’est qu’un petit détail, mais il fait déjà plaisir et cela démontre que MOON soigne ses produits et ne peut pas se contenter d’un simple emballage plastique transparent.

430unbox04

Nous déballons le 430HA pour en découvrir sa superbe finition qui adopte une robe noire mixant aluminium brossé et métal dépoli. Seuls les flans avant courbés seront en plastique, mais toujours d’une excellente qualité. Cette finition donne un aspect satiné par endroits, et noir intense à d’autres, offrant un rendu visuel global du plus bel effet. Le premier contacte avec cet amplificateur casque est déjà un vrai plaisir pour les yeux, c’est un bon début. Côté accessoire le 430HA fait dans le grand classique. Nous avons une notice, un câble secteur IEC, un câble Trigger et une télécommande. Il s’agit d’une télécommande CRM-2 compatible avec d’autres appareils MOON, ce qui pourra s’avérer très pratique si vous avez un ensemble de la marque. Petite remarque en passant, il faudra penser à appuyer sur la touche « AMP » pour valider les codes infra-rouge compatible avec le 430HA. Cette manipulation préalable est indispensable pour que la télécommande puisse piloter le 430HA, il n’est nécessaire de la faire qu’une fois.

430unbox05

 

Continuons notre inspection du 430HA. Le premier contacte confirme le positionnement du produit qui s’inscrit dans une tradition hifi haut de gamme qui a fait ses preuves pendant plusieurs décennies. À y regarder plus en détail nous ne pouvons que confirmer cette première impression. L’assemblage du châssis est d’une perfection irréprochable. D’un point de vu pratique le 430HA est bien pensé et sait allier ergonomie et esthétique. La façade affiche des touches qui nous permettront d’accéder à l’ensemble des fonctions du 430HA.

  • Standby permettra la mise sous tension du MOON Neo 430HA.
  • Gain sert à ajuster l’intensité de sortie du MOON Neo 430HA. Nous disposons de deux paliers qui assureront une plus grande compatibilité avec les casques. La position base intensité (14 dB) et est à utiliser avec des casques ayant un fort rendement, la position haute intensité (20 dB) sera destinée aux casques ayant un rendement ou une sensibilité faible.
  • Display permettra d’allumer ou d’éteindre l’afficheur et apporte de nouvelles fonctions d’affichage lorsque le MOON Neo 430HA est muni de sa carte DAC optionnelle.
  • Xfeed active le circuit interne « Crossfeed » du MOON Neo 430HA. Lorsque celui-ci est activé, le voyant à LED rouge à droite du bouton s’illumine. Le circuit « Crossfeed » est conçu pour réduire la fatigue auditive que peut causer la séparation extrême des canaux dans certains enregistrements stéréo. Cette fonctionnalité mélange une petite quantité de la musique du canal de gauche dans le canal de droite et une petite quantité de musique du canal de droite dans celui de gauche.
  • Input permet de naviguer d’une entrée à l’autre.
  • Mute permet de couper instantanément le son en sortie du MOON Neo 430HA.
  • MP active l’entrée MP In pour Media Player qui se trouve juste en dessous.

430unbox07

430unbox08

Toujours en façade, nous trouvons le bouton rotatif relié au contrôle de volume du MOON Neo 430HA. Un bouton massif dont la rotation s’applique avec une aisance très appréciable sans crans ni fin de course. En effet le contrôle de volume du MOON Neo 430HA est assez particulier. Il s’agit d’un procédé propriétaire, voici un extrait de la notice du 430HA qui vous en dira plus : « Le bouton rotatif « Volume » détermine le réglage du volume qui va de 0,0 dB (aucune sortie) à 80,0 dB (pleine sortie). Ce bouton ne fonctionne pas comme un bouton de volume ordinaire : lorsque vous le tournez, en sens horaire pour augmenter le volume ou antihoraire pour le diminuer, vous activez en fait un codeur optique très précis qui sélectionne une résistance à couche métallique de très haute qualité à travers laquelle passe le signal audio. Ce circuit de notre conception se nomme M-eVOL2. Nous l’avons conçu pour qu’il n’y ait aucune dégradation du signal audio, peu importe le réglage du volume, contrairement à tous les circuits à potentiomètre. Puisque ce circuit fonctionne en mode entièrement symétrique différentiel, aucun bruit n’est introduit dans le signal audio. L’amplificateur pour écouteurs Nēo 430HA met à votre disposition cinq cent trente (530) réglages de volumes différents : de 0,0 dB à 30,0 dB, le volume augmente et diminue par paliers de 1,0 dB. De 30,0 dB à 80,0 dB, le volume augmente et diminue soit par paliers de 0,1 dB, si on tourne le bouton lentement, soit par paliers de 1,0 dB, si on le tourne rapidement. Remarque : Il est normal d’entendre de subtils ‘clics’ entre les différents pas de contrôle de volume lorsque le volume est monté ou descendu. Ceci provient des écarts entre les différents niveaux de gain des circuits optimisés pour la meilleure performance sonore. »

430unbox09

Finissons l’inspection de cette façade en abordant la connectique des casques. Le 430HA dispose de trois sorties amplifiées pour casque. Nous trouvons une traditionnelle prise TRS stéréo 6,3mm mais aussi deux sorties symétriques. Pour éviter de gâcher la belle finition du 430HA, MOON a eu la riche idée de cacher les voyantes et volumineuses prises symétriques sous une trappe qui utilise la continuité du cache en plastique qui couvre l’afficheur LCD et le récepteur infra-rouge. Fermée, cette fameuse trappe ne se voit pas, on la devine à peine par le petit décroché se trouvant à droite et qui sert de poignée d’ouverture. Une fois la trappe ouverte, nous pouvons alors accéder aux deux sorties symétriques pour casque. Nous disposons alors d’une sortie symétrique stéréo à quatre pins et une masse partagée pour les deux canaux. Ce cas de figure est assez courant, il s’agit du mode d’amplification symétrique que l’on pourra utiliser avec un casque OPPO PM-1 muni de son câble XLR. L’autre sortie symétrique est moins courante et se dédie plus volontiers aux casques très haut de gamme. Il s’agit d’une double sortie symétrique, c’est-à-dire que l’on dispose de deux sorties symétriques monophoniques classiques. Il s’agit du même type de prise que l’on rencontre dans un système symétrique en hifi classique. L’avantage est de pouvoir séparer les masses, les circuits en amont et les câbles du transducteur droit et du transducteur gauche sur toute la longueur. Ainsi, le bruit de fond devrait être extrêmement bas et les performances accrues. MOON fait appel à Neutrik pour fournir les prises symétriques en faction. Neutrik est un constructeur bien connu dans le monde audio professionnel et aussi hifi. La réputation de la qualité de leurs connecteurs n’est plus a faire, MOON part sur une valeur sûre. Un connecteur avec une bonne accroche et assurant un bon contact est primordial, il s’agit de facteurs clés pour garantir une bonne transmission du signal.

430unbox10

430unbox11

Finissons notre inspection par l’arrière du MOON Neo 430HA. Si la façade avant confirme le statut haut de gamme de cet amplificateur casque, la connectique arrière n’est pas en reste et démontre que MOON ne fait pas dans l’ennuyeux conventionnel. En effet, le MOON Neo 430HA propose aussi des connexions faites pour l’intégration, chose très rare voir sans précédent pour un amplificateur casque. Commençons par le plus commun, une sortie Trigger. Ca tombe bien, le 430HA étant livré avec un câble Trigger il pourra donc piloter l’allumage et l’extinction d’un autre appareil. Nous trouvons aussi une entrée infra-rouge pour simplifier l’ajout d’un déport. Plus axé fonction propriétaire cette fois-ci, nous avons une entrée et une sortie Simlink. Il s’agit d’un système qui permet de regrouper des appareils de la marque MOON entre eux et de les faire communiquer pour arriver à les utiliser plus simplement. La dernière connexion pour intégration est une prise RS-232. Il s’agit du type de connexion utilisé dans les gros systèmes de domotique Crestron, AMX, etc. Juste au dessus de ces prises se trouve la trappe amovible qui libère les découpes de passage des connecteurs de la carte DAC optionnelle.

430unbox12

430unbox13

Côté connecteurs audio, nous avons deux entrées stéréo asymétriques RCA plaquées or et une entrée stéréo symétrique sur prise XLR toujours de provenance Neutrik. Les sorties sont assez intéressantes. Nous disposons d’une sortie stéréo RCA plaquée or à niveau fixe, c’est-à-dire indépendante du contrôle de volume. Cette sortie pourra servir dans deux cas de figure. On pourra y brancher un enregistreur audio ou encore insérer le MOON Neo 430HA dans un système audio hifi ou Home Cinéma composé d’un processeur audio et d’un bloc d’amplification. Mais comme le MOON Neo 430HA est aussi un pré-amplificateur, il dispose d’une sortie asymétrique RCA asservie au contrôle de volume. Le 430HA peut donc soit compléter un système déjà existant et apporter un support aux écoutes au casque, soit tout centraliser dans le cadre d’un système hifi. Il est un peu dommage que le 430HA n’ait pas de sorties symétriques sur XLR, on aurait alors profité pleinement de sa topologie symétrique. La dernière prise à inventorier est bien entendu l’entrée de courant sur prise IEC et son interrupteur.

430unbox14

Les spécifications techniques :

  • Circuit Crossfeed (Xfeed) on ou off pour une meilleure spatialisation et confort d’écoute notamment sur les enregistrements mono.
  • Sorties symétriques cachées derrière une fenêtre coulissante sur le panneau avant (2x 3-pin XLR, 1x 4-pin XLR), ainsi qu’une prise 1/4″ TRS jack, et deux paires RCA fixes ou variables.
  • Une alimentation surdimensionnée utilisant 2 transformateurs toroïdaux en conjonction avec 8 étages de régulation DC.
  • Circuit à 4 étages de régulation M-LoVo (MOON Low Voltage); un circuit hautement sophistiqué qui est virtuellement sans bruit, accommodant un voltage DC extrêmement rapide, stable et précis. Ce circuit, présent dans la série Evolution (810LP et 740P), résulte en un niveau de bruit impossible à mesurer.
  • Le contrôle de volume M-eVOL2 utilise le MDAC’s (configuration R-2R) permettant de modifier avec une précision externe l’amplitude du signal audio sans altérer ou dégrader le signal. Ce circuit, présent dans la série Evolution (600i, 700i et 740P), offre 530 marches de 0.1dB.
  • 1 entrée symétrique XLR et 3 entrées lignes, incluant une prise jack 1/8″ en façade pour les appareils mobiles.
  • DAC en option avec 4 entrées digitales (S/PDIF x 2, TosLink x 1 & USB x 1) permettant une utilisation avec n’importe quelle source numérique; Support du DSD64, DSD128 et DSD256 (entrée USB seulement); Support du PCM 16/44.4kHz jusqu’à 24/192kHz (toutes les entrées) et jusqu’au PCM 32/384kHz (entrée USB seulement)
  • Compatible EuP eco-friendly (moins de 0.5W) en mode veille avec un arrêt automatique après 20 minutes d’inactivité.
  • Sortie Trigger 12 Volt
  • Port RS-232 pour les mises à jour du logiciel et communication uni-directionnelle (sources > ampli).
  • Entrée infrarouge pour un contrôle externe.
  • Contrôle SimLink™ pour une communication dans les deux sens avec les autres produits MOON.
  • Construction et châssis rigides afin de minimiser les vibrations externes.
  • Composants électroniques de haute qualité soigneusement sélectionnés.
  • Fonctionnement à température très basse pour une durée de vie ultra-longue.
  • Fourni avec une télécommande CRM-2.
  • Puissance de sortie par canal à 600/300/50Ω : 667mW/1.33W/8W
  • Impédance casque : 20 – 600Ω
  • Réponse en Fréquence (audible) : 20Hz – 20kHz ±0.1dB
  • Réponse en Fréquence (plage complète) : 2Hz – 90kHz +0/-3dB
  • THD @ 1kHz, 0dBFS (pondérée A) : < 0.005%
  • Distorsion d’Intermodulation : < 0.005%
  • Rapport Signal bruit : 120dB
  • Diaphonie : 110dB
  • Impédance d’entrée/Sortie : 22KΩ / 1.25Ω
  • Poids total : 9 Kgs
  • Dimensions (largeur x hauteur x profondeur) : 42,9 x 8.9 x 35.1 cm
  • Prix : 2750 € TTC

Inside the MOON Neo 430HA, l’autopsie d’un ténor !

Ah le démontage d’un nouvel appareil ! C’est toujours une étape palpitante et pleine de surprises, parfois bonnes, parfois mauvaises. Avec le MOON Neo 430HA cette opération est assez simple, car pour accéder à l’électronique il suffit de retirer six vis et le capot supérieur est libéré. Ce capot attire d’ailleurs mon attention et me pousse à me munir de mon pied à coulisse numérique. Je me disais bien que cette plaque métallique était massive et d’un poids peu courant pour ce genre de pièce, je mesure presque 3mm d’épaisseur, tout s’explique ! On comprend mieux cette sensation de robustesse lorsque l’on soulève le MOON Neo 430HA. Il s’agit d’un élément qui a son importance, car les constructeurs de hifi haut de gamme ne lestent pas leurs appareils dans un but marketing. Il s’agit d’une approche raisonnée qui vise à permettre à l’appareil de subir le moins possible les vibrations, c’est une nécessité évidente pour tout appareil surtout si celui-ci est équipé de circuits numériques. Le 430HA propose non seulement une option DAC, mais il est déjà équipé de composants numériques, nous verrons de quoi il s’agit un peu plus loin dans notre test. Non content d’assurer une construction robuste et lestée, MOON ajoute des mousses et des entretoises pour parfaire le montage et l’amortissement du capot supérieur.

Ce qui diffère un haut de gamme des autres appareils

À l’ouverture du MOON Neo 430HA, nous découvrons enfin la belle électronique et je dois avouer avoir rarement vu une construction de ce niveau de qualité sur un amplificateur casque. Pour l’instant, je ne considère pas le choix des composants. Observons déjà l’organisation des différentes cartes, d’ailleurs assez peu nombreuses et il y a une raison à cela. Nous avons sous la main une très grosse carte principale. Il s’agit d’une PCB de très bonne qualité sur laquelle certaines pistes sont de taille assez importante. L’électronique y est parfaitement organisée et il n’est pas difficile d’y identifier les sections principales. L’alimentation est tout aussi remarquable et occupe pas loin d’un tiers de l’espace disponible sur le châssis du MOON Neo 430HA. Seulement quatre cartes filles complètent le montage de cet amplificateur casque et seulement cinq nappes souples suffiront à rallier cet ensemble. Ces nappes sont d’origine informatique et ce choix n’est pas saugrenu, bien au contraire. Tout d’abord, les nappes informatiques sont étudiées pour transiter des flux à haut débit, en usage hifi il s’agit de caractéristiques surdimensionnées, mais ainsi la qualité du signal est assurément préservée. Autre avantage, tous les brins conducteurs qui constituent le câble sont de la même longueur.

430hdg01

Un autre impératif est de pouvoir alimenter et utiliser uniquement les sections de composants utiles. La méthode la plus classique est d’utiliser des relais qui vont servir d’interrupteurs pilotés. La PCB du MOON Neo 430HA compte pas moins de 10 relais de haute qualité. Tantôt de marque NEC, tantôt de marque Axicom. Ainsi, MOON opte pour une approche technique qui ne laisse presque rien au hasard.

Une alimentation très haut de gamme surdimensionnée

430alim01

L’alimentation du MOON Neo 430HA impressionne, c’est le moins que l’on puisse dire ! D’un autre côté, l’appareil cumule les fonctions, pré-amplificateur, DAC (en option) et amplificateur casque pouvant délivrer 8 watts par canal sur une charge de 50 Ohms et pour un amplificateur casque ce score est énorme. Il faut bien alimenter ce petit monde et puisque l’amplification se veut si généreuse, il ne faudrait pas faillir à cette tâche à cause d’une faiblesse d’alimentation. Équipé d’une telle alimentation cela ne risque pas d’arriver au 430HA. Nous avons donc une alimentation exemplaire et à la construction complexe digne des plus belles électroniques. Cette alimentation sur-équipée débute son mode de fonctionnement en passant le courant alternatif dans un filtre et assure sa protection par l’intermédiaire de deux fusibles recouverts par un cache de plastique transparent. Deux transformateurs toriques isolés par un blindage compensé par des ailettes de dissipation thermique fourniront le courant continu et la puissance nécessaire. Nous avons ensuite trois batteries de condensateurs de filtrage et de réserve de courant. Ces batteries utilisent d’excellents condensateurs de marque Nichicon de 2200 µF pour 35V. Les deux premières batteries de condensateurs sont dédiées aux alimentations des circuits analogiques et sont en charge des premiers volts +21V et -21V. Chaque rail est constitué de 6 condensateurs totalisant donc 13200 µF (26400 µF en tout). Ces deux rails sont précédés par un pont de diode intégré et un condensateur WIMA. En fin de course nous trouvons deux condensateurs WIMA, un pour chaque rail de condensateur.

La deuxième section de l’alimentation utilise la troisième banque de condensateur et alimente un circuit de régulation plus complexe qui sera dédié aux circuits numériques du MOON Neo 430HA. Cette section utilise les quatre derniers condensateurs Nichicon et à nouveau un condensateur WIMA. Puis viennent des régulateurs en charge des autres voltages nécessaires. Le voltage de sortie est toujours de +21V, puis des ensembles de régulateurs complexes vont intervenir pour assurer les sorties +12V, +5V et +3,3V. Au total on dénombre huit étages de régulation présents sur cette alimentation.

430alim05

Mais ce n’est pas tout, car le MOON Neo 430HA va exploiter sur sa carte principale quatre étages de régulation propriétaires M-LoVo. Voici un extrait du manuel pour en savoir plus « Circuit audio incluant quatre étages de M-LoVo (MOON Low Voltage), un circuit de régulation du courant continu à basse tension très perfectionné pratiquement exempt de bruit pouvant fournir une tension continue très rapide, précise et stable. Ce circuit, que l’on trouve dans le préamplificateur phono 810LP et le préamplificateur 740P de la série Evolution, fait en sorte que le bruit de fond du bloc d’alimentation est pratiquement impossible à mesurer ». Ces étages de régulation prendront le relais à des endroits clé de la topologie du 430HA. deux modules se chargeront de reprendre les +21V et -21V en sortie de l’alimentation pour les réguler à +16,5V et -16,5V. Les deux autres modules fourniront le +15,5V et le -15,5V nécessaire à la carte DAC optionnelle.

430alim06

Sans compter tous les autres régulateurs CMS présents sur la PCB du 430HA, le constat est éloquent, MOON a véritablement soigné les circuits d’alimentation de ce nouvel amplificateur casque. Une bonne alimentation électrique est la base essentielle à toute électronique haut de gamme digne de ce nom et visiblement MOON y attache une importance toute particulière.

Topologie entièrement symétrique astucieuse

Le MOON Neo 430HA exploite une topologie essentiellement symétrique. De ce fait, il faut commencer par symétriser les signaux asymétriques entrants. MOON opte pour une solution de multiplexage via des CMOS analogiques MAXIM MAX308. Il s’agit d’une solution moins coûteuse et moins encombrante que les transformateurs de sortie. Par la suite un jeu de relais et d’amplificateurs opérationnels TI OPA1612 va permettre de maintenir les signaux et de les router vers leurs destinations. La topologie électronique se repose toujours sur d’excellents condensateurs WIMA. Une fois traités et pilotés par le contrôle de volume, les signaux arrivent aux modules d’amplifications. Ils passent une première porte constituée de deux amplificateurs opérationnels TI 5532, de relais et de condensateurs WIMA. Nous arrivons ensuite sur la section amplification. Nous avons vu que le 430HA dispose de trois sorties amplifiées pour casque. Deux sorties symétriques et une sortie asymétrique sur prise TRS 6.3mm. D’après sa topologie le 430HA dispose de quatre modules d’amplification ce qui va subvenir aux besoins d’une sortie symétrique stéréo. Ce sont les relais en sortie des modules qui vont permettre de répartir les rails d’amplification aux bonnes sorties. La fin de la répartition du signal amplifiée se fait à partir des pistes présentes sur la PCB des connecteurs symétriques.

Revenons plus en détail sur les modules d’amplification. L’entrée de chaque module est pilotée par un amplificateur opérationnel TI N5532 pris en sandwich par des condensateurs WIMA. L’amplification par elle-même est assurée par trois paires de transistors 4H11 et 5H11, pour un total de six transistors par canal, on comprend aisément pourquoi le 430HA est capable de donner 8W par canal. Les modules d’amplification se terminent par trois condensateurs WIMA et deux condensateurs supplémentaires. La dissipation thermique est assurée par des ailettes positionnées de part et d’autre des modules. Ces ailettes sont visées directement à la PCB mais tout de même isolées par un pad thermique.

Paré pour le numérique, tout est prêt pour accueillir le DAC optionnel

Le MOON Neo 430HA peut accueillir une carte DAC optionnelle pour compléter sa prestation et ainsi figurer parmi les amplificateurs casque les plus complets du moment. Nous avons vu que le 430HA est déjà très complet et qu’il propose toute une connectique en vue de pouvoir l’intégrer dans un système complexe piloté par un prestataire tiers comme Crestron ou AMX. Le 430HA dispose donc d’une section processeur complète. Ce centre névralgique sera assuré par un processeur ARM de chez NXP. Ce processeur se chargera de gérer toutes les instructions de commandes RS-232, SimLink, IR et probablement du pilotage de la carte DAC. La PCB dispose aussi de deux prises en vue d’y connecter cette fameuse carte DAC optionnelle.

Le Mapping des sections du MOON Neo 430HA

innermapping

Les écoutes, protocoles et mise en oeuvre

Au vu de la conception du MOON Neo 430HA je vous propose trois séries d’écoutes. La première tablera sur le cas le plus commun et utilisera la sortie casque TRS 1/4″. En effet, la grande majorité des casques utilise une prise jack stéréo 6,3mm j’utiliserai pour l’occasion mon casque Fostex TH-900. J’utiliserai alors le matériel suivant :

430casque

  • Source : PC hifi modifié SOtM
  • Stockage de la musique : NAS Synology
  • Logiciel de lecture : JRiver MC20
  • DAC : OPPO HA-1
  • Liaison USB : Wireworld Platinum Starlight + filtre Totaldac
  • Liaison MOON 430HA / OPPO HA-1 : RealCable XLR12162
  • Câbles d’alimentation : DIY origine Audiophonics, conducteur cuivre OCC, connecteurs plaqués Rhodium
  • Filtres secteur : Fidelity Audio Nexus 8 + NNUX Ref
  • Casque : Fostex TH-900

La série d’écoutes suivante se fera par l’intermédiaire de la sortie casque symétrique XLR stéréo, le casque de test sera l’OPPO PM-1 utilisé avec son câble symétrique à base de cuivre OCC et les coussinets en simili velours modifié. J’utiliserai alors le matériel suivant :

  • Source : PC hifi modifié SOtM
  • Stockage de la musique : NAS Synology
  • Logiciel de lecture : JRiver MC20
  • DAC : OPPO HA-1
  • Liaison USB : Wireworld Platinum Starlight + filtre Totaldac
  • Liaison MOON 430HA / OPPO HA-1 : RealCable XLR12162
  • Câbles d’alimentation : DIY origine Audiophonics, conducteur cuivre OCC, connecteurs plaqués Rhodium
  • Filtres secteur : Fidelity Audio Nexus 8 + NNUX Ref
  • Casque : OPPO PM-1

Une petite note sur le matériel mis en oeuvre. La source sera donc un PC lourdement modifié au niveau de ses alimentations et de ces différents circuits relatifs à la sortie USB utilisé pour le DAC OPPO HA-1. Nous disposons dans ce cas d’une vraie source numérique haut de gamme qui répond aux exigences audiophiles. Afin d’en savoir davantage, je vous invite à lire notre test des solutions de filtrage pour ordinateur par SOtM. La conversion des flux numériques se fera par un DAC OPPO HA-1 utilisé en mode audio bypass afin de profiter de toute la dynamique offerte par cet excellent DAC chroniqué par HDfever par le binôme comprenant Nicolas et moi même. Si vous avez déjà lu ce test, vous savez déjà que cet OPPO HA-1 affiche des performances exceptionnelles pour son prix et qu’il ne fera pas pale figure dans la configuration des tests dédiés aux sorties casque du MOON Neo 430HA.

La playlist des écoutes aux casques :

  • Agnès Obel, Aventine
  • Damon Albarn, Everyday Robots
  • Coldplay, Ghost Stories
  • Marilyn Manson, Pale Emperor
  • London Grammar, If You Wait
  • Laki Mera, Turn all Memory to White Noise
  • Wilco, The Whole Love
  • Stefan Abey Trio, Utopia

La dernière série d’écoute se concentrera sur la fonction pré-amplification du MOON Neo 430HA. Pour cette occasion j’utiliserai mon gros système constitué des éléments suivants :

430bw03

  • Source : OPPO BDP-83SE Modwright modifié Fidelity Audio + Audiocom
  • Amplification : Modwright KWA-150SE mode mono 450w
  • Enceintes : Bowers & Wilkins 803Di
  • Câbles de liaison : RCA DIY d’origine Audiophonics conducteur cuivre OCC, connecteurs plaqués Rhodium
  • Filtres secteur : Isotek Titan et Isotek Nova GII
  • Câbles secteurs : DIY d’origine Audiophonics sur conducteur cuivre OCC, connecteurs plaqués Rhodium

Cette partie du test devra faire appel à une source différente des écoutes aux casques. La raison est plus liée à un côté pratique que technique : le matériel ne se trouve pas au même endroit. Cependant, vous pouvez vous rassurer, la section audio de cet OPPO BDP-83SE ne ressemble plus à sa configuration d’origine. Les horloges ont été remplacées par des horloges de compétition filtrées et alimentées par une PSU linéaire externe. Le lecteur comprend aussi de nombreux blindages et amortissements. Les sections de sortie analogique sont shuntées et remplacées par des modules à composants discrets placés sur une PCB alimentée par une PSU linéaire interne. D’autres modifications viennent s’ajouter à la liste et vous pouvez me croire sur parole, cet OPPO tient tout à fait la route en tant que source hifi CD/SACD haut de gamme.

La playlist des écoutes sur enceintes Bowers & Wilkins 803Di :

  • The Heavy, The House that Dirt Built
  • Emilie Simon, The Big Machine
  • Norah Jones, Feels like Home
  • Erik Mongrain, Equilibrium
  • Mark Knopfler, Privateering
  • Foals, Holy Fire

Les écoutes avec le Fostex TH-900

430fostex

Le Fostex TH-900 est mon premier casque haut de gamme et il s’agit aussi de mon compagnon privilégié pour mes écoutes nocturnes. C’est un casque que je connais donc très bien que j’utilise tantôt sur mon amplificateur Teac HA-501 tantôt sur mon OPPO HA-1. Ces deux amplificateurs ne sont certes pas dans la même gamme de prix que le MOON Neo 430HA, mais ils n’ont pas à rougir face à des produits déjà haut de gamme, du moins c’était mon sentiment.
Sur mes deux amplificateurs casque d’ambition assez modeste le TH-900 sonne déjà très bien et m’offre des écoutes typées très plaisantes riche en basses et offrant une belle ouverture soutenue par une large scène sonore. Une situation d’écoute flatteuse et très confortable. Le 430HA arrivera-t-il a surclasser mes deux points de repère qui constituent les éléments mon usage casque quotidien ?

Ho que oui ! Et pas qu’un peu ! Le caractère du TH-900 est toujours le même, heureusement car j’ai choisi ce casque principalement pour son côté chaleureux et typé musical. Mais tout est mieux, comme si avant d’avoir pu écouter le 430HA, le TH-900 ne filait pas bon train et qu’il se traînait un handicap qui le bridait dans ses performances. L’insertion du 430HA dans l’équation musicale de mon système (que je considérais comme bon) me fait changer de perspective et confirme mon intuition : une écoute au casque peut atteindre un très haut niveau de performance et tabler sur les mêmes qualités audiophiles qu’un gros système hifi classique. Je commence à mieux comprendre pourquoi certains aficionados des casques sont aussi passionnés.

En terme d’analyse de cette écoute, je pense que le Fostex TH-900 est bien en dessous des capacités du MOON Neo 430HA. Mais c’est aussi — certainement — cet élément qui permet à cette écoute d’être aussi bonne. Pour rappel, le 430HA est capable de fournir 8 watts stéréo pour une charge de 50 ohms. Le Fostex TH-900 a une impédance nominale de seulement 25 Ohms, l’amplification du 430Ha est donc sous exploité. L’avantage est de réduire considérablement le risque de distorsion et il sera impossible de faire saturer l’ensemble, le Fostex TH-900 grillera bien avant, ou mes tympans auront déjà explosé. Il n’y a pas que l’amplification qui importe, il y a aussi la qualité globale de la restitution du signal et avec le 430HA je me rends compte que le TH-900 pouvait aller encore plus loin en terme de musicalité. Il est donc (enfin!) exploité à son plein potentiel et dévoile toutes ses capacités.

Avec le MOON Neo 430HA tout est là, en mieux ! Un des critères qui m’ont orienté sur le Fostex TH-900 lorsque je cherchai à investir dans un casque, c’est sa capacité à reproduire des basses riches, tendues et enveloppantes. J’ai écouté tout ce que mon revendeur avait en démo et rien ne me plaisait, sauf le TH-900. Cela fait un moment que j’utilise ce casque et je pensais l’avoir déjà bien évalué. Je constate qu’il me manquait un outil indispensable à mes écoutes, un amplificateur casque haut de gamme. Le 430HA ne change pas mes critères d’évaluations, mais place le TH-900 sur un tout autre niveau. Côté basses donc, cet amplificateur apporte un plus indéniable par rapport à mes deux machines de comparaison. Le gain se situe surtout sur l’amplitude et la capacité à reproduire les basses fréquences. Le 430HA fait vraiment très fort dans ce registre. Il arrive comme à dévoiler des gammes de fréquences qui semblaient absentes même sur l’OPPO HA-1 qui n’est pourtant pas en reste niveau capacité. La richesse du détail dans le bas du spectre est véritablement étonnante et détonante. La performance s’accentue plus le morceau musical gagne en complexité, là où d’autres appareils finiraient pas devenir brouillon.

Ce constat me conduit à une autre observation, l’équilibre tonal obtenu avec le 430HA est d’une perfection à couper au couteau. Le TH-900 est pourtant un casque qui impose une signature sonore particulière caractérisée par un léger déséquilibre qui met les basses un peu en avant par rapport au reste du registre. Le TH-900 gagne donc dans la richesse des basses, mais démontre un équilibre bien supérieur qu’auparavant. A priori, le TH-900 est plus exigeant en ce qui concerne son amplificateur que ce que je pensais, le 430HA comble le manque et repositionne le TH-900 sur un niveau d’évaluation encore meilleur, j’aimais beaucoup ce casque, avec le 430HA je suis en adoration. Percussions fermes et franches, richesse des timbres, naturel des voix, détails et fluidité des notes, la dimension de l’écoute avec mon TH-900 passe à un nouveau cap. C’est aussi au niveau de l’ouverture et de l’aération que le TH-900 gagne en performance. Sans oublier la scène sonore, un autre critère particulier au TH-900 qui arrive à reproduire une scène sonore vaste soutenue par une ampleur surprenante ouvrant les espaces d’écoute. Le 430HA ne gâche rien bien au contraire, cet amplificateur fait à nouveau preuve d’une performance de très haut niveau affirmant ce critère qui avait constitué le deuxième point important décisif de mon choix porté sur le TH-900.

Autre gain, le 430HA arrive à retranscrire tous les détails, même les plus discrets. Sur ce point, le 430HA ne triche pas en mettant en avant la dynamique. Le 430HA lui conserve un juste équilibre. Le 430HA fait simplement preuve d’intransigeance, cet amplificateur pour casque va chercher l’information du signal pour la porter avec justesse et de manière totalement impartiale. Ainsi, que le morceau soit complexe ou plus simple, tout est retranscrit avec exactitude, mais sans froideur analytique. La musicalité est le mot d’ordre du 430HA, il s’agit d’une musicalité pondérée qui ne sera pas colorée au point de tricher sur le rendu. Le 430HA sait rester juste et cette justesse se retrouve sur tous les critères. Malgré cela le 430HA ne sonne pas trop droit, ni froid, il sait ajouter une pointe de chaleur dans sa manière de restituer le signal et de l’amplifier afin de faire bouger les transducteurs d’un casque pour qu’ils puissent restituer la musique dans toute sa splendeur.

J’ai profité de cette première série d’écoute pour tester le circuit Xfeed qui est fait pour ajouter en confort d’écoute et réduire le risque de fatigue auditive. Il est vrai que ce traitement des signaux permet de gagner en confort, mais avec le TH-900 il n’est absolument pas indispensable. D’ailleurs, la qualité du 430HA me fait penser que seuls quelques casques qui seraient trop analytiques pourraient justifier l’usage du Xfeed. En utilisant le 430HA avec un bon casque, j’ai du mal à imaginer une quelconque fatigue même après de très longues heures d’écoutes intensives.

Les écoutes de la sortie symétrique stéréo avec le casque OPPO PM-1

430oppo

Dès que l’on branche l’OPPO MP-1 au 430HA on se rend compte des avantages de la technologie Planar Magnetic que ce casque utilise. Sans tenir compte des particularités propres aux critères du TH-900, on ne peut pas nier le gain par rapport à une technologie classique électrodynamique. Vis-à-vis du MOON Neo 430HA, le PM-1 n’est pas un casque difficile à amplifier en tout cas, pas avec les spécifications affichées par cet amplificateur casque. Dire que le PM-1 est meilleur que le TH-900 serait une exagération, car en réalité ces deux casques ne sonnent pas de la même manière et l’un bénéficie de qualités que l’on ne retrouve pas sur l’autre et vise versa. Côté défaut le constat serait le même. Débattre sur les qualités et défauts du TH-900 et du PM-1 n’est pas notre sujet du jour. Ce qui va nous intéresser est de savoir si le PM-1 marche mieux sur son amplificateur dédié OPPO HA-1 ou si le MOON Neo 430HA s’illustrera à nouveau comme un partenaire plus performant.

Un naturel et une aération organique ! Le PM-1 de par sa conception facilite le fonctionnement de l’amplificateur auquel il est associé. D’ailleurs, OPPO prévoit aussi un câble de petite taille pour utiliser ce casque sur un support mobile. Bien que les DAP puissent proposer des amplifications efficaces très surprenantes, il s’agit de performances sans comparaison avec un amplificateur au grand format (sauf de rares exceptions). On peut alors faire un pronostique et supposer que le 430HA n’apportera pas de gain, le PM-1 étant si facile à piloter. N’oublions pas qu’une bonne amplification n’est pas simplement une sensibilité, un rapport signal bruit, une puissance et un taux de distorsion harmonique. Pour qu’un amplificateur puisse sortir du lot, il lui faut d’autres qualités qui dépassent le simple état des lieux de ses spécifications et performances mesurées. L’amplificateur doit être capable de donner vie à la musique et s’il le peut, transcender la restitution musicale. Ce qui est vrai dans le cas d’une amplification dédié à des enceintes l’est aussi pour un amplificateur dédié aux casques. C’est à ce niveau que le 430HA est assez remarquable, nous l’avions déjà ressenti durant les écoutes avec le TH-900, mais comme avec ce casque le gain était général sur l’ensemble des critères le côté plus subtil du 430HA était moins mis en avant.

Avec le MP-1 c’est bien ce « plus » que l’on attend d’un produit haut de gamme de la trempe du 430HA qui ressort comme un gain dominant. Il s’agit des gains qui caractérisent les écoutes de très haut niveau, ceux qui nous poussent à conclure que ce que l’on entend est encore meilleur que ce qui est enregistré. Avec le 430HA, le rendu musical du PM-1 atteint un niveau qualitatif rare et table sur des ressentis qui allient dynamique, précision et douceur. Le naturel est le maître mot de ces écoutes qui lorsqu’elles sont soutenues par une aération aussi sublime des notes, nous plonge dans un univers musical organique presque sur-réel. Les envolées et les transitions se font avec une aisance déconcertante et immédiatement l’écoute type casque se fait oublier. Seul le contact des coussinets proches des oreilles me rattache à la réalité, j’écoute un casque, mais la musique me plonge dans un autre monde loin de mon salon et de mes exercices de test d’écoute. Tout comme avec le TH-900, le PM-1 n’a jamais sonné aussi bien. Ce MOON Neo 430HA est décidément une bien belle électronique.

Le MOON Neo 430HA est aussi un préamplificateur hifi !

430bw01

Le MOON Neo 430HA est avant tout un amplificateur casque et nous avons constaté que le but est atteint, cet amplificateur sait faire de vraies merveilles sur mes deux casques. Mais ce 430HA ne va pas s’arrêter en si bon chemin, il dispose aussi de sorties RCA de préamplification à volume variable. Il serait dommage de se priver de cette aubaine et de ne pas évaluer aussi cette fonctionnalité du 430HA.

Pour l’occasion, le beau MOON se retrouve alors installé sur mon gros système dans lequel il remplacera mon processeur audio Denon AVP-A1HD modifié Cinemike. À titre de comparaison, le 430HA est face à un gros morceau. De base le Denon AVP-A1HD est déjà une bien belle machine, mais une fois passé entre les mains de Cinemike, ce processeur passe un véritable cap qualitatif et bien qu’orienté Home Cinéma, il arrive alors à se positionner au niveau des meilleurs préamplificateurs hifi. Et bien face à mon colosse de 30kg, le MOON Neo 430HA s’en sort remarquablement bien.

Précision et musicalité avant tout

Ce n’est pas si étonnant, en écoute comme pré-amplificateur nous retrouvons les mêmes qualités que nous avions déjà perçu durant les écoutes au casque. Après tout il s’agit d’un constat assez logique, car les sorties casques et la sortie pré-amplification du 430HA partagent les mêmes circuits. Pour seule différence, l’étage d’amplification sera exclu du chemin du signal sur les sorties pré-amplification. Notre analyse technique nous a permis de dénombrer de nombreuses qualités sur le 430HA. Une alimentation généreuse et conçue avec une qualité exemplaire, un contrôle de volume propriétaire et innovant ultra performant, une régulation des courants d’alimentation de tout premier ordre, des composants de qualité et une topologie symétrique. Pour améliorer encore la bonne gestion et le respect des signaux, le 430HA utilise un véritable réseau de relais de très bonne qualité qui vont permettre de commuter sur les circuits utilisés et de couper ceux qui ne servent pas. Tous les ingrédients d’une électronique sans compromis sont réunis et un rendu musical autre qu’exceptionnel aurait été surprenant et incompréhensible.

Durant ces écoutes, je me suis tout simplement régalé de la musicalité obtenue, un peu différente de la prestation que le Denon AVP-A1HD Cinemike arrive à m’offrir, mais assurément d’un très haut niveau d’écoute. Que peut-on ne attendre ? Et bien pour faire court je dirai TOUT. Dynamique soutenue et bien maîtrisée sans jamais une once d’acidité, pourtant le détail des morceaux est placé haut délivrant toute la subtilité des enregistrements. Un naturel exemplaire qui place la voix des interprètes au juste niveau de reproduction, le réalisme est transcendant et nous met côte à côte avec Mark Knopfler ou encore Norah Jones. Ce réalisme touche aussi les instruments qui profitent d’un équilibre tonal exemplaire dans lequel chaque fréquence se positionne parfaitement là où elle doit être et au moment précis de son exécution. Avec le 430HA chaque registre est reproduit avec une exactitude académique saisissante, si vous recherchez aussi une reproduction des basses tendue et juste alors vous serez comblé. Avec le 430HA, les basses ne sont jamais envahissantes et, quel que soit le niveau d’écoute, elles ne recouvrent jamais le reste de la reproduction musicale. Nous retrouvons donc cette sensation d’équilibre et de maîtrise des registres qui s’était si bien illustrée durant les écoutes au casque.

La scène sonore est un élément important et avec le 430HA il faut avouer que ce critère est lui aussi à la fête. Du moins dans notre banc d’essai j’ai retrouvé avec le 430HA les caractéristiques qui ont déterminé les axes d’élaboration de mon système. La scène sonore s’exprime avec l’amplitude et avec la cohérence dont j’ai l’habitude. La stéréophonie est magnifiquement bien reproduite, donnant à la scène sonore une ampleur excellente qui permet aux enceintes de gérer parfaitement l’espace délimité par les murs de la pièce. Le centre de la scène est placé avec justesse, parfaitement positionné entre les deux B&W 803Di sur lequel s’ajoute une sensation d’envergure en forme de voûte, un critère habituel durant les écoutes de mon système. Le MOON Neo 430HA n’est pas simplement un excellent amplificateur casque, il s’agit donc aussi d’un pré-amplificateur remarquable, au vu de la qualité des écoutes que j’ai sur mon mode d’utilisation, c’est une évidence.

Conclusion

Le MOON Neo 430HA est un amplificateur casque qui détermine la frontière entre un produit haut de gamme et un autre produit qui serait pourtant efficace, mais résolument plus ordinaire. Une amplification riche, véloce, équilibrée et sans distorsion, voilà à mon avis les ingrédients nécessaires à un produit poursuivant l’ambition d’affirmer l’excellence et de fournir la meilleure expérience musicale possible.

430bw02

Le MOON Neo 430HA est de cette trempe, un produit à la construction irréprochable et affichant des performantes de haute volée. Ces atouts sont nombreux, une puissance d’amplification à la mesure des casques les plus exigeants du marché maîtrisée par une musicalité et une précision chirurgicale affirmée et surtout, sans aucune agressivité. Ces critères sont aussi les témoins des appareils les mieux conçus qui neutralisent la distorsion à des niveaux frisant l’inexistant.

Dire que j’ai apprécié le MOON Neo 430HA serait sous-estimer mon enthousiasme. D’un point de vu rapport qualité-prix, je ne suis pas étonné de son positionnement tarifaire, car depuis que je m’intéresse aux casques et leur univers, j’ai croisé des produits qui peuvent atteindre des prix stratosphériques sans commune mesure. À moins de 3000€, pour les prestations et les possibilités du 430HA il n’y a finalement pas énormément de concurrence. En définitive, le MOON Neo 430HA est dans la bonne tranche tarifaire et permet d’accéder à la meilleure qualité musicale qu’un amplificateur casque puisse offrir, sans se ruiner pour autant.

Expérience Audio - 5 étoiles

Ce que j’ai aimé :

  • La finition
  • Une électronique digne de la marque et d’un niveau de qualité exceptionnel
  • Une amplification qui a du punch et parfaitement maîtrisée
  • Capable de driver tout type de casque du plus facile au plus exigeant
  • Une musicalité affirmée
  • Un équilibre associé à une précision réservée à l’excellence
  • La restitution des détails : le 430HA dévoile toute l’information contenue sur l’enregistrement
  • La polyvalence et la flexibilité

Ce que j’aurai aimé :

  • Une sortie pré-ampli XLR

15 commentaires

  1. avatar
    Docteurcpu /

    tabernacle , enfin un test de cette superbe marque made in Canada (Québec ) du bon réalisé avec savoir faire et principalement à la main :lol:

    https://www.youtube.com/embed/NWILRJNx7HA?showinfo=0&rel=0&autoplay=1

    Bravo pour l’article

  2. avatar

    Super boulot, et cr au top!
    Comme d’habitude quoi :)

    Amicalement, L.

    PS: Sympa de passer un coup de nettoyage Baume hifi dessus, il restera propre et brillant plus longtemps. Et les photos n’en seront que plus belles :)

  3. avatar
    Anthony (tiptoe) /

    Merci pour ce superbe teste jacko
    ;)

  4. avatar

    Auteur du commentaire firstclass91Super boulot, et cr au top!
    Comme d’habitude quoi :)

    Amicalement, L.

    PS: Sympa de passer un coup de nettoyage Baume hifi dessus, il restera propre et brillant plus longtemps. Et les photos n’en seront que plus belles :)

    Salut mister Ludo !

    En effet, je devrai préciser que j’effectue mes nettoyages d’appareils en test (et perso) avec les prodduits Baume hifi !

  5. avatar

    Salut Jeff.

    Encore un excellent test, merci :-)

    a+

  6. avatar
    Hugo Allemandou /

    Bonjour, je suis un profane, je me sers des commentaires pour contacter un testeur et poser une question j’espère que vous ne m’en tiendrez pas rigueur!

    Je rédige actuellement un mémoire en audioprothèse. J’ai besoin de me renseigner sur la courbe de réponse délivrée par les ampli audio courant. Savez-vous comment je pourrai me procurer ces données ?

    Quels sont les composants (AOP?) les plus utilisés, leur nom et marque pour lesquels je pourrai obtenir la courbe de réponse de la part du fabricant ?

    Je sais que pour les fréquences concernées en audioprothèse (250Hz-8KHz) la courbe de réponse est plate mais j’ai besoin de le prouver en citant les sources fabricants.

    Est-ce que je pourrais communiquer avec vous par mail à ce sujet ou avec quelqu’un d’autre qui pourrait me renseigner sur le site ?

    Merci beaucoup d’avance.

  7. avatar

    Bonjour, pour ce genre d’information il faut contacter les constructeurs. Je suppose que BC Acoustique et Atoll électronique sera ravis de vous aider dans votre démarche (il s’agit de marque française).

    Bon courage pour votre mémoire.

  8. avatar
    BULOBOX /

    Mais qu’est ce que je vois dans le meuble TV un Lecteur HD-DVD TOSHIBA XE 1 oui ça me fait plaisir car j’ai tjrs. ( XE1 ) le mien mais dans un placard… :-P :-P

  9. avatar
    Churchill /

    Et ben voilà, c’est malin…!
    Avec un test de cette qualité, comment ne pas rêver de posséder cet ampli casque.
    Fabuleux test, merci. :-P
    Je sens que mes économies vont avoir une destination…! :wink:

  10. avatar

    bonjour, j’ai le simaudio 430 ha depuis quelques mois, j’en suis tres satisfait, j’aurais souhaité SVP avoir un avis sur un choix de casque, actuellement j’ai le LCD X audeze, tres bon casque, disons qu’une ecoute plus expressive serait la bievenue, j’avais pensé à l’hifiman HE 1000 ( prix pas trop abordable ), ou à MRSPEAKERS, ETHER, en evitant un casque qui monte trop haut genre HD 800, mon dac est le T+A dac8, le probleme est le fait d’acheter sans pouvoir ecouter, merci pour l’aide apportée
    tony

  11. avatar

    Bonjour, si vous recherchez un casque généreux qui a du punch et qui est capable de délivrer une scène sonore vaste et immersive, je vous conseil le Fostex TH-900. Nous avons vu une nouvelle version avec câble détachable et connexion XLR stéréo possible. Je pense que ce casque pourrait vous convenir. Nous avons testé l’ancienne version avec jack 6,35 sur le 430HA et le rendu était tout simplement divin.

  12. avatar

    bonjour Jacko, j’ai fait l’achat du casque Fostex th 900 MK2 avec câble symétrique ( option ) cela a commencé par un prêt d’un petit casque fostex j’ai vu que l’écoute me convenait, puis par le nouveau fostex th 610, très bon casque vu son prix, mais dés qu’on accède au th 900, et c’est vrais que c’est un grand plaisir musical, je n’écoute que du classique à 95 % les plans sonores sont magnifiques, l’étagement des groupes est surprenant, j’ai un plaisir musicale bien plus important qu’avec le LCD X audeze, mais bien sur comme l’on veut toujours plus, j’aurais souhaité avoir un second casque, j’ai lu le CR sur le casque OPPO PM1 ou PM2 ce sont les mêmes, et pourquoi payer plus cher, c’est un casque qui ne fait pas trop parler de lui par certain revendeur, je ne comprends pas, si je pourrais avoir plus d’avis ou d’impressions cela serait sympa, merci encore
    tony

  13. avatar
    Jacko /

    Bonjour Tony,

    Je pense avoir tout dis sur le PM-1 dans mon test.
    Je n’ai pas testé le PM-2, il y a quelques différences cosmétiques qui ne devraient pas avoir un impacte sur les écoutes. On peut acheter les différents coussinets, à mon avis il est important de les essayer car ces accessoires offrent des variantes d’écoute très intéressante.

  14. avatar

    merci, vos commentaires sont enrichissants, vous arrivez à décrire les matériels avec une véritable passion, merci encore
    Tony

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:wink: :-| :-x :twisted: :) 8-O :( :roll: :-P :oops: :-o :mrgreen: :lol: :idea: :-D :evil: :cry: 8) :arrow: :-? :?: :!: