Facebook Tweeter Tweeter

Test alimentation à faible bruit AQVOX

49_0

De temps à autre, Nicolas et moi-même sommes amenés à vous proposer quelques bancs d’essais de DAC auto-alimentés, des dispositifs aussi pratiques soient-ils en matière de légèreté et de compacité, posent le problème pour beaucoup d’entre eux, d’être seulement alimentés en USB. Un paradoxe je vous l’accorde, puisque c’est exactement ce pour quoi ils sont pensés. Pour pallier aux problèmes générés par ce type d’alimentation, il existe plusieurs solutions, j’avais d’ailleurs évoqué l’une d’entre elles par le passé. Aujourd’hui, c’est l’occasion de s’intéresser à un dispositif disponible depuis quelques années déjà, mais dont l’intérêt ne faiblit avec la multiplication des DAC USB, j’ai nommé l’alimentation à faible bruit AQVOX.

Pourquoi une alimentation USB externe AQVOX ?

IMG_6700

Ces dernières années, en marge des DAC traditionnels alimentés par courant secteur, on retrouve de plus en plus de DAC alimentés par USB, un phénomène qui s’est largement accentué depuis quelque temps.Tout aussi pratiques et sympathiques soient-ils, ces dispositifs restent très dépendants de l’alimentation fournie par un PC/Mac, la plupart du temps située aux alentours de 500 mA, alors qu’idéalement celle-ci devrait être située à 1A. D’autant plus si l’on considère le raccordement d’autres périphériques USB, comme une clé USB ou un disque dur externe par exemple, qui affectent d’autant plus la qualité de l’alimentation fournie à un DAC USB.

Le second problème vient des composants internes, plusieurs éléments peuvent en effet avoir une incidence sur la fluctuation du signal, comme l’alimentation du PC, un disque dur ou un écran LCD pour les netbooks et autres ordinateurs portables, qui peuvent être amenés à générer du bruit électrique (ripple), et altérer de ce fait le signal en sortie. Dans ce cas-là, l’une des solutions pour traiter le problème à la source, outre l’intégration d’une batterie au sein de certains DAC, je pense notamment aux récents Sony PHA-2 ou l’ADL X1, réside dans l’ajout d’une alimentation externe. Ayant entendu parler de l’alimentation linéaire à faible bruit AQVOX il y a quelques mois, j’ai décidé de me rapprocher de son fabricant pour obtenir plus de renseignements sur son dispositif, et sur la possibilité de juger de son apport de manière objective, en conditions réelles, par l’intermédiaire de mesures et d’écoutes.

49_3

AQVOX propose plusieurs versions de cette alimentation : la première en USB-B, une seconde en USB-A pour raccorder des DAC type M2Tech HiFace, et une version USB-A avec connecteur USB 3.0. J’en profite d’ailleurs pour préciser que AQVOX fabrique également du câble, la raison de cette précision tient dans le fait qu’il est possible, pour ceux qui le souhaitent, de demander à ce que l’alimentation soit directement couplée à un de leur câble USB, et non un adaptateur, moyennant un surcoût. La production des câbles tout comme l’alimentation se faisant à la demande, et de façon artisanale, il faudra compter en plus du délai habituel d’une semaine, un petit délai de quelques jours supplémentaires.

Quant au principe de fonctionnement, il est en somme tout assez simple, le courant destiné à alimenter le chipset USB du DAC est fourni par l’alimentation AQVOX et non plus par les ports USB de l’ordinateur, une solution qui présente deux avantages : une puissance de 1A en lieu et place des 500 mA habituels, et par extension, la diminution de la tension de bruit générée par l’alimentation et les périphériques raccordés à 0,1 mV, là ou l’on constate généralement des chiffres compris entre 30 et 150 mV selon le fabricant.

Je clôturerais ce chapitre en ouvrant une petite parenthèse, malgré le fait cette alimentation soit principalement destinée aux DAC USB, elle peut également être utilisée, selon l’adaptateur choisi, pour raccorder une interface USB, un convertisseur USB vers S/PDIF, un lecteur CD/DVD ou Blu-ray externe (PC/Mac), un dock pour les iDevices, un disque dur externe, etc.

IMG_6690

IMG_6696

IMG_6709

IMG_6711

Spécifications techniques

  • Alimentation avec transformateur linéaire
  • Stabilisée et régulée avec des stabilisateurs à faible bruit
  • Filtrage d’une capacité d’environ 4700 µF
  • Feuille condensateurs pour le filtrage transitoire
  • Courant et tension de sortie : env. 5 Volt et 1000mA
  • Ondulation et bruit : moyenne inférieure à 0,1 mV
  • Alimentation : 200-220-230-240 250V
  • Prise de courant IEC
  • Adaptateur USB : USB-B mâle/femelle ou USB-A mâle/femelle. D’autres adaptateurs sont disponibles sur demande.
  • Cordon d’alimentation secteur : Longueur 30 cm
  • Poids : env. 750 g
  • Prix indicatif : 98 €

Mesures (sans alimentation) :

Commençons tout d’abord par vous rappeler les mesures tirées de mon banc d’essai du Fostex HP-A4, le DAC est uniquement alimenté par le PC.

Rapport RMAA (sans alim)

Mesures (avec alimentation) :

Passons maintenant aux mesures effectuées une fois l’alimentation AQVOX raccordée au DAC :

Rapport RMAA(avec alim)

La réponse en fréquence est identique, rien à dire de ce côté-là, elle ne bouge pas, que ce soit avec, ou sans alimentation AQVOX.

fr

Première amélioration et non des moindres ! Avec une valeur d’origine déjà très bonne, mesurée pour rappel à environ 102 dB, le niveau de bruit bénéficie de l’apport direct de l’alimentation, nous atteignons environ 109 dB. Plutôt impressionnant pour un DAC de ce type. Par extension, la gamme dynamique affiche aussi de meilleurs résultats, dans sa capacité à reproduire les micro-détails, le signal en sortie gagne légèrement en précision.

Niveau de Bruit avant/après

noise

noise

Gamme dynamique avant/après

dynamics

dynamics

Le taux de distorsion harmonique est également l’un des principaux bénéficiaires de l’alimentation. D’un THD de 0,0019 % nous passons à 0,0013 %, un écart qui se traduit à l’écoute par un côté « naturel » un peu plus prononcé.

thd

La distorsion d’intermodulation nous permet de définir si le signal en sortie est altéré ou pas. D’origine nous avions déjà mesuré une valeur très basse, en couplant l’alimentation, un léger gain est encore notable.

Avant/Après

imd

imd

La diaphonie représente dernier point sur lequel on constate une légère amélioration, sans atteindre l’excellence, à -98 dB, l’apport n’en reste pas moins intéressant. Aucun changement radical à l’écoute, mais j’ai tout de même noté un très léger gain en profondeur, suffisamment intéressant pour être signalé. On remarque d’ailleurs une amélioration sur la première moitié de la courbe jusqu’à 400 Hz.

Avant/Après

http://www.hdfever.fr/wp-content/uploads/2014/04/cross1.png

cross

Pour résumer

La plupart des tests que j’ai pu effectuer permettent de mettre en évidence l’apport de l’alimentation à faible bruit AQVOX. J’aimerais tout de même ajouter que les écarts peuvent être plus importants selon la machine que l’on utilise, et le type d’alimentation intégrée. En prenant le cas d’un ordinateur portable, j’ai pu noter (logiquement) que l’écart est plus conséquent à l’oreille lorsque l’on effectue des écoutes avec puis sans alimentation, que sur une machine fanless. J’ai tout de même noté la présence de quelques pics sur les mesures réalisées avec l’alimentation, le signe d’une grande sensibilité. Les essais que j’ai pu mener avec et sans filtre secteur le confirme d’ailleurs. Il est par contre nécessaire de préciser qu’à l’écoute, cela n’a purement aucune incidence.

Les mesures ci-dessus étant surtout là pour démontrer l’utilité purement objective d’un tel dispositif, lorsque l’on s’attarde un petit peu plus sur les écoutes, l’ajout de l’alimentation AQVOX met essentiellement en lumière une spatialisation et une profondeur plus marquées, un caractère naturel un poil plus affirmé, et une « très » légère amélioration du niveau de détails, sans pour autant verser dans un rendu trop analytique. Si mon seul regret reste de n’avoir pu lui associer d’autres DAC au moment de l’écriture de cet article, j’aurais l’occasion de revenir sur le sujet à l’occasion de futurs bancs d’essais.

Conclusion

La promesse de départ est parfaitement tenue, si ce n’est même un tout petit peu plus que je ne l’aurais imaginé au départ, tant l’apport de l’alimentation AQVOX se révèle réellement pertinent, et audible. Le dispositif n’a pas vocation à transformer un DAC, qu’on ne s’y trompe pas, mais il met en exergue ses capacités réelles. Il parvient à gommer la principale faille d’une large majorité de DAC auto-alimentés disponibles aujourd’hui sur le marché, et révèle tout son intérêt lorsque l’on souhaite aussi, en complément d’une utilisation nomade, profiter d’écoutes plus traditionnelles sur son installation. Et de ce point de vue-là, les objectifs sont pleinement remplis.

Je tiens à préciser que l’alimentation peut également fonctionner avec les DAC alimentés par le courant secteur, pour certains d’entre eux, le chipset USB reste alimenté par le port USB de l’ordinateur. Par mesure de prudence, la compatibilité reste à vérifier auprès d’AQVOX. L‘alimentation à faible AQVOX est disponible à partir de 98 € sur myhifishop.de.

Ce que j’ai aimé avec l’alimentation à faible bruit AQVOX

  • Une construction sérieuse
  • Très bon rapport qualité/prix
  • L’apport est indéniable
  • Possibilité d’opter pour un adaptateur USB-B, USB-A, voire l’intégration d’un câble USB AQVOX High-End
  • Compatible avec les interfaces USB et USB vers S/PDIF, lecteur externe, dock, DD externe, etc…(selon l’adapteur)

Ce que je regrette avec l’alimentation à faible bruit AQVOX

  • Selon les DAC, compatibilité à vérifier auprès d’AQVOX
  • Très sensible au courant
  • Je cherche encore…

2 commentaires

  1. avatar
    alex /

    bonjour Nico

    as tu essayer cette alim avec un cable hd elite active relier a l usb
    je pense que celas merite un essais quand pense tu ?

    merci

  2. avatar

    Bonjour, elle n’est pas compatible avec otus les DACs ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:wink: :-| :-x :twisted: :) 8-O :( :roll: :-P :oops: :-o :mrgreen: :lol: :idea: :-D :evil: :cry: 8) :arrow: :-? :?: :!: