Facebook Tweeter Tweeter

Test des toiles de vidéoprojection : 2ème round !

calaudio

Comme nous vous l’avions indiqué, notre dossier sur les toiles de vidéo projection continue. Toujours en association avec notre partenaire Cine-Screen nous allons vous proposer une petite mise à jour qui inclura l’étude de la nouvelle toile transonore 4K Référence utilisée avec Black Backing et avec White Backing.

Cet article fait suite à notre premier dossier Comparatif géant : toiles de vidéoprojection !, je vous invite à en prendre connaissance si vous ne l’avez par encore parcouru. Vous noterez aussi quelques changements dans les protocoles de test qui tirent partie de l’arrivée de nouveaux outils de mesure. Je vous souhaite à tous une bonne lecture et espère que notre dossier vous permettra de trouver la toile qui vous correspond.

Les nouveaux protocoles de test

Les nouveaux protocoles de test :

Afin d’améliorer la pertinence et l’exactitude de nos analyses nous avons investi dans du nouveau matériel de mesure. Depuis la première partie du dossier il y a donc du changement. La logique et les mises à l’épreuve seront à l’identique, mais le matériel sera donc totalement différent.

 

Les mesures vidéo :

  • vidéo-projecteur JVC DLA-X95 calibré REC709
  • Logiciel Chromapure Pro
  • Sonde d’étalonnage spectroradiomètre Jeti Specbos 1211
  • Sonde de mesure colorimètre Klein K10A
  • Générateur de mire Accupel DVG-5000, Lumagen Radiance XE

videocal

Comme la fois précédente, les mesures de la toile « Classic » serviront de point de repère. Les analyses se feront sur les écarts de mesures obtenues avec les autres toiles. En plus des mesures vidéo usuelles nous avons contrôlé le gain des différentes toiles afin d’indiquer un vrai gain en situation. Le gamut sera contrôlé sur des valeurs de saturation à 75 % et 100 % des primaires et des secondaires. Nous retiendrons les écarts de luminance de ces indices avec les valeurs de la toile témoin. Nous avons aussi utilisé des mires de contrôle de moiré et de hot spot. Ces mires ont permis d’identifier d’éventuels autres défauts.

Les toiles transonores tissées seront mesurées exclusivement avec les Backing. Dans une application pratique en salle dédiée il serait possible d’utiliser les toiles tissées sans Backing à la condition que le fond de scène derrière l’écran soit noir occulté. Ceci revient à utiliser le Black Backing dans notre configuration de test. Pour le White backing vous verrez qu’il a une incidence toute particulière et qu’il est à envisager en association avec la 4K Référence même dans une salle dédiée.

Les tests vidéo 2D :

  • Vidéo-projecteur DLA-X95 calibré REC709
  • Source Oppo BDP-93 modifié
  • Scaler Radiance XE + Darbee DVP-5000 modifié
  • Blu-ray de test : Démo AVS
  • Salle : semi dédiée, avant scène noire (murs, plafond et sol)

Pour faciliter et varier les tests d’évaluations subjectives nous avons utilisé les excellents Blu-ray démo de AVS. En complément nous avons testé les toiles avec les lumières de la salle allumées et réduites pour simuler un environnement jour et pénombre. Le but est de savoir si certaines toiles peuvent s’utiliser aussi dans une salle dans laquelle il n’est pas possible de faire le noir complet.

Les tests vidéo 3D :

  • Vidéo-projecteur DLA-X95 calibré 3D
  • Source Oppo BDP-93 modifié
  • Scaler Radiance XE + Darbee DVP-5000 modifié
  • Blu-ray de test : Avatar 3D

Nous avons testé les toiles avec la lampe du vidéo projecteur en mode bas et en mode haut afin de savoir si le gain des toiles était suffisant pour laisser la lampe en mode bas. Bien entendu ce critère s’applique dans le cadre du test et il dépend entièrement de la luminosité du vidéo projecteur, chez vous les conclusions peuvent différer. Cette partie de notre test servira surtout de base de réflexion afin de paramétrer votre vidéo projecteur correctement par rapport à la toile que vous aurez choisie.

 

Les mesures audio :

  • Analyseur de spectre AudioControl SA3051
  • Test tone sur PC spécialement établi en accord avec les fréquences mesurées par le SA3051
  • Enceinte de test Dynaudio active BM12A
  • DAC Preampli HD Audio Ultimate USB Audio 2.0

calaudio

Le micro du SA3051 se trouvera à 2 m des haut-parleurs de l’enceinte. La toile transonore en test sera placée à 30 cm de l’enceinte. Une première série de mesures sera faite sans toile ni cache d’enceinte et servira de point de repère. Une autre série de mesures sans cache d’enceinte et toile transonore en place afin de simuler un usage en salle dédiée optimisée. Enfin, deux autres séries de mesures seront effectuées avec les Black Backing et White Backing.

Toile Cine-Screen Transonore 4K Référence

Toile Cine-Screen Transonore 4K Référence :

Caractéristiques :

  • Type : toile tissée blanche
  • Matériau : fibres de verre enduites de PVC
  • Disponible en laize de 160, 200 et 250 cm
  • Grammage : 435 g/m²
  • Densité des trous : 620 trous/cm²
  • Gain avec Black Backing : 0,91
  • Gain avec White Backing : 1,01
  • Gain contraste avec Black Backing : + 7,33 %
  • Gain contraste avec White Backing : + 1,39 %

4kref

 

Mesures vidéo :

Toile 4K Référence avec Black Backing

gamma4krefbb

La variation du gamma est assez faible avec une inversion de la tendance à haut IRE. Ce petit déséquilibre n’aura pas d’incidence notable étant donné que la moyenne reste proche du gamma obtenu avec la toile témoin. En effet on passe d’un gamma moyen de 2.18 à un gamma de 2.16 ce qui en soi n’est pas significatif en terme de rendu visuel.

Temp4krefbb

Varrgbrefbb

La température de couleur prend une légère teinte froide. Les courbes d’écart RGB avec la toile témoin confirment cette observation. La composante bleu prend le dessus et le rouge est en légère perte. Ceci dit les écarts ne dépassent pas une valeur de 3% ce qui est minime et n’engendre pas un DeltaE significatif. Bien qu’une correction pourra réajuster les courbes de la température de couleur, l’erreur induite reste de l’ordre du négligeable.

 

gamut4krefbb

Les variations induites au gamut sont très faibles, nous restons dans une échelle très réduite et une correction ne s’avère pas indispensable.

Toile 4K Référence avec White Backing

gamma4krefwb

La combinaison toile 4K Référence et White Backing induit une dérive de gamma assez proche de l’association avec le Black Backing. Bien que la perte moyenne soit légèrement supérieure, pour une score de 2.15, la dérive est plus homogène qu’avec le Black Backing. Cela veut dire que dans ce cas la correction sera plus simple à appliquer car il suffira d’intervenir sur l’ensemble du gamma et non sur une portion.

 

Temp4krefwb

Varrgbrefwb

Les mesures de température de couleur révèlent un score exemplaire ! La dérive est encore plus faible et ne concerne qu’une portion de la plage IRE. En effet les dérives se manifestent au début jusqu’à IRE 30 sur des valeurs très faibles ne dépassant pas 3% (score le moins bon observé). Sous IRE 30 il est très difficile d’observer les dérives, aux valeurs obtenues on peut considérer qu’elles sont inexistantes. La deuxième et dernière tranche de dérive se situe à partir de IRE 80. La dérive la plus importante touche le rouge mais n’arrive même pas à une valeur de 1%. Il faut le reconnaître, la performance est impressionnante ! Il peut arriver qu’un calibrage de vidéo projecteur n’arrive pas à ce genre de score.

 

gamut4krefwb

Les dérives sur le gamut sont encore plus faibles qu’en combinaison avec le Black Backing. Décidément, la toile 4K Référence fait un mariage quasiment parfait avec le White Backing.

Tests vidéo :

Toile 4K Référence et Black Backing

Résultats sur mire :
Noirs bouchés : NON
Blancs brûlés : NON
hot spot : NON
Brillance : NON
Moiré : NON

Résultats sur films :
Piqué : Excellent
Visualisation de jour : NON
Visualisation en pénombre : Possible
3D lampe bas : possible
3D lampe haut : Conseillé
Crosstalk : NON

La toile 4K référence associée au Black Backing arrive à tabler sur deux critères importants. Tout d’abord, la toile démontre une grande neutralité et permet de respecter la colorimétrie du calibrage du vidéo projecteur. Son autre grand atout est d’arriver à consolider les performances du vidéo projecteur. En effet bien qu’il s’agisse d’une toile tissée la luminosité est remarquablement maintenue tout en renforçant légèrement les contrastes.

Cet équilibre est assez étonnant et permet à la toile 4K Référence de s’approcher des performances d’une toile pleine, ce qui est tout à fait remarquable. Ainsi, l’image conserve tout sont piqué et sa dynamique. L’impression de profondeur et de relief s’imprime de manière admirable, comme la trame est invisible à distance, l’illusion avec une toile PVC pleine est parfaite.

Sur des films en 3D le score est tout aussi impressionnant. Certes, la technologie en elle même garde ses limites et pour les dépasser il faudrait des toiles à fort gain. Ces toiles ont déjà été chroniquées dans la première partie de notre dossier, vous les retrouverez dans le tableau récapitulatif en fin de test. Avec la toile 4K Référence + Black Backing, jaillissement et effet de profondeur sont parfaitement conservés et sont à l’identique du rendu obtenu avec la toile témoin.

Toile 4K Référence et White Backing

Résultats sur mire :
Noirs bouchés : NON
Blancs brûlés : NON
hot spot : NON
Brillance : NON
Moiré : NON

Résultats sur films :
Piqué : Excellent
Visualisation de jour : NON
Visualisation en pénombre : Possible
3D lampe bas : OUI
3D lampe haut : OUI
Crosstalk : NON

Les tests subjectifs effectués sur la toile 4K Référence combinée au White Backing confirment les conclusions obtenues à partir des mesures : cette combinaison est tout simplement excellente ! Elle permet d’obtenir absolument toutes les qualités d’une toile blanche neutre. Équilibre colorimétrique, piqué, dynamique de l’image, détail, relief et profondeur de champ, elle ajoute en plus l’atout d’une toile transonore ! La 3D profite de l’assise de cette combinaison de toile. La visualisation conserve intégralement le confort visuel obtenu avec la toile témoin, autant en terme de performance qu’en terme de luminosité.

Tests audio :

Toile 4K Référence

Freq4kref

Atténuation globale au bruit rose : -0,5 dB
Atténuation globale au bruit blanc : -0,6 dB

Toile 4K Référence avec Black Backing

Freq4krefbb

Atténuation globale au bruit rose : -0,7 dB
Atténuation globale au bruit blanc : -0,9 dB

Toile 4K Référence avec White Backing

Freq4kref

Atténuation globale au bruit rose : -0,7 dB
Atténuation globale au bruit blanc : -0,9 dB

Les courbes démontrent que les Backing n’ont pas une incidence primordiale. Il est tout à fait possible de les utiliser même sans envisager de correction acoustique pour compenser l’atténuation. Dans les trois cas l’atténuation est faible et relativement constante. On notera cependant que la densité accrue de la toile 4K Référence par rapport à la toile 4K provoque une légère hausse de l’atténuation mesurée au bruit rose. Dans tous les cas les valeurs sont infimes et restent de l’ordre du négligeable.

 

Conclusions :

La toile 4K Référence est une toile aux propriétés exemplaires. Nous retiendrons surtout la combinaison 4K Référence avec le White Backing. En effet, cette combinaison permet d’atteindre les performances de la toile témoin et assure une neutralité exceptionnelle, ce qui est remarquable pour une toile transonore. On pourra alors envisager son utilisation aussi bien en salle dédiée qu’en pièce à vivre sans avoir à trop se soucier de l’association avec le vidéo projecteur. La toile 4K Référence se positionne comme une toile très polyvalente en particulier en association avec le White Backing. Cette toile mérite bien son nom !

Tableau récapitulatif

Tableau récapitulatif :

toilesrecap

4 commentaires

  1. avatar
    Nival /

    A quand les fameuses toiles Daylight?
    :P

  2. avatar

    Il faudrait que le constructeur se manifeste.

  3. avatar
    Nival /

    Ah, ils ne veulent pas prêter leur came pour expertise… :/
    Après tout le tapage qu’ils ont fait « en face », c’est un peu abusé…

  4. avatar

    Ce n’était pas mon propos.
    Le test de toile est un exercice fastidieux pour les deux partis.
    Le prêteur doit fournir une toile qui s’adapte au kit ou confectionner un kit qui répond au besoin des tests.
    Le testeur doit faire environ 100 mesures par toile et traiter les informations dans des tableaux qui permettent de tirer les courbes et les analyses.
    Je suis tout à fait ouvert aux autres constructeurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:wink: :-| :-x :twisted: :) 8-O :( :roll: :-P :oops: :-o :mrgreen: :lol: :idea: :-D :evil: :cry: 8) :arrow: :-? :?: :!: