Facebook Tweeter Tweeter

Test Fostex TH-900 : un casque typé !

TH900perso2

Fostex est une marque japonaise bien connue des DIYeurs spécialisés dans les enceintes à haut rendement à plusieurs voies ou utilisant un haut-parleur unique à large bande. De nos jours, Fostex a élargi son domaine d’activité et touche aussi bien le marché de la hifi, les haut-parleurs à la pièce et du matériel audio professionnel. Plus récemment Fostex a lancé une gamme complète dédiée à l’écoute par casque : DAC amplificateurs et casques s’ajoutent à leur catalogue.

Fort de leur précédente expérience comme sous traitant pour le compte de Denon, Fostex propose une série de casques assez large, allant du casque intra-auriculaire commun, au casque fermé véritablement orienté hifi. En tout, six casques, quatre DAC amplificateurs casque et une application compatible PC et Apple. Notre test sera dédié au fleuron des casques proposé par Fostex, le TH-900.

Caractéristiques techniques

  • Type : casque fermé Dynamique
  • Driver : 50mm
  • Impédance : 25 Ohms
  • Sensibilité : 100dB / mW
  • Puissance admissible maximum : 1800 mW
  • Réponse en fréquence : 5 – 45 kHz
  • Poids : 400g (net sans câble)
  • Câble : 3m, type cuivre OFC 7N
  • Prise : 6,35mm plaquée or
  • Accessoire fourni : support casque (ST300)
  • Prix de lancement : 1895€
  • Prix constaté : 1595€

Protocole de test :

  • Casque Fostex TH-900 (1590 €)
  • Amplificateur Teac HA-501
  • Amplificateur Denon AVP-A1HD modifié Cinemike Level 2
  • Amplificateur Shanling CD-T100 modifié
  • Lecteur Blu-ray Oppo BDP-83SE modifié
  • Lecteur CD Shanling CD-T100 modifié
  • Filtre Isotek Nova GII
  • Filtre Fidelity Audio NNUX Ref
  • Câbles secteur DIY conducteurs OCC, connecteurs plaqués Rhodium (tous les appareils)
  • Câbles de modulation DIY conducteurs OCC, connecteurs plaqué Rhodium (Teac HA-501)
  • Câbles de modulation RCA Real Cable Topaz (CD-T100 vers Denon AVP-A1HD)
  • Câbles de modulation XLR Real Cable XLR12165 (BDP-83SE vers Denon AVP-A1HD)

Présentation du casque Fostex TH-900

BoxLe conditionnement du HT-900 est assez classique et sans extravagances. Lorsqu’on ouvre le premier carton, on découvre deux boites distinctes de couleurs différentes. La plus petite, de couleur noire, renferme le support casque Fostex, accessoire proposé en option, mais fourni en standard avec le TH-900. L’autre boite, de plus grosse taille, contient donc le casque TH-900. Ouverture et conditionnement très simples, cette boite est assez loin du conditionnement plus haut de gamme offert par d’autres casques de renom, comme le Sennheiser HD 800. Les boites n’étant pas ce qui nous intéresse le plus, passons aux choses sérieuses.

Out of box

Tout casque de ce niveau de gamme mérite d’être traité avec égard, surtout lorsque celui-ci n’est pas utilisé. Le replacer dans sa boite est une solution envisageable, mais pas tellement pratique pour un usage régulier. L’autre solution, c’est évidemment le support casque, car un produit comme le TH-900 mérite bien plus que de reposer simplement sur une table. Fostex fournit, en standard, un support plutôt ergonomique et relativement bien conçu. Sa forme permet au casque de reposer sans que l’arceau soit en tension, les coussinets ne subissent pas de pression et la prise en main pour l’extraire se fait facilement. Il est possible de se procurer ce support sous la référence ST300. Le casque TH-900 est d’un aspect très classique et d’une finition irréprochable.

TH900preso3

L’arceau se révèle très confortable, ainsi l’utilisateur ne ressentira pas de gène à la tête. Il est possible de régler son amplitude par deux jeux de doubles tiges sur crémaillère. Il est alors possible de parfaitement ajuster chaque côté du casque tout en garantissant une bonne tenue, les bloqueurs des crémaillères étant suffisamment francs. Les chambres des drivers sont fixées sur plusieurs articulations ce qui permet de positionner parfaitement le casque sur la tête. Les coussinets sont de bonne taille et très confortables ce qui va aussi contribuer à la bonne perception du son par l’utilisateur.

La finition laque « Urushi » couleur Bordeaux est superbe, nous y reviendront plus tard dans la partie technique de ce test. Le câble de branchement est assez long et joliment fini. Les 3m dont on dispose sont suffisants, à condition de ne pas devoir se brancher trop loin ni de devoir se déplacer casque aux oreilles. Le Fostex TH-900 bénéficie d’une finition peu commune qui mérite quelques précisions, car ces choix contribuent autant à l’aspect esthétique qu’aux performances.

Tout d’abord, les coussinets ne sont pas fait à partir d’un cuire de synthèse ordinaire. En effet Fostex utilise un cuir protéique obtenu à partir de membre de coquille d’oeuf. Ce matériau s’avère très souple et offre un aspect finement texturé très régulier. De densité régulière, les coussinets du TH-900 sont aussi faits pour affirmer la restitution audio en réduisant et maitrisant les fuites sonores.

Coussinet

Les chambres des drivers sont faites à partir de bois de bouleau japonais « Betula Grossa ». Ce matériau de bonne rigidité et densité vise à garantir des performances acoustiques maximum. La fameuse finition « Urushi » rentre alors en jeu. Cette particularité est un peu la cerise sur le gâteau, elle confère au TH-900 un aspect très classieux et unique. Voici les grandes lignes de cet ouvrage issu de techniques de laque japonaise.

Build1

Tout commence par la production de la laque dans de grandes cuves.

Des artisans préparent les chambres en bouleau en y appliquant des paillettes de film argenté.

Des artisans préparent les chambres en bouleau en y appliquant des paillettes de film argenté.

Les chambres une fois recouvertes reposent avant application de la laque.

Les chambres une fois recouvertes reposent avant application de la laque.

Enfin, la laque Urushi Bordeaux est appliquée ainsi que le logo Fostex en platine.

Enfin, la laque Urushi Bordeaux est appliquée ainsi que le logo Fostex en platine.

Les drivers du TH-900 utilisent un circuit magnétique Néodymium basé sur le principe de répulsion magnétique. Ce circuit affiche une performance de densité de flux magnétique de 1,5 Tesla ou 15.000 gauss ce qui permet d’affirmer la dynamique du casque. Les diaphragmes de 50 mm utilisent des membranes propriétaires Fostex « Biodyna » assurant une reproduction du son sur une large bande de fréquence. Ainsi, on a l’assurance que le casque ne sera pas limitant en terme de dynamique et de réponse en fréquence. Le choix de la source déterminera alors le facteur limitant de ces deux critères.

Un mot sur le câble pour finir cette analyse. Fostex opte pour un câble directement connecté aux drivers. Ce montage traditionnel évite la présence d’une prise sur le casque et élimine donc un contacte supplémentaire. Comme vous le savez, moins il y a de contactes dans le chemin d’un signal et moins il y a de risques de pertes. A contrario il ne sera pas possible de changer facilement le câble pour un produit de meilleure qualité. Sennheiser et Furutech quant à eux proposent des solutions le permettant via un câble détachable, ce n’est à priori pas dans l’approche de Fostex.

Plug

Cela dit, le câble du TH-900 est déjà de très bonne qualité. Le conducteur est constitué de cuivre OFC d’une pureté de niveau N7 (99.99999%). Le câble est recouvert d’une gaine protectrice noire en coton et se termine par une prise au format 6,35mm. Cette prise utilise un corps en Duralumin et le connecteur jack est plaqué or pour prévenir de l’usure même avec un usage connexion, déconnexion intensives.

Le casque Fostex TH-900 à l’écoute

HA501

Commençons part une écoute sur l’amplificateur casque Teac HA-501 et l’Oppo BDP-83SE modifié en source,pour une écoute optimisée ! Je vous invite à lire notre test de cet amplificateur casque : Test HDfever Teac HA-501. Ainsi, vous pourrez prendre connaissance des particularités de cet appareil et vous comprendrez pourquoi son mariage avec le Fostex TH-900 était judicieux.

Holy_FireUne écoute Pop anglaise typée rock avec l’album « Holy Fire » des FOALS. Il s’agit d’un album que j’affectionne particulièrement de par son énergie et sa composition originale. « Holy Fire » alterne puissance rock et moments plus calmes agrémentés de sonorités atypiques pour ce genre d’exercice. C’est sur ce genre d’album qu’il est possible de savoir si un dispositif audio est capable de gérer correctement la dynamique.  En effet, les compositions modernes peuvent jouer avec les nouvelles technologies et l’ambition musicale semble ne plus avoir de limites. « Holy Fire » en est une belle illustration, sa rythmique sciemment inconstante alterne tout type de son. Instruments électriques, synthétiques, naturels et sons originaux accompagnent une vocalise elle-même brute ou retravaillée numériquement. Le TH-900 dévoile alors tout son potentiel.

L’impacte des basses est parfaitement restitué et démontrent que le TH-900 est capable de déployer une énergie très impressionnante pour un casque, car même à ce prix la performance se fait rare. Cette caractéristique se retrouve aussi dans la restitution globale des percussions. Elles se dévoilent franches et fermes, simulant l’efficacité d’enceintes de taille plus que respectables. L’intelligibilité est sans faille, tous les instruments s’entendent et chaque micro détail est restitué avec une précision presque chirurgicale. Attention, l’écoute n’en est pas pour autant analytique et froide, la précision s’accompagne d’une musicalité certaine et de toute évidence une coloration particulière marque l’écoute. Le TH-900 est un casque de caractère qui s’affirme et s’assume.

« Holy Fire » est un album qui joue aussi sur la spatialisation et les effets stéréophoniques. Bien entendu le système d’écoute de ce premier test ne dispose pas de DSP capable de tricher sur la perception spatiale avec un casque et la performance restera limitée à la capacité du TH-900 qui est avant tout un casque haut de gamme à la conception classique. L’espace d’écoute reste cloisonné et limité par une écoute casque fermé. Malgré cette limite intrinsèque à la conception de ce casque, les effets font leur office et ajoutent une touche ludique à l’écoute qui ne semble pas monophonique du tout. Le TH-900 sait nous faire profiter d’une certaine gestion de la scène sonore, il arrive même à retranscrire les effets de profondeurs mixés dans certains passages de cet album.

EquilibriumPassons à une écoute plus posée et instrumentale avec le guitariste ERIK MONGRAIN et son album « Equibrium » en édition Blu-Spec CD. Il s’agit d’un album à la qualité exemplaire qui démontre que le CD peut avoir encore de beaux jours devant lui à condition d’être élaboré avec grand soin. Cet album bénéficie d’un enregistrement et d’une retranscription sur CD de très haut niveau. Le mot d’ordre : dynamique, détails et équilibre tonal. Écouter la guitare d’ERIK MONGRAIN est un réel plaisir tant sa technique est maîtrisée et les compositions envoûtantes.

On retrouve sur cet album certaines des impressions ressenties durant l’écoute de « Holy Fire » bien que celui-ci soit très différent. Les impactes et les basses sont tenues d’une main de maître, toujours aussi fermes et franches. La dynamique quant à elle passe à une autre étape, rien ne traîne et les transitions sont sans aucuns temps morts. La précision et les détails de l’écoute atteignent alors un niveau proche de ce que les meilleures enceintes du marché sont capables de faire. À titre de comparaison, le TH-900 frise avec la précision et la performance du tweeter en diamant de mes Bowers & Wilkins 803Di, ce qui n’est pas une piètre comparaison.

Le réalisme et la pureté sont les maîtres mots de la composition offerte par « Equilibrium », le HT-900 s’y prête sans montrer de signe de faiblesse. Tout au long de l’écoute une sensation persiste et s’affirme, on a la réelle impression d’être dans la scène jusqu’à sentir le touché de MONGRAIN sur les cordes de sa guitare. Bien que le TH-900 soit un casque à l’écoute coloré, il ne semble pas perturber le timbre de la musique, il ajoute une pointe de personnalité tout en respectant l’œuvre.

Trio64La suite sera une écoute d’un SHM-SACD, ce qu’il se fait de mieux en terme d’enregistrement sur disque optique. Pour l’occasion, j’ai sélectionné du Jazz, BILL EVANS « Trio 64 ». Cet enregistrement stéréo de très haute qualité est un bon test pour savoir si un système est capable de tirer parti de la plage de dynamique et de la bande passante accrue offerte par le format Super Audio CD. Le Jazz de Bill Evans est posé et permet de profiter de chaque instrument, ainsi il est possible d’écouter et suivre les interprètes individuellement, mais aussi en bande.

Le TH-900 démontre à nouveau sa capacité de précision et de dynamique. Tout est à sa place en terme de timbre, de détail et de fermeté. On écoute de la musique et aussi des instruments. Le TH-900 va chercher le moindre murmure et va véritablement donner vie à la scène. L’écoute est alors somptueuse et nous propulse directement dans l’ambiance club Jazz du début des années 60. Une évidence saute aux oreilles, le TH-900 est véritablement à son aise sur ce genre de registre de musique.
Image

same_girlJe finis mon écoute par l’album « Same Girl » de la talentueuse YOUN SUN NAH. Cet album porte l’accent sur la superbe voix de l’interprète. YOUN SUN NAH nous offre ses propres compositions et ajoute quelques reprises dont une surprenante version de « Enter Sandman » de METALLICA. C’est à nouveau la précision et la dynamique exemplaire du TH-900 qui saura tirer le meilleur de cet album.

En effet, autant la voix de YOUN SUN NAH pousse haut lorsque le besoin se fait sentir, mais la musique instrumentale principalement la guitare, table aussi sur une dynamique affirmée. Les envolées de « Carnival » sont épiques et tranche avec les moments de calmes durant lesquels la musique plus posée rajoute une pointe de précision musicale à faire frissonner. Lorsque les percussions rentrent en jeu le TH-900 s’affirme de nouveau. Ce casque est décidément un expert dans la restitution des basses et des impacts.

AVP

J’enchaine avec le Denon AVP-A1HD modifié Cinemike Level 2, pour une écoute d’appoint, même si le Denon AVP-A1HD n’a pas pour vocation d’être utilisé pour une écoute au casque. Cet imposant processeur audio est principalement conçu pour un usage Home Cinéma et, bien que mon exemple soit modifié afin de viser aussi des performances audiophiles, sa prise casque reste un usage anecdotique. De toute évidence, ce n’est pas là que réside sa force. Tout d’abord, il convient d’activer le mode Dolby Headphone sans quoi le rendu est vraiment très moyen.

Ce mode DSP améliore la restitution audio par la sortie casque, mais ajoute aussi un effet de spatialisation artificiel. Cela dit, même si cet effet dénature le mixage il permet d’ouvrir la scène sonore l’élargie et tant améliorer le confort de l’écoute. Je suis donc resté sur ce mode DSP pour ne pas trop pénaliser l’AVP-A1HD par rapport au HA-501. La dynamique perd un peu de son ampleur, les basses et les impacts sont légèrement en retrait, en comparaison le HA-501 donnait beaucoup plus. Cette conclusion n’est pas hâtive, elle est assez normale, car le Teac HA-501 est un appareil entièrement dédié à l’usage d’un casque.

La vraie question est de savoir si le TH-900 peut s’utiliser avec un appareil « polyvalent ». Tout dépendra certainement de chaque appareil, mais dans le cas du Denon AVP-A1HD il est certain que le TH-900 marchera. Il ne sera pas au meilleur de sa forme, mais le rendu reste assez performant et surtout agréable pour assurer de longues écoutes.

CDT100

Pour finir ces écoutes, je termine avec la chaleur des tubes du Shanling CDT-100 modifié . Ce lecteur de CD est l’un des premiers de marque chinoise à avoir fait prendre conscience que la Chine peut aussi fournir des machines audiophile haut de gamme. Le CDT-100 utilisé pour ce test est revu et corrigé et s’affranchie des quelques faiblesses de sa version originelle. Outre ses performances en tant que lecteur de CD, il s’est également forgé une belle réputation d’amplificateur casque à tube. En effet, ce lecteur dispose de deux étages de sortie à tube, dont un est dédié à sa sortie casque.

Durant ce test, j’ai rencontré un petit problème, bien que le CDT-100 dispose d’un réglage de volume, il a fallu placer celui-ci au plus haut pour écouter le TH-900 dans de bonnes conditions et un peu plus de marge n’aurait pas été de refus. Ceci étant, le test s’est fait sans encombre réellement pénalisant surtout que la dynamique et les impactes sont revenu à l’appel. Cette dernière écoute vise à savoir si la coloration du TH-900 peut se combiner avec celle d’un autre appareil également non neutre. Le CDT-100 est assurément un lecteur agréable à l’écoute, mais la neutralité n’est absolument pas dans ses prérogatives. Ce lecteur, et de surcroît suite aux modifications, impose sa personnalité. Si les tubes étaient seuls responsables, les choses seraient bien plus simples, car il suffirait de les changer pour une autre référence (ce qui fût fait d’ailleurs). Le CDT-100, quoi que l’on en fasse, est un lecteur qu’on adopte ou pas. Tout comme le TH-900, il impose sa sonorité.

Alors, coup de chance ? Très probablement, mais le CDT-100 et le TH-900 s’entendent bien. Ces deux compères arrivent à donner une écoute très agréable, typée, mais toujours précise et surtout très musicale. Le TH-900 ne rechigne pas devant le son « tube », il est plus que certain qu’il lui faudrait bien mieux qu’un CDT-100, mais l’avant-gout est déjà très prometteur.

Conclusion

Le TH-900 est un casque qui a du caractère. Son écoute typée assure un rendu musical très particulier, plutôt flatteur et surtout très agréable. Il faudra le tester pour s’assurer que son timbre et sa coloration correspondent aux attentes de son utilisateur, mais une chose est certaine, si on y adhère, alors l’écoute sera somptueuse !

Les basses affirmées du TH-900, sa précision et sa dynamique sont les critères dominants qu’il faudra intégrer lors du choix de son amplificateur et des sources. Il sera plus prudent de s’orienter vers des appareils plus neutres, afin d’éviter d’accentuer ou de dénaturer les caractéristiques d’écoute de ce casque. De préférence, il faudra utiliser un amplificateur casque dédié et optimisé et de toute façon un casque de cette trempe mérite bien qu’on le bichonne. Lui adjoindre une électronique optimisée sera la solution qui permettra d’en tirer les meilleures performances possible. Une fois le mariage matériel judicieusement fait, il sera possible de profiter très confortablement d’écoutes avec tout type de musique.

Ce que j’ai aimé avec le Fostex TH-900 :

  • La finition
  • Le confort
  • Le support en ST300 en standard
  • La restitution sonore « typée »
  • Les performances

Ce que j’aurai aimé avec le Fostex TH-900

  • Un câble de connexion plus long de 1m ou détachable

Conseil et astuces :

  • Faire un rodage assez long
  • Écoutez le TH-900 avant achat sur du matériel neutre

2 commentaires

  1. avatar
    absolom91 /

    Hello

    Test très intéressant. Moi qui avais un Denon D7000(fait par FOSTEX) je serais curieux d’écouter celui la.

    Dommage que le tarif en France soit si prohibitif par rapport au Japon ou même les US. Ca donne envie d’en ramener un dans sa valise lol

  2. avatar
    Gman /

    Bonjour,
    ce Fostex TH-900 est sûrement superbe à l’écoute mais j’aimerais bien savoir ce que vous en pensez en comparaison avec un Beyerdynamic T5p ou bien dans un autre genre un Audez’e LCD-X. J’ai la chance de posséder un Beyer T5p mais si l’amplification n’est pas à la hauteur alors les basses sont en retrait. Pareil pour la source, si c’est pas au minimum du Flac de haute volée autant rester sur du mp3 avec des Beats audio :)
    Je vis en Allemagne et ici il y a un énorme engouement comme aux USA envers les DAP, j’ai eu l’occasion d’écouter différents casques sur le nouveau FiiO X5 et je dois avouer que la qualité du son avec ce type de combo casque HiFi et DAP est au niveau de systèmes qui valent plusieurs milliers d’euros.
    Si je peux me permettre, pour tester de tels casques, essayer la bande son de TRON de Daft punk, car elle permet de juger sans conteste la qualité réelle de reproduction des basses car elles sont très profondes.
    Merci pour ce test.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:wink: :-| :-x :twisted: :) 8-O :( :roll: :-P :oops: :-o :mrgreen: :lol: :idea: :-D :evil: :cry: 8) :arrow: :-? :?: :!: