Facebook Tweeter Tweeter

Test adaptateur HDMI/Ethernet via IP HDELite

IMG_3726

Il y a quelques mois je vous avais proposé un test/dossier sur l’adaptateur HDMI/RJ45 HDElite. Ce dernier permet de diffuser un signal HDMI via un câble RJ45 sur une distance de 50 mètres. Suite à plusieurs demandes, aujourd’hui je vous présente le même style d’adaptateur, mais capable de transférer un signal HDMI via Ethernet (sur le réseau personnel donc, même à travers une box internet, routeur, ou switchs Ethernet) et cela sur 100 mètres avec la possibilité de diffuser sur plus de 250 écrans en même temps à partir de la même source ! Un appareil qui intéressera sûrement plus les professionnels que les particuliers, mais il laisse entrevoir quelques possibilités intéressantes, même pour les simples utilisateurs que nous sommes.

Qu’est-ce qu’un adaptateur HDMI/Ethernet via IP ?

Ce genre d’appareils est surtout intéressant pour transférer un signal HDMI sur une longue distance. Vous le savez déjà, transférer un signal HDMI via un câble HDMI peut vite devenir problématique dès que le câble dépasse les 10 mètres, même si certains fonctionnent très bien. Au-delà de 20 mètres , c’est encore pire (dégradation de l’image ou de l’audio, pixellisation, bruit vidéo, perte du signal audio, vidéo ou les deux). Dorénavant, plusieurs alternatives existent pour transférer un signal HDMI sur plus de 20 mètres, voire même plus de 100 mètres. La première solution que je vous avais présentée au mois de décembre 2012, proposait l’utilisation de deux adaptateurs (l’émetteur et le récepteur) reliés avec un câble RJ45. Une deuxième solution que je vous présente aujourd’hui permet de relier ces deux appareils, toujours via RJ45 avec un signal Ethernet. J’insiste sur le terme « signal Ethernet », car cette fois, le signal peut passer par le réseau personnel.

IMG_3748 IMG_3747Il s’agit tout simplement de deux petits boitiers que l’on branche au secteur :  un émetteur, et un récepteur. L’émetteur propose une entrée HDMI et une sortie Ethernet (RJ45), le récepteur propose une entrée RJ45 et une sortie HDMI. Il suffit alors de connecter l’émetteur en sortie HDMI de n’importe quel appareil home cinéma ou informatique, pour transférer le signal HDMI sur des longueurs pouvant aller jusqu’à 100 mètres. Cela permet par exemple de relier le l’émetteur à une box Internet ou à un Switch connecté à une Box pour diffuser le signal HDMI vers plusieurs récepteurs (un maximum de 253 récepteurs pour être précis). Cependant, contrairement à la norme HDbaseT qui supporte l’intégralité de la norme HDMI 1.4 (1080p, 3D, 4K, CEC, Deep Color, ARC, Canal Ethernet, HDCP, audio HD), cet adaptateur HDMI/Ethernet est plus limité, mais beaucoup moins cher. En effet, au regard de la grosse différence de prix entre ces deux technologies, les adaptateurs HDMI/Ethernet peuvent suffire pour la plupart des utilisations.

Ce genre d’appareil permet, par exemple, de transférer l’image du PC placé dans le bureau vers un téléviseur placé dans le salon (avec une souris RF, il sera même possible de contrôler le PC depuis le salon). De diffuser le signal HDMI du salon vers plusieurs pièces de la maison, ou encore offre la possibilité d’alimenter jusqu’à 253 écrans depuis la même source HDMI via le réseau (utilisation de switchs Ethernet obligatoire et d’autant de récepteurs que d’écrans). Par contre, il impose donc quelques limites, c’est ce que nous allons découvrir dans cet article.

Matériel utilisé pour ce test et présentation

Pour tester tout ça, j’ai donc réuni un émetteur HDMI sur Ethernet et plusieurs récepteurs. La boite contenant un émetteur + un récepteur coute 199,98 € chez cable-hdmi.eu, et le récepteur seul coute 99.99 €. J’ai également réuni plusieurs câbles Ethernet CAT6 de 10 mètres, 30 mètres, et même 100 mètres, plusieurs câbles HDMI (HDELite et Aliencable vendus également chez cable-hdmi.eu).

IMG_3722 IMG_3723 IMG_3724 IMG_3726

J’ai utilisé mes appareils home cinéma : lecteur Blu-ray OPPO BDP-103EU, amplificateur Onkyo TX-NR626, téléviseur 3D Panasonic 50ST50 et le Sony 55HX950, le vidéoprojecteur 3D JVC DLA-X55, le HTPC avec carte graphique Nivdia GTX460, un lecteur multimédia Zappiti Player, afin de le tester avec diverses configurations et utilisations, que ce soit sur de la vidéo SD, HD ou 3D.

IMG_3749 IMG_3748

Les boitiers sont entièrement en aluminium, solide, mais ne disposent pas de pieds en PVC sous le socle pour être posé. Sur l’émetteur, on trouve donc une entrée HDMI pour connecter en sortie d’amplificateur afin de ne transférer que l’image, ou en sortie d’ordinateur, ou lecteur Blu-ray, DVD, ou lecteur multimédia pour transférer l’audio + la vidéo.  De l’autre côte du boitier, on trouve un port RJ45 pour connecter un câble Ethernet CAT5 ou CAT6, ce dernier étant plus recommandé pour n’avoir aucune limite de bande passante. De même, j’ai privilégié un switch Ethernet Gigabit pour n’avoir aucune contrainte. Notez enfin un petit bouton « Reset » positionné à côté du port Ethernet qui permet de resynchroniser le signal si jamais il ne passe pas automatiquement.

shema-exxtender-3shema-exxtender-2schema-extender-1

Le récepteur reçoit donc le signal HDMI via son port RJ45, et le transmet en sortie HDMI vers le diffuseur (TV ou vidéoprojecteur). Chaque boitier doit être alimenté et propose donc une prise secteur. C’est le petit inconvénient de cette technologie, qui demande donc deux câbles HDMI, un câble Ethernet et deux boitiers à brancher au secteur, mais en contrepartie on pourra transférer l’image sans perte de qualité sur une grande distance (jusqu’à 100 mètres donc). Et aussi, le câble Ethernet et bien moins cher que les longs câbles HDMI, plus souples, et peut donc passer dans les murs ou sous un tapis, dans une gaine, sans problème.

Résultats des tests de transfert HDMI/Ethernet/HDMI

Je vous donne les résultats de mes tests sous forme de listing, je pense que ce sera plus clair pour tout le monde. Sachant que les tests ont donc été réalisés depuis deux lecteurs Blu-ray, un lecteur multimédia ou en sortie d’amplificateur pour ne transférer que l’image vers une TV ou vidéoprojecteur (cette dernière est l’utilisation la plus courante de ce type d’adaptateur).

IMG_3728

  • Transfert de l’image 1080p : OK jusqu’à 100 mètres, que ce soit depuis l’amplificateur, les lecteurs Blu-ray OPPO et Samsung ou le lecteur multimédia MED1000X3D. Aucune perte de qualité visible même en vidéoprojection. La lecture est fluide sur un signal à 50 ou 60 im/s, l’image nette (pas d’artefacts ou compression), les couleurs conservent leur vivacité. Par contre, les premières restrictions pour une utilisation home cinéma se font ressentir : le 24p et le Deep Color ne sont pas gérés. En clair, une vidéo en 23.9 ou 24 im/s sera diffusée en 50 ou 60 Hz avec des micros saccades. En revanche, aucun souci pour transférer du 1080p en 60 Hz, ou du DVD à 25 im/s, ou des programmes TV, des jeux, bref, tout contenus en 25, 30, 50, 59 ou 60 im/s ne posent aucun souci que ce soit en SD, 720p ou 1080p.HTPC 2

    HTPC 4

    Attention, même si l’option 96 ou 192 khz sont disponibles, le signal ne passe pas, il est hachuré… Seul les 48 khz / 24 bits et en-dessous passent sans problème avec une qualité non dégradée.

  • Transfert audio : depuis le lecteur multimédia MED1000X3D, les lecteurs Blu-ray Samsung et OPPO, ou encore le HTPC, le signal audio est limité au stéréo 48 kHz 24 bits. On peut également transférer du 44.1 kHz/16 bits, mais toujours limité au stéréo.

    HTPC 3

    Sur le HTPC, le gestionnaire audio est limité& à deux canaux (signal stéréo large bande).

  • Compatibilité CEC & ARC : non supporté, quelle que soit la source. Résultat, il est impossible de commander le lecteur avec la télécommande de la TV par exemple. Ce n’est pas trop gênant, mais il faut le savoir.
  • Compatibilité 3D : non compatible. Impossible de sortir un signal 3D, même en 720p…

    HTPC 1

    C’est étonnant, le panneau indique 720p en natif, mais le 1080p passe sans problème, non dégradé et non downscalé. Par contre, comme vous pouvez le voir, le 24 hz n’est pas disponible.

  • En sortie de HTPC : impossible de sortir en 24 Hz, ni en LPCM 7.1 depuis un HTPC. Seuls les 50, 59 et 60 Hz en 1080p ou autres définitions plus basses sont proposées, et seul un signal stéréo peut être transféré (au maximum du 48 kHz et du 24 bits). Notez tout de même que j’ai pu transférer l’image de mon HTPC situé dans mon bureau sur la TV de mon salon, et grâce à ma souris et mon clavier sans fil avec émetteur RF, j’arrive à contrôler mon HTPC depuis le son avec la souris. En clair, on peut profiter de son HTPC dans son salon sans devoir tout changer de place, mais avec les limites précisées. Pour cette utilisation, le premier adaptateur HDMI/RJ45 testé est donc plus approprié puisqu’il permet de transférer de l’audio 7.1, du DTS, DTS-HD, TrueHD, DD 5.1, et de la vidéo 3D, 24p, 1080p, etc.
  • Box TV, Décodeur TNT, et/ou Satellite : possibilité de transférer les chaînes TV HD et SD d’une Box TV ou d’une décodeur TNT/Satellite sur tous les écrans de la maison en 1080i / 50 Hz sans dégradation ni saccade. C’est l’une des utilisations les plus intéressantes pour un particulier à mon sens, avec l’utilisation en sortie HTPC. En effet, nous sommes nombreux à n’avoir qu’un décodeur TV dans le salon et ne pas pouvoir en profiter dans les chambres ou autres pièces.

Conclusion

J’avais promis, suite à de nombreuses demandes, de tester un adaptateur HDMI/Ethernet compatible réseau, c’est donc fait. Par contre, force est de constater que cet adaptateur est donc surtout intéressant pour les professionnels. En effet, pour une utilisation home cinéma il souffre de lacunes comme l’absence de gestion du 24p, des flux audio 5.1, du Deep Color, de la 3D, ou encore du CEC. Le premier adaptateur HDMI/RJ45 testé était plus performant, mais sur des distances plus courtes (30 m) et sur un seul diffuseur (voire 4 en utilisant un splitter). Il était également moins cher…

En revanche, c’est clair que pour un magasin, une grande surface, ou un grand local, les aéroports, les galeries marchandes, ou autres lieux de ce type, ce genre d’appareil propose des performances hors normes (transfert sur 100 mètres sans pertes et à moindre coût (le câble Ethernet étant très bon marché), diffusion sur un maximum de 253 écrans, exploitation du réseau local, compatibilité avec les switchs, matrices, routeurs, etc. Le tout sans dégradation de la qualité d’image ou sonore.

L’adaptateur HDMI/Ethernet IP HDElite est disponible pour 199,98 € chez cable-hdmi.eu pour la boite contenant un émetteur et un récepteur et 99,99 euros le récepteur supplémentaire.

Ce que j’ai aimé avec l’adaptateur HDMI/Ethernet

  • Transfert d’image 1080p sans dégradation sur plus de 100 mètres
  • Gestion des 50, 59 et 60 Hz
  • Transfert audio stéréo jusqu’en 48 kHz/24 bits sans dégradation
  • Possibilité de transférer un signal HDMI via le réseau local
  • Compatible avec les routeurs, switch Ethernet Gigabit
  • La possibilité de diffuser la même source sur plus de 250 écrans sans perte
  • Le prix du CAT6 plus abordable que le câble HDMI
  • Le câble CAT6 plus résistant, plus fin, plus souple que l’HDMI
  • Les boitiers solides et discrets en aluminium épais
  • Une installation et une utilisation très simples
  • La possibilité d’alimenter tous les téléviseurs de la maison depuis son ampli, son HTPC ou lecteurs

Ce que je regrette avec l’adaptateur HDMI/Ethernet

  • Non compatible DTS-HD, TrueHD et LPCM multicanal
  • Limité à la stéréo et 48 kHz/24 bits (pas de gestion des 96 kHz)
  • Pas de compatibilité 24p, ni 3D, ni CEC, ni Deep Color
  • Le fait de devoir alimenter les deux boitiers
  • Pas de compatibilité avec les boitiers CPL
  • Le prix des boitiers un peu élevé

15 commentaires

  1. avatar
    Christophe /

    Bonjour Nicolas,

    Effectivement, faire passer un signal hdmi sur une longue distance nécessite ce genre d’appareil pour qu’il n’y ait pas de dégradation. Personnellement, j’utilise un convertisseur de la marque Dr Hdmi qui a -selon mon humble avis- l’avantage de pouvoir être alimenté par le signal lui-même et aussi par une connexion à une prise USB.
    En voyant, les photos de l’adaptateur HDElite, c’est clairement l’alim par transformateur qui me ferait hésiter à choisir ce produit: encore un pretexte pour acheter une prise multiple plus grande…
    Bien sûr, une alimentation par USB ne convient pas à tous les appareils, mais avec tous les lecteurs, téléviseurs et HTPC qui en proposent, la seule possibilité de branchement à un transfo devient quand même archaique, non? Sans compter que, pour une utilisation épisodique du genre « film du dimanche », l’investissement ne se justifie pas vraiment.
    Voilà, petit apparté qui ne remet pas en cause la qualité du HDElite, loin de là…

  2. avatar

    Qu’en est-il de la bande passante utilisée sur le réseau ? Que se passe-t-il si je transfère un gros fichier sur le même réseau ? Ca crée des saccades/pertes ?
    Faut-il utiliser un réseau dédié ?

  3. avatar

    Un des points négatifs attire mon attention « Pas de compatibilité avec les boîtiers CPL », si le signal peut traverser un switch ou un routeur, pourquoi pas passer par du CPL (qui est comme un câble ethernet du point de vue trafic réseaux ).

  4. avatar

    @Romain – Bonjour,

    Non, pas de réseau dédié, il suffit de connecter les boitiers au routeur ou à un switch sur le réseau personnel et ça marche tout seul. Il est possible que de transférer un fichier du PC au NAS (à 25 mo/s) cause des saccades, mais ce n’est pas une opération que l’on fait tous les jours… Par contre lors d’un téléchargement ça ne pose aucun souci, (même à 1 mo/s).

  5. avatar

    @julienth37 – Bonjour Julien,

    Oui, ça m’a étonné aussi, j’ai essayé de passer par le CPL avec deux boitiers différents (du Netgear et du Devolo), le signal passe 1 fraction de seconde fois toutes les 10 secondes, mais c’est inutilisable. Je ne sais pas pourquoi…

  6. avatar

    @julienth37
    Non un boitier CPL n’est pas équivalent à un câble réseau.
    Pourquoi ?
    Chaque fabricant essaye d’optimiser au mieux les débits sur ses boîtiers et intègre donc des algorithmes qui rendent le dialogue IP plus efficace.
    Contrepartie ?
    Quand on utilise ce boitier pour autre chose que du protocole IP réseau pur (échange de données) les algorithmes sont moins efficaces (car moins optimisé) et du coup les débits d’effondrent.
    D’où l’incapacité de Nicolas de faire fonctionner les boitiers HDMI/Ethernet.
    C’est pour cela qu’il y a des kits CPL dévolus au transfert HDMI, car étudiés et optimisés pour le transfert de données audio/vidéo ;-)

  7. avatar
    Patrick Becker /

    Bonsoir,

    Juste pour mon information personnelle, c’est quoi comme cordon RJ45 que l’on voit sur la photo ?
    En fait, je voudrai savoir si un cable ethernet de construction plus haut de gamme (comme celui-ci) a vraiment une influence sur le transport de musique, de vidéo et d’autres informations (cela se joue-t-il au niveau des connecteurs, du blindage ou autres… ou cela reste-t-il minime) ?

  8. avatar

    @Patrick Becker – Bonsoir,

    Il s’agit du nouveau câble Ethernet Cat6 Oehlbach XXL Hyper Stream. De façon général, les câbles Cat6 et les ports Gigabit sont plus conseillés pour lire les vidéos HD, surtout si c’est en Samba avec des ISO Blu-ray.

    Après, de façon plus subjective et selon Oehlbach, ce câble est plus performant qu’un Cat6 classique, et permet de meilleurs débits, mais ça je ne l’ai pas testé encore et ça ne fait que 4 jours que je l’ai en fait :)

  9. avatar
    Vincent /

    Et avec du wifi ca passe ?

  10. avatar
    Vincent /

    J’ai eu une réponse du service clients : c’est non pour le wifi.

    Va falloir que je câble en dur…

  11. avatar
    Nicolas-34 /

    Bonjour,
    j’arrive un peu tard sur cette discussion, mais pouvez-vous me donner quelques détails concernant la bande passante utilisée, entre un émetteur et un récepteur, ainsi qu’entre un émetteur et plusieurs récepteurs. Si vous avez fait le test évidemment….
    D’avance merci…

  12. avatar
    Panaforever /

    Bonjour.

    J’ai commandé les miens, je vous explique l’utilisation prévu :

    Je voudrais pouvoir profiter de la freebox V6 dans la chambre aussi, du coup j’avais le choix entre louer une deuxième box multi tv à 10€ par mois, ou acheter un kit ici même présenté, je l’ai trouvé à 99€ avec deux recepteurs (un pour la chmabre et un pour la salle de jeux), du coup en dix mois le prix sera amorti par rapport à la location du multiTV et j’aurais le multi TV sur trois tv, ok je ne pourrais en regarder qu’une à la fois, mais avec ma femme et mon fils nous regardons la TV tous ensemble. Et au cas où j’ai quand même accés à mes médias via ethernet grace aux smarts tv.

    J’ai la chance d’avoir prévu un double réseau éthernet (2cables par gaine, donc double prise éthernet par point d’accés dans chaque pièces) quand j’ai construit notre maison… Ce qui me permet déjà d’accéder aux contenus videos et musiques en HD sur mes smarts TV.

    Je cherchais justement une solution de diffusion sur un deuxième écran, mais en HD, donc j’excluais tous type de transmetteur radio.

    Donc merci pour ce test et je vous tiendrais au courant de mon expérience dès réception.

    À plus tard. :-D

  13. avatar
    seb84 /

    Bonjour,
    Je cherche des infos sur ce produit, je comptais l’utiliser avec du CPL mais à lire les rapides commentaires ça n’a pas l’air de fonctionner… Aujourd’hui a – t – on toujours le même problème? Sur un précédent post je lis des kits cpl adapté au hdmi… avez-vous plus d’infos là-dessus?
    Merci pour votre aide!

    Sébastien

  14. avatar

    Vous avez trouvé la solution que je cherchais !!!!
    Je fais de la vidéo en multidiffusion en général en mettant un multiplexeur amplifié centralisé pour que toutes les liaisons ne dépassent pas 20m.
    Mais là, confronté à la hauteur de plafond qui m’oblige à rajouter 6m par câble, je ne passe plus.
    J’ai trouvé votre solution, j’ai tout switché dans une baie info et je me retrouve avec 50m par câble !!!
    Signal nickel, merci pour ce test !
    Cordialement Gérald Fernandez société EGTN à manoque (04)

  15. avatar
    guerpillon /

    Bjr
    Il ya t-il plus moderne désormais ? alimentaion du RX via le cable ethernet ? Faut il utiliser un switch parametrable ou non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:wink: :-| :-x :twisted: :) 8-O :( :roll: :-P :oops: :-o :mrgreen: :lol: :idea: :-D :evil: :cry: 8) :arrow: :-? :?: :!: