Facebook Tweeter Tweeter

Test Denon AVR-4520 : un amplificateur 9.2 très polyvalent !

IMG_9583

Après deux années sans tester d’amplis Denon, c’est avec enthousiasme que je reviens vers mes premiers amours home cinéma pour découvrir le modèle phare de la gamme 2013 du fabricant, l’ampli 9.2 Denon AVR-4520. Plein de promesses cet ampli propose une des connectiques les plus complètes du marché, de grandes capacités de préamplificateur, des fonctions en pagaille avec la gestion réseau et une prise en charge multimédia intéressante, une calibration Audyssey MultEQ XT32 Pro, une amplification annoncée très confortable avec 190 Watts / 6 Ohms par canal, l’AirPlay, des services de musiques à la demande, photos en ligne, etc. Autant dire qu’il affiche un profil très alléchant !

J’ai réalisé ce test en parti en salle dédiée de 50 m² avec des enceintes Yamaha Soavo, et en majeure partie dans mon salon de 30 m² sur des enceintes Magnat Quantum & Vector. En source, j’ai utilisé un lecteur OPPO BDP-103EU Signature d’Audiocom en connexion numérique, et un Cambridge Audio 752BD en connexion analogique. Je me suis également intéressé de prêt à sa prise en charge multimédia, ses fonctions de préamplificateur et son traitement vidéo à base de scaler Analog Device V8003 capable d’upscaling 1080p et 4K et de posttraitement vidéo paramétrable (sharpness, réducteur de bruit, etc).

Protocole de Test :

  • Amplificateur AV 9.2 Denon AVR-4520 (2800 €)
  • Lecteur OPPO BDP-103EU Signature Audiocom
  • Enceintes Magnat Quantum 1009 & Vector 207
  • Caisson de graves Velodyne EQMAX 15
  • Câble HDMI Aliencâble
  • Câble HP Oelbach Twin Mix Two
  • Câbles secteurs et modultations Muse (espace-musical)
  • Barette secteur Oehlbach Power Socket 908
  • TV Full LED 3D Sony 55HX950
  • Benchmark RMAA Pro (analyse de la préamplification)
Présentation

Présentation du Denon AVR-4520

Le design ne change pas vraiment chez Denon depuis de nombreuses années, affiné, revu quelque peu, mais toujours dans le même esprit. Le Denon AVR-4520 offre un design élégant, même si sa « gueule » ouverte en façade lui apporte un peu plus de caractère qu’avant, il est plus racé, mais cela reste moins « brut » et moins droit qu’un Onkyo, et aussi, il faut bien l’avouer moins costaud, avec un châssis plus fin, mais en aluminium également. Avec des dimensions de 434 x 195 x 421 mm pour 16,5 kg, il reste l’ampli le plus léger de sa gamme de prix avec le Pioneer SC-LX86 (18 kg), mais ce dernier est un Classe D. Il est bien plus léger que ses concurrents Classe A/B comme l’OnkyoTX-NR5010 (25 kg), ou le Yamaha RX-A3020 (20 kg). Quant à sa consommation, elle est annoncée à 780 Watts maximum, contre 1160 W pour l’Onkyo.

IMG_1234

IMG_0875Sa façade est donc très élégante, avec un écran digital qui propose un affichage complet des informations et surtout permet de naviguer dans les serveurs, HDD connecté via USB et dans les dossiers pour une utilisation musicale sans devoir allumer la TV . On y  trouve pas mal d’informations comme l’affichage des tags, nom des fichiers audio ou radios en cours de lectures, configuration des enceintes, signal audio en entrée et en sortie, signal vidéo en entrée et en sortie.

IMG_0881IMG_0879Comme je le disais plus haut, une fois sa trappe baissée, le Denon est comme bouche  ouverte pour laisser apparaitre une multitude de boutons de sélection, qui permettent de tout contrôler et régler sans télécommande, ou configurer les Zone 2, 3, 4 ou REC, ou encore activer un mode Quick Select qui s’apparente aux modes Scene chez Yamaha (cela permet d’assigner divers réglages et modes à diverses sources). La façade propose également un port USB 2.0 qui gère et recharge les iPhone/iPod/iPad, une entrée HDMI 1.4a, et des entrées analogiques stéréo et composite, sans oublier la sortie casque et la prise micro pour la calibration Audyssey MultEQ XT32 Pro. Notez également un deuxième potentiomètre (en plus du volume) qui permet de sélectionner une source rapidement). La trappe manque un peu de solidité comparé aux amplis Yamaha qui disposent d’une trappe épaisse montée sur vérins hydrauliques.

IMG_1230 IMG_1231

La connectique est superbe, d’excellente qualité, plaquée or, tout simplement la plus complète que j’ai pu voir cette année. Contrairement à Onkyo, Denon conserve l’entrée analogique 7.1 pour mon plus grand plaisir (j’utilise beaucoup l’analogique). Autre point très intéressant, la section PreOut est très fournie avec une sortie PreOut 11.2 que l’on peut gérer de diverses façons (j’y reviens, c’est impressionnant !), mais aussi des PreOut Media Player, Zone 2 et 3 et même une Zone 4 via HDMI. En effet, si on trouve toujours 7 entrées HDMI (dont une en façade) avec gestion du MHL, InstaPrevue, Deep Color, xvColor, 3D, et 4K/Quad HD, cet amplificateur propose pas moins de 3 sorties HDMI dont deux ARC, capable d’envoyer des signaux audio et vidéo en simultané, ou vers une seule sortie, ou en Zone 4. Le posttraitement vidéo peut être appliqué différemment en sortie HDMI 1 et 2 grâce au scaler Analog Device  V8003 capable de gérer deux flux vidéo de façon indépendante, et l’upscaling 1080p et Ultra HD.

IMG_1232

Également présentes, 6 entrées RCA stéréo, 2 entrées Optique et 2 Coaxiale, 2 prises Trigger 12v pour commander l’extinction/l’allumage d’un éventuel ampli de puissance en Pre-Out, une interface RS-232C,. Vous remarquerez 11 paires de borniers, avec une paire assignable en Surround Back, Speakers B ou Biamplification (mais sachez que l’OSD permet un nombre d’assignations et de configurations impressionnant, j’y reviens dans la présentation de l’OSD). Autre précision pour les amateurs de S.A.CD, cet ampli gère la conversion de S.A.CD 5.1 directement en analogique grâce à son DAC 192/32 capable de gérer le DSD. Intéressant, surtout que cet ampli propose le fameux port Denon Link HD qui permet de synchroniser l’horloge maitre pour réduire le jitter lors des transferts numériques (DSD, LPCM, flux binaires, etc). Enfin, pour l’intégration, on trouve un switch Ethernet 4 ports, un déport IR, une antenne FM, 3 entrées/sorties Composite vidéo, 3 entrées/2 sorties YUV composantes et une entrée Phono MM.

IMG_9588Un mot sur la télécommande qui fait un peu cheap, mais très pratique, programmable (avec des touches pour les macros), touches rétroéclairées qui s’illuminent dès que votre main approche la télécommande (pratique dans le noir) et toutes les fonctions utiles et habituelles. On notera plus particulièrement des boutons d’accès rapides comme l’InstaPrevue (qui permet de visualiser les sources HDMI sur de petites fenêtres affichées en pop-up sur l’image de la TV, la touche Option qui permet d’activer/désactiver rapidement le posttraitement vidéo, 4 boutons assignés à vos stations radio favorites pour y accéder en une touche, le choix des modes audio rapides sur les touches de couleurs verte, rouge, bleu, et jaune, dont le mode Pure Direct très efficace chez Denon et actif sur le PCM et DSD.

Caractéristiques techniques du Denon AVR-4520 en bref

  • Nouveau design avec trappe à l’avant
  • Amplification 9.2 : 9 x 150 Watts sous 8 Ohms (190 W / 6 Ohms)
  • DTS-HD MA, Dolby TrueHD et Prologic IIz, Audyssey DSX, DTS-Neo:X
  • 7 entrées HDMI et 3 sorties 1.4 : ARC, 3D, Deep Color, xvcolor, 1080/24p, CEC, 4K & Quad HD Passthrough, Zone 4
  • 3 Sources / 3 Zones : possibilité de diffuser différentes sources connectées en HDMI via HDMI out + HDMI Zone 2.
  • Processeur Video Analog Device ADV8003 : upscaling 1080p, Quad HD & 4K
  • Audyssey MultEQ XT32 Pro Ready, Dynamic Volume, Dynamic EQ, Audio Restorer
  • Audyssey Sub EQ HT : égaliseur Sub avec gestion des deux caissons
  • Circuit AL32 Processing Plus, Denon Link HD (réduction du jitter)
  • Compatible DLNA, AirPlay, Windows 7, UPnP
  • OSD graphique avec assistant de configuration
  • USB & UPnP : FLAC 96/24 en 2.0, WMA, MP3, AAC
  • DLNA 1.5 : Network Streaming, mise à jour auto, Radios internet vTuner, Flickr, Spotify
  • Made for iPad/iPod/iPhone : connexion directe via USB, Application Denon Remote
  • Mode Pure audio, Audio Restorer, Direct
  • Entrée analogique 7.1 et PreOut 11.2
  • 5 x RCA, 1 Phono MM, 3in/3out Composite, 2 Optique, 2 Coaxiale, antenne FM, Ethernet, USB en façade, 11 paires de borniers, une paire de borniers assignables en Surround Back ou Biamplification, ou encore Speakers B, 2 x Trigger 12v, IR in/out, cordon d’alimentation détachable, Switch Ethernet 4 ports,
  • Denon Link HD, Zone 2 (audio / Vidéo (composite, YUV ou HDMI) et Zone 3 (audio)
Interface & Fonctions

Présentation de l’interface (OSD)

L’interface (OSD) Denon n’est pas très fun, ce n’est pas vraiment le point fort de cet ampli AVR-4520, mais elle est très complète et assez simple d’utilisation, s’affiche en surimpression transparente de l’image en cours de lecture. On trouve même un assistant de configuration très bien pensé, notamment lors du guidage pour faire la calibration automatique. Tout y est expliqué, chaque fonction est accompagnée d’une petite description en bas très utile ! On trouve de nombreux réglages très utiles, d’autres moins, une gestion très complète de la correction acoustique soit automatique via Audyssey, soit manuelle avec un égaliseur 9 bandes, mais sans facteur Q. Regardons tout ça de plus prêt …

IMG_9590

Menu Audio

Un des menus les plus importants, puisque c’est ici que nous pouvons régler le rendu audio de l’ampli avec en premier lieu une fonction très intéressante : Amélioration des Dialogues. Elle apporte un niveau de précision sur les dialogues vraiment intéressant, surtout qu’on peut régler son intensité si le film offre des voix en retrait. On peut également régler le niveau des 2 subwoofers éventuellement connectés, la tonalité (aigu/grave), l’EQ Cinema pour atténuer les aigus (une sorte de X-Curve), la fonction Restorer qui améliore la reproduction des formats lossy comme le MP3, l’AC3, le DTS, AAC, WMA, etc. C’est ampli propose l’Autolipsync, mais on peut aussi modifier le délai manuellement pour synchroniser l’audio avec la vidéo.

IMG_9597

Et bien-sûr, on trouve la calibration Automatique Audyssey MultEQ XT32, la version la plus abouti de chez Audyssey qui marche très bien si on prend soin de faire les choses comme il faut (bon placement des enceintes, et du caisson réglé sur 75 dB (avec une phase pour ajuster le volume du caisson), placer le micro sur un pied (et non sur un coussin par ou sur une surface réfléchissante, par exemple) et placer le micro où il faut sur les 8 positions de mesures possible. Malgré tout ça, j’ai quand même dû revoir un peu les niveaux des enceintes avec un décibel-mètre qui relevait des écarts jusqu’à 6 dB entre les enceintes après calibration.

IMG_0011 IMG_0012 IMG_9857

Cependant, la correction acoustique est très efficace et corrige très bien l’acoustique de la pièce avec une bonne égalisation automatique). Notez qu’il est possible d’opter pour trois profils d’égalisation différents (Audyssey, Bypass sur les Frontales, Flat (pour une réponse en fréquence linéaire ou Graphic EQ). Avec ce dernier mode on fera l’égalisation manuellement sur 9 bandes disponible sur tous les canaux y compris le canal de graves, mais pas de réglage du facteur Q. On trouve un réglage Dynamic EQ, Dynamic Volume, Audyssey LFC pour filtrer les très basses fréquences (pour ne pas gêner voisin ou famille qui dort) et enfin l’optimisation de l’Audyssey DSX (largeur et hauteur de scène).

IMG_9596

Menu Vidéo

C’est ici qu’on peut faire tous les réglages vidéo et HDMI. Je reviens plus loin sur les performances du traitement vidéo, mais sachez qu’il est possible de le bypasser pour ne pas altérer le signal vidéo si celui-ci ne doit pas être traité, ou activer le CEC, ou même opter pour un V-Strech (étirement vertical de l’image pour projection 2.35:1).

IMG_9601 IMG_9602

Menu Entrées

Ce menu permet d’assigner les entrées (vidéo, SPDIF, HDMI, analogique, etc), les renommer, sélectionner l’entrée HDMI ou analogique 7.1 pour l’audio avec un réglage du niveau (audio) en entrée, bref du classique…

IMG_9603 IMG_9604

Menu Enceintes

Aussi important que le menu Audio ou presque, ici on pourra soit lancer la correction acoustique automatique Audyssey, soit tout régler manuellement (Affectation de l’amplification ou des PreOut, nombre d’enceintes connectées et la configuration, les distances des enceintes par rapport à la position d’écoute, le niveau de chaque canal, le crossover (réglable individuellement sur chaque canal), le filtre passe-haut de canal de grave (avec la possibilité de reproduire le canal de grave + les graves des enceintes configurées en satellites), l’impédance des enceintes (4, 6 ou 8 Ohms).

IMG_1006IMG_1033 IMG_1034

Je détaille un peu les possibilités offertes par la gestion de l’amplification et des sorties PreOut. Premièrement, il faut savoir que le Denon AVR-4520 est l’un des rares amplis AV intégrés à proposer la possibilité de désactiver totalement l’amplification interne pour l’utiliser comme un vrai préampli (le RX-A3020 ne le permet pas par exemple, et pour avoir mesuré pas mal de sorties PreOut il y a toujours un peu de dégradation si l’amplification reste active et l’ampli chauffe et consomme alors qu’il n’en a pas besoin). De plus, le Denon  permet un nombre de configurations hallucinant ! On peut tout faire ou presque, que ce soit utiliser les Frontales en PreOut (intéressant si on dispose d’un ampli de puissance stéréo), biamplifier les Frontale en 5.2 ou 7.2, ou des enceintes B, utiliser des Front A+B,  limiter l’amplification en 5.1 pour répartir la puissance sur 5 canaux au lieu de 9, bref, voyez plutôt les captures qui seront plus parlantes qu’un long discourt (et encore, toutes les possibilités ne sont pas listées ici, ça serait trop long).

IMG_1005 IMG_1008 IMG_1009 IMG_1011 IMG_1012 IMG_1013 IMG_1019 IMG_1020 IMG_1029

Menu Réseau

Menu classique, avec mise en oeuvre de la connexion réseau qui permet de faire les mises à jour du firmware, lires des photos et musiques stockées sur NAS ou ordinateur via UPnP (pas de Samba comme chez Onkyo), contrôler l’ampli grâce à une interface web directement depuis le navigateur internet sur un PC, accéder à des milliers de webradios via la base de données vTuner, ou encore accéder à son compte Spotify pour de la musique à la demande illimitée pour 10 € par mois, mais de qualité lossy (MP3Ogg à 322 kbps).

Sachez qu’on peut modifier le nom de l’ampli sur le réseau, activer un proxy, régler manuellement ou automatiquement le DHCP.

Menu Général

IMG_1035 IMG_1036 IMG_1037

Tous les réglages dans la catégorie « Divers » sont placés ici. Cela va de la configuration des Zone 2 et 3 (très complet : tonalité, niveau canal droit et gauche, filtre passe-haut, mono ou stéréo, volume, etc), renommer les zones, renommer les Quick Select, réglages des sorties Trigger pour contrôler l’ectction d’un ou deux amplis de puissance en PreOut, afficher les infos Audio et Vidéo, régler l’affichage digital e façade,  verrouiller les réglages, etc, etc.

Assistant de Configuration

Denon propose un excellent assistant de configuration pour tout régler de manière très simple et très bien expliqué. Une excellente initiative de la part du constructeur !

Réseau et multimédia

Gestion Réseau & Multimédia

La partie multimédia est en progrès chez Denon, mais reste encore en retrait comparé aux amplis Onkyo, pas d’Aupeo!, pas de protocole réseau SAMBA, pas de MP3Tunes, mais l’essentiel est là avec une compatibilité AirPlay, l’accès à Spotify, le service de musique à la demande le plus en vue actuellement (très complet avec des milliers d’albums disponibles, mais de qualité moyenne en MP3, et surtout payant), une prise en charge multimédia audio très intéressante, l’accès aux Webradios vTuner ou encore, plus rare, aux photos de Flickr. Notez tout de même deux points importants, il vous sera impossible d’accéder au réseau si vous êtres en mode Direct ou Pure Direct,et l’ampli ne gère toujours pas le système de fichier NTFS (un comble de nos jours, même si cela ne pose pas de souci de stockage, car la musique ne dépasse jamais les 4 Go, mais pratiquement tout le monde stock sur HDD formaté en NTFS donc il faudra refaire le formatage de son HDD ce qui est plutôt problématique !).

Services Internet : c’est mieux …

On récapitule donc tous ces services internet avec Spotify, qui est celui que j’utilise pour sa base de données impressionnante de plusieurs millions de titres. Ce service est payant, 10 euros par mois pour une écoute illimitée, mais la musique reste du streaming compressé (qualité lossy 320 kbps en Ogg), donc de moins bonne qualité que ce qu’on peut avoir via UPnP avec ses musiques compressées en Flac lossless (720 kbps minimum). Cela dit ça permet de découvrir pas mal de musiques et la qualité n’est pas si mauvaise. Dommage que Qobuz ne soit pas accessible sur ce genre d’appareil…

IMG_1200vTuner, qui est la plus célèbre et indispensable base de données de webradios avec des milliers de stations du mode entier. Flickr, une base de données de photos en ligne pour professionnel et particulier, un concurrent à Picasa. LastFM, indisponible en France, donc inutile, et MediaServer qui permet d’accéder aux musiques et photos JPEG stockées sur un ordinateur ou un NAS via UPnP (pas de SMB donc). Enfin, on trouve un onglet « Favoris » qui permet de créer des raccourcis vers les stations webradios ou dossiers partagés les plus utilisés.

Notez également quelques fonctions très utiles comme la compatibilité AirPlay, la possibilité de contrôler l’ampli depuis une application iOS et Android, et même la possibilité de configurer et piloter l’ampli depuis un navigateur internet grâce à son IP.

Web Control

Compatibilité multimédia audio

À part cette déception d’absence de gestion NTFS, qui nous oblige de stocker sur FAT32, la gestion multimédia audio et photo est assez intéressante avec la possibilité de lire le FLAC 44.1 à 192 kHz/24 bits, et même du LPCM DXD (384 kHz via UPnP, mais dowsanplé en 192 kHz), Wav/LPCM 192 kHz, Wav-DTS (rips de CD-DTS), WMA, AAC, M4A. On peut également lancer des diaporamas en photos JPEG HD sur fond musical de notre choix. En revanche, je suis un peu déçu de voir que cet ampli qui gère si bien le DSD du Super Audio CD, ne soit pas capable de lire les fichiers DSD ou DSF que l’on trouve de plus en plus sur les sites de téléchargements de musiques audiophiles comme HighResAudio. Le Denon AVR-4520 ne gère pas non plus le MLP, le DTS-HD et TrueHD, l’Ogg, ou encore le ALAC via USB ou UPnP.

IMG_1000 IMG_1001

Le lecteur audio est assez complet, propose l’affichage des tags, le contrôle de la lecture, l’affichage des pochettes intégrées aux dossiers musicaux ou aux fichiers. Il permet également de faire des recherches et naviguer dans les dossiers pendant la lecture d’une musique sans l’interrompre.

De plus, l’affichage digital de l’ampli affiche tout un tas d’informations comme le débit, le codec, les tags, la durée, le N° de plage, et surtout le chemin des dossiers et le nom des morceaux pour utiliser la lecture audio DLNA ou USB TV éteinte.

IMG_1002

Les points essentiels à retenir de cette compatibilité DLNA et USB :

  • Via USB : gestion du FAT32, mais pas du NTFS
  • Lecture réseau : gestion du protocole UPnP (mais pas SAMBA ou NFS), avec affichage des pochettes sur le Flac, WAV, et MP3, tags, infos de lectures, seeking, etc
  • Prise en charge des FLAC, MP3, WMA, WMA Lossless, WAV & WAV-DTS, AAC, M4A et LPCM
  • Les FLAC et WAV sont gérés en 44.1, 88.2, 96, 176.4, et 192 kHz
  • Le DXD 384 khz est lu via UPnP (pas via USB), mais dowsamplé en 192 khz / 24 bits
  • Les Flac et WAV 5.1 ou en Quadriphonie son downmixés en stéréo
  • Les FLAC 5.1 192 khz (Rip de Pure Audio Blu-ray) sont lus, mais downmixés en stéréo et ils saccadent …
  • Lecture des Wav-DTS (rips de CD-DTS) en DTS 5.1
  • Absence de lecture des MLP ou TrueHD 5.1. Il s’agit de rips de DVD-Audio (pour le MLP)  ou de fichiers téléchargés légalement sur certains sites (des amplis comme Onkyo les lisent)
  • Absence de lecture des fichiers DSD (DSDiff)& DSF : là aussi, regrettable puisque l’ampli gère le DSD. Il s’agit de rips de S.A.CD disponibles en téléchargement gratuit ou payant sur certains sites en toute légalité (les amplis Onkyo peuvent les lire)
  • Le procédé Restorer offre une amélioration très efficace sur l’écoute des radios et fichiers audio lossy (compressés avec pertes) mais ne permet pas de retrouver la même qualité d’origine. Un format de compression sans perte comme le FLAC ou non compressé comme le WAV/LPCM reste tout de même vivement conseillé.
  • La qualité de décodage des formats audio est d’excellente facture
  • Les Ogg Vorbis, ALAC, et APE (Monkey’s Audio) ne sont pas reconnus
  • L’affichage digital permet de naviguer dans les dossiers TV éteinte, affiche les noms des morceaux  et des radios. Il est également possible d’afficher les infos (échantillonnage (Hz), profondeur (Bit), codec, débit, etc).
  • Pas de gestion vidéo, ni de liste de lecture m3u, mais des photos JPEG
  • Il est possible de lancer et configurer des diaporamas en JPEG sous fond musical de son choix
  • La qualité de lecture des Flac et Wav LPCM est vraiment superbe grâce à une conversion N/A de grande qualité ! Digne des meilleurs lecteurs réseau.
  • La lecture Gapless est fonctionnelle via UPnP
Traitement Vidéo

Traitement Vidéo du Denon AVR-4520

Peut être un peu décevant, Denon renouvelle l’intégration du scaler vidéo Analog Device (ADV8003) qui a la particularité de pouvoir traiter deux flux vidéos en même temps, d’être fonctionnel sur la vidéo 3D, de proposer des filtres vidéos ajustables manuellement, et de propose un désentrelacement I/P et un upscaling 1080p et Ultra HD sur les sources analogiques et numériques. Ce ADV8003 à l’avantage de proposer un sharpness très doux, presque trop doux et cause de remontées de bruit. Je dois dire que je le trouve très en retrait face traitement vidéo du Yamaha RX-A3020, la meilleure intégration que j’ai pu voir du processeur HQV sur un ampli, même si ce dernier n’est pas opérationnel sur la 3D. Par contre, l’upscaling 1080p est très intéressant…

IMG_1244

Présentation du traitement vidéo du AVR-4520

Pas d’ISFccc, mais le traitement vidéo du Denon AVR-4520 est tout de même plutôt complet avec plusieurs modes : Standard, Vif, Film, Streaming et surtout Personnalisé qui permet d’ajuster les filtres manuellement. Pour ma part, je déconseille l’utilisation des modes prédéfinis, surtout que le mode film, censé être le plus approprié pour le Blu-ray, engendre une dérive rouge pour offrir une température chaude,et si le diffuseur est déjà calibré ce mode dérèglera toute la calibration.

IMG_1077 IMG_1087

IMG_1038

Intéressons-nous surtout au mode Personnalisé qui propose un réglage du contraste, luminance, teinte et saturation (inutiles si le diffuseur et le lecteur sont bien calibrés), mais surtout un filtre réducteur de bruit et un filtre « amplificateur  » de netteté (similaire au Sharpness que l’on retrouve dans plusieurs lecteurs Blu-ray comme le OPPO utilisé dans ce test.

Qualité du traitement vidéo et upscaling du Denon

Le réducteur de bruit est très léger. C’est sûr, il ne floute pas l’image, mais il ne corrige pratiquement rien, les bruits, fourmillement et artefact sont toujours visibles, même au dosage le plus élevé. Le renforcement des détails est un peu plus efficace, il a tendance à entrainer un peu de bruit au-dessus de +6, mais à tout de même l’avantage d’être très progressif et très doux sur les premiers paliers de 0 à +6. Ceux qui n’aiment pas les images trop sharpées, seront sûrement satisfait de se filtre d’accentuation des détails, pour ma part je le trouve insuffisant, préférant nettement le filtre Sharpness de l’OPPO plus cash sur les deux premiers niveaux, mais très efficace. Certains le trouveront donc trop agressifs, les mêmes qui apprécieront celui du Denon :)

Ci-dessous et dans l’ordre : Vidéo Directe sans traite ni par le Denon, ni par le lecteur, puis Denon avec Sharpness à +6, puis à +12 (les différences ne sont pas flagrantes…)

IMG_1223 IMG_1224 IMG_1226

Par contre, je trouve l’upscaling 1080p très performant ! Il améliore nettement la définition et précision de l’image des DVD. À vrai dire, pour peu que le DVD ne soit pas trop mauvais, c’est une vraie redécouverte des œuvres en SD littéralement transformées par l’upscaling 1080p du Denon. Il manque juste un petit filtre réducteur de bruit efficace pour corriger les vidéos SD les plus compressées.

Ci-dessous : le DVD Batman non upscalé, puis upscalé par le Denon

Direct (2) Upscaling +12 (2)Direct Upscaling +12

Je regrette également qu’il n’y ait pas plusieurs modes personnalisés mémorisables pour configurer un traitement adéquat pour diverses qualités de source (Blu-ray, DVD et vidéos compressées par exemple). Le Yamaha RX-A3020 propose par exemple 5 modes mémorisables, 3 réducteurs de bruit différents, et paliers pour le sharpness et l’accentuation des contours, mais il me semble moins performant sur l’upscaling 1080p. Je n’ai évidemment pas pu tester l’upscaling 4K (pas de diffuseur 4K sous la main  :)

Sur les signaux 3D, le ADV8003 reste fonctionnel sur les réglages de luminosité, contraste et teinte, saturation, mais étrangement le réducteur de bruit et le sharpness ne sont pas fonctionnels en 3D, dommage. À l’heure actuelle, seuls les Onkyo à base de Marvell et dépourvus de HQV comme le NR616 proposent un sharpness fonctionnel en 3D, ni les amplis Onkyo haut de gamme (HQV), ni les Yamaha, ni donc les Denon ne proposent cette fonction. Là aussi, j’utilise donc le Sharpness de l’OPPO fonctionnel sur la vidéo 3D.

Traitement Audio

Traitement Audio du Denon AVR-4520

C’est sur ce terrain que pour moi, le Denon AVR-4520 fait très fort et se démarque vraiment de la concurrence. Certes, ce n’est pas un ampli qui propose une grosse puissance, ni une attaque démoniaque, mais c’est l’un des rares amplis AV a être aussi performant en musicalité qu’en prestations home cinéma. Je trouve que la préamplification de cet ampli est tout simplement exceptionnelle avec une spatialisation superbe ! Ni froid, ni trop chaleureux, ni doux, ni dur sur les aigus, c’est un ampli assez neutre finalement, mais qui nécessite tout de même de faire attention aux associations (source et enceintes).

IMG_1237

Qualité du traitement audio du Denon AVR-4520

Au départ je suis parti sur les enceintes de la gamme Vector de Magnat, mais force est de constater que l’association offrait un timbre un peu trop chaleureux à mon goût. J’ai eu de bien meilleurs résultats avec des enceintes plus claires et dynamiques comme les Triangle ou les Magnat Quantum 1009. En effet, le Denon est un ampli qui offre des timbres assez ronds dans les médiums, mais des aigus très détaillés et clairs, surtout en mode Pure Direct, idéal pour écouter de la musique. Contrairement à ce que j’ai pu lire sur cet ampli, il est très dynamique, mais attention, je parle bien de gamme dynamique (capacité à offrir un son très riche et détaillé) et non d’attaque et de puissance. On confond souvent l’attaque et la puissance d’un ampli avec sa dynamique. Vous le verrez lors des mesures, cet ampli est capable de délivrer une gamme dynamique de 110 dB que un signal 24 bits et un niveau de bruit tout aussi bas (-111 dB), c’est bien au-delà que pas mal de lecteurs ou DAC. IMG_9583

Cet ampli offre une superbe musicalité, son seul petit défaut comparé à des amplis hifi sera son amplification qui manque d’attaque, de tonus. Autant dire qu’avec la qualité de sa préamplification (musicalité et spatialisation),en l’associant à un ampli de puissance en PreOut le Denon est capable d’offrir des performances rarement atteintes. Je retrouve  ces aigus légèrement montants, qui peuvent être trop présents sur certaines enceintes et engendrer des « S » qui sifflent, mais avec une bonne association le résultat peut-être magnifique avec un niveau de détails dans le haut du spectre assez bluffant ! Notez tout de même que l’e Cinema EQ permet de réduire justement cette petite montée dans l’aigu pour un sont plus « cinéma », un peu à la façon du filtre X-Curve chez Pioneer.

cheval_de_guerre_2

Cheval de Guerre (très joli film)

Ses médiums sont parfaitement articulés avec une reproduction des voix précise, intelligible et soutenue (d’autant plus qu’un mode d’amélioration des dialogues permet d’exploiter au mieux même les films souffrants de dialogues en retrait). Quant au grave, il n’est pas aussi profond qu’un Onkyo ou un  Yamaha, mais il a l’avantage d’être ferme, rond, précis et rapide, très intéressant sur la musique, et s’il venait à manquer de profondeur en utilisation home cinéma, le canal de grave de cet ampli est tout simplement démoniaque ! Le caisson Velodyne EQ-MAX 15 en tremble encore : percussion, profondeur, fermeté, rapidité et parfaite maitrise des graves via le canal LFE ! cette qualité permet de ressentir plus de puissance subjective. Je peux vous dire que sur certaines scènes de bombardements dans les tranchées du film Le Cheval de Guerre, ou lors des explosions dans Batman, ou des échanges de coups de canon dans Master & Commander, ou encore l’incontournable TRON ça cogne sévère sur le caisson !

IMG_0663

Attention, ce n’est pas l’ampli le plus puissant de sa catégorie, mais il est parfaitement capable de mettre sans dessus/dessous un salon de 30 m². On regrettera tout de même ce manque d’attaque comparé aux amplis Pioneer Classe D (qui par contre manquent un peu de musicalité à mon goût), et un petit manque d’aération à fort volume. En revanche, niveau spatialisation il offre une immersion exceptionnelle. Je ne retrouve pas autant l’effet bulle des amplis Yamaha, mais presque et avec le réalisme et naturel des timbres, cette image sonore très précise, ces détails et cette musicalité (que je préfère aux amplis Yamaha) l’immersion est tout de même vraiment bluffante. On est vite transporté au coeur de l’action.  Les effets surrounds sont parfaitement maitrisés, enveloppent parfaitement la scène arrière, et encore une fois on y retrouve cette richesse qui offre un réalisme troublant et émouvant.

IMG_1012

Une des autres grosses qualités de cet ampli, c’est les possibilités multiples de configurations d’enceintes. Avec le DSP Prologic IIz ou mieux l’Audyssey DSX, on peut se monter un mur d’enceintes frontales (avec Front A+B,  Front Wide, et/ou Front High). Les enceintes Wide offrent de meilleures transitions entre les frontales et les surrounds. Les Front High permettent de profiter d’effets verticaux pour mieux retranscrire une scène d’orage, d’hélicoptère qui vous passe au-dessus de la tête. J’ai encore à l’esprit la scène d’intro de Gladiator lorsqu’ils décochent leurs centaines de flèches : vous avez littéralement l’impression qu’elles vous arrivent dessus en provenance du ciel ! Et pour ceux qui auront la chance d’exploiter pleinement l’amplification et les possibilités offertes par les PreOut 11.2, il sera difficile de trouver mieux en effet bulle sonore. Vraiment, du très (très) grand spectacle !

Le Denon AVR-4520 en écoute hifi : CD, Flac et Super Audio CD.

Encore une fois, il ne lui manque qu’une amplification de qualité pour apporter des performances de très au niveau, alors pour ceux qui auront la chance de lui coller un ampli de puissance stéréo de qualité en PreOut Front, foncez ! Le résultat peut être absolument sublime, grâce, encore une fois, à sa conversion N/A de qualité. Sans conteste, si l’Audyssey apporte de très bons résultats en écoute HC, le mode Direct ou Pure Direct sont tout de même fortement conseillés en écoute hifi. Surtout que ce mode est également compatible DSD Pure Direct et est très efficace chez Denon. D’autant plus intéressant si votre source est un lecteur audiophile connecté en analogique, l’ampli ne dénaturera pas la qualité du signal qui sera transmis par un chemin très court à l’amplification.

IMG_9859 IMG_9863

Mais le Denon se suffit aussi à lui même, que ce soit avec un lecteur connecté en numérique, ou sur l’écoute des FLAC Studio Master via UPnP. Le décodage est de très bonne qualité, et même meilleur que pas mal de DACs externes sur un signal 24 bits. En effet, pour le CD rien ne vaudra un bon lecteur CD connecté en analogique, le Denon offre une gamme dynamique un peu basse sur du 16 bits (94 dB) et un niveau de bruit un peu haut (-93dB).

En revanche, la séparation des canaux est très bonne, très peu de diaphonie, ce qui apporte une belle profondeur de scène, toujours ce timbre très naturel, un poil chaleureux, très détaillé au niveau des aigus et une excellente reproduction des voix masculines comme féminines. Par contre, l’amplification interne pose ses limites à très fort volume, le message devient un peu fatigant.

OPPO BDP-105EU (35)

C’est également sur le S.A.CD que cet ampli m’a offert ses meilleures prestations. Là aussi, la conversion analogique directe de DSD est de très grande qualité, conserve le son si naturel et chaleureux propre à ce support. Encore une fois, pour peu qu’on associe un amplificateur de puissance digne de ce nom, on atteint vraiment des sommets avec l’écoute de S.A.CD : quelle spatialisation, précision, détails, sensualité des timbres, douceur, et cohérence ! Les meilleurs S.A.CD de Diana Krall sont un pur délice avec une sensualité rare au niveau de la voix. La pureté des enregistrements des S.A.CD de LINN Records est sublimée. La scène est parfaitement retranscrite au niveau de l’image sonore, on localise parfaitement les musiciens, les instruments, avec cette impression d’être dans une salle plus grande, presque sur scène entourée par les musiciens. Le signal est propre, limpide, les sons sont vrais, palpables et denses.

Benchmark RightMark Audio Analyzer

Appareil analysé Denon AVR-4520
Échantillonnage 24-bit, 96 kHz
Interface
Signal testé Sortie PreOut Pure Direct
RMAA Version 6.2.3 PRO
Filtre 20 Hz – 20 kHz ON
Normalisation de l’Amplitude ON
Niveau en sortie 0.1 dB / 0.0 dB
Mono mode OFF
Calibration signal, Hz 1000
Polarité correct/correct
Réponse en Fréquence (40 Hz – 15 kHz), dB
+0.03, -0.24
Très Bon
Niveau de bruit, dB (A)
-110.6
Excellent
Gamme Dynamique, dB (A)
109.4
Excellent
THD, %
0.0009
Excellent
THD + Bruit, dB (Pondéré A)
-97.0
Excellent
IMD + Bruit, %
0.0015
Excellent
Diaphonie Stéréo, dB
-101.7
Excellent
IMD  à 10 kHz, %
0.0014
Excellent
Performance Générale
Très Bonne

Réponse en Fréquence

De 20 Hz à 20 kHz, dB
-0.47, +0.03
De 40 Hz à 15 kHz, dB
-0.24, +0.03

fr

Niveau de Bruit

Left
Right
RMS Puissance, dB
-109.4
-109.5
RMS Puissance (Pondéré-A), dB
-110.5
-110.6
Niveau des pics, dB FS
-89.7
-90.3
DC offset, %
+0.0
+0.0

noise

Gamme Dynamique

Left
Right
Gamme Dynamique, dB
+108.2
+108.4
Gamme Dynamique (Pondéré-A), dB
+109.4
+109.4
DC offset, %
-0.00
-0.00

dynamics

THD + Bruit (à -3 dB FS)

Left
Right
THD, %
+0.0011
+0.0008
THD + Noise, %
+0.0014
+0.0012
THD + Noise (A-weighted), %
+0.0016
+0.0013

thd

Distorsion d’intermodulation

Left
Right
IMD + Noise, %
+0.0015
+0.0014
IMD + Noise (A-weighted), %
+0.0013
+0.0012

imd

Diaphonie Stéréo

Left
Right
Crosstalk at 100 Hz, dB
-98
-96
Crosstalk at 1000 Hz, dB
-101
-101
Crosstalk at 10000 Hz, dB
-80
-80

cross

IMD (Balayage de Tonalité)

Left
Right
IMD + Noise at 5000 Hz,
0.0014
0.0014
IMD + Noise at 10000 Hz,
0.0012
0.0013
IMD + Noise at 15000 Hz,
0.0014
0.0014

imdswept

Conclusion

Conclusion

A mon sens , le Denon AVR-4520 est l’ampli qui réussi le mieux à réunir l’expérience home cinéma et hifi. Certes, il manque d’attaque et de puissance par rapport aux amplis au même prix, mais se rattrape largement par une préamplification de très haut niveau, sa spatialisation, sa musicalité, la précision des aigus, son timbre très agréable, l’excellente reproduction des médiums qui permet d’offrir des dialogues très intelligibles et soutenus.

Pour ceux qui en auront la possibilité, je trouve que de tous les amplis testés c’est celui qui se comporte le mieux utilisé comme Préamplificateur. Il offre un vaste choix de configurations, d’affectation de l’amplification interne et des PreOut, et surtout la possibilité de désactiver totalement l’amplification interne (ce que très peu d’intégrés proposent). Certes, cela fait sérieusement monter la facture, mais avec un ampli de puissance de bonne qualité, le résultat touche à la perfection autant en écoutes hifi que home cinéma.  C’est vraiment regrettable que Denon ne propose pas de Préamplificateur, je signe de suite !

IMG_1234Quoi qu’il en soit, dans un salon de 30 m² comme le mien, il offre largement assez de puissance pour offrir des prestations plus que convaincantes et driver des enceintes gourmandes. Je conseillerai tout de même des enceintes assez claires et dynamiques pour cet ampli, pur ne pas trop verser dans un timbre trop chaleureux, mais attention à ses aigus un peu montant qui peuvent ne pas coller avec certaines enceintes.

En terme de fonctionnalité, difficile de faire mieux avec l’AirPlay, les Webradios, la correction Audyssey MultEQ XT32 Pro Ready, Spotify, la possibilité de contrôler l’ampli via une application iOS et Android, connecter les iDevices via USB, une bonne gestion multimédia audio et JPEG, surtout via UPnP car je regrette l’absence de support NTFS via USB. LA lecture du Flac est excellente, tant pour la qualité du décodage, que la gestion des pochettes, des tags, du Flac 192 kHz, ou de la lecture gapless.

Le traitement vidéo est en demi-teinte, très performant pour upscaler les sources en 1080p, il reste très limité pour retraiter un Blu-ray. Le filtre sharpness est trop faible à mon goût, puisque j’aime les images très en relief et très détaillées (sharpées) mais sera peut être suffisant pour les amateurs d’image douce et de posttraitement qui n’en font pas trop.

Expérience Audio - 5 étoilesExpérience Vidéo - 3 étoiles

Je lui accorde donc ses cinq étoiles pour sa qualité audio, mais il seulement 3 étoile en vidéo pour son excellent upscaling, mais son sharpness et son réducteur de bruit peu efficaces, non fonctionnels sur la vidéo 3D et l’absence de modes mémorisables pour plusieurs réglages personnalisés. Le Denon AVR-4520 est vraiment un superbe amplficateur très musical et polyvalent qui ravira les utilisateurs 50% HC / 50 % Musique. Bravo Denon ! Une amplification un peu plus confortable et un meilleur traitement vidéo et ce serait parfait !

Je remercie Futureland pour le prêt du Denon AVR-4520 en vente chez eux.

Les notes sont évidemment en fonction de sa catégorie d’ampli AV, et du prix :

  •     Qualité audio home cinéma : 
  •     Qualité audio musicale :
  •     Puissance de l’ampli :
  •     Upscaling 1080p :
  •     Traitement de l’image :
  •     Services internet :
  •     Gestion multimédia :
  •     Gestion du S.A.CD :
  •     Connectique :
  •     Qualité de finition :
  •     Calibration acoustique :
  •     Fonctions et réglages :
  •     DSP / Spatialisation : 
  •     Rapport Qualité/Prix : 

Ce que j’ai aimé avec le Denon AVR-4520

  • Excellente expérience home cinéma
  • Une spatialisation très immersive
  • Superbe musicalité, très belle gamme dynamique !
  • Les procédés DSX, Prologic IIz, et DTS-NEO:X
  • Les possibilités de configurations et associations avec un ampli de puissance
  • La possibilité de désactiver l’amplification interne lors d’une utilisation en préamplificateur
  • Un EXCELLENT préamplificateur en somme :)
  • Excellentes prestations sur le Super Audio CD
  • Très bonne lecture du Flac et du WAV/LPCM, lecture Gapless, pochettes et tags
  • Une connectique analogique et numérique très complète
  • L’upscaling 1080p très efficace (et sûrement l’upscaling Ultra HD également)
  • La compatibilité smartphone et iDevice, AirPlay, et application
  • Gestion multiroom très complète (Zone 2, 3 et  configurable et HDMI multiroom)
  • Auddyssey MultEQ XT32 efficace sur la correction acoustique multicanal en HC
  • Égaliseur 9 bandes manuel avec gestion du canal de graves
  • Canal de grave démoniaque !
  • Télécommande rétroéclairée et programmable

Ce que je regrette avec le Denon AVR-4520

  • Puissance et attaque en retrait pour un ampli de sa gamme de prix
  • Posttraitement vidéo (Sharpness et réducteur de bruit) peu efficace et non fonctionnels en 3D
  • Pas de service de musique à la demande Lossless
  • Pas de gestion du système NTFS via USB
  • Pas de lecture du ALAC, ni des fichiers DSF/DSD, ni du MLP via USB et UPnP
  • L’Audyssey MultEQ XT32 moyen en stéréo (je préfère le Pure Direct)
  • Pas de facteur Q avec l’égaliseur 9 bandes
  • OSD un peu austère, mais bien pensé
  • Trappe en façade un peu fragile
  • Le châssis aurait mérité d’être plus costaud

78 commentaires

  1. avatar
    Brice /

    @Nicolas Bécuwe,

    Nicolas, que me conseillerais tu pour les câbles enceintes entre les Oelbach Twin Mix Two que tu as testé, les Muse de chez Espace Musical ou autre ? entre un Denon 4520 et des colonnes Focal 836VW ?
    Sinon pour un lecteur BluRay, entre le Denon DBT3313 et un Oppo ?
    Merci :-D

  2. avatar

    @Brice – Salut Brice,

    Sana hésiter les Muse qui sont le meilleur RQP en câble d’enceintes que j’ai pu essayer. Les Twin MIX sont intéressant pour relever un peu les aigus si ceux ci sont trop doux, mais avec le Denon sur les Focal je ne pense pas qu’il y ait ce problème ;)

    Pour le lecteur Blu-ray, OPPO, là aussi sans hésitation aucune à part le signal analogique du Denon qui est meilleur que celui du OPPO BDP-103EU ou 103D (mais pas par rapport au BDP-105EU).

  3. avatar
    Brice /

    @Nicolas Bécuwe,
    Merci Nicolas pour toutes ces précisions. Le site Internet Espace Musical est en maintenance depuis quelques jours, je n’ai pas trop pu voir le prix des câbles HP Muse, sachant que j’aurai besoin de 2 x 2 m, pas plus.
    Les Oehlbach Twin Mix Two (les 10736 apparemment) sont à 200 € chez Elecson. Je ne sais pas si le prix correspond à 1 ou 2 câbles en fait … vu qu’il en faudra toujours deux :)
    Merci pour les infos sur les lecteurs BluRay, peut être que le BDP-105EU sera un bon investissement un peu plus tard.

  4. avatar

    @Nicolas Bécuwe : Bonjour Nicolas,

    Je me permet de solliciter ton avis, il me serait vraiment précieux, car je suis désormais à quelques jours de l’achat de mon ampli HC et j’hésite encore …

    Depuis quelques temps et après avoir lu pas mal de tests que tu as fais, j’ai repéré et mis de côté ce Denon AVR-4520 qui me semble être un très bon modèle, qui pourrait très bien se marier avec mes Focal 836W.

    Aujourd’hui, j’ai pu écouter en auditorium un ensemble 5.1 Focal, à base de 836W. J’ai parlé au vendeur du Denon AVR-4520, mais il ne me le conseille pas du tout, alors qu’il le vend en magasin. D’après lui, il est d’accord sur le principe que je parte en premier temps sur un bon ampli HC et plus tard un ampli Hifi en bypass, mais pour lui le Denon n’est pas vraiment ce qu’il y a de mieux en ampli HC.

    Il m’a fait écouter un Pionner SC-LC77 avec l’ensemble Focal, ça sonnait bien en cinéma et en audio c’était pas mal, mais je n’ai aucune autre comparaison n’ayant pu écouter autre chose … donc je viens te demander ton aide :) si tu veux bien …

    En fait ce vendeur me conseille :
    – 1er choix) Pioneer SC-LX57 ou 77
    – 2ème choix) Yamaha RX-A1030 ou RX-A2030

    Quant au Denon AVR-4520, il ne me le conseille pas du tout.

    D’après tous les tests que tu as effectué, j’ai vu à chaque fois que le Yamaha était très bon en HC pour la spatialisation. J’ai lu le test du Pionner SC-LX57, tu écrivais dans un commentaire que le Pionner offre une meilleure puissance mais moins bonne spatialisation que Denon, et que Denon offre la meilleure musicalité. Le vendeur qui m’a conseillé et fait écouter le Pioneer SC-LX77 m’a justement mis en avant le fait qu’il offre une très bonne spatialisation en rapport à un Denon … :\ alors que d’après ce que tu disais le Denon offre une meilleure spatialisation. Dans tous tous les cas, je sais que ton avis est objectif, non commercial, du coup ça m’aiderait :)

    Du coup … je suis perdu :\ c’est mon premier ampli HC que je dois acheter, j’aimerai le garder quelques temps, m’en servir comme ampli 50 % HC / 50 % Hifi en premier temps, puis bien plus tard, acheter un « vrai ampli Hifi » qui viendront alimenter mes colonnes Focal.

    Selon toi … vers quel ampli me tourner ?

    Denon AVR-4520 / Yamaha RX-AXX30 / Pioneer SC-LX57/77 ?

    Si tu as besoin de plus d’infos, n’hésites pas … mon achat pourrait se faire cette semaine, du coup ton avis est vraiment important.

    Merci beaucoup Nicolas.

  5. avatar
    Etniqs /

    J’avais le même problème il n’y a pas si longtemps.

    Je te conseillerais de regarder aussi les accotés de ces amplis, en plus de sa puissance réelle par canal (et du 4 ohms !).
    par exemple, les principes d’affectations, le nb de connexion analogiques/optiques, le nb de ports ethernet (le denon est un switch avec 4 Rj), la télécommande programmable RETRO-éclairé !! (je fais tout avec elle) … etc

    J’ai fini par prendre le denon, et je ne le regrette pas du tout !!

  6. avatar

    Merci pour ce retour …

    Ben voilà … commande du Denon AVR-4520 ce jour-ci ! je reviendrai sûrement plus tard car j’aurai des tonnes de questions :) … mariage du Denon avec mes Focal 836W dans peu de temps donc ;)

  7. avatar
    Etniqs /

    Alors, un petit retour d’expérience ?? :-)

    Pour info je suis en train de regarder pour coller deux blocs monos et utiliser l’AVR 4520 en pré. pour un rendu plus hifi.

    En fait, comme j’ai des colonnes très large en fréquence (25-35K) j’ai viré toutes les autres (central, basse…)

    @Brice

  8. avatar
    Brice /

    @Etniqs : Hello !

    Pour ma part, je viens de recevoir tout juste hier AVR-4520 car mon câble Oehlbach n’était plus dispo ! mon par contre, je ne pourrais pas l’utiliser tout de suite car je suis en train de refaire mon salon, la TV n’est pas encore dans cette pièce donc ça va devoir attendre encore 2 mois pratiquement, le temps de recevoir mon mobilier entre autre !
    Cet ampli va fonctionner avec les colonnes Focal 836VW, la centrale Focal CC800VW, et 2 surrounds (que je dois encore acheter) Focal 837VW. J’ai reçu il y a quelques jours le caisson de graves Triad Omnisub Silver testé par Nicolas également. Les colonnes seront câblées avec un Oehlbach Twin Mix 2, le reste en Norstone CL400, et pour le caisson je commanderai un câble de chez QED.
    Enfin le lecteur Bluray (qui me servira aussi de platine audio) sera sûrement un Oppo (à voir pour le BDP-105D).
    Je ne pourrais pas donner trop de retour avant mars malheureusement, il me tarde de pouvoir tout tester enfin !!!
    Bonne journée de ton côté.

  9. avatar
    Symphysodon33 /

    Bonsoir Nicolas,

    Quel serait pour toi la solution la plus performante tant en hifi qu’en HC en association avec ce Denon 4520 et des Triangle Stratos Naia / Léo Minor / Barea et un caisson Atohm :
    – en bypass avec ampli hifi style Cambridge 851A avec connexion XLR pour la source hifi et la centrale et les surround gérées par le 4520.
    – avec ajout d’un bloc de puissance 2.0 pour les frontales ou 3.0 pour la centrale en plus style Primare, Nad ou Parasound (ce dernier en rêve !).
    Merci de tes conseils toujours avisés.

  10. avatar
    Etniqs /

    Voilà, voilà,

    Comme prévu, j’ai collé derrière mon AVR 4520 en pré, un ampli stormaudio V55 !!! Que le créateur a bien voulu me vendre !

    Un cr ? Voilà : « C’est d’la bombe, baby ! » comme dirait l’autre…

    Oma

  11. avatar
    julien /

    bonjour Nicolas,

    tu mettrait quoi comme bloc de puissance sur ce denon 4520 car j’en possède un est c est clair qu’il manque d ‘attaques moi qui vient de chez onkyo est je me demande ce qu eje pourrait mettre dessus sans trop exploser le budget .

  12. avatar

    @julien – Salut Julien,

    Ben, c’était un Yamaha P5000S stéréo, une bombe, très puissant et dynamique, neutre, vraiment pas cher (500 € environ), mais assez moche car c’est un ampli Sono (mais qui a une grosse réputation dans le milieu de la hifi).

    Sinon, quel serait ton budget ? Ce serait pour un 5 canaux ?

  13. avatar
    Nicolas /

    Bonjour Nicolas,

    que conseilleriez vous comme ampli de puissance à associer à cet ampli Denon (AVR 4520) ?
    dans la limite du raisonnable bien sûr!! ;-)
    et si associé au lecteur Oppo 103D, est il utile de faire des corrections d’images avec l’ampli avant le lecteur ou non? ou conjointement ?
    D’avance merci.
    Bien à vous.

    Nicolas

  14. avatar

    @Nicolas – Bonjour Nicolas :)

    Pour l’image, non il vaut mieux n’utiliser que les réglages d’un seul appareil, soit celui de l’ampli, soit celui de l’OPPO.

    Pour le bloc, dur, dur, il y a tellement de choix !

    Ce serait un bloc stéréo ou multicanal ? De quel ordre de prix à peu près ?

  15. avatar
    Etniqs /

    Hello,

    Sans vouloir m’insinuer trop dans la discussion, le Denon est connu pour ne pas être trop marqué, même si les basses pêchent un peu (sans woofer).

    ‘Ampli’ veut dire que tu es en stéréo ?
    Peut-être y associer un ampli neutre le mieux possible et préamp si possible : lui faire faire tout le boulot au mieux (ou en utilisant le Pure direct du denon).

    J’ai un ampli qui reçoit, et le flux denon et le flux d’un oppo signature; et franchement la diff est pas trop marquée pour une utilisation courante. (en revanche la diff est grande en mode hifi : philamorniques, …)

    Bien à toi,

  16. avatar
    BULOBOX /

    @Brice
    Je vois qu’après beaucoup de hésitation tu as pris le DENON AVR 4520.. Je possède le modèle AVR 3311 mais justement moi aussi suis à la recherche d’un bon ampli A/V qui va épouser mon Lecteur Blu-ray Pioneer LX88 acheté récemment..

    J’attends vos messages (les gars) afin de me faire orienter vers un bon ampli..

  17. avatar
    Romain Sananes /

    bonjour,
    je possede un 4520 de longue date et j’en suis ravi, je viens de m’offrir un paire de linn majik 140 et je me pose la question de mieux sublimer ces enceintes avec une meilleure amplification. j’envisage un linn akurate mais j’ai peur de ne pas faire le meilleur choix ? qu’en pensez-vous ? que recommanderiez-vous ? un grand merci par avance
    Romain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:wink: :-| :-x :twisted: :) 8-O :( :roll: :-P :oops: :-o :mrgreen: :lol: :idea: :-D :evil: :cry: 8) :arrow: :-? :?: :!: