Facebook Tweeter Tweeter

Test adaptateur HDMI / RJ45 HDElite : transfert HDMI sur longues distances

Je vous propose un petit test sur un appareil assez original, peu connu du grand public. Il s’agit d’un adaptateur HDMI/Ethernet HDElite proposé par le site cable-hdmi.eu, que vous connaissez bien maintenant puisque ce sont également eux qui proposent les fameux câbles HDMI Aliencable et le HDElite, doté d’un excellent rapport qualité de construction/prix. Il ne faut pas confondre les adaptateurs HDMI/Ethernet avec la technologie HDBaseT, bien plus onéreuse actuellement, mais aussi plus performante. Cela dit, ce genre d’adaptateur peut largement suffire pour certaines utilisations. Je propose donc d’y voir plus clair sur ces utilisations, performances et fonctionnements.

Qu’est-ce qu’un adaptateur HDMI/RJ45 ?

Comme vous le savez, transférer un signal HDMI via un câble HDMI peut vite devenir un problème dès que les câbles HDMI dépassent les 10 mètres, même si certains fonctionnent très bien. Au delà de 20 mètres la donne est encore plus problématique (dégradation de l’image ou de l’audio, pixellisation, bruit vidéo, perte du signal audio, vidéo ou les deux). Et c’est là qu’intervient la solution de l’adaptateur HDMI/RJ45.

Il s’agit tout simplement de deux petits boitiers que l’on branche au secteur :  un émetteur, et un récepteur. L’émetteur propose une entrée HDMI et une sortie Ethernet (RJ45), le récepteur propose une entrée RJ45 et une sortie HDMI. Il suffit alors de connecter l’émetteur en sortie HDMI de n’importe quel appareil home cinéma ou informatique, pour transférer le signal HDMI sur des longueurs pouvant aller jusqu’à 50 mètres en fonction des appareils. Cependant, contrairement à la norme HDbaseT qui supporte l’intégralité de la norme HDMI 1.4 (1080p, 3D, 4K, CEC, Deep Color, ARC, Canal Ethernet, HDCP, audio HD) et cela, jusqu’à 100 mères, les adaptateurs HDMI/Ethernet peuvent être limité à certains niveaux (3D, CEC, ARC, longueur, etc).

Cependant, comme annoncés en introduction, au regard de la grosse différence de prix entre ces deux technologies, les adaptateurs HDMI/Ethernet peuvent suffire pour la plupart des utilisations. C’est ce que nous allons voir de plus prêt dans cet article.

Le matériel réuni pour les tests

En fait, j’ai voulu tester l’adaptateur le plus simple et le moins cher, car il existe aussi de splitter HDMI/Ethernet 4 ports ou autre bien plus onéreux. L’adaptateur en test est donc un simple émetteur + récepteur pour transférer le signal HDMI 1 via Ethernet (CAT5 ou CAT6) jusqu’à 50 mètres. Ces deux boitiers coutent 149 €.

Pour tester tout ça, j’ai donc réuni plusieurs câbles Ethernet CAT6 de 30 mètres, 20 mètres et 10 mètres, plusieurs câbles HDMI HDELite et Aliencable vendus également chez cable-hdmi.eu. J’ai également utilisé mes appareils home cinéma : lecteur Blu-ray OPPO BDP-103EU, Samsung BD-E5500, amplificateur Harman Kardon AVR-370 et Onkyo TX-NR5010, téléviseur 3D Sony 55HX950 et LG 47LM960V, vidéoprojecteur 3D JVC DLA-X30, HTPC avec carte graphique Nivdia GTX460, Mini-HTPC Zotac, lecteur multimédia Mede8er MED1000X3D, afin de le tester avec diverses configurations et utilisations, que ce soit sur de la vidéo 2D ou 3D.

Le câble HDMI HDElite avec l’embout en gris : belle qualité, très bon assemblage, qualité du grip excellente qui maintient le câble fermement connecté à l’appareil, section du câble épaisse, et très bonne qualité de transfert : pas de perte de qualité visible, et même avec un câble de 15 m le signal vidéo 3D + Audio HD passe sans problème. Le câble HDElite de 1 mètre est vendu actuellement 15,99 € en solde.

Le câble HDMI Aliencable offre également de très bonnes performances de transfert, mais se distingue par son design plus classe et un cordon tressé avec mémoire de forme : pratique pour longer le câble sur le côté d’une TV pour qu’il ne dépasse pas. Le Aliencable Sunrise Serie de 1 mètre est vendu 39,99 €.
 

Présentation et test de l’émetteur + récepteur HDMI/Ethernet HDElite

Cet adaptateur HDMI/Ethernet se présente donc sous forme de deux adaptateurs vendus dans la même boite pour 149 €. Les boitiers sont entièrement en aluminium, solide, mais ne dispose pas de pieds en PVC sous le socle pour être posé. Sur l’émetteur, on trouve donc une entrée HDMI pour connecter en sortie d’amplificateur afin de ne transférer que l’image, ou en sortie d’ordinateur, ou lecteur Blu-ray, DVD, ou lecteur multimédia pour transférer l’audio + la vidéo.  De l’autre côte du boitier, on trouve un port RJ45 pour connecter un câble Ethernet CAT5 ou CAT6, ce dernier étant plus recommandé pour n’avoir aucune limite de bande passante.

Ce câble Ethernet sera relié au récepteur via son entrée RJ45 qui sortira le signal via sa sortie HDMI. Chaque boitier doit être alimenté et propose donc une prise secteur. C’est le petit inconvénient de cette technologie, qui demande donc deux câbles HDMI, un câble Ethernet et deux boitiers à brancher au secteur, mais en contrepartie on pourra transférer l’image sans perte de qualité sur une grande distance (jusqu’à 50 mètres donc). Et aussi, le câble Ethernet et bien moins cher que les longs câbles HDMI, plus souples, et peut donc passer dans les murs ou sous un tapis, dans une gaine, sans problème.

Résultats des tests de transfert HDMI/Ethernet/HDMI

Je vous donne les résultats de mes tests sous forme de listing, je pense que ce sera plus clair pour tout le monde. Sachant que les tests ont donc été réalisés depuis deux lecteurs Blu-ray, un lecteur multimédia ou en sortie d’amplificateur pour ne transférer que l’image vers une TV ou vidéoprojecteur (cette dernière est l’utilisation la plus courante de ce type d’adaptateur).

Transfert de l’image 1080/24p : OK jusqu’à 30 mètres, que ce soit depuis l’amplificateur, les lecteurs Blu-ray OPPO et Samsung ou le lecteur multimédia MED1000X3D. Aucune perte de qualité visible même en vidéoprojection. La lecture est fluide, le support du 24p est OK, l’image nette (pas d’artefacts ou compression), les couleurs conservent leur vivacité, mais le Deep Color 36 bits n’est pas géré.

Transfert audio : depuis le lecteur multimédia MED1000X3D, j’arrive à transférer le DTS-HD et le TrueHD de façon parfaite. Par contre, pour des raisons d’EDID, depuis les lecteurs Blu-ray Samsung et OPPO, les DTS, Dolby Digital, TrueHD et DTS-HD sont downmixés en LPCM stéréo.

Compatibilité CEC & ARC : non supporté, quelque soit la source. Résultat, il est impossible de commander le lecteur avec la télécommande de la TV par exemple. Ce n’est pas trop gênant, mais il faut le savoir.

Compatibilité 3D : la 3D 1080/24p est transférée sans problème avec un câble CAT6 de 20 mètres. Que ce soit en sortie d’ampli, de lecteur Blu-ray ou multimédia, le signal 1080p 3D passe sans souci sur une distance de 20 mètres. Par contre, j’ai essayé avec un câble CAT6 de 30 mètres et la synchronisation se perd, le téléviseur ou le vidéoprojecteur passent d’un affichage 2D à 3D par intermittence. Bref, la 3D n’est plus gérée  sur une distance de 30 mètres (je n’ai pas essayé de câble de 25 mètres). Même constat pour de la 3D 720/60p avec le jeu, et comme pour tous les appareils HDMI 1.4 actuels, la 3D 1080/60p n’est pas gérée quelque soit la longueur du câble Ethernet. Notez que seul le lecteur multimédia MED1000X3D m’a permis d’envoyer de la 3D 1080/24p+ DTS-HD en bitstream, car depuis un lecteur Blu-ray la 3D 1080/24p est envoyée sans problème, mais le DTS-HD downmixé en LPCM 2.0 (étonnant, car techniquement parlant le dispositif en est capable, mais le problème vient sûrement de l’EDID).

En sortie de HTPC : il est possible de transférer un signal 1080p/24, 2D ou 3D, depuis un ordinateur. Par contre, pour des raisons d’EDID, les diffuseurs compatibles 3DTV Play ou 3D Vision ne sont pas reconnus, donc impossible de jouer à des jeux 3D Vision avec ce dispositif. Par contre, il est possible de sortir en 1080p 60 Hz sur une distance de 30 mètres sans problème, et donc transférer l’image et le son d’un jeu vidéo. Il est également possible de transférer le DTS-HD et TrueHD, et le LPCM 7.1 192 khz à partir du moment où votre carte graphique ou votre carte son est compatible.

Conclusion

Cet adaptateur HDMI/Ethernet est donc très intéressant, surtout pour transférer seulement l’image ce qui reste de toute façon son utilisation principale. La grande majorité des personnes utiliseront cet appareil pour alimenter un vidéoprojecteur, voire alimenter un téléviseur situé dans une chambre depuis un ampli ou lecteur situé dans un salon. Il permet donc de s’affranchir des câbles HDMI de 10 mètres et plus, qui posent souvent des soucis de transfert et surtout qui peuvent couter très cher au-delà de 15 mètres. Ici, pour 149 euros, on peut alimenter sans problème un diffuseur situé à 30 mètres ou plus de la source et surtout sans perte de qualité. Sachez également  qu’il existe même des splitter HDMI/Ethernet qui fonctionnent de la même manière, surtout pour transférer un signal vidéo 2D ou 3D vers 4 écran différents (voire la photo).

Il est vrai que la 3D pose quelques soucis à 30 mètres, mais marche très bien à 20 mètres, ce qui constitue déjà une longueur largement suffisante pour plus de 90% des utilisateurs. Certains pourront regretter qu’il soit impossible de transférer du DTS-HD ou TrueHD depuis un lecteur Blu-ray, mais je vois mal la nécessité d’alimenter un ampli depuis un lecteur placé à plus de 15 ou 20 mètres. Le seul regret pour ma part, concerne l’absence de gestion du Deep Color et la perte du signal 3D sur 30 mètres. En dehors de ça, que ce soit pour transférer un signal 3D jusqu’à 20 mètres ou un signal 1080/24p jusqu’à plus de 30 mètres sans dégradation de l’image, l’appareil fonctionne parfaitement.

L’adaptateur HDMI/Ethernet HDElite est disponible pour 149 € chez cable-hdmi.eu.

Ce que j’ai aimé avec l’adaptateur HDMI/Ethernet

  • Transfert d’image 1080p sans dégradation sur plus de 30 mètres
  • Transfert de la 3D 1080p sur 20 mètres
  • Le support du 24p
  • Transfert du DTS-HD, TrueHD et LPCM 192 kHz depuis un lecteur multimédia ou HTPC
  • Le prix du CAT6 plus abordable que le câble HDMI
  • Le câble CAT6 plus résistant, plus fin, plus souple que l’HDMI
  • La possibilité d’alimenter tous les téléviseurs de la maison depuis son ampli ou lecteur  installé dans le salon
  • Une installation et une utilisation très simples
  • Les boitiers solides et discrets en aluminium épais

Ce que je regrette avec l’adaptateur HDMI/Ethernet

  • Impossible de sortir un flux audio en bitstream depuis un lecteur Blu-ray
  • La 3D qui se perd à partir de 30 mètres
  • Absence de compatibilité CEC et Deep Color
  • Le prix des boitiers encore un peu cher
  • Le fait de devoir alimenter les deux boitiers

37 commentaires

  1. avatar

    @Gros Will
    Avez vous trouvez une solution ? je souhaiterais faire la meme chose.

  2. avatar

    Bonjour,
    Avec ce système puis je profiter de Canalsat sur 2 téléviseurs en même temps (même chaine donc) a partir d’un ampli AV qui a deux sorties HDMI en branchant mon décodeur sur une entrée HDMI de l’ampli. Le second téléviseur est a 15m.
    j’espère que mes propos sont clair.

    Merci

    Yves

  3. avatar
    Jean-Paul /

    « Sachez également qu’il existe même des splitter HDMI/Ethernet qui fonctionnent de la même manière, surtout pour transférer un signal vidéo 2D ou 3D vers 4 écran différents (voire la photo). »

    je suis intéressé par cette dernière solution (1 input HDMi et 4 output Ethernet)pour diffuser le même contenu sur plusieurs écrans.
    A par sur des sites U.S (Monoprice), je ne sais pas où l’acheter. La solution de cable-hdmi est sensiblement différente puisque d’après eux on ne peut pas swichter le signal, il doit être transmis en direct : une soucr HDMI vers un écran à la fois.

    Merci de votre aide.
    Jean Paul

  4. avatar
    laurent /

    Bonjour,
    à priori, il existe une nouvelle version IP Extender 100m qui permet de mettre plusieurs « receiver » à brancher sur chaque TV pour capter le flux.
    Deux questions :
    – avez vous essayé de capter le flux emis par l’emetteur avec un VLC ?

    Auquel cas, si ça marche, n’importe quelle AndroidTV box à 40€ pourra servir de « receiver », mais surtout, si vous avez 2 ou 3 IPExtender « emetteur » (derriere une PS4, la freebox player, un ordi par exemple), vous pouvez voir sur n’importe quelle TV dans la maison avec une AndroidTV connecté dessus et VLC d’installé, le flux de votre PS4 ou FB player ou ordi !!!
    Donc en fonction de vos besoin, vous jouerez sur la TV1, regarderez la box sur la TV2, et l’ordi sur la TV3 alors que le lendemain, vous changez tout ça à la volée sans rien débrancher.
    Il suffit que l’ensemble Ordi, FBplayer, PS4 soient dans une zone suffisamment proche de toutes les pièces ou il y a une TV pour que le Bluetooth passe(pour recevoir le signal des mannettes, clavier, souris etc.).

    Merci de me dire si quelqu’un a déjà essayé de capter le flux de l’émetteur par VLC.

    Merci d’avance.

    LM

  5. avatar
    Gar6mOrt /

    Bonjour,

    Avez-vous essayé de passer par le CPL plutôt que par un câble réseau ?

  6. avatar
    Gaetan /

    bonjour,

    je voudrais savoir si ce type de boitier fonctionne pour l’utilisation suivante :
    envoyer l’image pour jouer aux jeux vidéos de mon PC vers mon écran 4K ? y a t’il une latence à prévoir ?
    Et surtout supporte t’il le mode 4K pour l’image ?

    Merci

  7. avatar
    nicomun /

    @Gar6mOrt – Bonjour Si vous avez eu une réponse je veux bien l’avoir aussi :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:wink: :-| :-x :twisted: :) 8-O :( :roll: :-P :oops: :-o :mrgreen: :lol: :idea: :-D :evil: :cry: 8) :arrow: :-? :?: :!: