Facebook Tweeter Tweeter

Test OPPO BDP-95EU : un lecteur universel 3D Ready et audiophile d’exception ?

  • Mise à jour du 18/02 : Depuis le récent firmware proposé par OPPO, le BDP-95EU ne gère plus les ISO Blu-ray 2D & 3D, ni les ISO DVD, DVD-A.

————————————————-

Je vous présente un test qui me tient particulièrement à cœur, celui du lecteur universel Oppo BDP-95EU, un lecteur Blu-ray 3D Universel avec une structure plus audiophile que son petit frère le BDP-93EU déjà testé. Universel, car ce lecteur propose une lecture CD, HDCD, DVD, DVD-Audio, Super Audio CD, Blu-ray, Blu-ray 3D et multimédia avec gestion du FLAC, du MKV et M2TS 1080/24p.

Même si la partie vidéo est identique au BDP-93EU, avec une association Mediatek + Marvell Qdeo, j’ai tout de même voulu reprendre un test intégral pour éviter non seulement de vous renvoyer vers l’autre test, c’est plus sympa, et car il s’agit bien d’un lecteur Blu-ray différent, avec un autre châssis, d’autres connectiques et surtout une autre alimentation et une carte audio totalement revue avec une sortie audio multicanal, mais aussi stéréo dédiée et XLR. Pour ce test, j’ai analysé avec le plus grand soin la qualité analogique en sortie de ces différentes connectiques et avec différents échantillonnages. Les relevés ont été refait 4 fois chacun, après un rodage de plus de 150 heures.

Protocole de test :

  • Lecteurs Blu-ray 3D Universels Oppo BDP-95EU & BDP-93EU
  • Amplificateur de puissance Primare / Onkyo TX-SR609 (pour le Blu-ray 3D)
  • Testé en auditorium en connexion XLR, mais aussi à la maison sur des Soavo 2 en 5.1 et des Vector Needle Magnat en stéréo.
  • Câbles analogique Profigold PROA4201 (1 mètre chacun)
  • Logiciel RightMark Audio Analyser+ carte son Asus Xonar
  • Benchmark  HQV 2.0
  • Plusieurs CD, S.A.CD, DVD-audio, Blu-ray 2D & 3D, DVD, et fichiers audio et vidéos
  • Le Marvell Qdeo avait été testé sur un projecteur JVC DLA-X3 lors du test du Oppo BDP-93EU

Présentation

Présentation du Oppo BDP-95EU

Platine la plus aboutie depuis l’existence de Oppo, le BDP-95EU est tout simplement une pure merveille de 7.3 kg ! Lecteur Blu-ray massif, aux lignes superbement dessinées, au châssis stable et aux connectiques de qualité, il est le résultat de plusieurs années de passion et de recherches de la part d’une signature Oppo qui monte très fort.

Le packaging est représentatif du sérieux de la firme, très soigné et très complet. Un détail qu’on ne peut qu’apprécier et qui en dit long sur les principes de cette société. On retrouve la petite housse traditionnelle, en coton et signée Oppo, un câble HDMI 1.4a de qualité, un cordon d’alimentation épais et de très bonne facture, un kit WiFi avec sa petite rallonge avec socle plombé qui peut également recevoir une clé USB ou lecteur HDD externe et une télécommande rétroéclairée, asses massive et très complète.

Tout est emballé soigneusement avec des protections durables, qui ne se dégradent pas comme le simple polystyrène, qui pourront donc être réutilisés plusieurs fois, le tout recouvert d’une pancarte Oppo, que l’on a presque envie d’accrocher dans son salon :)

La platine qui propose un look très haut de gamme, offre une façade texturée gris anthracite mat avec une vitre teintée de noire au centre qui laisse transparaitre un écran digital plus complet et qui affiche plus d’information que sur la BDP-93EU. Cependant, je regrette qu’il ne soit pas possible de naviguer TV éteinte, pour une utilisation essentiellement musicale, surtout avec les fichiers audio sur USB ou via UPnP.

On découvre également des petites touches tactiles éclairées pour lancer la lecture, faire Stop ou Pause, saut avant et retour arrière. Un petit cache sur la droite du lecteur renferme un port USB 2.0 pour lire les vidéos, les photos ou de la musique stockés sur HDD ou clé USB (NTFS/FAT). Par contre, je trouve que le tiroir disque aurait mérité une confection plus solide que du simple PVC léger.

Derrière, on découvre un panneau de connectique on ne peut plus complet avec encore un port USB 2.0, qui permettra aussi de connecter le dongle WiFi, du eSata, deux sorties HDMI 1.4 qui peut séparer l’audio de la vidéo, sortir deux flux vidéos 1080p et/ou 3D, ou de la vidéo sans l’audio. Via la sortie HDMI 2, vous ne profitez que du décodage et processing du SoC Mediatek customisé par Oppo (le OP8531), par contre, la sortie HDMI 1 vous permettra en plus de profiter du processing vidéo de scaler Marvell Kyoto G2 Qdeo, un des plus performants du moment lorsqu’il est bien intégré.

La connectique analogique est donc le gros plus de cette platine avec une sortie multicanal 7.1 alignée, une sortie stéréo dédiée et une sortie symétrique XLR. Deux DAC SABRE32 Reference ES9018 d’ESS Technology 32 bits (un sur chaque sortie) permettront de faire honneur aux supports audiophiles PCM comme le FLAC 192 khz 24 bits, aux DVD-Audio avec MLP ou LPCM 96/24 ou 192/24, et surtout au DSD, le format numérique du Super Audio CD. Avec une dynamique annoncée supérieure à 115 dB, un THD+N inférieur à 0.0003%, la qualité audio s’annonce excellente. Nous verrons si ces chiffres se retrouvent sur le terrain, et surtout si les sorties Cinch permettront d’en profiter pleinement, lorsque l’on sait que les Sabre ESS s’illustrent mieux en sortie XLR.

L’alimentation toroïdale, de confection Rotel, est de bien meilleure facture que celle du Oppo BDP-93EU et apportera un courant purifié pour alimenter tout ça comme il se doit. On remarquera également un ventilateur, mais je peux vous assurer que le silence est au rendez-vous, on ne l’entend pas du tout ! Pour le reste, c’est du classique avec de l’Optique, Coaxial, YUV, Composite, Ethernet, un port RS-232C réservé à l’intégration, et un IR control.

Dernière précision, le lecteur n’est pas multizone d’origine, mais un kit est vendu en option pour 100 euros et permettra de lire tous les blu-ray et DVD de toutes zones.

Traitement vidéo

Traitement vidéo du Oppo BDP-95EU

J’aborde tout de même le traitement vidéo du BDP-95EU avant d’en venir a l’essentiel, le traitement audio. La partie vidéo est donc identique au lecteur Oppo BDP-93EU. elle est gérée par deux processeurs, dont un SoC Mediatek 8531  customisé par un ancien de chez Marvell qui travaille dorénavant chez Oppo et qui a donc rebaptisé ce SoC OP8531, et un scaler Marvell Marvell Kyoto G2 avec processing Qdeo.

Structure du circuit vidéo

Le SoC OP8531 s’occupe donc de toute la partie décodage Blu-ray, DVD et même des fichiers multimédia comme le MKV, AVI, ou TS. C’est donc à lui que l’on doit se superbe décodage natif du Blu-ray et des vidéos, c’est également lui qui upscale les MKV 720p en 1080p. Par contre, le Marvell s’occupe de toute la partie postprocessing et quelques upscaling comme celui du DVD. le traitement Qdeo permet d’apporter un réhaussement des détails et contours sur le Blu-ray 2D & 3D, le DVD, et les vidéos  (MKV, AVI, M2TS, etc) une réduction du bruit, réhaussement des couleurs ou amélioration du contraste, le tout est entièrement paramétrable.

(Note : pour activer les filtres Qdeo sur la 3D, il faut rester appuyer quelques secondes sur la touche « Setup » de la télécommande)

Là où ça devient intéressant, c’est que Oppo propose désormais 3 modes de mémorisation des réglages que l’on pourra switcher en fonction de la source à traiter (DVD, vidéos,  Blu-ray 2D ou 3D). La petite astuce ci-dessus (note) pour accéder aux filtres Qdeo avec la 3D, permet également d’accéder rapidement aux filtres pendant la lecture du film, sans passer par le menu, pour plus de rapidité.

Qualité de décodage natif du SoC OP8531

Le scaler est certes une grosse plus-value pour le traitement vidéo, mais le plus gros travail est tout de même fait à la base par ce Mediateck customisé qui était déjà à l’origine de la superbe qualité des Oppo BDP-80 et BDP-83/83SE de 2010. Je trouve vraiment que ce Mediatek, légèrement amélioré, offre un des plus beau décodage natif (avant processing) que j’ai pu voir avec un très bon piqué, de la texture et des détails, une colorimétrie juste, du relief et de la fluidité. Une excellente base que le Marvell ne pourra que bonifier !

Que ce soit du blu-ray VC-1 ou H264, du MPEG-2, des fichiers vidéos MKV, ou M2TS, AVI, on retrouve cette grosse performance de décodage et de fluidité en 24p.

Upscaling 1080p du Oppo BDP-95EU

Il y a deux possibilités d’upscaling 1080p sur ce lecteur, celui du Mediatek sur la sortie HDMI 2, et qui est forcé sur quelques vidéos même via HDMI 1, et celui du Marvell est actif uniquement sur la sortie HDMI 1, utilisé en grande majorité dont sur le DVD (mais pas sur toutes les vidéos comme le MKV qui upscalé nativement par le Mediatek). L’upscaling 1080p du Marvell est à mes yeux largement meilleur que celui du Mediatek.

Cet upscaling est une pure merveille de travail de précision et m’a permis de redécouvrir tous mes vieux DVD que je ne regardais plus depuis longtemps. Certains DVD sont véritablement transformés, les détails ressurgissent, le bruit diminue sans pour autant flouter l’image qui gagne réellement en précision. Il faudra ajuster le Sharpness et le réducteur de bruit avec précision et délicatesse pour bénéficier du meilleur rendu possible. Il est d’ailleurs conseillé de n’utiliser le réducteur de bruit qu’en dernier recourt, si la vidéo présente trop de bruit résiduel, mais il faut toujours privilégier le grain pelliculaire.

Comparatif avec et sans Upscaling Marvell sur du DVD affiché sur le projeteur JVC DLA-X3

Si cet upscaling 1080p est si performant, c’est aussi parce qu’il bénéficie de plusieurs processing de très haute qualité comme un désentrelacement remarquable, un réducteur de bruit performant (si on ne dépasse pas les 2, voir 3), une amélioration du contraste et des couleurs qui permet de redonner un coup de fouet aux vieux DVD ou vidéos un peu « délavées » ou présentant quelques dérives colorimétriques et bien-sûr un « Sharpness » qui permettra de renforcer encore un peu plus les détails sur des DVD ou vidéos pas trop compressés. En effet, ce Sharpness puissant, peut faire des miracles sur le Blu-ray, mais peut dégrader aussi des vidéos trop compressées en renforçant les traces de compression et les jaggies.

C’est vraiment ce qu’il se fait de mieux à l’heure actuelle en terme d’upscaling et amélioration des DVD et vidéos SD !

Postprocessing Marvell QDeo sur le Blu-ray, vidéos HD, et BD3D

Autre gros atout de ce scaler Marvell Kyoto G2, la possibilité de régler les filtres d’accentuations ou correction sur du blu-ray ou de la vidéo HD. Sur ces sources, le Sharpness s’illustre à merveille et permettra d’offrir une image plus douce, ou plus détaillée en fonction des goûts de chacun. Ce filtre peut être placé très haut sur de très bons Blu-ray pour apporter un gain de détails et relief assez bluffant !

Comparatif photo : Sans et Avec le traitement Marvell sur le Blu-ray

Affichées par le projecteur JVC DLA-X3

Le réducteur de bruit est très efficace jusqu’à 3, il permet de gommer le bruit vidéo sans altéré la précision de l’image et donc sans flouter. Au-delà de 3, il devient un peu trop agressif et instable, offrant une sorte d’image flou légèrement flottante et quelques petites variations de floutage dans les mouvements. Pour ma part j’évite de dépasser 2, sauf cas extrêmes. Ce qui est certain, c’est que ce postprocessing est un réel plus pour le Blu-ray et permettra d’offrir de réelles différences en vidéoprojection Full-HD !

Sur le Blu-ray 3D, pour ma part, j’opte pour « Sharpness » poussé au maximum, pour gagner en relief, surtout que l’image en relief a tendance à s’adoucir par rapport à la 2D. Il n’y a pas grand chose à dire de plus si ce n’est que le relief est parfait, que la diagonale du diffuseur est prise en compte pour optimiser les réglages de parallaxe, et que les fonctions de redimensionnement de l’image sont fonctionnelles, comme le V-Strech (étirement vertical, sauf sur quelques Blu-ray 3D où le V-Strech n’est pas fonctionnel). Par contre, aucun réglage de profondeur n’est disponible, ni de prise en charge des vidéos 3D Side-by-side, ni des photos 3D (.mpo, .jps), dommage !

Chaptitre Test Max Oppo
BDP-93EU
Denon
AVR-3311
Onkyo
TX-NR5008
Yamaha
RX-V3067
Scaler/Puce vidéo
Marvel
Qdeo

Anchor Bay
ABT2015
Reon-X
HQV
HQV
HD1900
Conversion Vidéo
Video
Resolution
Dial 5 5 4 5 5
Dial with Static Pattern 5 5 2 5 5
Gray Bars 5 5 3 5 5
Violin 5 5 3 5 5
Film
Resolution
Stadium 2:2 5 5 5 5 5
Stadium 3:2 5 5 5 5 5
Overlay
On Film
Horizontal Text Scroll 5 3 5 3 5
Vertical Text Scroll 5 5 5 5 5
Cadence
Response Time
Transition to 3:2 Lock 5 5 5 5 5
Transition to 2:2 Lock 5 5 5 5 5
Multi-Cadence 2:2:2:4 24 FPS DVCam Video 5 5 5 3 5
2:3:3:2 24 FPS DVCam Video 5 5 5 3 5
3:2:3:2:2 24 FPS Vari-Speed 5 5 5 5 5
5:5 12 FPS Animation 5 5 5 0 5
6:4 12 FPS Animation 5 3 5 0 5
8:7 8 FPS Animation 5 3 5 0 5
Color
Upsampling Errors
Interlace Chroma Problem (ICP) 5 5 2 5 5
Chroma Upsampling Error (CUE) 5 5 2 5 5
Réduction du bruit et des artefacts
Random
Noise
SailBoat 5 5 2 5 5
Flower 5 5 2 2 5
Sunrise 5 5 0 2 5
Harbour Night 5 5 0 5 2
Compression
Artifacts
Scrolling Text 5 5 5 5 5
Roller Coaster 5 5 5 5 5
Ferris Wheel 5 5 5 3 5
Bridge Traffic 5 5 5 5 5
Upscaled
Compression
Artifacts
Text Pattern 5 5 5 3 5
Roller Coaster 5 5 3 0 5
Ferris Wheel 5 3 0 0 3
Bridge Traffic 5 3 3 3 3
Mise à l’échelle et amélioration de l’image
Scaling
and Filtering
Luminance Frequency Bands 5 5 5 5 5
Chrominance Frequency Bands 5 5 5 5 5
Vanishing Text 5 5 5 5 5
Resolution
Enhancement
Brook, Mountain,
Flower, Hair, Wood
15 15 15 15 15
Processing annexes
Contrast
Enhancement
Theme Park 5 5 5 5 5
Driftwood 5 5 5 5 5
Beach at Dusk 5 5 5 2 2
White and Black Cats 5 5 5 5 2
Skin Tone
Correction
Skin Tones 10 7 7 3 3
Scaler/Puce vidéo
Marvel
Qdeo

Anchor Bay
ABT2015
Reon-X
HQV
HQV
HD1900
Total Score 210 197 163 157
190

Multimédia

Prise en charge multimédia du Oppo BDP-95EU

Le lecteur Oppo BDP-95EU n’est clairement pas un lecteur multimédia comme pourrait l’être un Dune HD MAX, cependant la partie multimédia reste très intéressante et je dirais même qu’il y a de très grosses surprises pour un lecteur Blu-ray si haut de gamme !En effet, depuis la dernière mise à jour du firmware (août 2011), ce lecteur gère dorénavant le MKV, le TS & M2TS, les ISO DVD et Blu-ray avec menu, et même les ISO Blu-ray 3D !! C’est une première à l’heure actuelle, aucun lecteur multimédia ne gère les ISO BB3D !

Cela ne s’arrête pas là, en plus d’une connectique dotée de deux ports USB 2.0 compatibles FAT et NTFS, et un eSata. Malheureusement, pour avoir testé plusieurs HDD externes, j’ai un HDD de 2To qui n’est pas reconnu (alors qu’il l’est avec un lecteur multimédia Dune par exemple).  il sera également possible de lire les vidéos et fichiers audio via UPnP, certes moins stable, pas de support du protocole NFS, ni Samba, pas de Gigabit, mais tout de même bien pratique et intéressante.

C’est aussi un lecteur DLNA qui propose des services Internet, mais limité au seul Picasa pour le moment en France, donc je ne m’attarderais pas dessus pour le moment, j’y reviendrais lors dune future mise à jour. Sinon, je n’ai rencontré aucun problème pour accéder à mes médias stockés sur PC, que ce soit par liaison filaire ou en WiFi, tout fonctionne parfaitement, tous les fichiers lus via USB le sont également via UPnP. Évidemment, plus le fichier sera lourd, plus il sera conseillé d’être connecté directement via Ethernet (pasd e WiFi), et même là, il se peut que vous rencontriez quelques mini saccades sur les rips de Blu-ray avec de gros débits (plus de 25 ou 30 Mb/s). autre précision, les ISO Blu-ray ne sont pas reconnues via UPnP.

Voici un résumé de cette prise en charge multimédia :

  • Prise en charge des ISO DVD, Blu-ray 2D et 3D avec menus, chapitres, sous-titres, filtres Qdeo actifs et upscaling 1080p sur les ISO DVD.
  • Pratiquement tous mes MKV sont passés sans problème (95%). Par contre, cette prise en charge MKV est assez fragile aux erreurs d’encodage ou de muxing. Si 90% de mes  MKV ont été lus sans problème, les tests de résistance aux erreurs de MKV ont été passés avec une note de 8/16.
  • Le mode 24p auto est parfaitement fonctionnel avec tous les formats comme le M2TS, le AVI, le DivX HD et même le MKV depuis un récent firmware
  • Les MKV 720p sont décodés en 1080p par le Mediatek en mode Direct, c’est donc le Mediatek qui upscale les MKV, et pas le Marvell
  • Les filtres Qdeo sont fonctionnels sur les vidéos, et donc sur le MKV
  • Le AVI, DivX, MP4 ou autres vidéos SD sont upscalées par le Marvell, et le rendu est  excellent !
  • Le décodage multimédia du Mediatek est de très haute volée
  • Les sous-titres PGS intégrés au M2TS sont désormais reconnus (récent firmware)
  • Les sous-titres externes peuvent être pris en charge avec le MKV et le M2TS
  • Les chapitres, les différents sous-titres et pistes audio internes d’un MKV sont pris en charge
  • Il est possible de repositionner les sous-titres, mais pas de changer de couleurs, ni de bordure, par contre ils sont lissés à l’écran et bien qu’un peu petits ils sont de bonne qualité.
  • Les pistes DTS-HD et TrueHD sont prises en charge intégrées aux MKV (dans leur grande majorité) et M2TS (aucun problème), en Bitstream, décodage LPCM ou analogique sans dégradation. Avec le MKV quelques pistes audio HD m’ont posé des problèmes en bitstream. Aisin, certaines pistes en Dolby Digital Plus, DTS-High Resolution, et même quelques pistes DTS-HD MA (comme le 5.0 de mon MKV Nikita) n’ont tout simplement pas été lues, et un MKV avec DTS-HD na été lu qu’en DTS-Core (simple DTS). Le M2TS ne m’a posé aucun problème.
  • Les disques durs auto-alimentés via USB fonctionnent, les HDD de 1To ont été reconnus parfaitement, mais pas mon HDD de 2To …
  • Les FLAC stéréo et 5.1 sont parfaitement lus, avec un décodage de très haute qualité (mesuré en sortie analogique) qu’ils soient en 44.1 kHz/ 16 bits comme en 192 kHz/ 24 bits. Les tags sont gérés, avec affichage des pochettes d’albums.
  • La qualité de lecture USB via analogique gagne en qualité au bout d’une demi-heure de fonctionnement (là aussi mesuré en sortie analogique)
  • Nous avons testé un MKA qui intégré une piste audio DTS-HD 96/24 (lue en décodage LPCM, pas lu en bitstream) et une seconde piste audio en LPCM 96/24 stéréo qui n’ont pas été reconnues (pas de gestion de multipiste audio dans le MKA donc)
  • LE LPCM en WAV a été lu en 44.1, 48, 8.2, 96 et 192 khz du 16 au 24 bits
  • Le WMA lossles est lu. J’ai rencontré quelques soucis sur des WMV HD, l’audio en WMA Pro ne passait pas.
  • Les Monkey’s Audio (APE) de 96 khz et 44.1 khz sont reconnus, pas les APE de 192 khz / 24 bits.
  • Le MP3, le Monkey’s Audio (.ape) 192 khz / 24 bits, les fichiers DSD, le MLP (du DVD-Audio) ne sont pas pris en charge , ni via USB, ni en UPnP (sur disque optique oui, pour le DSD et le MLP, évidemment)
  • Note : les MP3 peuvent être reconnus si vous les renommez en WAV…
  • Mes rips de CD-DTS encodés en WAV-DTS 5.1 ont été lus (assez rare pour le souligner !)

Les photos 3D  et  vidéos 3D Side-by-Side et Top-&-Bottom sont lues à partir du moment ou la résolution des 2 images ne dépasse pas 1920 x 1080 pixels (les vidéos 3D full HD en 3840 x 1080p ne sont pas lues). Par contre  c’est le téléviseur qui fait la conversion en séquentiel, dommage, j’aurais préféré que le lecteur s’en charge avec des possibilités de gérer les effets. Certaines TV 3D gèrent très mal les vidéos 3D SBS. Les MK3D ne sont par contre pas pris en charge (il s’agit d’un nouveau format MKV 3D avec reconnaissance automatique du format 3D (SBS, Dual stream, Top&Bottom, Line-by-Line, etc…)

Une partie multimédia qui est très intéressante sur des points essentiels comme la lecture audio avec le FLAC qui ne souffre d’aucun défaut, la lecture MKV, M2TS qui offre de très bons résultats, la gestion du bitstream des DTS-HD et TrueHD dans le MKV et le M2TS, et même les ISO BD 2D & 3D, ce qui est très rare sur un lecteur blu-ray. Cependant, c’est loin d’être parfait, je regrette l’absence de protocole NFS ou Samba pour une meilleure stabilité en lecture sur le réseau personnel.

M2TS « La Route » avec DTS-HD MA

traitement audio

Traitement audio analogique

Passons à la partie la plus importante de ce test, puisque je pense que beaucoup d’entre vous ont déjà lu mon test du BDP-93EU. Il s’agit bien-sûr de la différence essentielle entre le BDP-93EU et le BDP-95EU, la qualité audio en sortie analogique, que ce soit via la sortie multicanal 7.1, ou la sortie stéréo dédiée sur les connecteurs cinch ou XLR.

Présentation de l’architecture audio du BDP-95EU

Cette qualité audio censée être meilleur que sur le BDP-93EU bénéficie de plusieurs choses. Premièrement, les DAC sont différents, les Cirrus Logic sont donc remplacés par des DAC 32 bits SABRE32 Reference ES9018 d’ESS Technology, avec un DAC sur chaque sortie. Ces DAC sont les meilleurs de chez ESS Technology, et parmi les meilleurs du marché. Ils intègrent une architecture Hyperstream, avec réduction du Jitter, et sont capables d’offrir une dynamique qui peut s’élever jusqu’à 133 dB en stéréo, et un THD+N de -120 dB ! Soit une performance très impressionnante, mais cela ne veut pas dire que le BDP-95EU reproduit exactement ces performances. Là aussi, tout dépend de l’intégration, de la qualité des étages de sortie, de la connectique, de l’alimentation.

L’alimentation joue un rôle très important, comme dans n’importe quel appareil hifi ou home cinéma. Ici, Oppo intègre une alimentation toroïdale conçue par un maître en la matière, Rotel !  Cette alimentation est censée offrir un courant plus pur pour un rendu sonore bien meilleure. Petite parenthèse à propos de la qualité d’alimentation, j’ai même pu voir des téléviseurs afficher une plus belle image lorsqu’ils étaient alimentés par du courant purifié ! … à bon entendeur ;)

Les DAC Sabre32 Reference ES9018 sont également réputés pour leur gestion du DSD (Super Audio CD) avec une architecture 32 bits pour reproduire comme il se doit toute la chaleur, la profondeur et la spatialisation des enregistrements en DSD. Ces DAC sont également réputés pour offrir de meilleures performances en sortie XLR, et c’est donc pour notre grand bonheur que Oppo les a intégrés. Malheureusement, je n’ai pas le matériel pour analyser cette sortie XLR, mais j’ai pu analyser les deux sorties analogiques, multicanal et stéréo.

Par contre, j’ai pu écouter ce que donner cet Oppo BDP-95EU via XLR en auditorium et je remercie Royal Music à PAU qui m’a permis de faire des écoutes sur des Focal Utopia. Un pur moment de bonheur musical ! Je vous préparerai un petit reportage sur cet auditorium, car il y a pas mal de choses à découvrir et Bernard Terrasse m’a fait des démonstrations Hi-Fi (notamment avec des B&W, Monitor Audio, Focal, amplis à tubes, lecteurs CD ésotériques, ampli de puissance Primare, etc) et m’a expliqué pas mal de choses vraiment intéressantes. ainsi j’ai pu me rendre compte en direct des différences qu’il peut y avoir entre un lecteur CD très haut de gamme et cet Oppo BDP-95EU.

Les réglages audio du BDP-95EU

Pour permettre une connexion directe vers un ampli de puissance pour profiter vraiment de la qualité analogique de ce lecteur Oppo, l’interface propose plusieurs configurations, comme le ferait un préamplificateur ou un ampli AV.

Ainsi, il sera possible de choisir la configuration des enceintes associées (stéréo,5.1, 7.1), la taille (full Range, ou Small), le niveau, la distance au point d’écoute, le crossover pour l’utilisation d’un éventuel caisson de grave. On pourra également appliquer un Down-mix stéréo, un Dynamic Range, une inversion de polarité sur les sorties XLR . Par contre, aucune calibration automatique n’est proposée et quelques options manquent, comme un égaliseur.

Lors d’une utilisation numérique, il sera possible de séparer l’audio de la vidéo sur les deux sorties HDMI, envoyer le DSD en DST (bitstream du DSD) ou converti en PCM, améliorer le décodage HDCD, appliquer un bitstream des DTS-HD/TrueHD ou un décodage LPCM, couper l’audio sur les sorties HDMI pour ne choisir que l’analogique, et enfin activer le mode Pure audio pour une réduction du THD+N (mesuré avec des résultats efficaces).

Analyses analogiques du BDP-95EU

Pour analyser les sorties analogiques du Oppo BDP-95EU, j’ai donc utilisé le logiciel de mesure RightMark Audio Analyser PRO. J’ai dû lire plusieurs benchmark échantillonnés à 44.1 Khz / 16 bits, 48 khz / 24 bits, 96 khz / 24 bits et 192 khz / 24 bits et analyser la qualité du signal en sortie. J’ai fait quelques analyses comparatives en mode Pure audio et sans. En mode Pure audio, le THD+N est largement diminué, c’est donc avec ce mode que les analyses ont été faites.

Deuxième précision, j’ai également fait des analyses comparatives qui m’ont permis de m’apercevoir que la platine offrait le meilleur rendu après au moins 1/2 heure de fonctionnement. Si un testeur analyse la platine à froid, les résultats peuvent être très différents. J’ai également refait toutes les mesures du BDP-93EU, pour les comparer au BDP-95EU dans les mêmes conditions.

Enfin dernière précision, pour ceux qui ont du mal à interpréter ces chiffres, RMAA Pro offre un rapport d’analyse avec des évaluations sur les résultats jugés d »Excellent », « Très bon », « Bon », « Moyen », « Mauvais » ou « Très Mauvais ». Ce n’est donc pas moi qui fais les évaluations de qualité, mais bien le logiciel qui donne son verdict. Je vous interprète également ces résultats à ma manière, en fonction des tests et écoutes que j’ai pu faire dans ma petite expérience de testeur et surtout de passionné.

Analyses sur un signal 48 khz / 24 bits

Première analyse concerne donc un échantillonnage assez classique en home cinéma, le 48 khz / 24 bits, utilisé par 99% des pistes DTS et Dolby et leur version HD. Échantillonnage très peu utilisé en musique, voir jamais, ces résultats sont donc surtout intéressants en sortie analogique 7.1 pour lire les DVD et Blu-ray, MKV, TS ou autres vidéos.

Analyses de la sortie stéréo dédiée en 48 khz / 24 bits Pure Audio

Oppo BDP-95EU vs BDP-93EU

Réponse en fréquence

À partir de 20 Hz à 20 kHz, dB
-0.11, +0.02
A partir de 40 Hz à 15 kHz, dB
-0.05, +0.02

Le niveau de bruit

Gauche
Droit
Puissance RMS, dB
-97.7
-97.8
Puissance RMS (pondéré A), dB
-98.6
-98.7
Niveau de crête, dB FS
-82.5
-82.7
DC offset,%
-0.0
-0.0

Dynamique

Gauche
Droit
Dynamique, dB
+98.3
+98.4
La plage dynamique (pondéré A), dB
+98.7
+98.8
DC offset,%
+0.00
+0.00

THD + bruit (à -3 dB FS)

Gauche
Droit
THD,%
+0.0007
+0.0007
THD + bruit,%
+0.0022
+0.0021
THD + bruit (pondéré A),%
+0.0020
+0.0020

La distorsion d’intermodulation

Gauche
Droit
IMD + bruit,%
+0.0027
+0.0026
IMD + bruit (pondéré A),%
+0.0025
+0.0024

Diaphonie stéréo

Gauche
Droit
Diaphonie à 100 Hz, dB
-90
-94
Diaphonie à 1000 Hz, dB
-95
-96
Diaphonie à 10000 Hz, dB
-92
-92

IMD (balayage de tonalité)

Gauche
Droit
IMD + bruit à 5000 Hz,
0.0027
0.0025
IMD + bruit à 10000 Hz,
0.0031
0.0030
IMD + bruit à 15000 Hz,
0.0030
0.0029

Que nous disent ces résultats ? Déjà on pourra se rendre compte que la BDP-95EU apporte une nette amélioration par rapport au BDP-93EU, mais que cette dernière offre également de très bons résultats. comme on pouvait s’y attendre, la qualité de la sortie multicanal est très proche de la sortie stéréo dédié, même un poil meilleure (étonnant !). Mais la présence de cette sortie stéréo dédiée est tout de même utile si par exemple on associe la sortie multicanal à un ampli ou preampli AV et la sortie stéréo à un amplificateur de puissance HiFi.

Avec une réponse en fréquence magnifique qui offre une variation infime de 0.04 dB, on est au niveau des meilleurs lecteurs CD « audiophiles ». La Dynamique de 98 dB environ, est nettement meilleure que le BDP-93EU, elle est excellente, mais reste tout de même légèrement en dessous de mes attentes, un lecteur CD EERA (1000 euros) m’avait donné du 117 dB de dynamique. Cette dynamique est au-dessus de la plupart des amplis AV, mais Denon est capable de mieux. Cela reste bien au-dessus de tous les lecteurs Blu-ray testés comme  par exemple le Yamaha BD-S1067 (93 dB). Cette excellente dynamique se ressent à l’écoute, évidemment, avec une image sonore très riche, très détaillée, une bonne attaque sur la note. Via XLR on ressent une nette différence avec des petits détails qui s’entendent mieux et je pense que cette dynamique est bien meilleure en XLR.

Le THD de 0.0015 % est également très faible, bien plus faible que sur les amplis AV (environ 0.006 % sur le Denon AVR-3311). Ce THD est vraiment très satisfaisant, qualifié d’excellent par le benchmark, même si on est pas au niveau des 0.0003% attendu, mais nous verrons plus loin  que plus l’échantillonnage est élevé, mieux la platine se comporte ! Pour dire la vérité, à l’écoute je n’ai pas vu de différence perceptible de THD avec le lecteur CD ésotérique EERA DL 1.

On remarquera tout de même une légère monté de bruit impulsionnel, un THD+N de -90.2 dB, un peu en retrait par rapport à un lecteur CD audiophile. C’est le facteur le plus sensible, souvent dégradé sur les amplis AV qui dépassent rarement les -80 dB, et qui fait LA différence entre un lecteur ésotérique et les autres lecteurs. Il reste tout de même très bon, et là aussi, à moins de posséder des enceintes très, très haut de gamme, et faire des écoutes en salle dédiée, ce léger bruit passera inaperçu. Je pense que là aussi, la sortie XLR devrait donner de meilleurs résultats…

Pour le reste, on note un balayage de tonalité qui frôle la perfection, une très légère différence de niveau entre le canal droit et gauche (de 4 dB maxi) surtout dans les basses fréquences, mais la diaphonie stéréo reste excellente.

Analyses sur un échantillonnage de 44.1 khz / 16 bits

À mon grand étonnement, c’est sur les encodages 16 bits que les résultats sont les moins bons. Une réponse en fréquence toujours aussi excellente, un THD qui frôle la perfection, mais une dynamique trop en retrait, et un léger bruit. Les performances générales sont également qualifiées d’excellentes par RMAA, pour ma part je les qualifierais de très bonnes, meilleures que les résultats que l’on peut avoir en décodage numérique sur amplis AV, mais pas au niveau des meilleurs lecteurs CD.

Analyses sur un échantillonnage de 96 khz / 24 bits

Réponse en fréquence


À partir de 20 Hz à 20 kHz, dB
-0.12, +0.01
A partir de 40 Hz à 15 kHz, dB
-0.04, +0.01

Le niveau de bruit


Gauche
Droit
Puissance RMS, dB
-96.7
-96.7
Puissance RMS (pondéré A), dB
-98.1
-98.2
Niveau de crête, dB FS
-79.0
-79.2
DC offset,%
-0.0
-0.

Dynamique


Gauche
Droit
Dynamique, dB
+97.9
+98.0
La plage dynamique (pondéré A), dB
+98.5
+98.6
DC offset,%
-0.00
-0.00

THD + bruit (à -3 dB FS)


Gauche
Droit
THD,%
+0.0007
+0.0007
THD + bruit,%
+0.0028
+0.0027
THD + bruit (pondéré A),%
+0.0025
+0.0024

La distorsion d’intermodulation


Gauche
Droit
IMD + bruit,%
+0.0033
+0.0032
IMD + bruit (pondéré A),%
+0.0030
+0.0029

Diaphonie stéréo


Gauche
Droit
Diaphonie à 100 Hz, dB
-84
-84
Diaphonie à 1000 Hz, dB
-91
-91
Diaphonie à 10000 Hz, dB
-92
-92

IMD (Balayage de tonalité)


 

Gauche
Droit
IMD + bruit à 5000 Hz,
0.0026
0.0025
IMD + bruit à 10000 Hz,
0.0031
0.0030
IMD + bruit à 15000 Hz,
0.0030
0.0029

C’est sur les hauts échantillonnages de 88.2 khz, 96 et 192 khz que le Oppo BDP-95EU s’illustre le mieux et ça change des amplificateurs AV qui ont tendance à dégrader un peu le signal lorsque l’on lit des sources audio avec des échantillonnages élevés.

On gagne un peu en dynamique qui atteint ici pratiquement 100 dB La réponse en fréquence est encore plus linéaire avec une variation anodine de 0.03 dB. Il est par contre étonnant de voir que la qualité est un poil meilleure en sortie multicanal qu’en sortie stéréo dédiée ! La sortie multicanal offre un THD de 0.0007 %, un véritable exploit pour une platine Blu-ray ! La diaphonie stéréo est également presque inexistante en sortie multicanal, alors qu’on remarque toujours de légères différences de niveau dans les basses fréquencse en sortie stéréo dédiée.

Ces performances exceptionnelles sur les échantillonnages élevés se retrouvent donc à l’écoute sur dy FLAC 96 ou 192/24, sur du DVD-Audio qui offre une qualité d’écoute en 5.1 ou stéréo Quadro tout à fait éblouissante ! Je n’ai jamais écouté Santana en DVD-Audio 5.1 avec une telle qualité ! La spatialisation est a tombé, l’image sonore est très texturée, détaillée, offre une spatialisation incroyable, chaque musicien est localisé avec précision ! Un pur régale, c’est à se laisser bercer des après-midi entières.  Et ça, cette impression d’être  dans le studio, au beau milieu des musiciens, avec des instruments différents sur chacune des enceintes, aucun lecteur CD au monde est capable de le proposer !

Le Super Audio CD à l’écoute

Pour ma part, c’est tout simplement la meilleure expérience avec le S.A.CD qui j’ai pu vivre jusqu’à présent. C’est avec ce support que toute la structure à base de sortie multicanal avec conversion directe du DSD en analogique prend son sens et que les DAC Sabre s’illustrent le mieux !

Le merveilleux timbre chaleureux et si particulier du DSD se retrouve dans toute sa splendeur. Une exploitation de l’espace qui touche la perfection sur des titres comme Pink Floyd. Rondeur et volupté sont au rendez-vous, on localise parfaitement les musiciens, le canal de grave chante, il est percutant sans trop en faire. Tout le spectre audio est reproduit à la perfection,  l’image sonore épaisse et profonde, des graves percutants jusqu’aux aigus précis, agréables, doux qui viennent vous caresser le pavillon :) en passant par des médiums d’une superbe rondeur, bref ! Rien que pour ça, ce lecteur est un bijou !

Le Super Audio CD Dark Side Of The Moon de Pink Floyd est une référence pour sa qualité d’enregistrement d’un autre monde, et son mixage tout à fait spectaculaire avec un 5.1 exploité de façon magistrale par le BDP-95EU. À vrai dire, l’écoute de ce titre sur le Oppo BDP-95EU se passe de commentaire, il faut écouter pour se rendre compte de l’excellence, aucun mot ne peut expliquer le plaisir que l’on peut avoir en écoutant un S.A.CD de cette qualité sur un lecteur de cette qualité. Lorsque vous avez des frissons du début à la fin de l’album, ça ne trompe pas ! En passant, rien ne vaut un Pure audio blu-ray comme celui de Jienat qui propose du DTS-HD 96/24 et un S.A.CD 5.1 pour se rendre compte de la différence de timbre, de chaleur et de spatialisation entre un enregistrement PCM et DSD.

Conclusion

Conclusion

En toute franchise, il sera difficile de faire mieux à l’heure actuelle en matière de lecteur universel ! La construction est magnifique, les fonctions très complètes, le traitement vidéo une référence, et la partie audio analogique est réellement de qualité « audiophile ». C’est tout simplement les meilleurs résultats que j’ai pu avoir sur un lecteur blu-ray à tous les niveaux ! Cependant, je continue à penser que le Oppo BDP-93EU reste le meilleur rapport qualité/prix. En terme de qualité vidéo c’est identique, et la partie audio analogique est loin d’être ridicule face à ce BDP-95EU, sauf que ce dernier propose une sortie XLR bien plus performante que les sorties Cinch.

Le BDP-95EU n’est pas encore au niveau des meilleurs lecteurs CD ésotériques, mais je n’attendais pas ça d’un lecteur universel non plus. Pour avoir mieux que ce que propose le BDP-95EU, il faudra se diriger vers des éléments dédiés très, très haut de gamme. Alors oui, un lecteur CD EERA par exemple, propose une meilleure dynamique, mais pour 1000 euros le lecteur qui ne propose QUE la lecture CD.

Comment ne pas être émerveillé devant ce travail de qualité fourni par Oppo à tous les niveaux. La lecture S.A.CD et DVD-Audio est vraiment exceptionnelle, les Blu-ray affiche une qualité très rare et un postprocessing très efficace, les DVD sont littéralement transformés, la lecture des MKV et M2TS est superbe avec gestion de l’audio HD, la lecture des Blu-ray 3D est quasi parfaite et le lecteur est une oeuvre d’art !

Oppo a tout mon respect et toutes mes félicitations pour ces deux lecteurs universels 3D d’exception et c’est tout naturellement que je lui accorde les 3 étoiles pour sa qualité vidéo, et 3 étoiles pour son traitement vidéo sur la 3D, et enfin 2 étoiles pour ses qualité audiophiles (qui ne sont pas encore à la hauteur d’un lecteur CD audiophile).

Je remercie Univers HighTech pour le prêt du lecteur Oppo BDP-95EU.

Les notes sont évidemment en fonction du prix des appareils :

  • Qualité de fabrication : 
  • Qualité du décodage vidéo :
  • Qualité du postprocessing Marvell :
  • Qualité de l’upscaling Marvell :
  • Qualité de la 3D :
  • Prise en charge multimédia :
  • Qualité audio analogique :
  • Fonctions et réglages :
  • Qualité de la connectique :
  • Rapport Qualité/prix:

Ce que j’ai aimé

  • Un design et une qualité de fabrication superbes
  • Un lecteur qui lit TOUT, vraiment TOUT !
  • La prise en charge des ISO BD 2D & 3D
  • La qualité magnifique proposée sur le Blu-ray
  • Un upscaling chirurgical de toute beauté !
  • Des filtres actifs sur la 3D
  • Un processing paramétrable et mémorisable (3 modes)
  • Le support du FLAC multicanal 192 khz
  • La gestion multimédia en générale (MKV, audio HD, FLAC, NTFS, M2TS, ISO)
  • Qualité 3D avec le Blu-ray 3D, gestion de la diagonale, et V-Strech
  • L’excellente qualité du circuit analogique + alimentation
  • La lecture exceptionnelle des Super Audio CD
  • La connectique très complète dont deux sorties HDMI + XLR + 7.1 analogique
  • Le prix qui reste raisonnable, même s’il est proportionnellement plus cher que le BDP-93EU

Ce que je regrette

  • Les services internet inintéressants, trop pauvres
  • Pas de support NFS, ni Samba
  • Plusieurs HDD externes non reconnus
  • Pas de lecture Monkey’s Audio 192 khz, ni MLP (en multimédia), ni MP3
  • La conversion DSD/PCM en 88.2 khz (176.4 khz sur certains lecteurs S.A.CD)
  • Pas de 3D Effects (profondeur, parallaxe)
  • Pas de lecture des MKV 3D full-HD (3840 x 1080 pixels), ni du WMV 3D Dual Stream, ni du MK3D, ni des photos 3D JPS/MPO
  • Pas de navigation possible TV éteinte pour une utilisation musicale
  • Une Dynamique qui pourrait être meilleure sur les sorties analogiques

142 commentaires

  1. avatar

    @JPI – Bonjour,

    Non, je ne pense pas que le OPPO force les aigus, ou ne produise des aigus trop froids ou durs, il est plutôt chaleureux justement, surtout en lecture S.A.CD. Donc l’association avec le Cambridge me semble excellent..

    Elles offrent des aigus un peu durs et froids les Cabasse IO² ? Je n’ai jamais écouté ces enceintes :)

  2. avatar

    Merci pour cette réponse!

    Concernant les IO², non je ne les trouve pas durs dans les aiguës. Je les trouve très précise et dotées d’une belle neutralité qui associée au Cambridge les rendent très chantantes! :cool:
    Ma crainte est juste d’associer une source froide qui serait directement traduite par cette neutralité. Après, il est vraiment que le Cambridge 640R, au niveau de son étage de puissance apporterait dans tous les cas une certaine musicalité à l’ensemble il me semble.

    Je crois que mon orientation est prise pour une 95 EUMRZ… Aucun regret à avoir vis à vis d’une 93 Référence à 1500€? :angel:

    Et quid de la lecture des ISO BD. Je comprends bien que l nouveau firmware a éteint cette possibilité mais personne n’a trouvé/développé une solution de remplacement? :sad: :sad:

  3. avatar

    @JPI – En qualité audio en sortie analogique, non aucun regret vis à vis d’un 93EU Reference.

    Toujours pas de patch non officiel pour les gestion ISO sur les OPPO, mais je pense que ça devrait se faire. je crois les doigts aussi ;)

  4. avatar

    On me conseillait également récemment la 93 NU FORCE XTREM EDITION. Qu’en penser par rapport à la 95? Avez-vous eu l’occasion de comparer?

  5. avatar

    Auteur du commentaire JPIOn me conseillait également récemment la 93 NU FORCE XTREM EDITION. Qu’en penser par rapport à la 95? Avez-vous eu l’occasion de comparer?

    UP

  6. avatar

    @JPI – Bonjour,

    Non, désolé, je n’ai pas testé cette version, j’avais été un peu déçu par la version 93EU Nuforce, mais peut-être que celle-ci est meilleure…

  7. avatar

    Bonjour,
    Je possède maintenant le Cambridge audio 751BD. Le son est super surtout connecté avec cordons TOPAZE de real cable.

    Mon ampli est Harman Kardon AVR7500. Qu’en penses-tu?
    Un haut de gamme DENON (AVR-4311 Noir) serait-il mieux?
    Je n’utilise mon HK que par les entrées analogique (stéreo ou 5.1).
    Mes enceintes sont des MAGNAT MSP110.

    SLTS.

  8. avatar

    @jyh – Bonjour,

    C’est tout de même un sacré ampli cet Harman :) Difficile, ça fait longtemps que je n’ai pas entendu cet ampli, mais je ne suis pas sûr que tu y gagnes en qualité audio. Par contre, en fonctionnalité c’est sûr, mais bon …

  9. avatar

    Bonjour,

    Est ce que ça vaut le coup d’acheter l’Oppo 95 au lieu du 93 pour profiter :
    – De la meilleure qualité audio HDMI
    – De la meilleure qualité vidéo
    – De la meilleure qualité audio multicanale (SACD, DVD-Audio…)
    – Mais pas de la sortie stéréo analogique, possédant déjà un lecteur CD dédié (à part éventuellement pour du dématérialisé mais ce n’est pas une priorité) !

    Ou est-ce un gâchis d’argent, en considérant que l’écoute de support audio multicanal est tout de même rare (mais très appréciée :D) ?

  10. avatar

    @V
    Bonjour,

    Qualité audio et vidéo : oui, mais à condition d’avoir un excellent vidéoprojecteur ou une TV de grande diagonale pour voir les différences infimes entre les deux (moins de bruit vidéo, plus de dynamique d’image, plus d’ampleur au niveau du transfert audio HDMI, mais encore une fois à de petites proportions).

    Audio analogique multicanal : oui, sans hésiter les BDP-95EU est meilleur que le 93EU, bien plus musicale, un timbre plus agréable, même si les différences au niveau des mesures ne sont pas énorme, le timbre ne se mesure pas lui :)

    La qualité de construction, les possibilité de XLR, et le design très classe et imposant sont des critères également à prendre en compte.

    Cela dit, pour ma part, en performance pures sur l’audio et la vidéo via HDMI je préfère le OPPO BDP-93EU Reference, qui n’est pas loin du BDP-95EU en terme de prix. A part su la qualité analogique vous tient à cœur …

  11. avatar

    @Nicolas Bécuwe

    La qualité analogique multicanale sur le 95 est meilleure que sur le 93 reference ?

    Et entre le 95 reference et le 93 signature (pour les mêmes critères que dans mon post précédent), lequel privilégierais-tu ?

  12. avatar

    @V – Je préfère le timbre des DAC Sabre oui. Le Reference gagne surtout en qualité numérique, mais forcément ça joue aussi sur la qualité de la conversion N/A, meilleur le signal numérique arrive aux DACs, meilleur sera le signal analogique, mais le timbre ne change pas et les DACS Sabre sont plus musicaux .

    Je ne vais pas t’ider avec mes réponses car ça va encor plus compliquer ton choix, mais pour moi le OPPO 93EU signature est meilleur que le 95EU Reference au niveau de la qualité de l’image (on atteint une qualité rare !). Mais en qualité analogique, le 95 Reference est meilleur que le 93 Signature qu niveau du jitter, qualité du signal et le timbre qui est plus musical. Le S.A.CD est vraiment superbe sur le 95EU Reference ou Signature.

    Pas simple !!

  13. avatar
    Victor /

    Scheiß :(

    Effectivement, c’est pas simple…

    Du coup même le 93 signature n’est pas aussi musical en analogique que l’oppo 95 de stock ? :(

    Il faut donc vraiment faire un choix entre HDMI et RCA quelque soit le modèle (ou s’attaquer au 95 signature totalement hors budget ^^)… Le choix devrait être vite fait pour moi vu qu’il aura pour vocation du HDMI à 90% mais ça m’arrache le cœur de « délaisser » le 10% de SACD multicanal !

    En parlant de ça, toi qui parle souvent du SACD 5.1 Dark Side of the Moon, t’as écouté celui de Wish You Were Here (édition 35èem anniversaire) ? Je l’ai commandé hier après avoir lu de bonnes critiques mais je ne sais pas ce qu’il vaut. Malgré le prix élevé (35€) rien que le packaging est sublime !

  14. avatar

    @Victor – Tous les enregistrements SACD de Pink Floyd (ou même DVD-Audio) sont sublimes :)

    Sinon, d’un point de vu qualité du signal analogique, le OPPO 93 Signature est très bon, mais je parle de timbre, et selon mes goûts je préfère celui des Sabre, ou mieux celui des Dacs Wolfson, mais bon, c’est hors sujet car seul Cambridge à intégré des Wolfson sans prendre la peine d’opter pour les DACs compatibles SACD…

    En clair, même avec le OPPO 93EU Signature ça vaut le coup d’écouter du SACD, ça serait dommage de sans priver !! Il y a toujours mieux, mais ça ne veut pas dire que ce n’est pas bon ! :)

  15. avatar
    Vincent 056 /

    Bravo et merci pour ce test grâce auquel je sais quel appareil va remplacer mon vieillissant Cambridge DVD89 !
    J’ai une question de néophyte, cherchant en parallèle l’ampli A/V qui secondera au mieux mon futur Oppo BDP95: avec quel matériel je peux profiter des sorties stéréo XLR ? Je n’ai pas encore trouvé d’ampli A/V équipé d’entrées XLR. Ou peut-on passer par des adaptateurs ou mêmes de câbles symétriques jack/XLR ?
    Merci d’avance et bonne continuation.

  16. avatar

    @Vincent 056 – Bonjour,

    Je connais des amplis de puissance, des préampli, ou même des intégré stéréo avec XLR, mais effectivement aucun amplis AV 5.1 ou 7.1 ne vient à l’esprit avec du XLR.

    Sinon, en ampli de puissance, Preamp, ou intégré il y en a pas mal, à commencer par les Primare, les Preampli Onkyo, les Musical Fidelity, et tant d’autres…

    Pour les adaptateurs, oui, il en existe des RCA/XLR, mais je ne suis pas trop pour cette solution, car ça n’a pas trop d’intérêt à part si on ne peut pas faire autrement…

  17. avatar

    Bonjour Nicolas,

    J’utilise le OPPO BDP-95EU avec un ampli intégré DENON PMA510AE.
    Mais je pense qu’il mérite mieux. Que conseillez-vous avec cinch classique? avec XLR?

    J’ai des Focal Chorus 736V, donc il faudrait un ampli pas trop agressif..

    Merci par avance.

  18. avatar

    @jyh – Bonsoir,

    Quel serait votre budget ?

    Vous cherchez un intégré hifi stéréo ou ampli home cinéma ?

    Dernièrement j’ai testé un intégré Cambridge 851A avec XLR et Cinch et qui offre une superbe musicalité, un timbre très analogique et doux dans les aigus. Il n’est pas hyper dynamique, mais il a tout de même se qu’il faut, et il est bien équilibré, vraiment agréable, puissant et aéré à l’écoute. Il se rapproche d’un hybride tube / Classe A/B, c’est un Class XD en fait. Le seul souci c’est qu’il vaut 1600 euros :(

    D’où ma question sur le budget :)

  19. avatar
    Pascal Marti /

    @Nicolas Bécuwe
    Bonjour,
    Depuis ce matin après une dernière mise à jour, ce lecteur dont j’étais satisfait ne lit plus mes fichiers wav sur mon nas ou sur usb!
    Je précise que j’ai numérisé toute ma discothèque sur disque dur pour profiter des possibilités offertes au moment de l’achat par ce lecteur dont j’apprécie particulièrement le DAC. Il ne s’agit en aucun cas de piratage puisque que je possède tous les cd d’origines et qu’ils ont étés copiés en bit perfect puis upsamplés en 24/192.
    Quelle est donc la raison de cette traitrise vis à vis de l’acheteur?
    Est-ce une manœuvre pour forcer l’achat des nouveaux modèles?
    De toute façon, avec cette démarche ce sera tout sauf un Oppo!
    Merci de bien vouloir faire suivre cette information.
    Cordialement

    P. Marti

  20. avatar

    @Pascal Marti – Bonjour,

    Je fais remonter l’information. Ce n’est pas normal, il doit s’agir d’un bug au niveau firmware. Je vais leur demander des explications..

  21. avatar

    @Pascal Marti – Réponse d’OPPO :

    Avez-vous fait un Reset aux paramètres d’usine. Sans le Reset ça peut créer tout un tas de problème très bizarres. Il faudra refaire les réglages par la suite, mais il est fortement conseillé de faire un Reset après chaque mise à jour.

  22. avatar
    MS-AUDIO /

    J’aimerais juste une petite confirmation :

    Pour une écoute purement stéréo ,la sortie FL et FR de la sortie 7.1 analogique est donc mieux que la sortie dédiée RCA L et R :?:

    Si oui comment la régler ? FL/RL ou stéréo dans les réglages « configuration enceintes » :?:

    Et dans « traitement audio » : signal stéréo : doit’on mettre « stéréo mixée » ou bien « avant gauche/droit » du coup :?:

    Je suis un peu perdu… :oops:

    Par contre , la XLR est’elle du coup quand même supérieure dans tous les cas de figures :?:

    Merci beaucoup !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:wink: :-| :-x :twisted: :) 8-O :( :roll: :-P :oops: :-o :mrgreen: :lol: :idea: :-D :evil: :cry: 8) :arrow: :-? :?: :!: