Facebook Tweeter Tweeter

Test du vidéoprojecteur DLP 3D Optoma HD67n certifié 3D Vision de Nvidia

Je vous présente un test assez attendu puisqu’il s’agit du vidéoprojecteur 720p DLP 3D Optoma HD67N, un des concurrents directs du ACER H5360 déjà testé. Plusieurs d’entre vous attendent donc un comparatif entre ces deux projecteurs. C’est le but de ce test, mais pas seulement.

J’ai voulu un peu reprendre tout ce qui avait été abordé autour de cette solution 3D depuis plusieurs mois. Faire donc un récapitulatif, mais aussi proposer des explications et conseils pour ceux qui débutent. Nous verrons donc quelles solutions sont disponibles pour profiter des Blu-ray 3D, vidéos 3D, photos 3D et jeux 3D avec le HD67N et les projecteurs DLP 3D en général.

Nous verrons également si ce projecteur justifie les 100 à 200 euros supplémentaires par rapport au ACER H5360. La colorimétrie, le crosstalk, le contraste, luminosité et profondeur des noirs et les effets d’arc en ciel seront également abordé. Je vous présente un retour d’expérience de plusieurs mois en compagnie des VP DLP 3D 720p !

Présentation du HD67n

Présentation de l’Optoma HD67N

Pour rappel, le vidéoprojecteur Optoma HD67N est compatible DLP Link depuis sa sortie. Le DLP Link est donc une technologie qui, dans le cas des VP 720p DLP 3D, ne nécessite aucun émetteur pour synchroniser des lunettes 3D DLP Link (des lunettes bien particulières qui ne fonctionnent pas comme les lunettes 3D Vision).

En effet, le vidéoprojecteur doit être configuré en mode DLP 3D, il émet un flash blanc que le récepteur des lunettes DLP Link capte pour se synchroniser. Le problème est que le VP affiche une dérive bleutée et des noirs délavés (plus ou moins importants en fonction des appareils). Le verre des lunettes ODYSSEY (déjà testées) corrige cette teinte et permet d’offrir des noirs plus profonds, mais cela donne tout de même un rendu colorimétrique légèrement moins bon qu’avec la technologie 3D Vision de Nvidia.

Plusieurs mois après la sortie de l’Optoma HD67, Nvidia accepte de certifier ce projecteur 3D Vision, et il se voit ainsi renommé HD67n . Le prix du HD67 chute (550 euros voir moins), celui du HD67n se trouve désormais aux alentours de 650 euros. Donc première chose à faire attention lors de votre achat, qu’il soit bien certifié 3D Vision grâce à l’ajout du « n » sur la référence, à moins que vous soyez un peu bricoleur, ou prêt à des bidouillages logiciels pour apporter la compatibilité 3D Vision à l’Optoma HD67… (Voir les astuces).

Fiche technique

  • Vidéoprojecteur  DLP 3D (DLP LINK) certifié 3D Vision de Nvidia
  • Résolution native  : HD Ready 720P (1280 x 720 pixels)
  • Luminosité 1800 lumens ANSI
  • Contraste natif : 4000:1
  • Contraste ANSI : 400:1
  • Ratio natif  : 16:9 compatible 4/3
  • Rapport de projection : 1.55 – 1,7
  • Taille image projetée : de 68 cm à 7,78 mètres de diagonale
  • Distance de projection : de 1 à 12 m
  • Haut-parleur 2 Watts
  • Type de lampe : 185 Watts
  • Niveau sonore : 29 dB
  • Compatibilité vidéo : 1080p/24/50/60 ; 1080i/50/60 ; 720p/50/60 ; 576p/50 ; 480p/60
  • Connectique : 1 entrée HDMI (v1.3) ; 1 entrée VGA (PC, Composantes, Péritel), 1 entrée S-vidéo ; 1 entrée Composite ; 1 entrée audio ; 1 port RS232 ; 1 sortie audio
  • Télécommande rétroéclairée
  • Consommation électrique : 255 W
  • Température de fonctionnement : 5 à 40 Degrés
  • Conforme avec la norme RoHS
  • Alimentation : 110 – 240V 50-60 Hz
  • Dimensions (L x H x P) : 286 x 97 x 192 mm – Poids 2,3 Kg

Première prise en main

Pour remettre les choses dans leur contexte, j’avais donc eu dans les mains le Acer H5360 en premier. L’Optoma se présente comme un VP très similaire, il est aussi compact, très facile à manipuler, mais il faut bien avouer que la qualité de fabrication est légèrement au profit de l’Optoma. Sans que cette différence soit grande, il est mieux fini, plus solide et offre un design plus classe.

Le dessus propose un petit pad pour faire des réglages, accéder au menu, allumer et éteindre le VP. On retrouve à l’instar du ACER, un réglage du focus aussi efficace que celui du Acer et un zoom manuel aussi inefficace que le ACER (il permet de faire un tout petit zoom…)

Le dessous propose trois pieds réglables qui permettent d’orienter le VP vers le haut ou le bas et ainsi faire un déplacement Haut/Bas de l’image. Le menu ne permet pas de déplacement motorisé de l’image ni horizontalement, ni verticalement (et ce, sur les 2 VP). Par contre, ces pieds permettent un réglage horizontal e l’image plus précis que sur le ACER, et surtout le VP est moins bancale et adhère mieux au support (les pieds du Acer glissent un peu, et sont bancales…)

La télécommande change drastiquement par rapport au ACER. Elle bien plus pratique, plus belle, plus ergonomique, et surtout propose des touches rétroéclairées du plus bel effet et plusieurs raccourcis intéressants. ainsi, on pourra rapidement changer de modes (Lampe eco/intense, affichage 16+/9 ou 4/3, Mode 3D, sources(HDMI/VGA/S-Video, inverser le sens de lecture 3D, régler contraste/luminosité/colorimétrie, etc.)

Informations sur la 3D

Profiter de la 3D avec l’Optoma HD67N

Pas de compatibilité 3D sans PC

Première chose à savoir à propos de la compatibilité 3D de ce projecteur : il est impossible de brancher directement un lecteur Blu-ray 3D (par contre un lecteur Blu-ray en 2D fonctionne très bien), ni une Playstation 3 en mode 3D, ni de décodeur TV pour profiter des chaînes 3D. Pourquoi ? Tout simplement, car le VP ne possède pas d’émetteur, ni de logiciel interne pour gérer les différentes technologies 3D Side-by-Side, séquentielle, Top-an-Bottom, etc. Les seuls modes 3D proposés par le VP sont « 3D Vision » ou « DLP Link ».

La solution 3D Vision de Nvidia

La meilleure solution reste le Kit 3D Vision de Nvidia qui coute 150 euros (avec l’émetteur, le logiciel de lecture 3D Vision Player et une paire de lunettes 3D actives). Avec ce kit vous pourrez donc profiter à partir de votre PC de vidéos 3D, photos 3D, Blu-ray 3D (avec l’achat d’un logiciel de lecture BD 3D en option) et enfin des Jeux 3D certifiés 3D Vision qui se comptent à plus 400 titres.

Le problème reste que seul les cartes graphiques GeForce de Nvidia, et de préférence les séries 400. Les séries 400 proposent un port HDMI 1.4,  décodent le AVC/MVC (codec du Blu-ray 3D) en Hardware, ce qui permet d’utiliser l’accélération matérielle sur le BD3D pour soulager l’utilisation du CPU (intéressant pour les PC lents). De plus, la série 400 intègre un gestionnaire audio HD qui prend en charge le LPCM 7.1 192 khz /24 bis, le Bitstream ou décodage LPCM des DTS-HD et TrueHD proposés dans les Blu-ray 2D et 3D.

La GeForce GTX 460 est Blu-ray 3d compatible (AVC/MVC en hardware), HDMI 1.4, audio HD, CUDA, 3D Vision Ready

Pour lire le blu-ray 3D, le MKV 3D, AVI 3D, MP4 3D, WMV 3D, etc. On utilisera des logiciels de lecture Blu-ray 2D et 3D payants comme PowerDVD 10 ou TotalMedia Theater 5 (ou TMT 3, mais la 3D est moins bonne qu’avec TMT 5). Le logiciel 3D Vision Player, quant à lui, permet de lire plusieurs formats de photos 3D (comme le MPO par exemple), plusieurs formats de vidéos 3D, mais reste assez restreint en capacité vidéo, bien que les réglages 3D sont assez complets !

PowerDVD 10 Mark II projeté sur écran de 3 m de base par l’Optoma HD67n

La solution DLP LINK

La deuxième solution pour profiter de la 3D, c’est une simple paire de lunettes 3D DLP Link, comme les lunettes ODYSSEY de la société Eyes3Shut déjà testées avec le Acer H5360, ou encore les lunettes DLP Optoma. En fait, c’est toutes les lunettes DLP Link qui sont compatibles avec cette solution. Comme expliqué plus haut, ces lunettes ne nécessitent pas d’émetteurs puisqu’elles se synchronisent grâce à l’émission d’un flash blanc ce qui entraine ces problèmes d’images un peu fades et bleutées (même si les lunettes corrigent un peu ce problème, il reste contraignant).

On utilisera le logiciel Stereoscopic Player qui est payant et qui permet de lire les MKV 3D, AVI 3D, et toutes sortes de formats 3D. Ce soft est une version beaucoup plus puissante du 3D Vision Player, malheureusement il ne permet pas de lire le Blu-ray 3D, même avec un décrypter comme DVDfab Passkey ou AnyDVD HD. Pourtant, avec un décrypter, il peut lire le Blu-ray 2D en accédant au répertoire Stream et en lisant uniquement le fichier vidéo principal (celui du film donc, et sans menus…).

Le DLP Link ne permet pas pour l’instant de jouer aux jeux 3D, même avec le logiciel DDD qui permet aux cartes graphiques AMD de profiter des jeux 3D sur TV 3D (technologie HD3D de AMD en partenariat avec DDD). Plus d’infos sur le DLP Link dans cet article/test.

La solution 3D-XL d’Optoma

Boitier Optoma 3D-XL

Optoma sort début janvier 2011 un boitier 3D-XL qui permettra de faire le pont entre un lecteur Blu-ray 3D, Playstation 3 en mode 3D, décodeur TV 3D et un projecteur 720p DLP 3D. Ce boitier propose une paire de lunettes 3D actives et synchronisera les lunettes avec le projecteur.

Il ne permettra pas de profiter des jeux 3D certifiés 3D Vision sur PC (sans kit Nvidia), mais permettra de jouer aux jeux 3D sur PS3 sur le projecteur et de regarder ses chaînes 3D, Blu-ray 3D. en clair, il permettra de profiter de la 3D sur projecteur DLP 3D en se passant de PC. Ce boitier coûte malheureusement 299 euros, disponible en janvier 2011 et je vous proposerai un test très prochainement (voir l’article).

Conclusion de la première Partie

Sur la partie « qualité de finition », design, et télécommande, le Optoma HD67n prend un peu le dessus sur le Acer H5360, mais cela ne justifie pas encore assez la différence de prix que l’on estimera à peu près à 150 euros de plus pour l’Optoma.

Nous allons donc passer à la partie technique, menu, réglages, calibration, effet 3D, colorimétrie, profondeur des noirs, luminosité, effets d’arc-en-ciel, fluidité, qualité et pique de l’image pour savoir si de ce côté une différence peut justifier cet écart de prix…

Interface

Présentation de l’interface et menus du HD67n

Avant d’attaquer les premières impressions sur le rendu 2D et 3D, nous allons tout d’abord découvrir l’interface et les réglages proposés par l’Optoma HD67n. Là aussi, pour entrer directement dans le vif du sujet,  les menus sont bien plus avancés et proposent beaucoup plus de réglages que le Acer H5360.

Onglet Image


Ici, vous allez pouvoir choisir le mode (Cinema, Lumineux, Photo, Référence ou Utilisateur). Ces modes offrent tout simplement une calibration différente, mais il est préférable d’ajuster manuellement les réglages pour un meilleur résultat. Attention, si un mode vous donne l’impression d’offrir des noirs plus profonds, il peut aussi dénaturer l’échelle de gris (courbe de luminance), donc je vous propose par la suite une calibration que j’ai faite en mesurant le rendu avec une sonde et le logiciel HCFR (de calibration).

Vous remarquerez qu’en plus des réglages de Luminosité/Contraste, le VP offre la possibilité d’accentuer la netteté. Cela s’avère assez efficace pour offrir des contours plus nets, mais il ne faudra pas en abuser, surtout sur les sources de mauvaise qualité au risque de vois apparaitre trop de Jaggies (effets d’escalier).

Dans le menu « Avancé », on découvre le plus intéressant, un réglage plus complet (du moins plus que le Acer), puisque on pourra régler le « Degamma » très important pour une échelle de gris juste, la température de couleur pour une colorimétrie plus juste, et surtout les réglages RVB Gain/Tendance (qui se limite à Tendance sur le Acer qui ne propose pas de réglages de Gain RVB). C’est ici que l’on pourra équilibrer parfaitement (ou presque) la colorimétrie.

Onglet Affichage

Dans cet onglet vous pourrez régler l’affichage du VP donc. Là aussi, un paramètre intéressant, le déplacement vertical et le réglage du trapèze (mais seulement verticale, comme sur le Acer). Vous pouvez donc incliner le VP vers le haut/bas, mais pas de travers.

Le menu « Trois Dimensions » nous intéresse particulièrement, puisque c’est ici que l’on indique la technologie 3D utilisée, soit « 3D Vision » avec le Kit Nvidia, ou « Lien DLP » si vous utilisez des lunettes DLP Link. Il est également possible d’inverser la 3D (lecture de l’image gauche, ou droite en premier), ce qui est très utile sur certaines vidéos inversées, surtout qu’un bouton d’accès rapide est proposé sur la télécommande.

IMPORTANT : je remarque de suite que le mode « Lien DLP affiche toujours ces noirs délavés et une dérive bleutée, mais à moindre mesure et assez acceptable surtout qu’il est possible de corriger plus ou moins ce problème en changeant de mode (mode Lumineux par exemple) et que les lunettes DLP corrigent assez bien. Résultat, le rendu colorimétrique en « Lien DLP » est certes moins bon qu’avec le mode 3D Vision, mais se défend as mal du tout…

Passage en mode « Lien DLP » sans mode de correction : grosse dérive colorimétrique sachant que l’image affichée devait être noire ! Un peu exagérée par le reflex quand même ;) On pourra corriger un peu cette dérive dans les différents réglages …

Autre point important, lorsque je suis resté en mode « Arrêt », la 3d s’est tout de même activée avec le Kit 3D Vision, mais étrangement un gros crosstalking était présent, alors qu’en mode « Lien DLP », ou « 3D Vision », aucun Crosstalk n’est présent comme vous pouvez le voir sur les captures de la mire DDD.

En mode 3D Vision, AUCUN crosstalk n’est visible sur l’image gaughe !

Sans activer le mode 3D Vision, la 3d fonctionne tout de même MAIS  : l’image droite représentée par le R affiche des traces sur l’image gauche, GROS crosstalk !

Onglet Réglage

Rien d’important à expliquer ici, si ce n’est que comme beaucoup de VP, on pourra choisir une projection inversée (si le VP est accroché au plafond ou derrière l’écran de projection). Le reste ne mérite pas de commentaire…

Onglet Option

Vous pouvez régler la couleur de l’arrière plan, à ne pas confondre avec une compensation de la dérive colorimétrique en fonction de la couleur de votre mur (si vous projetez sur un mur…) comme le propose le Acer. L’Optoma ne propose pas ce mode, mais il vous sera possible de le corriger manuellement grâce aux réglages colorimétriques assez précis du HD67n.

Le plus important reste le mode Lampe pour un mode ECO ou lumineux. Le mode lumineux est particulièrement puissant sur l’Optoma, et montre ici une des grandes qualités par rapport au Acer, une luminosité beaucoup plus puissante ! Le bruit de fonctionnement est également plus fort, un peu gênant si vous écoutez votre film en sourdine, mais imperceptible lors de vraies séances home cinéma avec le volume comme il se doit. Ce bruit de fonctionnement est quasiment identique sur les 2 VP.

calibrage du VP

Conseils de calibrage

Je vous présente les réglages les plus efficaces que j’ai pu avoir sur l’Optoma, et sur le ACER, tout en commentant les qualités de chacun. Le plus important au départ est d’obtenir un Gamma juste, pour offrir la meilleure courbe de luminance possible. C’est réglages ont été obtenu en mode 2D, nous verrons par la suite quels réglages effectuer dessus en mode 3D.

L’Optoma HD67n

Par défaut l’Optoma affiche des résultats assez catastrophiques, avec une image qui tire beaucoup trop sur le bleu, un Gamma beaucoup trop élevé, une courbe de luminance complètement déréglée.

équilibre des couleurs (la ligne en pointillés représente la ligne référence pour le Rouge, Vert et le Bleu)

la ligne en pointillés représente le gamma de référence 2.2

D’entrée, je place la lampe en mode lumineux (qui sera aussi préférable en 3D) et j’opte pour le mode « Cinéma » avec une température sur chaud, le rouge remonte déjà pas mal. Le Degamma a été placé sur « Standard », le BrillantColor sur 5, le contraste sur 50 et la luminosité sur 49. Le résultat est presque parfait avec un Gamma à 2.2. On peut également se rendre compte que la courbe de luminance est assez fidèle a la courbe idéale. On a donc une très bonne reproduction de l’échelle de gris, des noirs qui ne sont pas bouchés et des blancs qui ne sont pas brûlés.

Un fois calibré, le Optoma affiche une excellente courbe de luminence

Reste à régler la colorimétrie. Le Rouge qui encore en dessous de ce qu’il faudrait, je le remonte. Voici les réglages exacts que j’ai appliqués :

  • Température : chaud
  • Mode : cinema
  • BrillantColor : 5
  • DeGamma : Standard
  • Contraste : 50
  • Luminosité : 49
  • Tendance rouge : +6
  • Tendance Vert : -2
  • Tendance Bleu : +2
  • Gain Rouge : -10
  • Gain Vert : 10
  • Gain Bleu : 0

La colorimétrie ainsi obtenue est très bonne et naturelle, les couleurs ne sont pas saturées.  En mode Lampe Standard (Eco), je mesure un noir à 0.33 et une luminosité de 500 cd/m². En mode lampe Lumineux, plus conseillé pour afficher la 3D, le noir monte à 0.38 (mais c’est compensé par la teinte des lunettes qui offre des noirs plus profonds), et la luminosité monte à pratiquement 600 cd/m² ! un forte luminosité !

Le ACER H5360

Une fois calibré, le ACER affiche une excellente colorimétrie également, mais des couleurs légèrement plus vives (cela peut-être sympa avec le jeu, mais un peu moins bon avec les films, même si cela reste pas mal du tout comparé à un téléviseur LED par exemple). Il n’y a pas de réglage de saturation…

Voici mes réglages :

  • Luminosité : 49
  • Contraste : 53
  • Température : 0
  • Gamma : 4
  • Rouge : 110
  • Vert : 94
  • Bleu : 105

ACER H5360/Optoma HD67n aux bancs d’essai:

Si côté couleur et profondeur des noirs, ces deux vidéoprojecteurs se valent, en revanche, côté luminosité, l’avantage est clairement pour l’Optoma.

Tout d’abord en mode eco : premièrement, je n’arrive pas a obtenir un gamma référence à 2.2, il restera à 2.1 et n’est pas très équilibré. La courbe de Luminance n’est pas très équilibrée, et cela se ressent un peu dans la gradation de l’échelle de gris, sans être catastrophique (les noirs ne sont pas bouchés par exemple). Les noirs obtenus atteignent 0.35 (contre 0.33 pour l’Optoma, c’est quasiment pareil). La luminosité est de 360 cd/m² (contre 500 cd/m² pour l’Optoma en mode Eco).

Le contraste natif obtenu en mode Eco est de 1024:1 pour le Acer / il est de 1512:1 pour l’Optoma.

En mode lumineux : le ACER propose une luminosité de 470 cd/m² (contre 600 cd/m² pour l’Optoma en mode lumineux également). Par contre, les noirs montent alors à 0.45 pour le Acer (0.38 pour l’Optoma).

Le contraste natif en mode lumineux est de 1037:1 pour le ACER / 1567:1 pour l’Optoma.

Un mot sur les effets d’Arc-en-ciel

C’est LE problème des vidéoprojecteurs DLP. Lorsque vous balayez l’écran de gauche à droite, l’image se décompose en trois couleurs primaires une fraction de seconde, ce qui crée comme un effet d’arc-en-ciel Rouge/vert/bleu. Ce phénomène est surtout perceptible au début, puis on s’y habitue. Certaines personnes ne le remarquent même pas, la grande majorité même. Plus la roue codeuse aura de segment, moins ces AEC seront visibles. En fonction de la qualité de cette roue, les effets peuvent également être diminués.

En mode 3D, ils sont également visibles mais on les remarque encore moins qu’en 2D (plus concentré sur l’effet relief ? peut-être…). Toujours est-il que nombre d’entre vous voulaient savoir si l »Optoma est aussi sujet à ces AEC, la réponse est toute de suite positive, malheureusement. Y-a-t-il une différence ? J’ai l’impression en effet qu’un légère différence est perceptible, mais sans que ce soit flagrant. J’ai juste l’impression que l’écart entre le décalage des couleurs primaires est légèrement plus réduit, et que comme les couleurs sont légèrement moins vives et saturées que sur le Acer, c’est plus léger…

Cependant, je rapporterai que ces deux projecteurs sont sujet à des AEC, à peu près identiques, et que plus l’image projetée est grande, plus on les remarque. Au bout de quelques semaines, je n’y faisais plus attention…

Avis personnel

Impressions personnelles

Une petite séance de cinéma à domicile très sympa !

La première inquiétude concerne évidemment la résolution « limitée » de ce projecteur 720p. Limitée, tout est relatif bien-sûr, mais lorsque l’on a l’habitude de voir des téléviseurs dernière génération 1080p, ou plus comparables, des projecteurs 1080p (comme le JVC DLA-x3 en test actuellement), forcément cette baisse de résolution ne passe pas inaperçu.

Le Blu-ray Ushaïa affiché en 720p sur l’Optoma HD67n

Le même passage affiché sur le Acer H5360 (photo prise à l’écran avec un réflex). La qualité est sensiblement la même, avec le pique et le relief légèrement à l’avantage de l’Optoma. Cela reste très bon pour du 720p des 2 côtés !

Cependant, on est tout de même étonné par la qualité de l’image 720p proposée par le HD67n. Pour ma part, je m’attendais déjà à pire en recevant le Acer H5360, j’avais tout de même été agréablement surpris, et sur l’Optoma le piqué de l’image et la qualité sont encore mieux. De plus, il offre, comme vous avez pu le voir, un réglage de netteté qui offre de bons résultats.

Tout ceci combiné à la taille de l’image (3 m de base) qui offre  une immersion fabuleuse, permet de prendre énormément de plaisir même en visionnant un Blu-ray 2D. Plus d’une personne autour de moi a largement préféré le côté « petite séance de cinéma » (même en 720p) plutôt que de regarder un film sur la TV LED 1080p de 42″.

La 3D vous scotche littéralement au canapé !

Bien-sûr, la plus grosse claque que l’on prend avec ce projecteur, c’est avec la 3D. Pour remettre les choses dans leur contexte, comme vous, j’ai découvert la 3Dau cinéma avec les lunettes passives. C’était vraiment une expérience intéressante, mais pas plus aboutie que cela. Le jour où j’ai découvert la 3D active sur TV 3D j’ai été beaucoup plus captivé par l’effet de relief saisissant, même si les problèmes de crosstalk sont gênants… de plus en plus gênant même lorsque l’on s’habitue à la 3D.

Lorsque l’on découvre la 3D sur un projecteur DLP 3D, c’est la sensation garantie. Le DLP 3D offre une telle qualité de relief, sans images fantômes, qui permet de pousser le relief au maximum, que l’on oubli vraiment la perte de résolution par rapport au Tv 3D 1080p.

Le Noël de Mr Scrooge 3D

La dernière expérience en date, c’est le Blu-ray 3D « Le Voyage Extrordinaire de Samy » qui pose pas mal de problèmes de crosstalk, même sur les Plasma VT20 de Panasonic et sur le DLA-X3 de JVC. J’ai donc lancé ce Blu-ray sur l’Optoma avec TotalMedia Theater 5. J’ai pris la plus grosse claque de ma petite expérience 3D ! Aucun crosstalk, un relief tout simplement fabuleux. L’image était projetée sur un écran de 3 mètres de base. Il y a un passage où un serpent s’approche tête en avant de l’écran, et bien à 5 mètres assis sur mon canapé, j’ai eu l’impression que ce serpent avait sa tête à 20 cm de la mienne. Une expérience qui m’a fait dresser le poil sur les bras !! Sans exagérer, ce film offre un spectacle en 3D inoubliable sur un VP DLP 3D !

Jouer en 3D sur l’Optoma HD67n

C’est évidemment un des gros atouts de ce projecteur abordable, la possibilité de profiter des jeux 3D Vision sur PC. Il y en a plus de 400 disponibles, certains totalement nuls, d’autres  qui offrent une qualité et une immersion à couper le souffle. Je ne suis pas un grand joueur, donc j’ai repris les mêmes titres testés sur le Acer, des incontournables en terme de relief, à savoir Batman, Avatar ou encore mon préféré, MAFIA II.


MAFIA II offre une immersion totale en 3D. Ce nouvel opus, qui reprend le style d’un GTA, vous permet de vous promenez à travers une ville, conduire n’importe qu’elle véhicule, faire tout ce que vous ne ferez jamais dans une vie réelle. Encore une fois, projetée en 3D sur ce VP, c’est comme si vous aviez une fenêtre ouverte sur un autre monde. Vous devenez votre personnage, vous êtes dans la ville, le relief est d’une qualité affolante ! Pour ma part, c’est vraiment l’expérience ultime en matière de jeux.

Par la suite, j’ai découvert qu’avec le 3DTV Play on pouvait jouer en 3d 1080p sur une TV 3D. Malheureusement, en 1080p la fréquence est limitée aux 24 Hz et l’expérience n’est pas assez fluide et perd en immersion. En clair, il vaut mieux jouer en 3D 720p 60Hz qu’en 3D 1080p 24 Hz. Donc, je ne pense pas qu’il existe une expérience plus immersive pour le jeu que ce genre de projecteur. Les moniteurs 3D pour PC permettent de jouer en 3D 1080p 60 Hz, mais pour une taille d’écran assez restreinte, et souvent pas mal de crosstalk.

Régalge de convergence pour les jeux 3D

Le Middleware 3D Vision de Nvidia présente également l’avantage de disposer d’un environnement logiciel très aboutie, rodé et qui propose un grand nombre de réglages pour optimiser l’effet de relief en fonction de l’écran, de vos goûts en puissance de relief comme la parallaxe, la profondeur, la convergence. Des réglages que l’on ne retrouve pas aussi précis sur la PS3 par exemple, et encore moins sur les lecteurs Blu-ray 3D actuellement.

Changer la résolution en 720p et la fréquence en 120 Hz dans le panneau GeforceSortir le son en S/PDIF si l’ampli ne gère pas la 3D,

Des contenus encore un peu pauvres

Si du côté des jeux on a pas mal le choix, en vidéo cela reste tout de même le gros problème. après avoir fait le tour des quelques Blu-ray 3D en vente libre (entendez par là sans exclusivité), il faudra aller à la pêche aux vidéos, extraits, courts métrage, démo, réalisations de passionnés, amateurs, etc… Et là, bonne chance, 90% des vidéos proposées sont de très mauvaise qualité, ou réalisées à partir de conversion 2D/3D catastrophiques.

Vous pourrez trouver une liste de quelques sources pour télécharger de bonnes vidéos ou extrait 3D sur ce lien : Vidéos 3D à télécharger.

Conclusion

Conclusion

Au même titre que le Acer H5360, le projecteur 3D Optoma HD67n est une superbe affaire pour profiter de la 3D avec un budget plus que raisonnable, d’autant plus qu’il s’agit de la meilleure qualité 3d du moment !

Ce projecteur offre une excellent image 720p, des réglages assez complets pour un projecteur de cette gamme, permet d’apprécier grandement les films HD en 2D et de vivre une expérience d’un autre mode avec les vidéos, Blu-ray et Jeux en 3D !

Alors la question que tout le monder se posait, quel est le meilleur rapport qualité/prix entre le ACER H5360 et l’Optoma HD67n ? J’espère avoir pu vous répondre lors de ce test, et pour faire ma petite synthèse, au départ je les mettais sur le même pied d’égalité, à savoir que les 150 euros supplémentaires étaient largement mérités; aujourd’hui, je dirais même que l’Optoma propose un rapport qualité/prix un poil meilleur que le Acer. Sans dénigrer le Acer qui représente toujours une excellente solution, vraiment pas cher pour une excellente expérience 3D, mais un ton en dessous pour la 2D.

Pour ma part, j’attribue une Médialle d’Argent HDfever à l’Optoma HD67n pour la qualité proposée dans sa catégorie et son prix très abordable (je réserve les médailles d’Or aux produits vraiment exceptionnels, le même en 1080p aurait eu cette médaille par exemple. Il faut préciser que plusieurs achats parallèles doivent être faits pour profiter pleinement de ce projecteur, ce qui élève un peu la facture finale). Sans aucun doute, vous ne regretterez pas ce choix… à mon avis ;)

Ce que j’ai aimé avec le HD67n :

  1. La luminosité très puissante est utile en 3D
  2. Une profondeur de noirs tout à fait correcte
  3. Le piqué de l’image 720p
  4. La colorimétrie juste et naturelle
  5. La gamme de gris bien équilibrée
  6. Des réglages assez complets
  7. Un relief tout bonnement exceptionnel et sans crosstalk
  8. La certification 3D Vision, plus de 400 jeux disponibles
  9. la possibilité de regarder des blu-ray 3D
  10. Le rapport qualité/prix de ce projecteur

Ce que j’ai regretté sur le HD67n

  • La limitation 720p
  • Manque quelques réglages pour la calibration
  • Il faut obligatoirement acheter du matériel pour profiter de la 3D au mieux
  • Le bruit de fonctionnement peut gêner certains (pas moi…)
  • Pas d’émetteur + lunettes 3D
  • Pas de prise en charge des lecteurs Blu-ray 3D, PS3 en mode 3D et décodeurs TV 3D

Les notes sont attribuées en rapport avec sa catégorie : vidéoprojecteur 720p 3D

  • Qualité de finition / design :
  • Luminosité :
  • Profondeur des noirs :
  • Réglages, menus, fonctions :
  • Connectiques :
  • Qualité de l’image 720p :
  • Expérience jeux 3D :
  • Expérience vidéo 3D :
  • Expérience Blu-ray 3D :
  • Rapport Qualité/Fonctions/Prix :

Je remercie Optoma pour le prêt du vidéoprojecteur DLP 3D HD67n.

270 commentaires

  1. avatar

    @dd – Pour ma part, si tu as assez de recul, je te conseille le HD67n. Le 720 est surtout dédié au salon de petite taille pour afficher une grande image sans recul.

  2. avatar
    collet pascal /

    il peut être interessant d’attendre que nicolas nous teste celui çi !! :)

    http://www.audiovideohd.fr/actualites/7535-BenQ-W700-videoprojecteur-DLP-3D-Vision-Ready.html

  3. avatar

    a oui sa parait pas mal mais pour moi encore un dilemme de choix entre acer optoma ou benq
    et avec 3 mètres de recul que conseillez vous comme base d’écran
    Merci

  4. avatar

    @dd – Le dernier BenQ W700 à l’air pas mal du tout ! Mais je ne l’ai pas testé, par contre entre les deux autres, je conseille le Acer H5360 pour ceux qui aiment aussi jouer en 3D (plus de fluidité), et l’Optoma HD67n pour ceux qui ne jouent pas et ne regardent que des films 3D (voir 2D) (plus de piqué, moins de fluidité).

    Avec l’Optoma HD67n, à 3 mètres tu as une image de 200 cm de base pour 90″ de diagonale.

    Pour calculer les distances/taille d’image projo/écran :

    http://www.videoprojecteur24.fr/optoma-videoprojecteur/optoma-videoprojecteur_optoma-hd67n-nvidia-3d-vision-ready.html

  5. avatar

    ok merci
    mais quand le teste du benq W700 sera t’il fait car je suis pressé comme un gosse qui a hâte d’avoir sont nouveau joujou
    DD

  6. avatar

    @dd – D’ici 1 mois maxi, mais c’est long !! :)

    Sinon, en fait je viens de voir que l’optique du W700 était vraiment très petite, et du coup ça m’étonnerait beaucoup que la qualité d’image HD soit aussi bonne que le HD67n !

  7. avatar
    FireJeff /

    Entre le Benq w700 et l’Optoma HD67N, vous pensez que c’est lequel le mieux pour regarder des films 720p en 2D et 3D? Le Benq semble proposer un excellent contraste, mais je crois qu’il n’est qu’en 2x speed color wheel (donc effet arc-en-ciel garanti!=S). Fin, j’arrive pas à trancher, vivement le test d’hdfever.

  8. avatar

    C’est vrai, meilleur contraste pour le BenQ, mais tout petit optique, donc image moins précise que le HD67n et effectivement il y a plus d’effets Arc en Ciel….

    Moi, je choisirai l’Optoma ;)

  9. avatar
    FireJeff /

    Merci Nicolas pour ta réponse.
    Concernant la fluidité, savez-vous quel projecteur entre l’optoma HD67n et l’acer H5360 présente le moins de judder? Parce que, personnellement, je trouve ça quand même gênant que l’image saccade lors des mvt latéraux de la caméra… (d’ailleurs, même au cinéma c’est un peu visible)

  10. avatar
    david /

    Bonjour,
    Aprés de nombreuses recherches je n’ai pas trouvé de réponse à la question que je vais poser.
    J’ai actuellement le VP ACER H5360 et un ordi portable avec lecteur BR et une CG ATI. J’aurais aimé me mettre à la 3D. Avec mon matériel je ne peux envisager la 3D Vision Nvidia donc j’envisage le DLP Link. J’ai bien compris que Stereoscopic Player permet d’afficher la 3d mais malheureusement pas les bluray. Or c’est cela qui m’intéresse. Pour les Bluray 3D j’aurais aimé connaitre les solutions à part le boitier 3DXL optoma.
    De plus aprés avoir dl la version d’essai de TMT5 j’ai vu qu’il était compatible DLP link. Est-vrai? Déjà testé?
    Merci d’avance

  11. avatar

    @david – Bonjour,

    Dernièrement, une version Beta du Stereoscopic Player proposait le décodage AVC MVC, donc la possibilité de lire du Blu-ray 3D, mais je pense qu’un soft comme AnyDVD HD ou DVDfab Passkey est nécessaire.

  12. avatar
    david /

    Bonjour et merci de la réponse. J’ai fini par voir que stéréoscopic player+AnyDVD HD permétait de lire les BD 3D.
    Par contre sauriez vous si TMT 5 le gère acr j’ai lu sur certains forum que cela fonctionnait et après avoir DL la version d’essai j’ai vu qu’on pouvait choisir en mode de sortie un projecteur DLP 3D. Avez vous déjà testé?
    Cordialement.

  13. avatar

    @david – ha non, si c’est le cas c’est une excellent nouvelle, reste à savoir si cette fonction ne nécessite pas le 3D Vision, ou s’ils n’ont pas confondu avec les TV DLP 3D (vendues aux USA).

    Mais comme la version d’essais est gratuite 30 jours, vous pouvez toujours essayer :)

  14. avatar
    david /

    Oui je vais essayer il ne me reste plus qu’à commander les lunettes^^.
    Auriez vous un conseil quand au modèle à choisir?
    Merci d’avance

  15. avatar
    david /

    Juste une dernière petite question.
    Y-a-t-il une très grosse différence entre le DLP Link et la 3D vision de Nvidia. Car j’ai aussi cette possibilité mais elle est plus contraignante compte tenu de ma configuration actuelle.

  16. avatar

    @david – Oui, une très grosse différence ! Le 3D Vision est bien plus performant, lumineux et agréable que le DLP Link !

  17. avatar
    david /

    Bonjour,
    Je reviens vers vous aprés avoir tout commandé et installé. J’ai dc choisi la 3d vision mais je ne suis pas absolument convaincu de l ‘effet. J’aurais aimé savoir quels st les paramétres à regler et les astuces pour améliorer le rendu.
    Merci d’avance.

  18. avatar

    @david – Bonjour,

    Vous êtes sûr que la 3D fonctionne au moins ? :)
    Avez-vous fait l’installation à partir de l’installateur 3D Vision ? avec la mire de test , etc ..
    Quel contenu 3D avez-vous testé et avec quel logiciel ? jeux, vidéos, Blu-ray 3D, etc ?

  19. avatar
    david /

    Oui j’ai fait l’nstallation avec le logiciel. J’ai acheté le voyage de samy pour tester. J’ai bien la 3D mais l’effet est parfois flou , les reliefs sont bien présents mais quand c’est en mouvement l’effet flou semble accentué. j’ai testé le jeu BF Bad Compagny et là l’effet est quasi inexistant.
    Au niveau configuration:
    - Q6600, 2Go de RAM, GTX 550 Ti ( pilotes à jour) le tout sous W7
    - Projecteur ACER mis en 3D vision.
    - PWDVD 11 pour la lecture
    - Je suis à 3.5m du projo.
    J’ai peur de ne pas être à 120Hz car sur les infos que le projo me donne en haut à droite lors du basculement de mode, il y a noté 94.3Hz 120Hz. Est-ce normal?
    Je suis dsl de vous embéter avec mon installation mais j’aimerais vraiment profiter des sensations que vous décrivez lors des tests.
    Merci d’avance

  20. avatar

    @david – ha mais c’est le Acer H5360 que tu as ! je croyais l’Optoma, j’avais zappé :)

    Bon, il faut prendre aussi en considération que la lampe à besoin d’au moins une cinquantaine d’heures pour arriver à un résultat optimal.

    Dans quelle résolution est configurée la sortie de ta carte graphique ?

    As-tu ajusté le focus du VP ? oui je suppose :)

    Le projecteur est placé à quelle distance et utilises-tu beaucoup le zoom ?

    Tu as calibré le projecteur comme il faut ?

  21. avatar
    david /

    Cinquantaine d’heure de fonctionnement d’affilé??
    Ma carte est réglée en 720P 120Hz
    Le focus est réglé
    Le projo est juste dérriére nous (un peu plus de 3.5m) et le zoom est au minimum (image la plus grande possible).
    Par contre calibration projecteur je ne vois pas à part le focus et le mettre en configuration d vision. Ai-je loupé qq chose?
    Merci d’avance

  22. avatar

    @david – Non, pas d’affilé, mais depuis l’achat de VP.

    Il est possible que les différents réglages de colorimétrie apportent une meilleure qualité, qu’en arrêtant le mode ECO la gain de luminosité apporte plus de confort et contraste, qu’en réduisant le zoom mais avec le VP plus reculé l’image soit plus nette, qu’en activant les effets TrueTheater de PDVD apportent plus de précision à l’image, mais sinon je ne vois pas…

    ça reste du 720p, si tu es très habitué au 1080p ça peut jouer, si le projecteur projette sur un mur sans écran ça dégrade pas mal la qualité de l’image.

    En fait, tu es la première personne déçu de l’effet et de la qualité de ce projecteur parmi les 230 commentaires sur le test du Acer :
    http://www.hdfever.fr/2010/09/13/test-review-acer-h5360-3d-vision-nvidia/

    Donc je me dis qu’il y a quelque chose qui ne va pas, ou de mal réglé, mais quoi … :wassat:

  23. avatar
    david /

    Ok je vais essayé de voir tout cela et je reviens aux nouvelles aprés

  24. avatar
    Pascal35 /

    Salut, je le permet de participer à la résolution du problème de David .

    peut-être serait-il judicieux de tester un autre câble hdmi. S’il est trop long ou que la 3D ne passe pas bien ça doit pouvoir jouer.

    Pour avoir un h5360, 720p ou pas, la 3D est dantesque.

    Comme le dit Nico , la procédure dinstallation des pilotes nvidia suivie du test de 3D à partir du panneau de configuration nvidia doit donner de bons résultats dès le départ. En plus, on peut forcer le 120hz.

    Méfiance méfiance avec powerdvd qui a la fâcheuse tendance parfois à se mélanger les pinceaux entre conversion 2D-3D et diffusion en 3D native ( pour l’avoir vécu).

    Donc à mon avis, David il faut que tu essaye un autre câble hdmi

  25. avatar

    je voudrai savoir comment fair pour que la 3d se face avec une XBOX 360 esque je demande au VP de se mettre en 3D ou a la xbox ou méme les 2, je me suit procurai un Optoma DH67N setrifier NViDIO 3D VISION READY sure le carton d origine… merci de m aidé, :blush: :blush:

  26. avatar
    Mahé /

    J’ai acheté ce vidéoprojecteur en fin de série ce matin tout neuf dans son carton à un tarif sympathique !
    Je ne l’ai pas encore déballé ni testé et je me pose simplement juste une question :
    Est-ce réellement un « handicap » lors d’un visionnage de film, ce problème de fluidité ?
    N’y à t’il pas de solutions pour améliorer cela ? Genre quelques paramétrages du lecteur ou du vidéoprojecteur à privilégier ? Merci.

  27. avatar
    MAssot /

    Bonjour,

    Qui pourrait me donner la reference du cable audio à brancher sur ce videoprojecteur via un pc svp….longueur 10m

    Merci

  28. avatar
    MAssot /

    Plus une autre question…lors de l’achat du video est ce que les accessoires 3D et plus sont fournis??

    Merci

  29. avatar
    Seb007 /

    SI tu prends un cble HDMI depuis ton pc, le son sera véhiculé jusqu’à ton projecteur ou sur ton système home cinéma. Attention, le vidéo projecteur a une petite enceinte intégré de très mauvaise qualité (vraiment pour faire l’appoint).
    Sinon, le vidéorpjecteur dispose ensuite d’une sortie audio de type jack en stéréo (comme en entrée d’ailleurs, si tu passes par du VGA).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

:wink: :-| :-x :twisted: :) 8-O :( :roll: :-P :oops: :-o :mrgreen: :lol: :idea: :-D :evil: :cry: 8) :arrow: :-? :?: :!: