Facebook Tweeter Tweeter

Tutoriel : Du Blu-Ray au MKV – Extraire, Riper, Demuxer, Muxer, Réencoder…

Du Blu-ray au MKV

Tutoriel pour ripper un Blu-ray Disc au format  MKV


SOMMAIRE :

  1. Avant propos, que dit la loi, pourquoi ripper…
  2. Télécharger les logiciels pour suivre ce tutoriel
  3. Premier acte : décryptage et extraction du Blu-ray
  4. Deuxième acte : démuxer le fichier film M2TS
  5. Troisième acte : choix des pistes et création du MKV
  6. Quatrième et dernier acte : réduire  le poids du MKV
  7. Voir aussi ce second tutoriel : Blu-ray to ISO to MKV
  8. Voir le tutoriel : Du DVD au MKV

1. Avant propos

Avant propos : Que dit la loi ? Pourquoi ripper un Blu-ray ?…

12-29-08-anydvd-hdAu jour où j’écris ces quelques lignes, le 18/12/2009, l’extraction, le rip de disques Blu-ray et l’utilisation de logiciels à ces mêmes fins comme AnyDVD HD, DVD Decrypter, Blu-Ray Ripper, ou autres est interdite en France. Dans certains pays, comme au Canada, la loi autorise une copie personnelle du disque que l’on vient d’acheter . Cependant, la loi s’est durcie vis-à-vis du téléchargement illégal, mais tend à être plus flexible avec ces pratiques à usage personnel. Il se dit que bientôt, une copie sera autorisée…. Certaines maisons d’édition offre même déjà une copie digitale, incluse dans certains coffrets de Blu-Ray comme on le verra de plus en plus. Pour chaque film sera joint, un disque copie, et un disque bonus.

Je pense que c’est un minimum d’avoir le droit de protéger ses disques de l’usure que l’on a payé. De plus, le stockage informatique présente les avantages que l’on connait, avec un accès rapide à sa vidéothèque, l’utilisation de différents logiciels pour différentes utilisations, etc. Surtout depuis l’arrivée des différentes solutions pour lire les formats audio HD comme le DTS-HD Master Audio sur PC. Donc, c’est parti, nous allons voir ensemble, toutes les étapes pour copier un disque Blu-ray sur PC au format MKV avec ce tutoriel qui me tenait à cœur et que vous m’avez demandé à de nombreuses reprises  : Du Blu-ray au MKV qui fait suite au tutoriel : Du DVD au MKV, d’autant plus que vous êtes nombreux à l’attendre…

Si vous rencontrez des problèmes avec ce tuto, Philippe, fidèle lecteur de HDfever et passionné de HTPC, vous propose une autre méthode, toujours sur HDfever, pour faire une image ISO de votre Blu-ray, convertir les fichiers sous-titres .sub en .srt, et muxer le tout en MKV : Blu-ray to ISO to MKV….

2. Télécharger

Quels logiciels utiliser pour ce 1er tuto ?

Il existe différentes solutions pour extraire et ripper des Blu-ray mais elles ne sont pas non plus très nombreuses, surtout gratuite. Dans ce premier exemple, et premier tutoriel d’une série de 3 que je vais proposer, j’utiliserai le logiciel gratuit  « Blu-ray Disc Ripper » ainsi que le logiciel payant facultatif mais très conseillé, AnyDVD dans sa version HD.

AnyDVD HD permet de décrypter les protections du Blu-ray comme les  PAPS (Protected Audio Playback Systems) et AACS (Advanced Access Content System) et de prendre en charge tous les codes régions. Alternative à AnyDVD HD, DVDfab Passkey est moins performant mais présente l’avantage d’être entièrement gratuit. Blu-ray Disc Ripper se charge ensuite tranquilement de copier les répertoires du Blu-ray sur votre disque dur.

Logiciels à télécharger pour suivre ce tutoriel :

  1. blu-ray-dvd-ripper-boxTélécharger Blu-Ray Disc Ripper : gratuit (pour extraire le BD)
  2. Télécharger AnyDVD HD : payant mais à l’essai 21 jours (pour décrypter le BD) ou DVDfab Passkey qui également payant mais à l’essai plusieurs semaines.
  3. Télécharger TsMuxer : Gratuit (pour demuxer (séparer) le fichier M2TS stream en fichier vidéo, audio et sous-titres)
  4. Télécharger MédiaCoder : gratuit (pour réencoder la vidéo si vous voulez réduire le poids ou la résolution du MKV)
  5. Télécharger MkvToolnix : gratuit ( il comprend MkvMerge pour muxer (assembler) vos fichiers vidéo, audio et sou-titres en MKV)

Je ne vous dirais pas que c’est une opération simple à réaliser, mais accessible. À vrai dire, c’est surtout le réencodage de la piste vidéo en x264 ou H264 Cuda pour réduire son poids (si désiré), qui est difficile. Réussir à diminuer le poids d’une vidéo de moitié, voir plus en conservant une qualité subjective presque identique, est un art. Celui qui maitrise cette opération aura une des clefs les plus importantes du HTPC. Cela s’acquiert avec le temps, l’expérience et la pratique. Ceci dit, avec les capacités de stockage que l’on dispose de nos jours, on peut tout à fait garder la vidéo d’origine…

3. Extraction

Premier acte : extraction du Blu-ray

Une fois avoir téléchargé, installer et paramétré AnyDVD HD, ce programme restera en permanence en arrière plan sur votre PC et passera outre les protection, les restrictions HDCP, les lectures audio HD du DTS-HD, TrueHD, bref, c’est le seul logiciel payant de la liste et il est indispensable si vous ne voulez pas compliquer les choses encore plus .

Configurer AnyDVDHD-désactiver code région

Ensuite il faudra lancer « Blu-ray Disc Ripper« . Une action très simple à réaliser, avec AnyDVD HD, pas besoin de chercher la clef de décryptage qui  est différente pour chaque titre. Vous choisissez le dossier source qui est votre lecteur Blu-ray interne ou externe, puis vous allez créer un dossier qui portera le nom de votre film, ici NIKITA de Luc Besson. Ce film propose une vidéo en 1080p encodée en AVC (ou H264) puis une piste française en DTS-HD Master Audio 5.0. Pas de 5.1 mais avec un bon ampli et une fréquence de coupure, le tour est joué pour passer de 5.0 à 5.1. Une fois tout paramétré, cliquez sur « Start » :

Rpper un Blu-Ray avec Free-Blu-ray-Disc-Ripper1Rpper un Blu-Ray avec Free-Blu-ray-Disc-Ripper

Une fois l’opération terminée, vous vous retrouverez avec trois dossiers dans votre dossier « Titre du film » dont un qui porte le nom de BDMV. Dans ce dossier BDMV, se trouve le dossier « Stream » qui comporte toutes les pistes vidéo, l’animation de départ, le menu, les extrais, les bonus et bien-sûr le film. Le film est le fichier le plus lourd, en général il fait environ 20 Go et comporte audio+vidéo+sous-titres. Les sous-titres sont au format image, si vous voulez les conserver (ce qui n’est pas le cas ici), il faudra les convertir en format texte pour qu’ils soient supportés dans le MKV (en savoir plus sur la gestion des sous-titres).

Répertoire BD Nikita 1

4. Démuxer le M2TS

Deuxième acte : Demuxer le fichier M2TS

Une fois sélectionné le fichier le plus lourd au format M2TS, vous allez lancer TsMuxer (après l’avoir télécharger, aucune installation n’est nécessaire, il s’agit d’une  simple interface de manipulation (GUI)) et vous y glissez le fichier dedans qui s’affichera comme ci-dessous. Vous pouvez vous apercevoir que le fichier contient un fichier vidéo encodée en H264 : HP 4.1 qui est le High Profil Level 4.1 du H264 pour un encodage de très haute qualité en 1080p et 24 im/s (24p True Cinéma). On retrouve un fichier audio encodé en DTS-HD Master Audio pour un échantillonnage standard, 48 kHz/24 bits, rien d’extraordinaire. Une remarque à propos du DTS-HD, il se gère en informatique mais nécessite des logiciels, cartes son ou graphique compatibles, un HDMI 1.3 et un ampli HD compatible (en savoir plus sur les formats audio HD en informatique). Si vous ne possédez pas ce matériel, vous pouvez n’extraire que le Core DTS du DTS-HD qui n’est en fait que le DTS « classique ». Pour cela, il vous faut cocher la case « Downconvert DTS-HD to DTS » :

Blu-ray TsMuxer

Ici, je choisis de demuxer, c’est à dire de séparer distinctement tous le fichiers afin de les rassembler après dans un MKV,  je choisi donc l’option « Demux » mais d’autres choix sont possibles, le TS, laisser en M2TS pour dupliquer le Blu-ray sur un BD vierge, le format AVCHD pour les caméscopes, etc… Je ne sélectionne que le fichier vidéo et la piste audio, le dossier d’arrivée à été nommé  « BD Demux » . Il suffit de cliquer sur « Start demuxing » et c’est parti pour 10 petites minutes de démultiplexage (fig.ci-dessous).

TsMuxer - Demux en cours

Le Demuxing terminé, vous vous retrouvez avec les fichiers séparés dans le dossier de destination :

fichiers demuxés

5. Muxer le MKV

Troisième acte : création  du MKV (muxer)

Vous avez deux possibilités, soit vous gardez la piste vidéo comme elle est, à peu près 15 à 20 Go, soit vous la recompressez un peu plus. Vous pouvez le faire avant de créer le MKV ou après, peu importe. Pour ma part, je le fais après, une fois mon MKV créé. Pour multiplexer les pistes en MKV, j’utilise ici MkvMerge qui fait parti de la suite MkvToolnix. Rien de plus simple encore une fois.

  • Vous lancez MkvMerge  et y insérez la piste vidéo. Vous nommez cette piste (Track name) ainsi que le dossier de destination (Output filename)de votre MKV finalisé et son nom, ici NIKITA 1080p.  Comme ci-dessous :

MKVMERGE 1

  • Ensuite, dans l’onglet « Format specific options« , on va simplement indiquer le nombre de frames (images) par seconde (FPS). IMPORTANT : Le Blu-ray utilise 24 fps (24p soit 24 images/seconde), il faut donc rentrer 24 en face de « FPS » dès fois c’est 23.976 et dans ce cas là il faut rentrer soit 24000/1001, soit  23.976 (c’est la même chose) sinon vous pouvez avoir un décalage son et image. Avec le DVD c’est 25. Si vous ne spécifiez rien, MkvMerge règle sur 25 par défaut. Au passage, vous pourrez apercevoir le support  de la stéréoscopie qui nécessite de flux 1080p alternés (œil droit/œil gauche), les prémisses de la vidéo 3D sur PC… Si il est de 24 choisissez 24 ; s’il est de 23.976 alors appliquez 24000/1001 ; s’il est de 25 sélectionnez 25 ; s’il est de 59.976 sélectionnez 60000/1001 ; s’il est de 29.976 sélectionnez 30000/1001 …(voir le visuel ci-dessous).

MKV MERGE 2

  • Nous allons ensuite ajouter notre piste audio. Toujours pareil, rien de très sorcier, on nomme la piste avec quelques infos qualitatif (échantillonnage, nbre de canaux, format, langue, …). Il suffira de cliquer sur « Start muxing » pour lancer la création du MKV. L’opération ne prendra qu’une dizaine de minutes.

MKV MERGE 3 ajout audio HD

MKVMERGE START MUXING2MKV Nikita

  • On se retrouve avec un MKV HD 1080p avec piste audio française en DTS-HD ou DTS suivant votre choix, d’un poids total de 17.5 Go pour une excellente qualité identique pixel pour pixel au Blu-ray d’origine. Si vous désirez réduire le poids de ce MKV, il faudra suivre un des deux tutoriel que je vous propose dans le dernier chapitre. Pour ma part je le garde comme ça, j’ai deux disque dur de 1 To dans mon PC, donc de la place. Voici la fiche technique de ce MKV analysé avec MediaInfo :

MediaInfo du MKV NIKITA

6. Réduire le poids du MKV

Quatrième et dernier acte : réduire le poids de la vidéo

Si vous êtes un amateur de Home Cinéma PC (HCPC ou HTPC), vous utilisez forcément beaucoup le MKV. Télécharger des MKV en P2P est interdit et puni par la loi HADOPI depuis quelques mois, mais pas de langue de bois, qui n’a jamais téléchargé un MKV sur eMule, Bittorent, Azereus ou autre. Vous aurez pu remarquer, que souvent les MKV font 4 à 5 Go pour du 720p et 8 à 10 Go pour du 1080p. Il s’agit de la limite pour afficher une qualité subjective se rapprochant de la qualité d’origine du Blu-ray. Le H264 compresse plus sur des images comme un fond uni, et moins sur des scènes détaillées, en utilisant aussi des B-Frames à la place des images de références, car les B-Frames se compressent mieux.

Il utilise aussi, une prédiction grâce à des calculs à partir de vecteurs de mouvements pour compresser l’essentiel, intelligemment. Par exemple, lors d’un échange de tennis, sur une séquence d’une seconde, c’est à dire de 24 images, le cours est fixe, seule la balle bouge, donc le H264 va prédire la trajectoire de la balle et il va se concentrer juste sur la balle, n’encodant l’arrière plan que sur une image qui sera rappelée ensuite sur les 22 autres. Ceci permet une compression 5 fois plus importante pour une qualité subjective à peu près équivalente.

Capture-Nikita

Pour réencoder la piste vidéo et réduire son poids, je vous conseille au choix :

  1. MediaCoder : Tutoriel sur logiciel très simple d’utilisation, gratuit et surtout intéressant pour ceux qui possèdent une carte Nvidia car il possède un encodeur H264 CUDA, accéléré par CUDA donc pour un encodage jusqu’à 10 fois plus rapide mais de moins bonne qualité que le x264 (qui est disponible aussi du reste, ainsi que le JM Encoder (autre encoder H264). Voir les tutoriels autour de MediaCoder.
  2. Avidemux : logiciel culte, un des mieux conçu qui embarque l’encodeur le plus performant des H264 gratuits, le x264. Quasiment tous les MKV possèdent une vidéo encodée avec le x264. Je vous propose un tutoriel pour expliquer et paramétrer le x264 sur Avidemux. Voir ce tutoriel.

129 commentaires

  1. avatar

    @aurélien – Malheureusement, c’est ce à quoi je pensais, que les vidéos sont bloquées par la Freebox pour ne pas être lues sur un autre support que la Freebox.

    Habituellement ils utilisent carrément un système de fichier propriétaire, c’est à dire qu’en branchant le HDD sur le PC tu ne peux même pas y accéder, mais apparemment Free à utilisé une autre protection. Si c’est el cas il n’y a rien à faire à moins qu’il existe un soft pour faire sauter ces protections, mais je n’en ai pas entendu parler…

  2. avatar
    Kawamashi /

    Je m’intéresse à l’encodage depuis peu, je voulais savoir si quelqu’un sait si avidemux intègrera une possibilité d’encoder en H265 (ou VP9) d’ici peu.

    En tout cas, excellent tuto ! :)

  3. avatar

    @Kawamashi – Je pense que c’est essentiel pour la survie d’Avidemux. Le x.265 est en développement et pourra donc intégrer des soft open-source comme celui-ci.

    Le x.265/H265 et le VP9 devraient vite remplacer tous les encodeurs actuels dans l’avenir.

  4. avatar
    Kawamashi /

    @Nicolas Bécuwe – Merci de ta réponse, Nico ! Dans un 1er temps, je vais me contenter de ripper, on verra pour l’encodage plus tard… :wink:

  5. avatar
    pegaze /

    bon, à priori j’ai tout fait comme indiqué, tout à eu l’air de se passer à merveille sauf que à la lecture du MKV l’image subit un genre de lag,

    tout les éléments en mouvements subissent une vibration mais les éléments immobiles d’arrière plan sont propres … pas facile à expliquer mais ça donne une idée …

    par contre le son est bon…

    des idées :?: :?: :?:

  6. avatar
    lisamiens /

    Bonsoir,

    est-il possible de lancer son fichier mkv avec MPC-HC et si je décide de passer de l’anglais (avec sous titres français) au français dans l’audio, les sous titres changent également ?

    merci d’avance

  7. avatar

    Bonjour,

    J’aimerais simplement attirer votre attention sur le fait qu’il manque une information importante dans ce tutoriel : la rétention des chapitres du BluRay. Il y a pour cela un logiciel appelé ChapterGrabber (5.4 actuellement) qui permet :

    – Soit de récupérer les chapitres du BD
    – Soit de rechercher des chapitres déjà existant dans une base

    En faisant un « Save » en XML, on obtient donc un fichier de Chapitres. Ensuite sur MKVmerge, il suffira de le charger dans (Options Globales) et de procéder au muxage de l’ensemble.

  8. avatar
    walkcassin /

    Bonjour,
    J’essaye d’utiliser Ts muxer mais je me heurte à un problème : arrivé à 52,6 % du travail (que je démuxe un m2ts ou que je le muxe en ts) il arrête de processus en signalant une erreur de code 2 et en me demandant d’augmenter le AV buffer : mais où ? dans quel réglage. Dans l’attente d’une réponse, cordialement

  9. avatar
    Patrelle Antoine /

    Avec un lecteur blu-ray externe graveur de blu ray , ça fonctionne ?
    En fait j’aimerais pouvoir sur un blu-ray accéder aux bonus pour les intégrer dans des montages, ça serait possible ça vaut le coup que je m’achète un lecteur blu ray externe ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:wink: :-| :-x :twisted: :) 8-O :( :roll: :-P :oops: :-o :mrgreen: :lol: :idea: :-D :evil: :cry: 8) :arrow: :-? :?: :!: