Facebook Tweeter Tweeter

Du DVD au MKV : tutoriel de création d’un MKV à partir d’un DVD.

Du DVD au MKV

______________

SOMMAIRE :

  1. Avant propos… Télécharger les logiciels nécessaires pour suivre ce tutoriel.
  2. Extraire les pistes d’un DVD avec DVD Decrypter.
  3. Encoder éventuellement la vidéo en H264.
  4. Multiplexer les pistes audio et vidéo  au format MKV avec MkvMerge.

Avant propos…

Législatif : Dans certains pays comme le Canada, la loi autorise l’extraction d’un DVD à but personnel à condition d’avoir au préalable acheté l’original, d’autres pays l’interdisent. Veillez à vous informer des lois en vigueurs dans votre pays. En France on annonce une loi du même ordre pour Décembre 2009, en attendant même l’usage de logiciels décrypteurs de DVD est interdite.

Il existe plusieurs logiciels d’extraction, d’encodage vidéo et audio et de multiplexage de pistes. Cet article ne vous expliquera pas le fonctionnement du MKV qui est expliqué dans le dossier Matroska : MKV, MKA et MKS. Ici je vais réaliser un MKV à partir d’un DVD avec les logiciels gratuits les plus utilisés. DVD Decrypter pour extraire les pistes d’un DVD, Avidemux pour éventuellement (si vous le désirez) encoder audio et vidéo  et enfin MkvMerge pour multiplexer au format MKV : pistes vidéo, audio et d’éventuels sous-titres.

Pour suivre ce tutoriel vous avez besoin :

  1. D’un lecteur DVD-R ainsi qu’un film en DVD.
  2. Avoir installé codecs, splitter et logiciel de lecture pour lire du MKV.
  3. Télécharger et installer les logiciels :
    1. DVD Decrypter sur le site officiel (en anglais) ou sur ce lien en français.
    2. Avidemux ou MediaCoder si vous voulez encoder ce film en H264.
    3. MkvToolnix (MkvMerge) sur le site officiel.

Extraire les pistes du DVD.

Ici je ne vous expliquerais pas le fonctionnement de DVD Decrypter mais juste un tutoriel rapide et simple pour extraire juste l’essentiel : le film, la ou les pistes audio et si vous le désirez, les sous-titres. Un bref rappel cependant, la vidéo d’un DVD est encodée en Mpeg-2, d’une résolution de 720 px x 576 px, signal progressif (non entrelacé) à 25 images/seconde. L’audio est en général encodé en Dolby Digital 5.1 (codec Ac-3) ou/et en Dts 5.1 (codec dts). Les sous-titres sont aux formats .sub ou .srt.

Un DVD se compose de deux répertoires, un Audio-Ts destiné à l’audio d’un DVD-Audio et qui ne nous intéresse pas ici. Le deuxième répertoire Video-Ts comporte les pistes audio et vidéo d’un DVD vidéo et c’est celui-là qui nous intéresse. En toute logique le fichier film est le plus imposant (plus de 2Go en général).

  • Paramétrer DVD Decrypter :

Dans un premier temps il faut paramétrer deux petits réglages très simples. Le mode d’extraction utilisé est le mode IFO que vous pouvez sélectionner dans le menu : « Mode » (ou ctrl/j) comme ci-dessous :

capturer-parametrer1

(Une parenthèse : même si en général les fichiers film de DVD ne font guère plus de 4 Go, il est préférable, pour plus de liberté ou lors d’extraction de Blu-Ray, que le disque dur qui accueillera les fichiers soit en format de fichiers NTFS pour pouvoir accueillir des fichiers supérieurs à 4 Go (ce format se règle lors du formatage du Disque Dur). Le format Fat32 par défaut sur beaucoup de DD est bridé à 4 Go.)

Ensuite il faut régler le poids et le découpage des fichiers de sortie sur « Aucun » (ou « None ») pour n’avoir qu’un seul fichier vidéo à la sortie, comme ci-dessous dans l’onglet « Outils » (« Tools ») puis « Paramètres » :

capturer-parametrer2

  • Sélection des pistes à extraire :

Maintenant nous allons dé-sélectionner tous les fichiers en dehors du fichier film, qui je vous le rappelle, et en toute logique, est le fichier qui présente la durée la plus longue et le poids en Mo le plus lourd. Tous les autres sont des fichiers vidéo de l’animation du menu, extraits ou bonus présents sur le DVD, etc… (Vous pouvez les garder mais cela complique beaucoup l’opération).

On conservera tous les chapitres développés lors du clic sur le fichier vidéo, comme ci-dessous :

capturer-selection-du-fichier-film

On dé-sélectionnera tous les autres fichiers : PGC 2 dans VTS_01/tous ceux dans VTS_02 et 03, comme ci-dessous :

capturer-deselection-des-fichiers-inutiles

Ceci fait, on clic sur l’onglet « Traitement du Flux » comme ci-dessous. On va pouvoir choisir les pistes que l’on voudra garder pour notre MKV. Le MKV peut gérer plusieurs fichiers audio et de sous-titres en différentes langues.

Ici, pour un usage personnel, je ne garderais pas de sous-titres mais je conserverais les deux pistes audio (Anglais et Français). En cliquant sur « Activer Traitement du Flux » vous allez pouvoir choisir « Demux » pour chaque fichier sélectionnés. L’opération doit être répétée sur chaque fichier, ceci afin d’avoir tous les fichiers séparés en sortie.

capturer-demux-des-divers-fichiers

  • Extraire le DVD :

Vous terminez en cliquant sur l’icône du DVD pour commencer l’extraction. Votre barre de progression s’affiche comme ci-dessous :

capturer-extraction-en-cours

Note : l’erreur la plus fréquente rencontrée lors de l’extraction est dû à l’usure de votre DVD ou lecteur. Si votre DVD est abîmé, il se peut que l’extraction se bloque.

Si tout se passe bien, vous devriez avoir ces fichiers en sortie : Un fichier texte »Stream Information » qui vous précisera le décalage audio à appliquer lors du multiplexage de vos pistes pour une bonne synchronisation Audio/Vidéo. Un fichier .ifo (rapport d’information de la procédure), un fichier vidéo (le plus lourd) Mpeg-2 et les fichiers audio AC3 :

capturer-fichiers-de-sortie

Encoder la piste vidéo en H264.

Nous nous retrouvons donc avec un fichier vidéo encodé en Mpeg-2, et deux fichiers audio qu’il faudra prendre soin de vérifier.  Suite à l’extraction il se peut que l’extension fichier ne soit pas la bonne (cela m’est déjà arrivé) et cela entraîne une non reconnaissance du format par le logiciel d’encodage ou multiplexage. Il faudra alors les renommer, les fichiers dolby Digital doivent porter l’extension .ac3, les fichiers Dts : extension .dts.

De nos jours les capacités de stockage permettent de stocker ce film tel quel : en Mpeg-2. On aura alors un MKV d’environ 3 Go avec une qualité d’image telle que l’originale (puisque non recompressée). Il y a quelques années on aurait recompressé en DivX pour avoir une vidéo de 700Mo de qualité très médiocre. L’informatique a fait beaucoup de progrès ces 5 dernières années. Aujourd’hui 2 codecs vidéo très performants, que sont le Vc-1 et le H264, sont disponibles. Le premier étant propriétaire et non supporté par les logiciels gratuits, c’est le H264 que l’on utilisera.

Cette opération plus compliquée ce fait dans un soucis de gain de place, ou pour légèrement améliorer la qualité. Le H264 est un codec vidéo plus performant que le Mpeg-2, il permet plus de compression et moins de débit pour une même qualité vidéo ou une meilleure image pour un même poids et débit. Il est surtout utilisé pour encoder de la vidéo HD mais est aussi performant avec de la vidéo SD comme celle du DVD.

De plus lors de cette opération d’encodage en H264 on peut aussi appliquer des filtres pour améliorer l’image. Ajout/ Suppression de bruit, appliquer un flou, upscalling des pixels avant encodage, redimensionnement de l’image, etc … On utilisera des logiciels comme Avidemux (que j’utilise), MeGUI, MediaCoder. Une fois la vidéo encodée en H264 on la récupèrera pour suivre ce tutoriel, elle sera utilisée à la place de notre vidéo Mpeg-2. Pour en savoir plus suivez ces quelques guides :

  1. Le codec H264 : présentation du meilleur codec vidéo au monde.
  2. Encoder en H264 : pourquoi ? quels logiciels utilisés ?
  3. Encoder en H264 avec Avidemux : Configurer l’encodeur x264.
  4. Encoder en H264 avec  MediaCoder : gratuit, H264Cuda (pour GPU Nvidia), x264 et JM Encodeur.

Multiplexer nos pistes vidéo et audio en MKV.

Ici j’utiliserais le logiciel très simple, gratuit, préformant et officiel : MkvMerge compris dans la suite MkvToolnix. Je vais l’ouvrir et, dans un premier temps, y insérer tous mes fichiers les uns après les autres en simple glisser/déposer :

  1. En premier : le fichier vidéo .ts (Mpeg-2) ou .x264(ou .h264) si vous l’avez encodé .
  2. En second notre piste audio principale, ici la piste french .ac3 .
  3. En troisième notre piste audio secondaire, ici : english  .ac3.

capture-mkvmerge-parametrer-la-piste-video11

Ensuite, il faut paramétrer chaque piste. Préciser la langue, nommer la piste, organiser les préférences, appliquer un éventuel décalage son en ms (delay ms). Vous remarquerez qu’un fichier texte à été créé lors de l’extraction. Ce fichier comporte les informations de décalage son en ms, pour synchroniser parfaitement le son et l’image. Des informations sous-titres si vous les avez extrais, pour synchroniser les sous-titres avec le film.  Voyons ça, piste par piste :

  • Paramétrer la piste vidéo :

Rien de bien sorcier. Dans le tableau « Tracks » , vous cliquez sur la piste à paramétrer et vous entrez dans ses configurations : « General track options » : Vous indiquez le nom du film, sa langue par défaut, le nom du fichier de sortie (NOM DU FILM-DVD RIP.mkv), comme ci-dessous :

capture-mkvmerge-parametrer-la-piste-video1

Ci-dessous : « Format specific options » :Ici vous indiquez le format de votre vidéo : 4/3 ou 16/9, 2.35, etc… Le nombre d’images/seconde : 25 pour un DVD, 24 pour un  Blu-Ray-Disc. Le delay de décalage en ms entre la vidéo et le son . Il est recommandé par le logiciel lui-même de régler ce décalage à partir du flux vidéo et non audio (ne pas appliquer ce Delay sur les deux pistes). Ici j’ai réglé sur -80 ms, ce réglage est différent sur chaque DVD, utilisez les vôtres.

capture-mkvmerge-parametrer-la-piste-video2

  • Paramétrer les pistes audio :

Ci-dessous. Pour paramétrer les fichiers audio, rien de très compliqué non plus. Vous renommez la piste sélectionnée comme vous voulez. Vous indiquez la langue de cette piste. Si vous souhaitez que la piste française soit celle utilisée par défaut : « Default track flag » : yes, puis « Forced track flag » : yes.  Note : rien à régler dans les autres onglets : le décalage étant réglé sur la piste vidéo.

capture-mkvmerge-parametrer-la-piste-audio1

capture-mkvmerge-parametrer-la-piste-audio2

Pour finir, on cliquera sur « Start muxing », l’opération ne prendra qu’une dizaine de minutes (en fonction de votre puissance PC). Si vous rencontrez des erreurs, vérifiez les extensions de fichiers. A la sortie on aura un DVD-Rip au format MKV avec 2 pistes audio en Dolby Digital 5.1 d’un poids d’environ 3Go pour du Mpeg-2 non recompressé (ou de 3Go à moins de 500mo en H264 en fonction de la qualité d’encodage (si vous avez encodé la vidéo en H264)).

Bon film !

[adfever type= »top-category » value= »209″]

140 commentaires

  1. avatar
    rominail /

    salut a tout le monde,
    beau tuto: merci,
    mais au niveau des sous titres,
    il n’y a rien de clair (je n’ai pas vraiment compris les réponses)
    et pour les chapitres si quelq’un pourrai m’expliquer comment on fait pour les garder?
    et pour le codage h264 *264 et 1080p, quel est le meilleur?
    merci

  2. avatar

    @rominail – Salut,

    Pour les sous-titres, il suffit de cocher celui ou ceux que tu veux extraire(s)dans l’onglet « Traitement de flux » de DVD Decrypter.

    Ensuite, il suffit de les inclure avec les autres pistes dans MKVmerge avant le muxing. Si jamais ils ne sont pas reconnus par MKVmerge, il faudra les convertir en .srt avec un logiciel comme Suprip.

  3. avatar
    warez51 /

    Bonsoir,

    Super Tuto , mais sur certain dvd convertis en mkv, la vidéo est super ralentie.

    Pourtant j’utilise la même technique que le tuto et les autres un super résultat.

    Pourquoi ?

  4. avatar

    @warez51 – Il est possible que cela vienne du logiciel de lecture. Avec quoi tu lis les MKV ?

  5. avatar
    warez51 /

    @Nicolas Bécuwe

    Non ça vient pas de du lecteur, j’ai trouvé la solution avec MakeMkv, il fait la même chose tous seule.

    Merci pour la réponse.

  6. avatar

    @warez51 – Oui, excellent soft Make MKV, j’avais fait un article dessus aussi. Par contre il est payant non ?

  7. avatar
    warez51 /

    Gratuit pendant 30 jours, le désinstaller et refaire ça tous les 30 du mois. :-)

    Mais pour moi je vais pas en avoir besoin pendant 30jours.

  8. avatar
    Adrien /

    Bonjour à tous,

    Merci pour ce tuto il m’a bien rendu service il y a environs un an.

    Est il possible de faire cette procedure dans le sens inverse; reconvertir un Mkv en dvd?
    Je vous explique la situation j’ai du me séparer de mes dvd et BRay en les revendants, je les ai converti (grace à ce tuto), en gardant les voix francaises et anglaises, les sous-titres français et anglais, et j’aimerai les regraver en dvd.

    Merci de votre aide.

  9. avatar

    @Adrien – Bonjour Adrien,

    Désolé, mais je n’ai jamais réalisé la procédure en sens inverse. Je sais que c’est possible, mais je pense qu’il faut passer par des softs payants. Peut-être que DVDfab le permet, je sais que Cyberlink propose ce genre de logiciel…

  10. avatar
    adrien /

    Merci pour l’info je vais mener l enquete alors

  11. avatar
    Grégory /

    Bonjour,

    Comment peut-on paramétrer la taille de l’image du mkv ? L’image du mkv que je suis parvenu à faire grâce à ce tuto – merci au passage – s’affiche correctement sur mon écran d’ordinateur mais n’est pas adaptée à l’écran de mon téléviseur (sauf par un effet de zoom qui déforme l’image).
    Je confirme que les sous-titres doivent être traités en parallèle avec Subrip, pour être acceptés par mkvmerge (en format srt).
    Merci

  12. avatar

    @Grégory – Bonjour Grégory,

    As tu essayer de changer le mode d’affichage (16:9, natif, Plein ecran) de la TV ?

    Si ça ne marche pas (ce qui m’étonnerait), il faut passer par un soft qui permet de « cropper » l’image, la retailler, etc. pour rajouter les bandes noires afin que la TV ne zoom pas sur l’image en étirement vertical. Je pense à Avidemux, ou DVDfab 8.

    Car souvent les bandes noires ne sont pas encoder

  13. avatar
    Grégory /

    @Nicolas Bécuwe

    Merci Nicolas,

    Je n’ai pas précisé de quelle façon l’image n’est pas adaptée : elle est beaucoup plus petite que la capacité de l’écran. La touche zoom agrandit effectivement l’image (jusqu’à des proportions habituelles), mais elle la déforme aussi dans le sens horizontal. Dans l’état initial, mon écran de TV affiche presque plus de bandes noires que d’image… Si je comprends bien, même sans recourir à l’encodage, le passage pas avidemux est indispensable.
    Merci

  14. avatar

    @Grégory – C’est tout de même étrange, normalement le lecteur est censé faire un upscaling 1080p en sortie. Tu l’as lit sur quoi cette vidéo ? Lecteur DVD, Blu-ray, USB de la TV, PC, lecteur multimédia ?

  15. avatar
    Grégory /

    @Nicolas Bécuwe

    J’utilise un samsung HTC 5800, soit un lecteur Blu-Ray qui fait office de lecteur multimédia. L’appareil est connecté au TV en HDMI. Le fichier en question est lu via CPL et Serviio. Cette solution n’est qu’à moitié satisfaisante car elle ne lit qu’une langue et ne reconnaît pas le sous-titre du mkv. En revanche, elle affiche les srt externes et les avi au format « normal », sans déformation. Ce qui revient à dire que, pour les avi, l’upscalling se fait.
    Je n’ai pas testé le fichier en question via le port USB du samsung, mais ça a marché (langues et sous-titres) précédemment pour d’autres mkv.
    Je vais recommencer en entrant comme paramètre sous mkvmerge une résolution 1280/720. On verrra bien. En tout cas, merci pour tes conseils.

  16. avatar
    Chrisous /

    Bonjour,
    tout d’abord merci pour ce tuto très bien réalisé.
    Mais j’ai un problème, lorsque j’utilise DVD Decrypter la vidéo du film que j’obtiens au final n’est que d’une minute, au mieux 15.
    J’ai pourtant désélectionner les fichiers PGC 2 dans VTS_01 et tous ceux dans VTS_02 et VTS_03. J’ai donc essayé d’en choisir d’autres mais je n’ai jamais eu le film complet.
    Que faire ?

  17. avatar
    Grégory /

    @Nicolas Bécuwe

    Bonjour,

    En regardant attentivement l’image de mon mkv sur mon TV, je me suis aperçu que c’est l’image native qui apparaît comprimée. En mode « plein écran », en revanche, l’image est affichée sans distorsion. Cela n’explique pas pourquoi le mode « plein écran » ne s’applique pas par défaut, mais tout va bien. Ton premier conseil était le bon. Merci.

  18. avatar

    @Grégory – Super, merci de me l’avoir signalé ;)

  19. avatar
    Greendog /

    Salut, avant tout merci pour ton tuto clair et précis.
    J’ai réussi à extraire la vidéo, l’encoder en h264 et utiliser mkvmerge pour la finalisation. Mais je ne parviens pas à ajouter les sous-titres (.SUB). mkvmerge les accepte pas. J’ai utilisé suprip mentionné plus haut, et pareil, il prend pas mes sous-titres.
    Tu n’aurais pas une idée pour régler ce léger problème ?
    Merci d’avance !

  20. avatar

    Salut,

    Il faut utiliser Subrip, et non suprip ;)

  21. avatar
    goth /

    Bonjour, merci pour ce super tuto qui m’est bien utile !!
    Par contre impossible d’exploiter les sous-titre !! les fichiers .sub ne sont reconnus par aucunes des applications que j’ai essayé : SubRip / SupRip / Subresync / time adjuster /subtitleworkshop… Ils ne sont pris en charge par aucune de ces applications.. Y’aurai-t-il une solution ou serait-il possible d’avoir un tuto pour convertir les .sub extrait à partir de DVDdecrypter en .srt afin de les utiliser avec Mkvmerge ?

  22. avatar
    Hunter93 /

    Merci :)
    Je teste ce soir.

  23. avatar
    Thierry /

    Bonjour,
    Voila il y a quelque temps j’avais transféré tout mes DVDs en ISO sur mon média Serveur, je ne voulais pas les convertir à l’époque.
    Mais avec l’avènement du MKV Autorisant les pistes audio multiple, les sous titres …. je voudrais réduire un peut la place occupé par ces images.

    J’ai lu et testé tout vos tutos et tout est OK du RIP au Remux en MKV.
    Mais il me reste plus q’une inconnue qui m’amène à la question!!
    Quelle taux de compression choisir, pour une conversion en AVC x264???

    Je précise que j’utilise Avidemux et que mon objectif est de conserver un maximum de qualité.
    Bien sure Avidemux utilise plusieurs mode d’encodage mais j’utilise justement l’average bitrate (2pass) donc il s’agira bien de choisir un bitrate. Il va de soit que le choix du Bitrate dépend aussi des autres réglages, rien ne sert de le monter si les réglages corresponde à une qualité de sortie médiocre.
    Pour ma part j’ai choisi les réglages recommandés (voir quelques fois même supérieurs) dans le tutoriel V2 d’Avidemux.

    Même si je sais qu’il faut expérimenter ce réglage, serait il possible d’avoir un ordre de grandeur???

    Fait étrange, lors d’un teste ou j’ai réglé le bitrate sur 1000kb/s pour une video MPEG2 dont mediainfo me donne un débit variable de 783kb/s.
    La vidéo résultante en x264 est moins volumineuse.

    MPEG 2 variable 783kbps => 4,5 Go
    x264 variable 1000kbps => 1,1Go

    serait ce par ce que finalement mon bitrate est trop Haut et que la variation du au mode aura choisi un debit finalement inferieure à 1000kbps????

  24. avatar
    Thierry /

    Ok Concernant la comparaison entre le fichier MPEG2 original et sa conversion en x264, j’ai compris d’ou viens le problème.
    Je n’avais pas remarqué que mediainfo affichait une durée de 12h18 induisant une erreur du bitrate, donc le vrai birate est d’environ 7060kbps. Ceci explique donc cela.

    Est il normale de penser q’un fichier MPEG2 en 7060kbps peut être converti en x264 avec un birate inférieure tout en conservant une qualité equivalente?

    Ou peut être en conservant un birate variable identique, l’efficacité du codec x264 va permettre d’obtenir un fichier sensiblement plus petit grace par exemple a des compressions plus efficaces sur des zones statiques ou autre???

    Pouvez vous m’indiquer un ratio de birate a apliquer pour une qualité equivalante?
    merci

  25. avatar

    @Thierry – Bonjour Thierry,

    Oui, le x264 propose une qualité équivalent au Mpeg2 avec un bitrate deux fois plus faible (à peu près). Mais il est possible de prendre une vidéo en Mpeg2 et de l’encoder avec des paramètres avancée pour avoir un meilleur résultat en H264 qu’en Mpeg2. Notamment en optant pour en encodage avec un travail sur les blocs pixels plus petits, en 4×4 au lieu de 8×8 ou 16×16.

    ensuite, appliquer un bitrate énorme ne sert à rien si les paramètres d’encodage ne le permettent pas. On peut mettre 10000 mb/s, et se retrouver finalement avec un 6000 Mb/s sir les paramètres sont limités.

  26. avatar
    Thierry /

    Ok et merci.
    En attendant ta réponse j’ai fait quelques testes et en effet pour des DVD avec un bitrate oscillant entre 7000 et 7500 kbps j’ai utilisé un average birate(2pass) de 4000kbps au maximum en descendant jusqu’a 2000kbps avec un résultat étonnamment bon sur des documentaires contenant des interviews avec très peu de mouvements.

    Comme je l’ai précisé plus haut j’utilise les réglages les plus poussé pour la qualité sur la base de tes conseilles (tut V2) et donc j’ai bien activé le 4×4.. pensant que c’était impossible je pensais que c’était une illusion ou l’effet du désentrelacement mais j’ais trouvé l’image un peut plus homogène et plus lisse….

    Par contre je vois que tu dis : »en 4×4 au lieu de 8×8 ou 16×16. » est ce que cela veut dire que lorsque tu active le 4×4 tu désactive les deux autres? pour ma part ils sont tous activés.

    Au sujet du desentrelacement conseille tu de le faire dans Avidemux ou de laisser la video entrelacé et laisser faire le lecteur?
    Si oui quel filtre utiliser, j’avais lu, je ne sais plus si c’était sur ton blog, que le plus efficace été Yadif.

  27. avatar

    @Thierry – Non, non, il ne faut pas désactiver les autres.

    Pour le désentrelacement, je continu à conseiller de le faire lors de la lecteur, surtout si tu utilises le logiciel de lecteur MPC HC, et donc oui, Yadiff est l’un des plus performants,.

  28. avatar
    Thierry /

    Aprés Avoir converti mon DVD sans le désentrelacer, plus de 12 de calcul, je constate que mon lecteur ne gère pas ou gère mal les film entrelacé?

    Il s’agit d’un Popcorn A200, est ce que seul les lecteurs soft pour PC sont capable de gérer le désentrelacement?

  29. avatar

    @Thierry – normalement tous les lecteurs multimédia gère le désentrelacement automa

  30. avatar

    @Thierry – normalement tous les lecteurs multimédia gère le désentrelacement. Qu’est ce qui te fait dire que le lecteur ne le gère pas bien ? Que se passe-t-il à l’écran ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:wink: :-| :-x :twisted: :) 8-O :( :roll: :-P :oops: :-o :mrgreen: :lol: :idea: :-D :evil: :cry: 8) :arrow: :-? :?: :!: