Facebook Tweeter Tweeter

Du DVD au MKV : tutoriel de création d’un MKV à partir d’un DVD.

Du DVD au MKV

______________

SOMMAIRE :

  1. Avant propos… Télécharger les logiciels nécessaires pour suivre ce tutoriel.
  2. Extraire les pistes d’un DVD avec DVD Decrypter.
  3. Encoder éventuellement la vidéo en H264.
  4. Multiplexer les pistes audio et vidéo  au format MKV avec MkvMerge.

Avant propos…

Législatif : Dans certains pays comme le Canada, la loi autorise l’extraction d’un DVD à but personnel à condition d’avoir au préalable acheté l’original, d’autres pays l’interdisent. Veillez à vous informer des lois en vigueurs dans votre pays. En France on annonce une loi du même ordre pour Décembre 2009, en attendant même l’usage de logiciels décrypteurs de DVD est interdite.

Il existe plusieurs logiciels d’extraction, d’encodage vidéo et audio et de multiplexage de pistes. Cet article ne vous expliquera pas le fonctionnement du MKV qui est expliqué dans le dossier Matroska : MKV, MKA et MKS. Ici je vais réaliser un MKV à partir d’un DVD avec les logiciels gratuits les plus utilisés. DVD Decrypter pour extraire les pistes d’un DVD, Avidemux pour éventuellement (si vous le désirez) encoder audio et vidéo  et enfin MkvMerge pour multiplexer au format MKV : pistes vidéo, audio et d’éventuels sous-titres.

Pour suivre ce tutoriel vous avez besoin :

  1. D’un lecteur DVD-R ainsi qu’un film en DVD.
  2. Avoir installé codecs, splitter et logiciel de lecture pour lire du MKV.
  3. Télécharger et installer les logiciels :
    1. DVD Decrypter sur le site officiel (en anglais) ou sur ce lien en français.
    2. Avidemux ou MediaCoder si vous voulez encoder ce film en H264.
    3. MkvToolnix (MkvMerge) sur le site officiel.

Extraire les pistes du DVD.

Ici je ne vous expliquerais pas le fonctionnement de DVD Decrypter mais juste un tutoriel rapide et simple pour extraire juste l’essentiel : le film, la ou les pistes audio et si vous le désirez, les sous-titres. Un bref rappel cependant, la vidéo d’un DVD est encodée en Mpeg-2, d’une résolution de 720 px x 576 px, signal progressif (non entrelacé) à 25 images/seconde. L’audio est en général encodé en Dolby Digital 5.1 (codec Ac-3) ou/et en Dts 5.1 (codec dts). Les sous-titres sont aux formats .sub ou .srt.

Un DVD se compose de deux répertoires, un Audio-Ts destiné à l’audio d’un DVD-Audio et qui ne nous intéresse pas ici. Le deuxième répertoire Video-Ts comporte les pistes audio et vidéo d’un DVD vidéo et c’est celui-là qui nous intéresse. En toute logique le fichier film est le plus imposant (plus de 2Go en général).

  • Paramétrer DVD Decrypter :

Dans un premier temps il faut paramétrer deux petits réglages très simples. Le mode d’extraction utilisé est le mode IFO que vous pouvez sélectionner dans le menu : « Mode » (ou ctrl/j) comme ci-dessous :

capturer-parametrer1

(Une parenthèse : même si en général les fichiers film de DVD ne font guère plus de 4 Go, il est préférable, pour plus de liberté ou lors d’extraction de Blu-Ray, que le disque dur qui accueillera les fichiers soit en format de fichiers NTFS pour pouvoir accueillir des fichiers supérieurs à 4 Go (ce format se règle lors du formatage du Disque Dur). Le format Fat32 par défaut sur beaucoup de DD est bridé à 4 Go.)

Ensuite il faut régler le poids et le découpage des fichiers de sortie sur « Aucun » (ou « None ») pour n’avoir qu’un seul fichier vidéo à la sortie, comme ci-dessous dans l’onglet « Outils » (« Tools ») puis « Paramètres » :

capturer-parametrer2

  • Sélection des pistes à extraire :

Maintenant nous allons dé-sélectionner tous les fichiers en dehors du fichier film, qui je vous le rappelle, et en toute logique, est le fichier qui présente la durée la plus longue et le poids en Mo le plus lourd. Tous les autres sont des fichiers vidéo de l’animation du menu, extraits ou bonus présents sur le DVD, etc… (Vous pouvez les garder mais cela complique beaucoup l’opération).

On conservera tous les chapitres développés lors du clic sur le fichier vidéo, comme ci-dessous :

capturer-selection-du-fichier-film

On dé-sélectionnera tous les autres fichiers : PGC 2 dans VTS_01/tous ceux dans VTS_02 et 03, comme ci-dessous :

capturer-deselection-des-fichiers-inutiles

Ceci fait, on clic sur l’onglet « Traitement du Flux » comme ci-dessous. On va pouvoir choisir les pistes que l’on voudra garder pour notre MKV. Le MKV peut gérer plusieurs fichiers audio et de sous-titres en différentes langues.

Ici, pour un usage personnel, je ne garderais pas de sous-titres mais je conserverais les deux pistes audio (Anglais et Français). En cliquant sur « Activer Traitement du Flux » vous allez pouvoir choisir « Demux » pour chaque fichier sélectionnés. L’opération doit être répétée sur chaque fichier, ceci afin d’avoir tous les fichiers séparés en sortie.

capturer-demux-des-divers-fichiers

  • Extraire le DVD :

Vous terminez en cliquant sur l’icône du DVD pour commencer l’extraction. Votre barre de progression s’affiche comme ci-dessous :

capturer-extraction-en-cours

Note : l’erreur la plus fréquente rencontrée lors de l’extraction est dû à l’usure de votre DVD ou lecteur. Si votre DVD est abîmé, il se peut que l’extraction se bloque.

Si tout se passe bien, vous devriez avoir ces fichiers en sortie : Un fichier texte »Stream Information » qui vous précisera le décalage audio à appliquer lors du multiplexage de vos pistes pour une bonne synchronisation Audio/Vidéo. Un fichier .ifo (rapport d’information de la procédure), un fichier vidéo (le plus lourd) Mpeg-2 et les fichiers audio AC3 :

capturer-fichiers-de-sortie

Encoder la piste vidéo en H264.

Nous nous retrouvons donc avec un fichier vidéo encodé en Mpeg-2, et deux fichiers audio qu’il faudra prendre soin de vérifier.  Suite à l’extraction il se peut que l’extension fichier ne soit pas la bonne (cela m’est déjà arrivé) et cela entraîne une non reconnaissance du format par le logiciel d’encodage ou multiplexage. Il faudra alors les renommer, les fichiers dolby Digital doivent porter l’extension .ac3, les fichiers Dts : extension .dts.

De nos jours les capacités de stockage permettent de stocker ce film tel quel : en Mpeg-2. On aura alors un MKV d’environ 3 Go avec une qualité d’image telle que l’originale (puisque non recompressée). Il y a quelques années on aurait recompressé en DivX pour avoir une vidéo de 700Mo de qualité très médiocre. L’informatique a fait beaucoup de progrès ces 5 dernières années. Aujourd’hui 2 codecs vidéo très performants, que sont le Vc-1 et le H264, sont disponibles. Le premier étant propriétaire et non supporté par les logiciels gratuits, c’est le H264 que l’on utilisera.

Cette opération plus compliquée ce fait dans un soucis de gain de place, ou pour légèrement améliorer la qualité. Le H264 est un codec vidéo plus performant que le Mpeg-2, il permet plus de compression et moins de débit pour une même qualité vidéo ou une meilleure image pour un même poids et débit. Il est surtout utilisé pour encoder de la vidéo HD mais est aussi performant avec de la vidéo SD comme celle du DVD.

De plus lors de cette opération d’encodage en H264 on peut aussi appliquer des filtres pour améliorer l’image. Ajout/ Suppression de bruit, appliquer un flou, upscalling des pixels avant encodage, redimensionnement de l’image, etc … On utilisera des logiciels comme Avidemux (que j’utilise), MeGUI, MediaCoder. Une fois la vidéo encodée en H264 on la récupèrera pour suivre ce tutoriel, elle sera utilisée à la place de notre vidéo Mpeg-2. Pour en savoir plus suivez ces quelques guides :

  1. Le codec H264 : présentation du meilleur codec vidéo au monde.
  2. Encoder en H264 : pourquoi ? quels logiciels utilisés ?
  3. Encoder en H264 avec Avidemux : Configurer l’encodeur x264.
  4. Encoder en H264 avec  MediaCoder : gratuit, H264Cuda (pour GPU Nvidia), x264 et JM Encodeur.

Multiplexer nos pistes vidéo et audio en MKV.

Ici j’utiliserais le logiciel très simple, gratuit, préformant et officiel : MkvMerge compris dans la suite MkvToolnix. Je vais l’ouvrir et, dans un premier temps, y insérer tous mes fichiers les uns après les autres en simple glisser/déposer :

  1. En premier : le fichier vidéo .ts (Mpeg-2) ou .x264(ou .h264) si vous l’avez encodé .
  2. En second notre piste audio principale, ici la piste french .ac3 .
  3. En troisième notre piste audio secondaire, ici : english  .ac3.

capture-mkvmerge-parametrer-la-piste-video11

Ensuite, il faut paramétrer chaque piste. Préciser la langue, nommer la piste, organiser les préférences, appliquer un éventuel décalage son en ms (delay ms). Vous remarquerez qu’un fichier texte à été créé lors de l’extraction. Ce fichier comporte les informations de décalage son en ms, pour synchroniser parfaitement le son et l’image. Des informations sous-titres si vous les avez extrais, pour synchroniser les sous-titres avec le film.  Voyons ça, piste par piste :

  • Paramétrer la piste vidéo :

Rien de bien sorcier. Dans le tableau « Tracks » , vous cliquez sur la piste à paramétrer et vous entrez dans ses configurations : « General track options » : Vous indiquez le nom du film, sa langue par défaut, le nom du fichier de sortie (NOM DU FILM-DVD RIP.mkv), comme ci-dessous :

capture-mkvmerge-parametrer-la-piste-video1

Ci-dessous : « Format specific options » :Ici vous indiquez le format de votre vidéo : 4/3 ou 16/9, 2.35, etc… Le nombre d’images/seconde : 25 pour un DVD, 24 pour un  Blu-Ray-Disc. Le delay de décalage en ms entre la vidéo et le son . Il est recommandé par le logiciel lui-même de régler ce décalage à partir du flux vidéo et non audio (ne pas appliquer ce Delay sur les deux pistes). Ici j’ai réglé sur -80 ms, ce réglage est différent sur chaque DVD, utilisez les vôtres.

capture-mkvmerge-parametrer-la-piste-video2

  • Paramétrer les pistes audio :

Ci-dessous. Pour paramétrer les fichiers audio, rien de très compliqué non plus. Vous renommez la piste sélectionnée comme vous voulez. Vous indiquez la langue de cette piste. Si vous souhaitez que la piste française soit celle utilisée par défaut : « Default track flag » : yes, puis « Forced track flag » : yes.  Note : rien à régler dans les autres onglets : le décalage étant réglé sur la piste vidéo.

capture-mkvmerge-parametrer-la-piste-audio1

capture-mkvmerge-parametrer-la-piste-audio2

Pour finir, on cliquera sur « Start muxing », l’opération ne prendra qu’une dizaine de minutes (en fonction de votre puissance PC). Si vous rencontrez des erreurs, vérifiez les extensions de fichiers. A la sortie on aura un DVD-Rip au format MKV avec 2 pistes audio en Dolby Digital 5.1 d’un poids d’environ 3Go pour du Mpeg-2 non recompressé (ou de 3Go à moins de 500mo en H264 en fonction de la qualité d’encodage (si vous avez encodé la vidéo en H264)).

Bon film !

[adfever type= »top-category » value= »209″]

140 commentaires

  1. avatar
    Thierry /

    Je travail actuellement sur des DVDs de concert rock. Donc d’une manière générale il y a peu de mouvement à part quand un musicien s’excite un peu.

    Et justement, l’image semble lisse (desentrelacée) la plus part du temps, mais quand un musicien est en gros plan et qu’il bouge je vois apparaître les lignes. Elles sont surtout visibles aux contours des personnages en mouvement, un peu comme de l’aliasing ou crénelage mais pas en escalier plutot comme les lignes intercalées….

    Est ce du aux performances du lecteur?
    En tout les cas le même film encodé de la même manière mais avec yadif en plus ne présente plus ces défauts?

    Alors est ce que pour conserver le plus de potentiel de qualité future je reste en entrelacé a attendant un lecteur plus performant?

  2. avatar

    @Thierry – OK, effectivement, c’st le lecteur qui le gère mal, donc si c’st pour lire les vidéos sur un lecteur externe, autant les encoder directement en progressif avec le désentralacement Yadiff.

    En fait, le lecteur doit faire un upscaling de 1920 x 1080 + un désentrelacement, ça fait u peu trop pour le processeur. Si la vidéo était en 1080i ça passerait mieux, mais là je suppose qu’elle est en 576i, donc il vaut mieux tout gérer depuis l’encodage .

  3. avatar
    ne0phit /

    Bonsoir, je galère depuis ce matin.
    Je fais minutieusement toutes les étapes de votre tutoriel et lorsque j’obtiens le MKV final j’ai le son et les sous-titres parfaitement concordés mais par contre le son et l’image sont en différés.
    Je n’ai pas compris la méthode VLC et je n’ai pas non plus saison comment remédier à ça avec MediaInfo…

    Pouvez-vous m’aider avec un bon petit tuto simple et instinctif pour que je puisse regarder mon bonus au plus tot ? :)

  4. avatar

    Bonjour,
    un super merci pour le tuto. :wink: :wink:

    Par contre comment connaitre le temps de décalage à mettre dans MkvMerge ?

    Cordialement.

  5. avatar

    Bonjour Seb,

    Normalement, MediaInfo donne cette information.

  6. avatar

    Salut, j’ai bien suivi toutes tes étapes, et tout a bien fonctionné; c’est plutôt simple pour l’extraction et le muxage, un peu plus compliqué (et surtout beaucoup plus long) pour l’encodage.
    Cependant je n’arrive pas à extraire des sous-titres corrects pour pouvoir ensuite les transcrire via OCR en .srt grâce à SubRip.
    Lors du traitement du flux dans DVD Decrypter, j’ai 4 fichiers sous-titres, alors qu’il n’y en a qu’un seul (français).
    Je te mets un lien de l’image que j’ai : http://d30.e-loader.net/eGbbUOvvSo.png

  7. avatar
    Thierry /

    @Fifi
    Ca arrive qu’il y ait plus de fichiers qu’attendu… mais quoi que tu face il faut les extraire un par un depuis decrypter si tu veut pouvoir travailler dessus par la suite.

    d’une manière général on utilise DVD decrypter en mode demux et en sortant chaque fichier utile un après l’autre, si non decrypter te sort des fichiers VOB au lieu de sélectionner l’extension correspondant au type de fichier que tu extrait. Une fois les fichiers sous titre extrait dans des fichiers separés tu peut travailler dessus, mais moi perso je réutilise les fichiers de sous titre en natif que je mux avec mes autres elements grace à MkvToolnix.

  8. avatar

    Merci pour le tuto. Par contre j’ai un souci concernant les pistes de sous-tires lorsque je les rip comme expliqué avec DVD Decrypter j’obtiens des fichiers en .SUB qui sont manifestement inexploitables avec MKV Merge. Il refuse de les accepter. Aurais-je oublié une étape ?

  9. avatar
    Meylilo /

    Super, merci beaucoup pour le tuto.

  10. avatar
    Thibaud /

    Merci pour ce tuto et les autres qui sont liés. Malheureusement Avidemux 2.6 n’accèpte pas en entrée le fichier .m2v que j’ai obtenu avec DvdDecrypter ! J’ai essayé de le renommer en .ts, mp2, mpg, rien à faire !
    Une idée ?
    Merci :-)

  11. avatar
    Bertrand /

    Très bien ton toto. Merci. Juste un question : dvd decrypter ne semble pas exister pour mac. Saus tu si un autre soft est dispo?

  12. avatar
    Arnaud /

    Très bon tuto. Cependant, après avoir extrait les flux, il n’est pas possible d’encoder en H264 la vidéo (qui est en M2V) car le logiciel avidemux ne le prend pas en charge… Avez-vous une solution?

  13. avatar

    @Bertrand – Bonjour Bertrand,
    Désolé, je ne connais pas MAC :oops:

  14. avatar

    @Arnaud – Bonjour Arnaud,

    je pense que les deux meilleures solutions sont DVDfab et MediaCoder, les deux softs les plus complets, même si techniquement Avidemux reste au-dessus en matière d’encodage x264, mais plus limité au niveau des formats et fonctionnalités…

  15. avatar
    Flo /

    Pas facile de s’y retrouver pour copier et transformer un blu ray en mkv

    J’ai commençé par utiliser AnyDVD HD pour ripper le Blu ray
    Cela marche parfaitement, le Blu ray est rippé avec suppression des protections.

    A ce stade, il est possible de graver l’imager sur un blu ray, le soucis reste la taille qui peut approcher les 50 Go
    Donc, pas très judicieux économiquement vu le prix d’un support vierge

    D’autant plus que les pistes audio intégrant des langues exotiques prennent de la place et ne servent à rien

    Il faut donc réduire la taille

    MEDIA CODER réalise cette opération mais transforme l’image en fichier mkv

    Pour le film Hobbit 32GO taille d’origine, j’ai pu obtenir un fichier de 9Go avec un taux de 10000kbps
    Par contre, MEDIACODER incruste les sous titres sur la copie. ON doit pouvoir l’éviter mais je ne sais comment

    Donc, pour réduire la taille de l’image, j’ai trouvé DVD FAB
    Bien pratique, il permet à partir de l’image crée par AnyDVD d’obtenir une nouvelle image compatible avec 25Go, 9Go ou 5Go
    INDISPENSABLE

    #########

    On dispose donc d’une image 25GO que l’on peut alors graver sur un Blu ray vierge

    ########

    Maintenant, si on désire un fichier MKV
    On peut utiliser le pack MkvToolnix qui intègre MkvMerge

    On peut choisir les langues, les sous titres ….

    Attention : les sous-titres d’origine sont au format PGS
    Ce format est reconnu par VLC mais n’est pas reconnu par mon lecteur DVD de salon !
    ARggghhh

    Il faut donc extraire les sous-titres du blu Ray à partir de TSMUXER
    Le fichier de sortie est du type .sup

    Ensuite, utiliser SupRip qui converti .sup en .srt
    Attention, il faut gérer l’OCR ce qui est long, très long
    Le plus simple est de récupérer le fichier .srt sur internet

    On importe donc le fichier .srt sous Mkv Merge et le tour est joué !

    Le seul soucis, c’est que MkvMerge n’est pas capable de conserver les chapitres dans le fichier MKV

    J’ai donc utilisé MakeMKV qui permet d’obtenir les chapitres dans le fichier Mkv
    (par contre, je ne sais pas comment les nommer)
    Mais là, impossible d’importer un sous-titre au format .srt

    Pff, cela en fait des manipulations, il doit bien exister un logiciel qui réaliser tout cela . non ?

  16. avatar

    Bonjour,

    Oui, si tu ne veux pas recompresser l’image du Blu-ray, le mieux c’est d’utiliser MakeMKV, mais il est payant…

  17. avatar
    Christophe /

    @Nicolas Bécuwe

    Bonjour,
    Bon à savoir (ou à rappeler) : la version beta de makemkv sur linux est gratuite, avec clé renouvelable tous les 2 mois.
    Convertit les DVD et les blurays. Résultat nickel.

  18. avatar
    Foxdark111 /

    Bonsoir,

    J’ai suivi le tutoriel à la lettre à partir d’un DVD et suis bien arrivé à muxer mon MKV avec MKVmerge mais par contre ma vidéo n’est pas fluide… j’ignore quel est le problème et concernant le delay j’ai mis 0 étant donné que dans le fichier text créer après le rippag est marqué delay 0ms… Je sais pas quoi faire pour résoudre le problème…

    Merci d’avance pour ceux qui me répondront.

  19. avatar
    evan78 /

    Bonjour,
    J’ai suivi votre tutorial, j’ai intasllé avidmux 2.6.8 et lorsque j’ouvre un fichier m2v crée par DVD Decrypter, j’ai ce message:

    « cannot find a demuxer for filename.m2v »
    « could not open the file

    Vous avez une idée comment resoudre cela?
    Merci d’avance

  20. avatar
    Fifi /

    @Fifi@win – J’ai enfin trouvé comment extraire les sous-titres !
    Il ne faut pas extraire les sous-titres avec DVD Decrypter. Il faut simplement extraire les fichiers vidéo (.VOB) avec WinRAR puis lancer le logiciel de reconnaissance OCR (SubRip, Subtitle Edit, …). Muxer ensuite le fichier .srt ainsi obtenu avec le fichier vidéo et le(s) fichier(s) audio. Merci moi !!!! :-P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:wink: :-| :-x :twisted: :) 8-O :( :roll: :-P :oops: :-o :mrgreen: :lol: :idea: :-D :evil: :cry: 8) :arrow: :-? :?: :!: