Facebook Tweeter Tweeter

MediaInfo, pour analyser et comprendre tous ses médias.

logo-mediainfo

SOMMAIRE :

  1. Présentation du logiciel MédiaInfo.
  2. Analyses de fichiers Musicaux.
  3. Analyses de fichiers Films.
  4. Liens utiles, conseils, astuces.

ARTICLES CONNEXES :

  1. Le Son et la Haute Définition.
  2. Dolby DigitalDTSFLACMAC.
  3. Le codec H264 (vidéos HD et SD)
  4. Matroska Audio (MKA) et Vidéo (MKV).
  5. AC3Filter, filtres et gestionnaire audio.

Présentation du logiciel MediaInfo.

  1. Télécharger le soft sur le site officiel de MediaInfo (gratuit)

Voici un logiciel très utile, simple et complet. Ce logiciel open-sources et gratuit vous permet d’analyser vos fichiers et surtout vos médias, qu’ils soient vidéo, audio, images ou textes. Quels codecs sont utilisés, quels logiciels ont étés utilisés, quelles sont les paramètres d’encodage utilisés, les poids, les débits, les résolutions, les durées, bref toutes les infos nécessaires que nous allons voir en détails sur quelques exemples en images.

L’installation est très simple et automatique, pour l’utiliser il vous suffit de traduire l’interface en français dans l’onglet « Language« , de choisir votre présentation favorite dans l’onglet « Vue« , et d’y glisser votre fichier à analyser (vous le sélectionnez et le déplacez sur l’interface de MediaInfo sans lâcher le clic, c’est tout).

Ceci est très utile pour connaître les codecs à utiliser pour tel ou tel médias, de connaître le format audio d’un film ou fichier musical, de voir comment à été paramétré le H264 de certaines vidéos HD pour éventuellement reprendre les mêmes paramètres pour encoder une vidéo HD, de se familiariser avec les codecs, formats, taux d’échantillonnages, et tout un tas d’autres utilisations, ce logiciel est pour moi indispensable.

Analyses de fichiers musicaux.

Dans ce premier exemple j’ai analysé un morceau de musique encodé en Mp3. Le Mp3 vous permet d’encoder de la musique d’une qualité CD, c’est à dire avec un taux d’échantillonnage de 44.1Khz/16Bits. Le Mp3 est un codec audio lossy c’est à dire qu’il compresse le son avec pertes de données. Une qualité musicale très basse donc, mais avec différents niveaux de qualité en fonction du débit. En-dessous de 300 Kbps on aura un mauvais Mp3, au-dessus de 300 voir 340 Kbps on aura un « bon » Mp3 (si on peut donner cet adjectif pour du Mp3).

mediainfo-mp3-cd

Ci-dessus, dans le tableau « Général » on peut voir la présentation de notre fichier audio, il s’agit d’un album de Paco de lucia d »une durée de 72 min et 11 sec encodé en Mp3. Son poids est de 165Mo pour un débit de 320 Kbps ce qui est un bon débit pour du Mp3.

Dans le tableau « Audio » plus de détails sur le fichier avec le nom complet du codec, il s’agit du Mpeg-1 layer 3 renommé Mp3, le Mp3 ne permet pas d’encoder plus de deux canaux (stéréo), le taux d »échantillonnage de 44.1Khz/16bits ne sera pas entièrement restitué puisqu’il s’agit d’un encodage lossy. Seul le Mp3 HD permet la compression lossless à 44.1Khz/16Bits.

_________________________________

Dans ce deuxième exemple j’ai fait exprès de prendre un album avec les mêmes caractéristiques, même durée : 1H11min et même échantillonnage 44.1Khz/16Bits. Par contre cet album de Bob Marley est encodé en Flac, codec lossless (sans pertes de données) donc un vrai 44.1Khz/16bits en sortie, on pourra d’ailleurs se rendre compte que non-seulement le débit est bien plus haut (898Kbps) mais aussi que le poids du fichier est plus important : 458 Mo que pour du Mp3.

mediainfo-flac-cd

________________________________

Dans ce troisième exemple, il s’agit cette fois d’un très bon encodage audio en Stéréo Quadro (4.0) à ne pas confondre avec un 4.0 surround), à 96Khz/24Bits par canal. Encodé en Flac lossless à partir d’un DVD-Audio (à ne pas confondre avec l’audio d’un DVD),vous pouvez vous rendre compte du débit très important de ce flux : 4 460 Kbps, on est très loin des 320 Kbps d’un bon Mp3 ! Par contre le volume de ce fichier est très imposant : 1.63 Go. En savoir plus sur le Flac.

mediainfo-flac-dvd-audio-quadstereo-96khz24bits

_________________________________

Dans ce quatrième exemple, un format Wave Dts, qui provient d’un CD Dts, et qui lui même à été pressé à partir d’un Super Audio CD (DSD converti en PCM). Le flux audio à été alors encodé en dts à faible taux d’échantillonnage et bas débit : 44.1Khz/24Bits/6 canaux (5.1) (appelé aussi Dts 14) pour 1411.2 Kbps. Puis multiplexé dans un format Wave on a alors un Wave Dts (extension .wav).

Le Dts est un codec Lossy, c’est à dire qu’il y a pertes de données pour plus de compression donc de moins bonne qualité qu’un encodage en Flac 5.1 pour le même taux d’échantillonnage. Certains Dts font 48Khz/24bits (appelés aussi Dts 16) et le Dts 96/24 jusqu’à 96Khz/24Bits mais toujours avec une compression lossy, seul le Dts HD permet un compression lossless. En savoir plus sur le Dts.

mediainfo-cddts-wavedts

___________________________________

Dans ce cinquième exemple de format audio on a le morceau de musique Thriller de Michael Jackson encodé en Monkey’s audio (codec lossless, extension .ape). Ici on a un excellent encodage audio en 192Khz/24bits en stéréo HD sans perte de donnée, réalisé à partir d’un DVD-Audio. Alors qu’il ne s’agit que d’un seul morceau, on atteint quand même un poids de 264 Mo supérieur au poids de tout un album encodé en Mp3 avec le débit imposant de 6 203 Kbps (supérieur au Stéréo Quadro vu plus haut).

mediainfo-monkeysaudio-dvdaudio-stereo-192khz24bits

__________________________________

Dans ce sixième exemple nous avons un MKA (Matroska Audio) multiplexé avec 2 pistes audio pour le même album + un fichier Menu. Matroska est plus connu pour ses MKV (Matroska Vidéo), mais le MKA existe et vous permet de recréer des sortes de DVD-Audio virtuels avec plusieurs pistes audio de différentes qualités, avec des illustrations, des menus, des informations, etc…

Vous pouvez même y ajouter des reportages et interviews mais dans ce cas là on parlera de MKV dû à l’ajout de fichiers vidéo. Dans ce MKA et comme vous pouvez le voir dans le visuel ci-dessous, une piste audio est encodée en Flac lossless en stéréo 96Khz/24Bits, on remarquera un débit variable ce qui n’est pas très bon pour de la musique, cela peut entraîner une certaine instabilité.

La deuxième piste est intéressante car il s’agit d’un Dts 96/24, bien que le nom de ma piste et le réel échantillonnage soit 6ch 48Khz/16Bits l’encodage est bien en Dts 96/24. Le Dts 96/24 est une version améliorée du Dts, il y a quand même pertes de données mais moindre, il permet d’encoder jusqu’à 96 Khz, mais qui peut le plus peut le moins, ici 48Khz. Le débit de cette piste est de 1 536 Kbps, vu que le débit général est de 4 711 Kbps ; on imagine à peu près le débit variable de la piste en stéréo Flac à 3 000 Kbps de moyenne, ce qui est supérieur au débit du 5.1 Dts 96/24 (plus de débit et pas de pertes de données).

mediainfo-dvdaudio-mka-flac-dts-partie1mediainfo-dvdaudio-mka-flac-dts-partie2

_____________________________________________

On a pu se rendre compte avec tous ces exemples audio de l’importance de son codec pour encoder sa musique, en fonction de son matériel certains codecs permettent de délivrer un qualité Haute Définition Musicale. On aura pu remarquer aussi que malgré sa popularité le Dts n’est pas le meilleur codec audio, un 5.1 encodé en Flac sera bien meilleur qu’un 5.1 Dts, que se soit pour de la musique comme pour des bandes sons de films.

Le nouveau Dts HD Master Audio, que l’on trouve sur les Blu-Rays Disc, est bien meilleur que le Dts « classique », il est sans perte et peut encoder jusqu’à 192Khz/24Bits sur 8 canaux (7.1), sûrement le meilleur codec audio HD jamais conçu. Juste derrière, il y a le True HD de Dolby.

Ci-dessous, je finirai par cet encodage spectaculaire réalisé à partir d’un Super Audio CD de technologie DSD à la fréquence démesuré de 2.800 Khz/1Bit. Le flux est converti en PCM grâce à un convertisseur Analogique/Numérique et DSD/PCM, on a alors un LPCM à 192Khz/24Bits sur 6 canaux non compressés en sortie. Ce 5.1 est ensuite compressé en Flac lossless, je vous laisse imaginer la qualité d’écoute que l’on peut avoir avec un encodage pareil ! Jugez plutôt la fiche technique de ce fichier audio :

mediainfo-flac-6canaux-192khz32bits

Avec un poids de 6.18 Go, ce qui est énorme pour de la musique, un débit impressionnant de 12 800 Kbps, on est à un autre Monde de notre album Mp3 à 320 Kbps et 165 Mo ! Bien-sûr pour lire ce fichier, une carte son et un ampli qui supportent le 192Khz/24Bit sur 6 canaux sont presque obligatoires, je dis presque car certains logiciels peuvent downmixer à la volée vers un taux d’échantillonnage inférieur comme 96Khz/24bits par canal, mais dans ce cas l’opération est tellement lourde à traiter qu’il n’est pas sûr que votre PC puisse la réaliser. Pour plus de détails sur tout ce qui entoure le domaine de l’audio vous trouverez des liens sur des articles connexes au sommaire de cet article.

Analyses de fichiers vidéo.

Dans ce premier exemple j’ai choisi un format vidéo très basique encodé à partir d’un DVD en DivX version 5, la piste audio stéréo est encodée en Mp3. On a affaire à un mauvais encodage, pertes de données importantes dans le flux vidéo et le flux audio, réalisé dans un soucis de gain de place pour un stockage informatique.

Un petit 694 Mo avec un débit de 796 Kbps pour 2 Heures de film ! Pour une meilleure qualité, un débit plus faible et la même résolution, un encodage en H264 aurait donné une vidéo de 300 Mo tout au plus.

mediainfo-avi-divx5-mp3

___________________________________

Dans ce deuxième exemple, le film « Pirates des caraïbes » à été encodé en XviD à partir d’un DVD (DVD Rip) avec un débit de 1413 Kbps, on a gardé la résolution native (DVD = 720 x 520 pixels en signal progressif = 520P) qui se traduit sans les bandes noires par une résolution de 720 x 300 px. Le fichier XviD et la piste audio Mp3 ont été multiplexées dans un format AVI avec le logiciel VirtualDubMod, l’encodage est meilleur qu’avec le premier exemple mais reste très basique.

mediainfo-avi-xvid-mp3-1go36

___________________________________

Voici les prémisses de la vidéo HD avec un encodage XviD HD 720P (1280 x 544 px sans les bandes noires) réalisé à partir d’un HD DVD au format Mpeg-2 HD. Ici on a baissé la résolution native de 1080P pour un poids fichier plus léger, on aura tout de même un poids de 4.24 Go pour une qualité assez moyenne pour du 720P et un débit aussi imposant de 5 Mbps. En H264, avec le même poids et débit, cette vidéo serait d’une meilleure qualité.

Le fichier vidéo XviD et le fichier Audio Ac3 ont été multiplexés dans un format AVI toujours avec VirtualDubMod en 24P (24 im/sec). On notera le débit de la piste audio AC3 5.1 à 448 Kbps, ce qui est trop bas pour être de bonne qualité.

mediainfo-avi-xvid-ac3-720p

___________________________________

Dans ce quatrième exemple nous retrouvons nos célèbres MKV (Matroska Vidéo) format de prédilection pour la vidéo HD mais qui peuvent aussi être utilisés pour de la vidéo standard. Ici notre vidéo à été encodée en AVC/H264 le meilleur codec vidéo au monde. Cet encodage à été réalisé avec la bibliothèque open source x264 et sûrement un logiciel comme VitualDub, MeGui ou Avidemux.

mediainfo-mkv-x264-ac3-1080p

Je n’ai pas mis la piste audio AC3 de ce fichier film car c’est surtout la partie vidéo qui nous intéresse ici, mais sachez que la piste Ac3 et la piste Vidéo AVC ont été multiplexées en MKV grâce au logiciel MkvMerge. Le H264 permet une meilleure qualité d’image avec un débit moins important qu’avec d’autres codecs vidéo « HD capables » comme le Mpeg-2 ou XviD. Ici nous voyons le degré de qualité de l’encodage (le H264 en propose plusieurs) : High@L3.1 signifie le High Profil (appelé aussi HP) du H264 Level 3.1.

On a utilisé 3 images de références ce qui est un peu faible, en général on utilise 5 images, le x264 peut gérer jusqu’à 15 images de références ce qui est très lourd à encoder et à décoder. La fonction CABAC propre au H264 à été activée, elle permet un plus fort taux de compression sans pertes supplémentaires (encodage plus long). On a aussi accès aux paramètres d’encodage, pour ceux qui débutent en encodage vidéo H264 ceci peut vous servir d’exemple. Vous pouvez donc analyser une vidéo HD que vous avez jugée de bonne qualité et reprendre les mêmes paramètres pour encoder une autre vidéo HD du même style.

  1. En savoir plus sur le MKV.
  2. En savoir plus sur le H264.

____________________________________

Un cinquième exemple avec un MKV 1080P (1920 x 816 px sans les bandes noires), la vidéo est encodée AVC/H264 grâce au x264, le x264 étant gratuit mais on trouve des encodeurs H264 très performants et payants. Ici c’est le High profil Level 4.1 qui est utilisé (High@L4.1), la compression CABAC est activée, on a utilisé 5 images de références ce qui commence à être intéressant. Avec un débit vidéo de plus de 10 000 Kbps, on a là une très bonne qualité d’image, un peu moins bonne que la vidéo H264 originale du Blu-Ray, mais on s’y rapproche.

mediainfo-mkv-x264-ac3-1080p

_____________________________________

Je finirai les exemples d’analyses vidéo avec un MKV qui vous montre de quoi il est capable. J’ai choisi le mode « Arbre » dans l’onglet « Vue« , il suffit ensuite de cliquer sur le format en question pour avoir accès à sa fiche technique (comme vous pouvez le voir sur le visuel). Ici la vidéo, bien que standard, est encodée HVC/H264 avec le x264, et malgré un poids de 700 Mo, on a une très bonne qualité standard : 8 images de références, High Profil du H264, Level 5.1 (High@L5.1), la compression CABAC est activée.

Le muxing de ce MKV à été aussi soigné avec 3 pistes Audio (français, anglais et néerlandais), 6 fichiers Sous-titres VobDub en différentes langues, plus un fichier menu pour les chapitres. Même si peu de personnes prennent le temps de mettre autant d’options dans leur MKV, ces solutions existent.

mediainfo-mkv-x264-aac-vobsub-400p-dvdrip-menu

Liens utiles, astuces et conseils.

Vous l’aurez compris ce logiciel très utile vous permettra donc de configurer votre décodeur et gestionnaire audio pour mieux gérer les attributs de vos fichiers audio et vidéo, de vous familiariser avec tous ces formats et codec et ainsi comprendre leur fonctionnement, et de choisir le codec le plus adapté à votre utilisation et configuration.

Une fonction vous permettant de télécharger le codec nécessaire pour le média que vous analysez à été intégrée (en cas d’absence de ce codec sur votre système), il existe même une DLL à associer à eMule, AntMovie, RealAnime (et beaucoup d’autres) pour analyser un média avant de le télécharger par exemple : MediaInfo DLL. (fichier Binaire). Il suffit de l’installer dans le dossier d’installation.

Il vous permettra aussi de vous donner des exemples sur les paramètres d’encodage H264 et les rependre pour vos propres encodages vidéo. Il vous donnera aussi les informations sur les pistes incluses dans vos containers MKV, MKA, AVI, Wave ou autres. Quelques liens utiles pour vos recherches :

  1. Le site officiel de MediaInfo (en français).
  2. La gestion des ffdshows sous Windows.
  3. Le codec lossless Flac.
  4. Le codec lossless Monkey’s Audio.
  5. Le Mkv et Mka de Matroska.
  6. La vidéo HD sur PC.
  7. Télécharger de la Musique  légalement (gratuite et payante, Mp3, Wav, Flac et MAC).
  8. Modifier les pistes audio d’un Matroska MKV et MKA avec MkvMerge.
  9. Le son et la Haute Définition.
  10. Le DVD-Audio pour de la musique HD en 5.1.
  11. Le Super Audio CD, quand l’écoute musicale est un art…

15 commentaires

  1. avatar
    alexandre /

    Bonjour,

    J’écoute ma musique à l’aide d’une carte son native instrument audio 4dj et d’un macbook (2007). J’utilise Itune à la maison et traktor pour mixer (à la maison ou en boite). Je convertis « mes » cd en Aif ou Aiff, est- ce le choix le plus judicieux? le format flac me semble pas mal, non?
    Itune me propose: aac, aiff, applelossless, mp3 et Wav, mais pas flac.
    sinon je convertit mes téléchargement en Aif avec switch quand ils sont en flac, car itune ne lit pas flac…
    Quels sont les défaut de aiff, ya t’il mieux sur mac?
    merci (répondez sur mon email svp.)

  2. avatar

    Bonjour Alexandre,

    AIFF est un peu le Wav du Mac, il permet de muxer le LPCM qui est le format audio PCM non compressé donc de qualité égale au CD. Le seul soucis c’est que comme les données ne sont pas compressées, les fichiers peuvent prendre un peu de place en Mo. Si vous n’avez pas de restriction de stockage, c’est un format très intéressant.

    Apple lossless compresse les données LPCM sans perte (comme son nom l’indique) donc si vous stockez sur clé USB et que vous souhaitez économiser de la place, il serait plus judicieux de choisir ce format.

  3. avatar
    GhostR1d3r /

    Bonjour à tous,

    Avant, génial le site :smile: :smile: . J’ai une question concernant les infos de débit des pistes audios d’un de mes RIP Blu-Ray VEXILLE. J’ai démuxé mon m2ts, conservé les pistes audios telles qu’elles, et compressé la video avec BDRebuilder. J’ai donc une piste française en DTS-HD MA et l’autre piste japonnaise en DTS-HD HRA.
    Pour la piste française j’ai:
    -Débit: 1 561 Kbps / 1 510 Kbps (variable)
    Pour la piste japonnaise j’ai:
    -Débit: 3 841 Kbps / 1 510 Kbps (constant)
    Je devrais avoir des débits plus important que celui indiqué par MediaInfo, pourquoi 2 débits?? Faut-il aditionner les 2 débits d’une piste pour avoir le débit réel??? Car là j’avoue ne pas comprendre. Une piste audio en DTS-HD MA devrait être d’au moins le double ou c’est media infos qui délire!!!

    En attente de vos réponses :biggrin:

  4. avatar

    @GhostR1d3r – Bonjour,

    C’est fait le débit du DTS-HD puis celui du DTS-Core (c’est un noyau DTS classique intégré au DTS-HD qui permt de lire les pistes audio DTS-HD sur n’importe quel appareil compatible DTS).

    Si tu vois que le débit du DTS-HD et du DTS-Core est quasiment similaire sur le VF, c’est que le DTS-HD de la VF est de qualité pratiquement équivalente au DTS classique, ce qui n’est pas le cas de la piste VO (japonaise) avec un DTS-HD qui fait plus du double du DTS-Core !

  5. avatar
    GhostR1d3r /

    Merci à toi pour ta réponse, c’est plus clair maintenant

  6. avatar
    GhostR1d3r /

    Bonjour, j’ai une autre question concernant les infos récupérées avec Médiainfo:

    Comme j’ai indiqué plus haut, j’ai démuxé mon m2ts pour conserver la pistes audio sans la compresser. Par exemple pour le film le « 5ème élément » mediainfo indique ceci en débit pour le piste audio (DTS-HD Master Audio):
    Débit: 3415 Kbps / 1510 Kbps

    Lorsque je met toutes les pistes dans mkvmerge et que mon mkv est créé, mediainfo m’indique ceci pour la piste audio:
    Débit: 1561 Kbps / 1510 Kbps

    Dans les option de mkvmerge l’option de compression audio/vidéo est désactivée et dans la fenêtre principale, option supplémentaire, compression est sur aucun.

    Alors ma question est: Pourquoi Médiainfo me donne 2 débits différents??? Quel débit prendre en compte???

    Merci

  7. avatar

    @GhostR1d3r – Bonjour,

    MediaInfo n’est pas exempt de bugs, l’info la plus cohérente est :

    Débit: 3415 Kbps / 1510 Kbps (3415 Kbps pour le DTS-HD et 1510 Kbps pour le DTS-Core)

    As-tu la dernière version de MediaInfo ?

  8. avatar
    GhostR1d3r /

    Bonjour, oui j’utilise la version MediaInfo 0.7.48 la dernière en date je crois.

    Une autre question concernant l’audio. Lors de la cr&ation de mon MKV avec MKVmerge, j’inclus tous mes fichiers et quand je regarde MediaInfo il m’indique pour l’audio (ex: 28 semaines plus tard):

    Mode de compression : Avec perte
    Taille du flux : 540 Mio (6%)

    Alors que mon fichier audio seul m’indique ceci:
    Mode de compression : Avec perte
    Taille du flux : 550 Mio (100%)

    Si je comprend bien ce qui est indiqué par Médiainfo, j’ai perdu 10 Mo par rapport au fichier d’origine mais que représente le 6%?? Cela signifie que j’ai perdu 6% du flux audio d’origine???? soit au final, mon flux audio de mon fichier dans mon mkv n’est que de 94% par rapport à celui d’origine??

  9. avatar

    @GhostR1d3r – Non, pour le premier, Les 6% sont en rapport au poids total du container (je pense que les 94 autres % sont ceux de la vidéo et éventuels autres pistes audio ou ss-titres)

    Tandis que l’autre, comme tu n’as que la piste audio, et bien forcément elle représente 100% du poids total du fichier..
    Les 10 mo manquant je pense que cet anodin, sûrement les infos de synchronisation et le poids du containers lui-même)

  10. avatar
    GhostR1d3r /

    Bonjour, ok d’accord comme ca c’est plus clair. Par contre, concernant les débits audio comme pour le 5ème élément piste audio (DTS-HD Master Audio), débit qui est variable:

    Débit: 3415 Kbps / 1510 Kbps

    Tu as écrit (3415 Kbps pour le DTS-HD et 1510 Kbps pour le DTS-Core), 3415 c’est le Master Audio ca non????
    Cette piste audio a un débit variable, ce sont donc des débit maximum ou moyen????

  11. avatar

    @GhostR1d3r – Oui, 3415 c’est le Master audio. Si c’est un débit variable (comme souvent), c’est alors le débit moyen qui est indiqué.

  12. avatar
    GhostR1d3r /

    Ok, merci pour tes réponses et ton aide :cheerful:

  13. avatar
    GhostR1d3r /

    Bonjour à tous :cheerful: :cheerful:

    Je viens de voir que j’ai un problème après un back-up d’un de mes BR. En regardant les infos sur mediainfo j’ai vu que le Profil du format est High@L4.0 et pas High@L4.1 et que le débit maximum de la vidéo est limité à 15MB/s.
    J’utilise BD-REBUILDER avec Haali Media Splitter, ffdshow et Avisynth, dans le dossier BD-REBUILDER avec inspect.exe tout est « OK ». J’encode en highest et double passes.
    Il y a quelques mois j’avais déjà eu ce problème mais je ne me souviens plus comment j’avais fait, je crois qu’il y a un truc à changer dans les ini de BD-Rebuilder mais je ne suis pas sur, je ne me souviens absolument pas comment faire!!!!! je suis perdu :cwy: :cwy:

    J’espère que vous pourrez m’aider parce que là je ne sais plus quoi faire. Merci d’avance :wink: :wink:

  14. avatar
    Pierre Tcherukine /

    @GhostR1d3r – je voudrais récupérer les sous-titres des fichiers .TS (M2TS) d’un enregistreur AKIRA ou STRONG je n’y arrive pas ton programme ne voit pas le flux du Sous-titrage pour en faire un Fichier .srt – Je suis sous Win 7 64 bits

  15. avatar
    DELFAU PAuline /

    Merci pour ce blog très instructif, je souhaite créer un site web avec des images pleine page ( . jpg a priori), de bonnes qualité et légères pas plus de 300Ko . je trouve sur le site photo-libre des images de grande dimension et super bien compressées mais je voudrais en créer d’autres.. malgré mes essais je n’arrive pas au rendu de compression du site / et dès que je les met sur photoshop, même sans traitement aucun elles triplent de volume.. j’ai teléchargé des images du site , pour les analyser mais la seule choses : c’est la taille du pixel à 72 Ko,- les proportions d’un site étant environ 950X 650 max, mais je n’arrive pas au score du site photo-libre : une Image de 1500×1125 = 102Ko ! (300 ko me suffirait) Si vous avez des tuyaux … je suis sur iMac osx Lion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:wink: :-| :-x :twisted: :) 8-O :( :roll: :-P :oops: :-o :mrgreen: :lol: :idea: :-D :evil: :cry: 8) :arrow: :-? :?: :!: